Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Tourigny
1 - 25 sur 93 résultats Imprimer
2 No d'identification : 717

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Un grand concert sous le distingué patronage du Rév. M. Buisson et de M. Paul Tourigny [...] sera donné par M. Paul Dufault, célèbre ténor de New York, M. Albert Chamberland, violoniste du Conservatoire de Montréal, et M. Camille Duguay, baryton, de Montréal. Grand choeur, opérettes, orchestre et fanfare. À la salle du collège de Victoriaville. Admission, 0.35$. Sièges réservés, 0.50$. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 38 (15 août 1908) : 2.
3 No d'identification : 1 585

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Bénédiction des usines de la « Canada Maltress Co. ». L'article énumère d'abord toutes les qualités des industriels de Victoriaville, avant de présenter un à un ceux qui ont participé à la fondation de la compagnie « Canada Maltress » : J. C. Héon, J.E. Alain, D.H Pennington, Paul Tourigny, J.A. Alluisi, J.Z. Auger, J.M. Bissonnette, Antonio Beaudet. Ils sont présentés individuellement dans d'autres fiches. Notons que la Canada Maltress Co. n'est qu'une industrie subsidiaire, le complément des trois autres grandes manufactures qui, avec elle, sont désignées sous l'appellation de « Big Four » de Victoriaville. Toute l'organisation, toute la clientèle, toute l'expérience des compagnies soeurs, sont acquises à la nouvelle industrie. La Canada Maltress manufacturera les matelas, les sommiers, les meubles de luxe, le rembourrage, toutes choses qui ne sont qu'une extension des lignes déjà manufacturées par les trois autres établissements industriels et dont l'écoulement se fera au moyen de l'organisation déjà complète des autres compagnies, voyageurs, transport, collection. Ceci ramènera les dépenses ordinaires au quart de ce qu'elles seraient sans cela.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 15 (11 mars 1910) : 2.
4 No d'identification : 1 637

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Parmi les grands industriels de Victoriaville : M. Paul Tourigny, président de la Manufacture Furniture Co., président de la Victoriaville Chair Co., directeur de The Standard Bedstead et de la Victoriaville Clothing, propriétaire d'une importante tannerie à Stanford, principal associé de la grande manufacture de chaussures Tourigny & Marois de Québec, maire de Victoriaville.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 15 (11 mars 1910) : 2.
5 No d'identification : 3 932

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de la Cie des industries Cantin, à Warwick, qui a un capital de 49 000$. Les directeurs sont : Étienne Cantin (industriel de Warwick), Paul Tourigny (industriel de Victoriaville), Chs. A. Lefèvre (professeur de Québec), André Gingras (industriel de Warwick), J.E (ou F) Perrault (avocat d'Arthabaska), L.H. Pépin (marchand de Warwick) et Edgar Laliberté (secrétaire de Warwick). La compagnie est manufacturière de moulins à battre, machines à scier et à fendre le bois, fonderies générales, engins à gazoline, wagons de ferme, balances de toutes sortes, batteurs pour engin, tweeds, flanelles, couvertes à chevaux, tapis de voitures, laitues à tricoter, manches de hache, manches de pique, autres articles en bois. Il y a également un portrait du gérant, O.F. Kirouak, et du président, M.E. Cantin, ainsi qu'une photo de la manufacture.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 62 (09 décembre 1910) : 4.
6 No d'identification : 5 318

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouveau maire à Victoriaville, M. Héon, remplace M. Gaudet, démissionnaire. M. Héon a gagné les élections devant M. Massicotte. « Il y a si longtemps que M. Paul Tourigny et ses acolytes trônent au conseil de ville et contrôlent absolument, envers et contre tous, les affaires de la ville, qu'un grand nombre d'électeurs avaient peu de foi dans le résultat de la lutte qui vient de se terminer en faveur de M. Héon. Ceci peut expliquer, jusqu'à un certain point, la faible majorité obtenue par le candidat élu. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 7, no 17 (09 mai 1914) : 1.
7 No d'identification : 6 379

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Paul Tourigny, propriétaire de l'Albion Hotel de Victoriaville, s'est fait voler la somme de 800 $ à 1000 $ à la suite d'un vol commis par deux individus. Ces derniers ont pris la fuite vers Trois-Rivières. Cela est arrivé dans le courant de la semaine dernière.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 2 (12 octobre 1877) : 3.
8 No d'identification : 9 461

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La société commerciale «Tourigny et Rouleau» (Victoriaville) a été dissoute le 6 décembre 1886. Paul Tourigny se chargera désormais seul des affaires de la compagnie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 2 (22 janvier 1887) : 4.
9 No d'identification : 10 105

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 1er juillet 1887.
- Licences d'auberges: Vital Côté, Richard St-Pierre et dame Jos. Prince de Plessisville.
- Licences de magasins de liqueurs en détail: W.J. Turner (Thetford Sud) et Paul Trépanier (Thetford Nord).
- Licences d'hôtel de tempérance: dame J.A. Mailhot (L'Avenir), Pierre Roy (Durham Sud), dame Dolphis Tourigny (Victoriaville), Dolphis Guilmette (Princeville), Calixte Leblanc (Arthabaskaville), A.B. Desrochers (Arthabaskaville), Henry Hébert (Durham Sud), Ths. J. Samson (Victoriaville), Bruno Daigle (Princeville), W.J. Hamilton (French village) et Olivier Ricard (Bulstrode).
- Licence de «magasin de liqueurs en gros (Scott Act)»: H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences de «vendeurs (Scott Act)»: dame L. Beauchène (Princeville), Jos. Boisvert (Drummondville), Pierre Roy (Durham Sud), Hôtel Dieu (Arthabaskaville), Ford. Devarenne (Saint-Cyrille) et Wilbrod Demers (Saint-Norbert).
- Licences de colporteurs: Cyriel Desharnais (Walker's Cutting), Damas Ouimet, fils (Saint-Eugène), George Rainville (Saint-Germain) et Jean Saproni (Montréal).
- Licences de poudre en détail: J.B. Préfontaine & Cie (Duhram Sud), Jas. Huston (Stanfold), Davis Bergeron (Blanford), John Moisan (Drummondville), Philippe Hébert (Tingwick), Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), J.D. Lacerte (Plessisville), Louis O. Pépin (Arthabaskaville) et J.E. George (Inverness).
- Licence d'encanteur: Elzéar Pinze.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 26 (09 juillet 1887) : 3.
10 No d'identification : 10 533

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Paul Tourigny de Victoriaville, marchand, s'est associé à M. Houle de Warwick pour exploiter le téléphone entre les villages de Tingwick, Warwick, Victoriaville et Arthabaskaville. Déjà près de 40 instruments fonctionnent à merveille. le prix est généralement de 15,00$ par année aux conditions ordinaires. Nous invitons tous les hommes d'affaires à encourager nos entreprenants compatriotes, en prenant un instrument».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 46 (26 novembre 1887) : 2.
11 No d'identification : 10 746

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La marchand Paul Tourigny, de Victoriaville, cherche un commis avec quelques années d'expérience dans le commerce général de campagne et parlant deux langues.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 8 (25 février 1888) : 3.
12 No d'identification : 10 948

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle annonce de P. Tourigny, marchand de Victoriaville. Il avise son public qu'il a un nouvel assortiment de tissus, chaussures, cravates, chapeaux, etc., mais surtout qu'un tailleur (L.C. Garant), «ayant plusieurs années d'expérience dans les coupes Canadiennes et Américaines», est désormais rattaché à son magasin.
- «Plusieurs couturières sachant faire pantalons et vestes trouveront de l'ouvrage» au magasin de Paul Tourigny (22, 19, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 18 (05 mai 1888) : 3 (suite: 22, 19, p. 3).
13 No d'identification : 10 988

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 6 juin 1888.
- Licences d'auberges: Vital Côté, Richard St-Pierre et dame Jos. Prince de Plessisville.
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et veuve B. Quentin (Drummondville).
- Licence de gros: Almen Peabody.
- Licences de magasins de liqueurs en détail: W.J. Turner (Thetford Sud) et Paul Trépanier (Thetford Nord).
- Licences d'hôtel de tempérence: Dolphis Guilmette (Princeville), Calixte Leblanc (Arthabaskaville), A.B. Desrochers (Arthabaskaville), Ths. J. Samson (Victoriaville), Bruno Daigle (Princeville), O. Morel & Cie, Chs. Vict. Roberge (Warwick), Chs. Meunier (Warwick), Jos. Gagnon (L'Avenir), Tref. Maheu (Arthabaskaville), Lud. Hamel (Victoriaville), Martial Théroux (Saint-Cyrille) et Pierre Vérier (Durham Sud).
- Licence de « magasin de liqueurs en gros (Scott Act)»: Homer.H. Guay (Victoriaville).
- Licences de colporteurs: Damas Ouimet (Saint-Eugène), Jos. Letendre (Saint-Germain), L.A. Bernard (Saint-Germain) et E.A. Prévost (Montréal).
- Licences de poudre en détail: J.B. Préfontaine & Cie (Duhram Sud), Jas. Huston (Stanfold), Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), J.D. Lacerte (Plessisville) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licence pour fins médicales (Acte de Québec): Adolphe Moisan (Saint-Anastasie).
- Licence pour table de billard: Ths. J. Samson (Victoriaville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 23 (09 juin 1888) : 3.
14 No d'identification : 11 124

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les 27 et 28 juin dernier, deux sacs de malle ont été volés à la station d'Arthabaska. Ces sacs contenaient respectivement 50 $ et 5 $ en argent. Pour connaître les détails du vol et de l'intervention policière, retourner à l'article.
- Relativement à cette affaire, le constable Patry (police provinciale) a arrêté, à Arthabaska Station, Joseph A. Bernier (forgeron). On a retrouvé sur lui un revolver, qui avait justement été volé au magasin de Paul Tourigny trois semaines plus tôt. M. Bernier est dans la prison du district en attendant son procès, le 16 octobre (22, 41, p. 2).
- L'enquête préliminaire dans cette affaire a eu lieu à Arthabaskaville, les 16 et 17 octobre, devant le juge de paix M. Pépin. M. Bernier, l'accusé, subira finalement un procès devant la Cour criminelle (22, 42, p. 2).
- Indices trouvés dans cette affaire: une boîte de clous portant les initiales du commerçant de l'endroit, J.E. Angers, et un paquet de tabac en feuilles. Ces objets ont été trouvés dans un puits, entre la maison de J.A. Bernier et les latrines où les sacs de malles ont été trouvés.
- Le Dr. Bourgeois, inspecteur des postes, est venu à Arthabaskaville concernant cette affaire (22, 43, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 27 (07 juillet 1888) : 2 (suite: 22, 41, p. 2; 22, 42, p. 2; 22, 43, p. 2).
15 No d'identification : 11 453

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Paul Tourigny, marchand de Victoriaville, annonce qu'il a retrouvé la santé grâce aux soins du Dr. H.P. Rouleau, de Victoriaville: «Je m'étais fait soigner à Montréal et à Québec mais sans bons résultats».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 43 (27 octobre 1888) : 2.
16 No d'identification : 11 463

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la fin du terme criminel du district d'Arthabaska, soit le 27 octobre, Joseph A. Bernier a finalement été condamné à 5 ans de pénitencier: 3 ans pour vol d'un pistolet chez Paul Tourigny et 2 ans pour vol d'une montre chez D.O. Bourbeau. Concernant le vol de sacs de malle, manque de preuves suffisantes.
- Le 3 novembre, le prisonnier Bernier a été conduit au pénitencier de Saint-Vincent de Paul par le shérif P.L.O. Milot. (22, 45, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 44 (03 novembre 1888) : 2 (suite: 22, 45, p. 2).
17 No d'identification : 11 581

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le marchand Paul Tourigny offre un rabais de 20% sur le stock qu'il a acheté de A.E. Bélanger.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 2 (12 janvier 1889) : 2.
18 No d'identification : 11 588

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J.A. Laliberté, commis pour le marchand L.O. Pépin (Arthabaskaville), ira travailler comme teneur de livres chez le commerçant Paul Tourigny (Victoriaville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 3 (19 janvier 1889) : 2.
19 No d'identification : 11 897

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 4 juillet 1889:
- Licences d'auberges: Vital Côté (Somerset), Richard St-Pierre & cie. (Plessisville), Geo. Couture (station de Sainte-Julie), Dolphis Guilmette (Princeville), De. Malvina Morel (Princeville), Samson & Janelle (Victoriaville), Ludger Hamel (Victoriaville) et A.B. Desrochers (Arthabaskaville).
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et veuve B. Quentin (Drummondville).
- Licence de liqueurs en gros: Treffé Maheu (Arthabaskaville).
- Licences de magasins de liqueurs en détail: Pierre Maheu (Victoriaville) et H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences d'hôtel de tempérance: Calixte Leblanc (Arthabaskaville), Bruno Daigle (Princeville), Chs. Meunier (Warwick), Isaïe Caouette (station de Somerset), De. Paul Trépanier (Thetford), Pierre Désy (Princeville), Jos. Morin (Sainte-Anastasie), Chs. Meunier (Warwick), Marceau & Frère (Lyster station), Élie Guilmette (Sainte-Clothilde) et Edm. Gélinas (Sainte-Clothilde).
- Licences de colporteurs: Treffé Letendre (Saint-Germain), Isaac Dubord (Victoriaville) et Moïse Hébert (Saint-Cyrille).
- Licences de poudre à tirer: Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), Delphis Lacerte (Plessisville), John Moisan (Drummondville), Phil. Hébert (Tingwick), J.A. P. Renaud (Drummondville), Edouard St-Cyr (Sainte-Clothilde), B.W. Cross (Kingsey siding) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licences médicales et de vendeurs: Ed. Moisan (Saint-Anastasie), Pierre Roy, vendeur (Durham), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et Olivier Cayer (L'Avenir).
- Licence pour table de billard: Samson & Janelle (Victoriaville).
- Licences d'embouteilleurs: O. Rinfret & Frère (Plessisville) et J.A. Gagné & cie (Plessisville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 28 (13 juillet 1889) : 2.
20 No d'identification : 12 467

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le marchand Paul Tourigny annonce «qu'il vient d'acheter le stock de faillite de Desilets et Degranpré de Ste-Eulalie, et il offre en vente à son magasin à Victoriaville, toutes les marchandises». Les prix et les rabais sont indiqués. La marchandise est composée d'indiennes, de cotonnades, de wincey, de tweed écossais et canadien, de chaussures (à 40% de rabais).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 35 (31 août 1889) : 3.
21 No d'identification : 12 640

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Paul Tourigny a été élu marguillier en remplacement de Trefflé Perrault, dans la paroisse de Sainte-Victoire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 52 (28 décembre 1889) : 2.
22 No d'identification : 12 788

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y aura des élections municipales pour la ville de Victoriaville le 5 mai 1890 et le même jour, pour Sainte-Victoire d'Arthabaska.
- Résultats des élections de Victoriaville: les conseillers du quartier Nord sont Paul Tourigny, H.H. Gauy, Étienne Métivier; ceux du quartier Est sont Joseph Vézina, Achille Gagnon et Elzéar Richard; celui pour le quartier Ouest est Zéphirin Auger (24, 18, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 16 (24 avril 1890) : 3 (suite: 24, 18, p. 2).
23 No d'identification : 12 824

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans le cadre de la campagne électorale (le vote aura lieu le 17 juin), le candidat national dans Arthabaska, M. Girouard, s'est rendu à Saint-Norbert et à Victoriaville. «Il n'a pas encore d'adversaire déclaré, mais les possibilités sont que M. Bourbeau accepte la candidature». À Saint-Paul, M. Gastonguay a fait un discours en faveur de M. Bourbeau, invitant les gens à signer des réquisitions en sa faveur. Il n'y aurait eu que deux signatures. À Arthabaskaville, M. Lavergne a annoncé la candidature de M. Girouard.
- Un comité central a été formé dans l'intérêt de la candidature de M. Girouard. Ce comité siégera à Arthabaskaville et sera ouvert jour et soir pour recevoir les informations concernant l'élection. Le secrétaire de ce comité est Arsène Picher (ex-rédacteur de L'Union des Cantons de l'Est). Concernant la candidature de M. Bourbeau, un rédacteur note tous les mauvais gestes politiques posés dans le passé (par exemple, avoir voté la pendaison de Riel). M. Girouard a rencontré, le 18 mai, les gens de Sainte-Clothilde et de Sainte-Élizabeth. À Victoriaville, M. Lavergne M.P. rencontrait M. Bourbeau (candidat conservateur) et M. Méthot. Discussion vive et auditoire nombreux. À Saint-Albert, lors d'une autre assemblée, M.M. Girouard et Lavergne ont rencontré M. Bourbeau et Méthot.
- Trois autres articles consécutifs sur les mauvais gestes politiques posés dans le passé par M. Bourbeau, par rapport aux bons gestes posés par M. Girouard (24, 20, p. 2). Même chose au numéro suivant. Suit la liste des endroits visités lors de la campagne électorale et du déroulement des débats dans les différentes localités (Stanfold, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Warwick et Tingwick) (24, 21, p. 2-3).
- Liste des raisons pour lesquelles les citoyens doivent voter pour M. Girouard (exemple: parce qu'il a fait obtenir plus d'argent de colonisation pour le comté) et ne doivent pas voter pour M. Bourbeau (exemple: « parce qu'il veut détruire l'oeuvre du gouvernement Mercier»). Le 1er juin, à Saint-Paul, après la messe, il y a eu un débat politique entre d'un côté M.M Girouard et Lavergne et, de l'autre, M.M. Bourbeau et Chicoyne. Le même jour, après les vêpres, les mêmes orateurs se sont rencontrés à Sainte-Hélène. À Saint-Louis de Blandford, M. Arsène Picher (avocat d'Arthabaskaville) a rencontré les électeurs pour leur parler de politique nationale. Il y a eu de pareilles assemblées à Sainte-Élizabeth et Sainte-Clothilde, confrontant cette fois M.M. Méthot (représentant M. Bourbeau) et Cannon (représentant M. Girouard) (24, 22, p.2). Un débat a eu lieu aussi à Saint-Valère de Bulstrode. Assemblée des électeurs à Victoriaville (5 juin), commandée par M. Bourbeau, chez M. Guay. Orateur invité: M. Chicoyne, de Sherbrooke. On dit que ce dernier était également présent à Saint-Paul et à Sainte-Hélène (24, 22, p. 3).
- Autre article en faveur du gouvernement Mercier. Résumé des débats électoraux [le journal dit toujours que M. Girouard est le préféré des auditeurs] ayant eu lieu la journée du 8 juin, à Stanfold, Saint-Norbert et Saint-Paul de Chester. Le 10 juin, jour de la nomination dans Arthabaska, il y a eu une assemblée des électeurs. L'assistance était de plus de 2 000 personnes. M.M. Girouard et Bourbeau s'adressèrent tour à tour à la foule. M.M. Lavergne, Méthot, Cannon, Curran et Laurier ont également fait des discours. Les deux derniers se sont adressés aux électeurs en français et en anglais (24, 23, p. 2).
- Résultats de l'élection du 17 juin. Victoire de M. Girouard dans Arthabaska, de M. Watts dans Drummond, de M. Rhodes dans Mégantic, de M. Monfet dans Nicolet et de M. Gladu dans Yamaska. Le nombre de voix de majorité est aussi inscrite. M. Girouard, par exemple, a été élu avec 350 voix de majorité. Article plus précisément sur l'élection dans Arthabaska. Il est question des résultats dans les paroisses de Sainte-Clothilde, Sainte-Anne du Sault, Saint-Louis de Blandford, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Arthabaskaville et Saint-Rémi de Tingwick. Le soir de la votation, une foule de 500 personnes s'était rassemblée devant les portes du comité central de M. Girouard. M.M. laurier et Lavergne adressèrent alors la parole à l'assemblée. À Victoriaville, la population s'était regroupée près du magasin de Paul Tourigny. «À l'heure du train, nos amis d'Arthabaskaville et de Victoriaville réunis se portèrent en procession triomphale à la gare à la lumière de flambeaux, et l'arrivée de M. Girouard fut saluée par des cris de victoire et par les sons joyeux de l'excellente fanfare de Victoriaville». Une fois devant chez Paul Tourigny, M. Girouard a fait un discours devant «au moins 800 personnes». Puis, il se rendit à Arthabaskaville, où il a fait un autre discours, devant cette fois 500 personnes. Le journal commente par la suite les élections dans Drummond et Megantic. Le journal décrit comment la victoire de M. Girouard a été célébrée à Stanfold, le soir de la votation. «Une procession aux flambeaux fut immédiatement organisée et l'élu fut porté en triomphe par toutes les rues du village. M. Girouard fut ensuite appelé à adresser la parole à la foule qui se composait d'au-delà de 600 personnes». Puis, discours d’Arsène Picher et de Joseph Brisette (24, 24, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 19 (16 mai 1890) : 2 (suite:24, 20, p. 2; 24, 21, p. 2-3; 24, 22, p. 2-3; 24, 23, p. 2; 24, 24, p. 2).
24 No d'identification : 12 971

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 4 juillet 1890.
- Licences d'auberges: Richard St-Pierre & cie. (Plessisville), Dolphis Guilmette (Princeville), Samson & Janelle (Victoriaville), Ludger Hamel (Victoriaville), Pierre Maheu (Arthabaskaville), Georges Couture (Station Sainte-Julie) et De. Oct. Morel (Princeville).
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille), Olivier Cayer (L'Avenir), J. Nap. Turcotte (Drummondville) et Moïse l'Espérance (Saint-Germain).
- Licence de liqueurs en gros: Isaïe Caouette (Plessisville) et Léon Roberge (Saint-Clothilde).
- Licences de magasins de liqueurs en détail: Pierre Maheu (Victoriaville) et H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences d'hôtel de tempérence: Calixte Leblanc (Arthabaskaville), Bruno Daigle (Princeville), Chs. Meunier (Warwick), Pierre Déry (Stanfold), Élie Guilmette (Sainte-Clothilde), W. J. Hamilton (Kingsey), Louis Jolicoeur (Warwick), Louis Béland (Saint-Ferdinand), Henri Hébert (Drummondville), Martial Théroux (Saint-Cyrille), Vital Côté (Somerset), Frs Clair (Wickham) et Edm. Gélinas (Sainte-Clothilde).
- Licences de colporteurs: Louis Letendre (Saint-Germain), Isaac Dubord (Victoriaville), Eliée Lemay (Warwick), Delle Ant. Martineau (Stanfold) et Moïse Hébert (Saint-Cyrille).
- Licences de poudre en détail: Paul Tourigny (Victoriaville), Delphis Lacerte (Plessisville), J.B.I. Préfontaine & cie (Durham Sud), Wadleigh et Mannis (Kingsey), Phil. Hébert (Tingwick) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licences de drogistes ou vendeurs: Pierre Roy (Durham), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille), Nap. Turcotte (Drummondville), Moïse L'Espérance (Saint-Germain) et Olivier Cayer (L'Avenir).
- Licences d'embouteilleurs: O. Rinfret & Frère (Plessisville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 27 (10 juillet 1890) : 3.
25 No d'identification : 13 292

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À l'assemblée du conseil de ville de Victoriaville, le 1er avril, Paul Tourigny a proposé: «Qu'un bonus soit voté, à l'effet d'aider et d'encourager l'établissement d'une manufacture quelconque dans les limites de cette ville». La motion sera discuté le 11 avril. «Nous reconnaissons bien là l'esprit d'entreprise de M. Tourigny et il est à espérer que [...] nous pourrons voir la fumée d'une manufacture s'élever à Victoriaville».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 13 (02 avril 1891) : 2.
1 - 25 sur 93 résultats