Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Duguay
1 - 22 sur 22 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 370

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité : Leçons de chant données par M. et Mme Camille Duguay. À Victoriaville.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 1 (25 octobre 1928) : 4.
2 No d'identification : 7 444

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce du Concert de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens. L'événement aura lieu le 21 novembre, au Théâtre Victoria de Victoriaville. Prestation de musiciens de la région, dont M et Mme Camille Duguay. Prix d'entrée : réservation à 50 sous et à l'entrée 35 sous. Programme de la soirée en page 1 du numéro 4.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 3 (08 novembre 1928) : 1 (suite: 1, 4, p. 1; 1, 7, p. 2).
3 No d'identification : 7 860

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «La soirée de famille, organisée par M. et Mme Camille Duguay, sous les auspices de l'Union St-Joseph du Canada, d'Ottawa, a remporté un succès qui est tout à l'honneur de notre population, et des artistes qui ont pris part au programme». Cette soirée a eu lieu à l'Hôtel de ville, sous la présidence du maire. Description du programme et liste des artistes.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 7 (06 décembre 1928) : 1-4.
4 No d'identification : 8 329

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «M. Paul-Maurice Jutras, éditeur et importateur de musique vocale et instrumentale, de Plessisville, était en ville lundi dernier. M. Jutras suivra des cours de chant au studio de M. et Mme Camille Duguay».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 8 (13 décembre 1928) : 4.
5 No d'identification : 8 394

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de Mme Camille Duguay qui vend des fleurs naturelles pour toutes les occasions. Bouquets de mariées, couronnes, gerbes et croix mortuaires. Située dans l'édifice Tourigny à Victoriaville.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 9 (20 décembre 1928) : 5.
6 No d'identification : 8 402

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Paul Boucher, de Princeville, était à Victoriaville, jeudi. M. Boucher suit des cours de chant au studio de M. et Mme Camille Duguay».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 9 (20 décembre 1928) : 6.
7 No d'identification : 9 469

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : Franc succès de la pièce de théâtre «Les femmes qui pleurent», montée par Mme Camillle Duguay. Le même succès pour la petite comédie de salon «La lettre chargée», montée par Mme Duguay également. Elles ont toutes deux été présentées dans la soirée du 9 avril, et agrémentées de pièces musicales. Voir le nom des interprètes et le rôle qu’ils ont assumé. Après la soirée, M. et Mme Duguay ont fait une petite réception à l'Hôtel de ville en l'honneur de ceux qui ont travaillé à monter ce spectacle. Jean Noël, qui écrit des petits textes dans le journal et vit évidemment à Victoriaville, souligne combien les pièces étaient bonnes et en profite pour affirmer que cela démontre que les talents régionaux permettent à tous de s'amuser sans que l'on ait à faire venir d'outre-Atlantique des troupes coûteuses et dont les pièces sont douteuses et ne conviennent pas à la mentalité encore saine des gens d'ici.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 26 (18 avril 1929) : 1.
8 No d'identification : 9 472

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «Nos lecteurs apprendront certainement, avec intérêt, que M. A. Charlesbois, organiste à l'église d'Arthabaska, s'est vu décerner une lyre d'argent, pour son poème «Les Cent Vers», tandis que Madame Camille Duguay, directrice de «L'Heure Littéraire», page féminine de «La Voix des Bois Francs», a obtenu une mention d'honneur, pour sa poésie «Sur le St-François» ». Publication du poème de Mme Duguay dans le journal. Il y avait 52 participants au concours.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 26 (18 avril 1929) : 1.
9 No d'identification : 9 587

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «Nos amateurs, sous la direction de Mme Camille Duguay, sont allés donner une séance dramatique et musicale à Plessisville». La soirée se déroulait dans la salle de l'Hôtel de ville. Voir le déroulement de la soirée. «M. Jos Hince, organisateur de Plessisville, a offert ensuit aux interprètes de la séance un succulent réveillon».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 30 (16 mai 1929) : 1.
10 No d'identification : 10 547

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «M. le professeur Daveluy est présentement à composer la musique d'un hymne, qui sera chanté lors de la bénédiction solennelle de la Croix Lumineuse du mont St-Michel. Les vers de cet hymne patriotique et religieux ont été composés par Madame Camille Duguay».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 27 (25 avril 1929) : 2.
11 No d'identification : 10 608

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. et Mme Camille Duguay, Melle Cécile Bruneau et M. le Professeur Fournier, sont allés donner un programme dramatique et musical à Plessisville, mardi soir». - «M. et Mme Camille Duguay, sont de retour d'un voyage à La Baie du Febvre, Co. d'Yamaska. En compagnie de M. le professeur Roland Fournier et de Mlle Cécile Bruneau, ils ont donné deux comédies, qui ont été fort appréciées. Durant leur séjour à La Baie, ils furent les invités de M. et Mme Zéphirin Proulx. M. Antonio Élie était l'organisateur de cette soirée à laquelle «L'Harmonie Ste-Cécile de La Baie», dont il est le directeur, a pris part».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 29 (09 mai 1929) : 4 (suite: 1, 37, p. 4).
12 No d'identification : 11 426

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville: «M. et Mme Camille Duguay sont allés à St-Guillaume d'Upton, lundi soir. M. Duguay était l'invité du Cercle Artistique de l'endroit, qui jouait ce soir-là, la pièce de théâtre dont il est l'auteur «La Veillée de Noël»».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 36 (27 juin 1929) : 4.
13 No d'identification : 12 025

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Nous apprenons, d'une façon officielle, que Mademoiselle Alexandra Proulx, fille de M. et Mme Zéphirin Proulx, de la Baie du Febvre, comté d'Yamaska, vient de passer avec grand succès ses examens pour sa licence en musique pour le piano. Les examinateurs, après minutieuse enquête, ont été unanimes à déclarer Mademoiselle Proulx digne de porter le titre de Docteur en musique. Ce titre lui donne droit à la toge et au bérêt. Cette musicienne n'est âgée que de dix-huit ans,
et a fait ses études chez les Dames Ursulines, aux Trois-Rivières. Elle était de passage, dimanche, chez M. et Mme Camille Duguay, ses cousins, où elle a donné un récital privé au cours de l'après-midi. Mademoiselle Proulx fera ses débuts dans les premiers jours de l'automne prochain, et partira probablement pour aller continuer à se perfectionner en Europe».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 39 (18 juillet 1929) : 1.
14 No d'identification : 12 625

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal remercie ceux qui lui ont témoigné des encouragements suite à la parution de son premier numéro. Ces lettres viennent d'un prêtre du diocèse de Nicolet, mais aussi de particuliers de Thetford Mines, Québec, Amos. On apprend que M. et Mme Camille Duguay ont travaillé à la «Gazette du Nord» à Amos,
où Duguay était rédacteur et où sa femme le secondait.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 3 (08 novembre 1928) : 1.
15 No d'identification : 12 649

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Fête de Sainte-Cécile au Théâtre Victoria aura lieu le 21 novembre. Les prix de la soirée varieront de 0.35 à 0.75 $. Programme publié: Schumann, Massenet, Mozart, Gounod, V. Massé, etc. Les interprètes principaux: M. et Mme Camille Duguay, Dr. Gratien Landry, Raoul Landry, J.M.A. Ferland et l'orchestre Victoria.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 4 (15 novembre 1928) : 1.
16 No d'identification : 12 690

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le docteur Franck Noël exerce à Sainte-Eulalie. Sa femme chante dans le concert de la Sainte-Cécile à l'Hôtel de ville d'Arthabaskaville, avec Mme Camille Duguay, le dentiste Ferland, M. Béchard et Camille Duguay lui-même, ainsi que d'autres. On souligne l'intérêt du concert et on mentionne que «cette organisation locale» continuera à «travailler pour la diffusion de l'art à Victoriaville».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 6 (29 novembre 1928) : 4.
17 No d'identification : 13 580

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce une séance dramatique et musicale organisée par Mme Camille Duguay au Théâtre Victoria de Victoriaville, le 9 avril prochain: on présentera notamment deux pièces de comédie française.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 23 (28 mars 1929) : 1.
18 No d'identification : 13 584

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On publie le programme de la soirée du 9 avril, organisée par Mme Camille Duguay. Les pièces de musique au programme sont indiquées, ainsi que les interprètes. Nous avons aussi le nom des interprètes théâtraux, dont Mme Duguay, qui jouent les 2 comédies: «La lettre enregistrée» de Labiche et «Les femmes qui pleurent», de Siraudin et L. Thiboust.
- On annonce en page 4 qu'il y a des chanteuses invitées: une soprano dramatique de Drummondville et une mezzo-soprano de Nicolet. On peut retenir sa place à l'avance en achetant son billet au journal ou chez Mme J.-A. Marcoux (on constate que la séance aura lieu à l'Hôtel de ville: or, elle était annoncée au théâtre Victoria, dirigé par M. J.-A. Marcoux, dont l'épouse peut vendre des billets).

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 24 (04 avril 1929) : 1-4.
19 No d'identification : 43724

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Tout en causant »

Grâce à la plume de Mme Camille Duguay (Doria Lemaire), un nouveau livre sortira ces jours-ci des ateliers de La Parole.

Référence
«Tout en causant», La Parole (04 avril 1929) : 8.
21 No d'identification : 24 817

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES DE LA MONOGRAPHIE PAROISSIALE

Poésie d’Alphonse Désilets
Ode à la Croix des Bois-Francs : Uldéric S. Allaire
Hymne à la Croix des Bois-Francs : Mme Camille Duguay


Référence
Alcide Fleury, Arthabaska, capitale des Bois-Francs, Arthabaska, Impr. d'Arthabaska, 1961.
22 No d'identification : 26 632

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce la présence d'un cercle d'étude féminin à Victoriaville. Une causerie sur le rôle de la femme a été donnée par Mme Camille Duguay.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 10, no 6 (25 novembre 1937) : 4.
1 - 22 sur 22 résultats