Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Talbot
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 13 913

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans un article qui annonce la mort du père Marie Joseph de la trappe de Tracadie, connu dans le monde sous le nom de l'avocat Guilaume Talbot, on apprend qu'il habita Arthabaskaville jusqu'en 1868. Il défendit en 1865 le célèbre Barbina, condamné à la peine de mort pour avoir empoisonné sa femme. En plus de sa pratique, le père consacrait son temps aux bonnes oeuvres, entre autres à la Saint-Vincent de Paul dont il faisait partie. Il fut fait prêtre en 1874 et nommé curé à la Nouvelle-Écosse. Mais il choisit par la suite la vie de pénitence et vient de finir ses jours à la Trappe. Il passa l'été dernier une couple de mois au presbytère de Sainte-Victoire. Il fut même question de fonder une trappe à Arthabaska, le terrain étant généreusement offert par M. le curé Laflèche. On dit que sa mort différera sans doute le projet.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 36 (16 août 1884) : 2.
1 - 1 sur 1 résultats