Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Eastern Furniture Ltd
1 - 15 sur 15 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 652

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité du manufacturier Eastern Furniture Limited de Victoriaville. Meubles solides au dessin attrayant, selon l'annonce. Il fabrique, entre autre, des ameublements de vivoir en fibre, que l'on voit illustrés dans un dessin d'un salon.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 4 (15 novembre 1928) : 3.
2 No d'identification : 9 021

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La mascarade annuelle à la patinoire de Victoriaville est un succès. Il s'agit d'une fête de nuit. Il y avait des costumes variés. Des prix étaient prévus. Ils ont été décernés par un jury. La liste des donateurs (privés, de groupes comme le club Canadien et les Directeurs de la Patinoire, ou de compagnies telles que le Eastern Furniture, la Victoriaville Furniture, la Electric Service Corporation, ...) de ces prix est incluse dans l'article. Il y a aussi la liste des gagnants, leurs prix, ainsi que les donateurs des prix en question. Il y a eu aussi des prix attribués pour l'habileté sur la glace, pour la danse, pour la course et pour le saut en hauteur. Voir la liste des gagnants et des prix. Quelques exemples de costumes, souvent historiques ou exotiques, sont énumérés.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 20 (07 mars 1929) : 1.
3 No d'identification : 9 532

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«À la récente réunion des manufacturiers du district, M. Georges Cantin, co-propriétaire de la Victoriaville Furniture a été nommé président de cette association, tandis que M. J.-D. Gagné, de la Eastern Furniture, a été élu vice-président, ainsi que M. le notaire Edgard Laliberté, de Warwick».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 28 (02 mai 1929) : 1.
4 No d'identification : 9 602

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Imposantes funérailles de Mme J.-D. Gagné jeudi matin. Présence des propriétaires, du gérant et des employés de différentes manufactures de l'endroit, dont la Clothing d'Arthabaska et la Eastern Furniture présidée par le mari de la défunte. Présence d'un détachement de police, de pompier et des Dames de Sainte-Anne. Mme J.-D. Gagné était l'épouse du maire de Victoriaville, lequel est également premier magistrat de l'endroit. Les drapeaux sont en berne et les magasins ont les portes closes et les rideaux baissés. On décrit le service et la présence de la chorale. «Trois voitures automobiles portaient les nombreux tributs floraux envoyés à la famille».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 31 (23 mai 1929) : 1.
5 No d'identification : 9 970

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «M. C.-E. Rioux de la Eastern Furniture, a été l'objet d'une belle démonstration d'amitié, samedi soir, à l'occasion de son prochain mariage avec Mlle Rheault. Les amies de cette dernière se réunissaient également pour la fêter dans le même but».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 30 (16 mai 1929) : 4.
6 No d'identification : 10098

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : Dirigeants de la Eastern Furniture et biographies. - Photo de René Clouthier : «M. René Clouthier est né à St-David de Lévis en juin 1897. Il étudia au Collège Commercial des Frères du Sacré-Coeur, à Victoriaville, P. Q., où il gradua en juin 1913. Entra au service de la Banque d'Hochelaga à Québec, à leur bureau principal, où il y demeura pendant huit ans, occupant un peu toutes les positions jusqu'à celle de comptable, alors qu'en 1921 il fut nommé gérant, position qu'il occupa pendant trois ans dans diverses succursales de la Province. En 1924, il quitta la Banque pour entrer dans l'industrie et se mit au service de la Eastern Furniture Limited, Victoriaville, P. Q., occupant à l'heure actuelle les positions ci-haut mentionnées». Il est Directeur, auditeur et gérant des ventes de la compagnie. - J.-H. Matte, comptable de la compagnie (pas de photo de lui). - Photo de M. J.-A. Allaire. «M. J.-A. Allaire est né aux États-Unis, sa famille vint s'établir à Victoriaville en 1906, où il étudia au Collège Commercial des Frères du Sacré-Coeur ainsi qu'au Séminaire de Nicolet. Il entra à l'emploi de la Compagnie en juillet 1916 et ne l'a pas quittée depuis, remplissant aujourd'hui les fonctions de secrétaire général de l'administration». - Photo du président et directeur-gérant, J.-D. Gagné. «M. Gagné est né à St-Alphonse de Chicoutimi, P. Q., en 1886. Il a reçu son instruction première à l'école de l'endroit pour ensuite entrer au Séminaire de Chicoutimi afin de compléter son cours commercial. Malheureusement, son père étant tombé malade avant qu'il pût compléter ses études, il dut abandonner ses études afin d'aider à sa famille. Il s'engagea donc immédiatement dans un magasin général, avec lequel était conduite une manufacture de portes et châssis. Son stage comme employé de magasin lui permit d'acquérir une bonne expérience de la vente ainsi que de l'administration d'un magasin tout en s'initiant avec la machinerie et au fonctionnement de la manufacture, ce qui lui fut plus tard d'une aide appréciable. En 1911, il alla s'établir à St-Romuald d'Etchemin, P.Q., où il entra comme commis dans un magasin de meubles, et en même temps pour une manufacture qui avait commencé à fabriquer des articles en jonc et en rotin. Après quelques temps, cette manufacture fut transportée à Victoriaville, P.Q., où elle opérait maintenant sous le nom de The Canadian Rattan Chair Co. Ltd. Il alla s'établir définitivement à ce dernier endroit, où il entra comme expéditeur pour cette compagnie, et pendant les dix-huit mois qui suivirent, il occupa successivement les positions d'employé de bureau, secrétaire, gérant et enfin comme directeur-gérant. Ayant été économe, il avait réussi à accumuler assez d'argent pour pouvoir financer son affaire pour acheter, en 1920, la compagnie pour laquelle il travaillait. Ayant maintenant la direction absolue de la compagnie, il fut alors possible de l'administrer suivant ses propres idées, et à partir de ce moment les affaires de la compagnie commencèrent à augmenter d'une manière considérable. Quatre ans plus tard, en 1924, la manufacture de la Eastern Townships Furniture Mfg. Co. fut achetée, à la suite de quoi le nom de la compagnie fut changé en celui de Eastern Furniture Limited. Malgré que ses industries lui commandent presque tout son temps, il a réussi à s'organiser de manière à aider à ses concitoyens comme Maire de la ville et comme Président de la Commission Scolaire, positions qu'il occupe à l'heure actuelle. Il est aussi un membre du comité de transport de l'Associations des Manufacturiers Canadiens, Président du Club de Baseball de Victoriaville, et membre du Duck Lake Sporting Club. M. Gagné est aussi Président d'une manufacture de chemises connue sous le nom de Arthabaska Clothing Company, d'Arthabaska, P.Q. Cette manufacture emploie environ 45 personnes à l'heure actuelle, et peut fabriquer 70 douzaines de chemises par semaines». - Photo de M. Henri Vallières, gérant de la compagnie. «M. Vallières naquit à Arthabaska en juillet 1885. Après avoir terminé ses études au Collège des Frères du Sacré-Coeur de l'endroit, il entra au service de la Banque Molson, travaillant dans différentes succursales, où il occupa diverses positions. Quitta la Banque en 1908 pour entrer au service de la Eastern Townships Furniture Mfg. Co. Ltd., à Arthabaska, P.Q., comme comptable, poste qu'il occupa jusqu'en juillet 1922, alors qu'il fut nommé assistant-gérant pour être promu, deux ans plus tard, à la gérance de cette manufacture lors de l'achat par Eastern Furniture Limited, position qu'il occupe actuellement». Présentation des officiers actuels et des principaux employés de la compagnie. Voir la liste des noms et leur fonction.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 34 (13 juin 1929) : 7.
7 No d'identification : 10 658

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Photos et rappel historique à propos de la «Eastern Furniture limited». «Cette compagnie n'est connue sous ce nom que depuis mai 1924, mais elle est beaucoup plus vieille que la date mentionnée, car il faut considérer que la compagnie présente est le résultat de l'achat ou d'amalgamations d'autres compagnies. Tel que décrit dans les notes biographiques sur Monsieur Gagné, ce dernier se porta acquéreur de la Canadian Rattan Chair Co. Ltd., en 1920, ce qui pour ainsi dire fut l'industrie débutante. La Canadian Chair co. Ltd. avait été fondée en juin 1911. Cette compagnie ne manufactura que des articles en jonc et rotin jusqu'en mars 1916 alors que la Victoriaville Chair Co. Ltd., fondée en 1910, fut achetée. L'achat de cette manufacture permettant de fabriquer des chaises de bois avec les chaises de jonc et rotin compléta un tant soit peu les deux manufactures, mais il manquait encore, toutefois, une manufacture pouvant fabriquer des meubles afin d'avoir une ligne complète et en mai 1924 le Eastern Townships Manufacturing Co., d'Arthabaska, P.Q., fut achetée. Il serait peut-être à propos de donner quelques notes sur la Eastern Townships Mfg. Co. Cette Compagnie fut fondée en 1904 par les principaux citoyens de la ville d'Arthabaska et commença ses opérations en janvier 1906. Le nombre des employés pendant plusieurs années ne dépassa pas cinquante jusqu'au moment de sa vente. Nous avons aussi fait l'acquisition cette année de l'ancienne manufacture du Mica Insulator Co., où nous fabriquons maintenant exclusivement les articles en jonc, rotin et fibre. Avec l'acquisition des manufactures que nous avons faite de temps à autre et aussi avec les agrandissements et améliorations à chacune des manufactures, nous sommes maintenant en mesure de fabriquer en grandes quantités et par le fait même répondre à la demande toujours croissante qui nous est faite pour nos marchandises. À notre manufacture d'Arthabaska nous manufacturons les Ameublements de Salle à Manger et de Chambre à Coucher ainsi que tables de chambre à coucher, de Chesterfield, de cuisine et de radio. Nous pouvons produire à cet endroit environ 6,000 ameublements de chambre à coucher ou set de salle à dîner par année. Quant à notre manufacture de Victoriaville, nous y fabriquons les chaises de bois, les ameublements pour enfants, bassinettes et les chaises de salle à dîner. Le pouvoir de production de cette manufacture est d'environ 200,000 chaises ou autres articles par années. Dans notre troisième manufacture, autrefois occupée par le Mica Insulator Co., nous y fabriquons les ameublements en rotin, jonc et fibre. Cette manufacture est équipée pour pouvoir produire environ 50,000 chaises par année. Nos trois manufactures sont toutes équipées avec un outillage des plus modernes, des machineries puissantes afin de pouvoir produire aussi vite qu'il est possible de la faire et en très grandes quantités. Les méthodes les plus récentes sont employées dans la fabrication et les machineries sont remplacées par d'autres plus modernes lorsqu'il est nécessaire de le faire et ceci toujours avec l'idée de produire mieux et une meilleure marchandise. Le nombre d'employés actuel est de 225, soit 110 pour Arthabaska, 110 pour la manufacture de chaises et 35 pour celle du jonc. Tous les employés que nous avons sont pratiquement des gens que nous avons entraînés nous-mêmes et il va sans dire que ceci nous a permis de former une main-d'oeuvre qui nous donne satisfaction tant sous le rapport de la fabrication que sous tout autre rapport. Nous avons des employés qui sont avec nous depuis très longtemps, ce qui démontre que les relations entre employés et patrons sont des plus amicales et ceci nous croyons, que c'est bien dû à l'attention que nous leur portons en veillant à leur bien-être, en prenant les moyens nécessaires pour prévenir les accidents et en voyant aussi à ce que chaque employé travaille dans des conditions absolument saines, l'air et la clarté étant des choses que nous désirons le plus pour chacun de nos employés, afin de le tenir en état de bonne santé, ce qui, pour nous, est une chose primordiale, si nous désirons que chaque employé soit content et donne le rendement qu'il est supposé donner». L'article ajoute que cette compagnie a treize représentants au Canada et qu'elle exporte en Nouvelle-Zélande, en Australie, aux Antilles, en Guyane anglaise et hollandaise et en Afrique du Sud.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 34 (13 juin 1929) : 7.
8 No d'identification : 13 474

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de la «Eastern Furniture Ltd.»: d'ordinaire celles-ci sont décorées du mobilier de chambre à coucher; or cette fois, on offre l'iconographie de l'ameublement de salle à manger 1202.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 22 (21 mars 1929) : 3.
9 No d'identification : 18 000

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le « Syndicat Catholique National des Travailleurs du Meuble de Victoriaville-Arthabaska » s’est prononcé en faveur de la grève. Cette grève touche les ouvriers de la « Eastern Furniture Ltd. », de la « Victoriaville Furniture Ltd. » et de la « Victoriaville Specialty Ltd. ».

- L’article tente d’expliquer les motifs de la grève et présente des tableaux comparatifs sur les salaires.

- Dans une autre édition du journal, il est à nouveau question de cette grève qui touche quatre usines, et ce depuis le 9 juillet. (82, 32, p.1)

- La grève du meuble est terminée. (82, 47, p.1)

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 82, no 21 (08 juillet 1948) : 1 (suite: 82, 32, p. 1; 82, 47, p. 1

2).
10 No d'identification : 20 811

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville emprunte 80 000 $ pour l'achat d'une partie des anciennes usines de la «  Eastern Furniture ». Les bâtisses recevront deux usines qui demandaient de l'expansion : la « Victoriaville Upholstering Regd » qui fabrique des fauteuils et la « H.-P. Cyrenne », une usine de filtration de parties en bois.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 96, no 7 (01 février 1962) : 1.
11 No d'identification : 21 055

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La « Eastern Furniture Ltd » est achetée par la ville d'Arthabaska, grâce à un emprunt de 150 000 $. L'usine, qui est fermée depuis quelques mois, sera revendue à une nouvelle compagnie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 96, no 27 (21 juin 1962) : 3.
12 No d'identification : 21 226

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce la construction d'un centre commercial à Victoriaville. L’édifice sera probablement construit sur les terrains de la « Eastern Furniture Ltd. ».

- L’article est accompagné d’une photo de la future usine.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 98, no 21 (06 mai 1964) : 1.
13 No d'identification : 21 610

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Alcide Fleury signe une article sur l’histoire de l'industrie du meuble dans les Bois-Francs. Il est question de la « Victoriaville Furniture Ltd », de la « Eastern Furniture Ltd » (Arthabaska et Victoriaville), de la compagnie « Mobilier H.P.L. Ltée » et de l'industrie du meuble à Daveluyville. L’article comprend des dessins et des photos des différentes usines en question.

- Cet article est présenté dans le cadre du centenaire de l’Union des Cantons de l’Est.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 100, no 49 (16 novembre 1966) : 103-104-109-110.
14 No d'identification : 9 995

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Funérailles de Mme J.-D. Gagné : «À l'église, le service fut chanté par Mgr Onil Milot, P. D., V. G., et MM. les vicaires Lauzière et Beauchesne. Mgr Boulay, de St-Ferdinand d'Halifax, fit la levée du corps. Assistaient au choeur : MM. les abbés Alphonse Jolicoeur, curé de Ste-Séraphine, R. Dionne de Plessisville, Rosario Frigault, chapelain des Rév. Frs du S.-C. et l'abbé Fréchette». Les Frères d'Arthabaska et des Frères des Écoles Chrétiennes étaient présents. Présence de personnalités oeuvrant dans le domaine économique hors de Victoriaville. On pouvait voir des hommes d'affaires de Trois-Rivières, de Montréal, de Chicoutimi, de Warwick, de Québec, d'Arthabaska, de Plessisville, de Princeville, de Daveluyville et de Notre-Dame de Ham. Présence de J.-A. Tanguay, propriétaire de l'Hôtel Grand Union, de L.-P. Chevalier de la Fashion Craft, de J.-A. Marcoux du Théâtre Victoria, J.-H. Laroche de P.-T. Légaré, des gérants et employés de la Banque de Montréal, de la Banque Canadienne Nationale et de la Banque Provinciale. Des tributs floraux de J.-D. Gagné de Victoriaville, de la Corporation de Victoriaville,de la Eastern Furniture Limited de Victoriaville, des surintendants, contremaîtres et employés des divers département de la Eastern Furniture de Victoriaville, de la Commission Scolaire de Victoriaville, de l'Association Catholique des Voyageurs de Commerce de Victoriaville, de la Congrégation de Notre-Dame de Victoriaville, de l'École Normale de Montréal, du Club de Baseball de Victoriaville, de la Compagnie Jutras Limitée de Victoriaville, de la Rubin Bros. de Victoriaville, de la Victoriaville Furniture. Offrandes de messes des employés de la Arthabaska Clothing Co., d'élèves de la 8ème année du Collège d'Arthabaska, des Frères et élèves de l'Académie St-Louis de Gonzague, du Club Canadien, des élèves du pensionnat de Victoriaville, du personnel de la Banque Canadienne Nationale, du Cercle Catholique des Voyageurs de Commerce de Victoriaville, des employés de la Manufacture d'Arthabaska, des Chevaliers de Colomb Conseil 1254 de Victoriaville, des Membre du Conseil de la Corporation de Victoriaville, des élèves de l'Externat de la Congrégation Notre-Dame, de l'abbé Godbout de Farnham, du Club des Raquetteurs «Les Bois Francs», des employés de la Rubin Bros., des institutrices de l'Académie du Couvent de la Congrégation Notre-Dame de Victoriaville, de la Maison Auger et Fils, du Rév. Frère Alfred Boulet qui est prêtre à St-Ferdinand et de la Congrégation des Dames de Ste-Anne de Victoriaville. Télégrammes de J.-E. Perreault de Québec, de la Municipalité de Plessisville, du Rév. Pierre Bergeron qui est prêtre à Wallace Kansas (États-Unis) et de F.-X.-L. Ratley, Secrétaire de l'Association des Marchands Détaillants de Montréal. Bouquets spirituels des Frères et élèves de l'Académie St-Louis de Gonzague, des élèves de la 7ème classe du collège d'Arthabaska, des religieuses de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, de la Société des Artisans Succursale 142, des Soeurs Missionnaires de Notre-Dame des Anges, de l'École Pratique de Victoriaville, des Orphelins et Orphelines de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, de l'Hospice des Saint-Anges et des Pensionnaires du Collège d'Arthabaska.
- «Proposé par le conseiller Ernest Boisvert, secondé par le conseiller Wilfrid Mercier et adopté à l'unanimité que le conseil de la Paroisse de Ste-Victoire d'Arthabaska présente des sympathies à Monsieur J.-D. Gagné, Maire de la Ville de Victoriaville, ainsi qu’à sa famille, pour la perte douloureuse qu'il vient de subir par la mort de Madame Gagné».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 31 (23 mai 1929) : 1-2 (suite: 1, 34, p. 10).
1 - 15 sur 15 résultats