Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index thématique

99 - 124 sur 445 résultats Imprimer
100 No d'identification : 33932

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Frédéric Tétreau, «Grandes épopées de la petite histoire régionale: Saint-Grégoire», La Parole.
101 No d'identification : 33979

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Frédéric Tétreau, «Grandes épopées de la petite histoire régionale: Sainte-Perpétue», La Parole (19 janvier 1966).
102 No d'identification : 24 852

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
PHOTOS DE LA MONOGRAPHIE PAROISSIALE


Page couverture: Église anglicane St-Georges.

Pages 2 et 3: Vue du parc St-Frédéric Vers 1925.

Page 4: Moulin à farine construit vers 1840.

Page 5: Tannerie Shaw. Cassels et Co. vers 1870.

Page 6: Première église catholique St-Frédéric vers 1825.

Page 7: Presbytère St-Frédéric.

Page 9: Le tombeau du Major-général Heriot

Page 70: Le pont de IntercoloniaI

Page 72: L’école protestante

Page 73: Couvent des Soeurs de la Présentation de Marie

Page 14: Forges McDougal.

Page 15: Moulin à scie Vassal.

Page 16: La manufacture d’allumettes devenue la Holtite Rubber.

Page 17; La Poudrière appartenant à la Compagnie Aetfla Chemical.

Page 18: Centrale électrique Southern Canada Power aux chutes Lord.

Page 19: Centrale électrique Soutbern Canada Power aux chutes Tiemmina.

Page 20: Centre culture/de la rue Ringuet,

Page 21: Hôpital Sainte-Croix et le Pavillon d’Youville.

Page 22: Maison Mite/w/I.

Page 23: Maison Millar sur la ferme Lord.


Pages détachables au centre:
• Armoiries du Major-général Frederick George
Heriot devenues /es armoiries c/e Drummondvil/e
• Photo du Major-général Frederick George Heriot

Au dos de la couverture:
• Musée Trent
• Des maisons du W/loge Québécois d’Antan



Achevé d’imprimer sur les presses de I’lmprimerie Dubois (1980> lr
c., àDrumrnondville, le onzième jour du mois d’octobre de l’an mil neuf cent quatre-vingt-trois.

Référence
Brève histoire de Drummondville, Drummondville, Société historique du Centre du Québec, 1983.
103 No d'identification : 27 386

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Portraits des curés de la paroisse
Portraits des vicaires de la paroisse
Liste des prêtres qui ont exercé leur ministère occasionnellement à Notre-Dame de Fatima
Portraits des membres du conseil actuel de la Fabrique
Liste des marguilliers de 1955 à 1980
Liste des organismes paroissiaux
Programme du 25ème anniversaire de la paroisse de Notre-Dame de Fatima de Plessisville
Notes historiques sur la paroisse
Comment a germé l’idée d’une deuxième paroisse
Construction de la chapelle (texte et photo de l’intérieur et de l’extérieur)
Pourquoi le nom de Notre-Dame de Fatima
De desserte à paroisse
Arrivée du premier curé
Le premier vicaire
Le cimetière
Le site de la future église
Le presbytère
Les curés et les vicaires

Liste des paroissiens décédés de 1955 à 1980
Photos des églises (1955 et 1980)





Référence
Album-souvenir. 25e, paroisse Notre-Dame de Fatima de Plessisville, 1955-1980, 1980.
104 No d'identification : 27 390

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Notes historiques sur la paroisse [voir p.0018]
Comment a germé l’idée d’une deuxième paroisse

Référence
Album-souvenir. 25e, paroisse Notre-Dame de Fatima de Plessisville, 1955-1980, 1980.
105 No d'identification : 27 500

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Alfred Laliberté (et monument)
Centenaire de la paroisse


Référence
Jules et al Martel, Pages d'histoire de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Hongrie, canton de Warwick, 1980.
106 No d'identification : 27 497

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Missionnaires et curés
Chapelle, église, presbytère
Éphémérides paroissiales
Cimetière
Chemin de la croix
Bénédiction du cimetière
Statistique de 1901
Jubé
Harmonium
Autel
Trottoir
Nouvel agrandissement du cimetière
Orgue électrique
Réaménagement de l’intérieur de l’église
Statistiques de 1979
Liste des colons catholiques
Liste des marguilliers
Les orangistes
La croix du chemin
La statue du Sacré-Cœur
La cloche de l’église
Le premier colon catholique
La statue de notre patronne
Comité de pastorale
Les prêtres
Religieuses nées à Sainte-Élizabeth
1951 : état de la paroisse
La municipalité
Les maires
Les secrétaires-trésoriers
Démembrement du comité d’Arthabaska
Asphalte
La rivière Desrochers
Chemins d’hiver
Cantonnier
Salle paroissiale
Alfred Laliberté (et monument)
Centenaire de la paroisse
Le pont du village
Premiers colons
Quelques anecdotes concernant les pionniers
Ensevelissement des morts
Quelques biographies de pionniers
Les sages-femmes
La briqueterie
Nos entreprises commerciales et industrielles
Loisirs
Cercle des jeunes éleveurs
Les Chevaliers de Colomb
La coopérative agricole
Les premières écoles
Les commissaires d’écoles
Les professeurs
Les maisons d’écoles

Référence
Jules et al Martel, Pages d'histoire de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Hongrie, canton de Warwick, 1980, Monographies CDQ CD8-0223.
107 No d'identification : 27 617

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La municipalité de Plessisville (1855)

Référence
Jean, pseud Rivard de Plessis, La naissance de Plessisville 1835-1855, Plessisville, Houde & Houde, juin 1935.
108 No d'identification : 27 612

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Prologue géographique
Dans le canton Somerset

Héroïsme des premiers colons
Le fondateur de Somerset
L’arrivée des colons
Famine
Le manque de chemin
La savane de Stanfold
Le " sall " (sel de potasse)
Les tristesses du dimanche
Leurs noms

Origine religieuse
M. l’abbé C. Gagnon (1840-1844)
Première chapelle (1843)
Notables de la paroisse
Bénédiction de la première cloche
Messire C.E. Bélanger (1844-1845)
L’abbé Ed. Dufour (1845-1850)
Chemin provincial
Saint-Calixte de Somerset, 1848
L’abbé C.E. Trudelle (1850-1856)
Campagne de colonisation
La grande bourrasque (1851)
1e visite épiscopale
Le Grand Tronc (1854)
La municipalité de Plessisville (1855)
Jean Rivard à Plessisville

Référence
Jean, pseud Rivard de Plessis, La naissance de Plessisville 1835-1855, Plessisville, Houde & Houde, juin 1935, Monographies CDQ CD10-0243.
109 No d'identification : 27 625

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Bécancour

Aperçu historique
Le paysage
Les premières implantations et le peuplement de la seigneurie
[ 1ers octrois des fiefs Dutort et Cournoyer en 1637 et 1647. Vers 1680, des Abénaquis chassés du Maine s'installent à l'île Montesson et s'avèrent de précieux alliés pour les colons. En 1684, Pierre Robineau de Bécancour acquiert le fief de la rivière Puante, qui deviendra la seigneurie de Bécancour, et installe sa résidence à l'île Montesson. Il y concède des terres aux Abénaquis à partir de 1708. Son successeur (son gendre Charles Le Gardeur) les chassera de l'île et les Abénaquis s'installeront sur la terre ferme vers 1735, au lieu de leur territoire actuel (Wôlinak?). (0249a_N_0004-0008)]

Développement socio-économique et religieux
« Puis, il y a le magasin, le moulin à farine et les deux moulins à scie d’Antoine Mayrand, négociant, et de Marie-Louise Levasseur. Ses entreprises emploient, à l’époque, 150 ouvriers et ses moulins à scie produisent annuellement environ 200 000 madriers, 100 000 planches, 700 cordes de lattes et 40 000 cubes d’épinette rouge.» (p.13).

Attraits patrimoniaux
Maison Angus Macdonald, île Montesson
Nicolas Perrot à Bécancour
La maison Damase Bertrand dit Saint-Arnaud
La maison Letiecq
Les sites religieux de la paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge

Gentilly

Aperçu historique
Le paysage
Les premières implantations et le peuplement de la seigneurie
[Seigneurie concédée en 2 fiefs en 1647: Pierre Lefebvre et Nicolas Marsolet; les 2 fiefs sont réunis en une seigneurie (de Gentilly) en 1671 et appartiennent à Michel Pelletier, sieur de Laprade. En 1681: 25 personnes à Gentilly (4 familles). Noms des 1ères familles. ... (0249b_N_0004-0006)]

Développement socio-économique et religieux
Attraits patrimoniaux
Les sites religieux de Gentilly
La maison du notaire Édouard de Foy
Le moulin Michel
La linerie coopérative de Gentilly

Précieux-Sang

Aperçu historique
Le paysage
Les premiers développements du territoire
[ forêts de Précieux-Sang visitées par des entrepreneurs dès 1812. Ezékiel Hart, seigneur de Bécancour, 1er entrepreneur à tirer profit des ressources forestières de Précieux-Sang, 1ère 1/2 du XIXe. En 1812, construction d'un moulin à scie sur la rivière Blanche. Une partie de l'équipement vient du vieux moulin sur la rivière Bécancour. En 1841: construction d'un nouveau moulin sur le même site par Moses Hart. (0249c_N_0004)]
Autres moulins: famille Derouin: à farine en 1858; à carder en 1860; à scie en ?; famille Raymond à la fin XIXe; famille Perreault en 1900. (0249c_N_0006)]

Peuplement et création de la paroisse
[Occupation dispersée dès le début du XIXe: colons isolés voulant tirer profit des rares bonnes terres et des emplois forestiers. Établissement plus important dans la 2e moitié du XIXe; les colons vendent les arbres abattus sur leur lot aux moulins à scie de la rivière Blanche. Lieu appelé "petit Missouri de Bécancour". Érection canonique en 1903; Précieux-Sang compte alors 550 âmes; 1909: 635 âmes. (0249c_N_0008)]

Attraits patrimoniaux
Les sites religieux de la paroisse de Très-Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur
Un aîné raconte
Les ponts couverts de Précieux-Sang


Saint-Grégoire

Aperçu historique
Le paysage
Les premières implantations et le peuplement de la seigneurie
[Concession d'une 1ère seigneurie à Jean Godefroy de Linctôt en 1637 en face de Trois-Rivières. Son fils Pierre obtient la seigneurie de Roquetaillade en 1675. Jean Godefroy n'a pu distribuer de lots à défricher avant 1667 en raison des guerres iroquoises. Les seigneuries qui formeront Saint-Grégoire sont encore peu peuplées au mi-XVIIIe mais l'arrivée des Acadiens entre 1758 et 1767 conduit à la formation d'un noyau social sur la rive sud. Les 3 contingents d'Acadiens, qui s'établissent surtout au lac Saint-Paul, au village Sainte-Marguerite (Saint-Grégoire) et à la Pointe-aux-Sables (Port Saint-François). Dès son érection en 1802, la paroisse de Saint-Grégoire forme la + importante communauté acadienne du Québec. 3400 personnes au milieu du XIXe. Ce groupe est responsable de l'implantation de nouvelles activités techniques sur la rive-sud: construction navale, charpenterie, sculpture, menuiserie. (0249d_N_0004-0008)]

Développement socio-économique et religieux
Attraits patrimoniaux
La ferme Sainte-Thérèse
La maison Hébert
Les sites religieux de la paroisse de Saint-Grégoire-le-Grand
La construction navale
[Déjà au début du XVIIIe, le bois de chêne de la région de Bécancour est réservé au roi... employé pour la construction navale à Québec. Mais sous l'impulsion des Acadiens, la construction navale au lac St-Paul émerge dès la fin du XVIIIe. La famille Cormier établit un chantier à l'île Désilets (pointe sud). La forêt est à 50 arpents, le bois peut flotter sur le lac. On donne un aperçu de la production. (0249d_N_0022-0024)]

La maison Poirier
économique et religieux
[L'histoire de l'occupation de son territoire se confond avec celle de Bécancour. Habitants dès la fin du XVIIe: Jacques Aubuchon. Parmi les agriculteurs, plusieurs Acadiens de Port-Royal et Beaubassin. Paroisse érigée en 1868 et commandée par la croissance des activités économiques (beaucoup en liens avec T.-R.) 1230 habitants en 1870. (0249f_N_0004)]

Attraits patrimoniaux
La maison Doucet
La traverse de Sainte-Angèle
La maison Doucet-Thibodeau
Les sites religieux de Sainte-Angèle-de-Laval
La pêche à Sainte-Angèle-de-Laval

Sainte-Gertrude

Aperçu historique
Le paysage
Le développement de la paroisse
[Nouveaux habitants dès le début du XIXe. En 1847: 200 familles sur le nouveau territoire, érigé canoniquement en 1845. Paroisse composée d'une partie des fiefs Cournoyer, Dutord et partie du canton Maddington. Entre 1851 (1105 hab.) et 1881 (2030 hab.), elle absorbe une partie du débordement des paroisses riveraines. Noms d'anciennes familles. (0249g_N_0004)]
Attraits patrimoniaux
Le paysage agraire
Les sites religieux de la paroisse de Sainte-Gertrude
La maison Laberge
Les chutes Thibodeau
Sainte-Angèle

Aperçu historique
Le paysage
[Comme les autres paroisses du littoral, le territoire de Sainte-Angèle est très fertile, conséquence du passage de la mer de Champlain. (0249f_N_0002)]

Développement socio-éco

Référence
Marc et François Lachance Gadoury, Bécancour, une ville au riche patrimoine, Bécancour, Ville de Bécancour, 1995, Monographies CDQ CD10-0249.
110 No d'identification : 27 634

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Cotisations


Référence
Victoriaville, Québec, Canada, 1913, Victoriaville, s.n., 1913.
111 No d'identification : 28 053

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
PHOTOGRAPHIES DE LA MONOGRAPHIE PAROISSIALE

Référence
Plessisville illustré d'hier et d'aujourd'hui, Plessisville, le Comité culturel, 1981.
112 No d'identification : 28 068

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
G.-N Millier, Sainte-Hélène illustrée. La paroisse de Sainte-Hélène, comté de Bagot, Qué. Son passé, le présent, son avenir, Montréal, La Patrie, 1904.
113 No d'identification : 33756

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
R., I. Fortier et H. Gardner Desjardins, Acton-Vale 1930-1970, Acton-Vale, s.n., 1975.
114 No d'identification : 33757

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
H. et M.-F. Ledoux-Brochu Desmarais, Marches historiques à Acton-Vale, 1977, 1978, Acton-Vale, Société d'histoire des Six Cantons, [1978].
115 No d'identification : 33758

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
L.-L Guilbert, Centenaire paroissial Acton-Vale, 1859-1959, Acton-Vale, Les Chevaliers de Colomb, 1959.
116 No d'identification : 33783

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Banque provinciale du Canada, Drummond. «Le coeur de l'Estrie», 1959.
117 No d'identification : 33791

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
France, Lucie Houle et Linda Simard Croteau, Étude sur la cité de Drummondville, Drummondville, Cégep Bourgchemin, Campus Drummondville.
118 No d'identification : 33793

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
René, comp Desrosiers, Documents historiques concernant Drummondville, Drummondville, Commission scolaire régionale Saint-François, 1976.
119 No d'identification : 33795

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
M.-L Donigan, The Drummond point story, ca 1956.
120 No d'identification : 33798

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Cité de Drummondville, Drummondville, Montréal, Gaby Productions Inc., 1971.
121 No d'identification : 33799

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Cité de Drummondville, Drummondville, Canada, Drummondville, la Cité, 1969.
122 No d'identification : 33811

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Jean-Paul Levasseur, Rapport sommaire de l'organisation et des activités du 150e anniversaire de Drummondville, Drummondville, l'Auteur, 1965.
123 No d'identification : 33818

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Daniel, Chantal Pinard, Louise Daneau et al Pellerin, La paroisse Saint-Frédéric de Drummondville, Drummondville, Cégep Bourgchemin, 13 mai 1977.
124 No d'identification : 33823

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
frère Côme Saint-Germain, Regards sur les commencements de Drummondville, Drummondville, les frères de la Charité, 1965.
99 - 124 sur 445 résultats