Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Desrochers
1 - 4 sur 4 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 030

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Charles Desrochers demande 100 voitures à Warwick pour charroyer de l'écorce de pruche de Saint-Albert à la tannerie de M. Richardson. Un prix supérieur sera payé et le charroyage durera tant qu'il y aura des chemins d'hiver. Avis aux cultivateurs qui ont des voitures de travail à leur disposition. S'adresser à Warwick immédiatement, à M. Desrochers.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 5 (21 janvier 1882) : 2.
2 No d'identification : 10 358

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le bruit court que la grosse picotte était à l'Hôtel Albion, tenu par M. Desrochers en ce village. Le journal démentit la nouvelle, selon le témoignage du médecin qui a traité l'un de ses enfants, affecté d'une inflammation de poumons. «Le public peut continuer à patronner l'hôtel sans crainte comme par le passé».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 15 (01 avril 1882) : 2.
3 No d'identification : 14 851

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dernière réunion des commissaires, dans laquelle on a discuté de la question d'accorder une extension de trois mois aux hôteliers pour leur licence. Cette question a été tranchée par un refus. Au 1er mai prochain, l'acte Scott entrera en vigueur et tous les débits de boisson seront fermés dans le comté, exceptés ceux pour les fins médicales. Comme M. Desrochers a retiré sa demande, une licence a été accordée aux Dames de l'Hôtel-Dieu pour le dépôt de boissons pour fins médicales. Pour Stanfold, le dépôt a été demandé par cinq personnes du village de Princeville. L'une de ces personnes, M. Germain, était chaudement recommandée par M.
le curé Baillargeon. Mais M. le commissaire Houle a réussi à semer le doute dans l'esprit des autres commissaires, en arguant que M. le curé n'avait fait cette recommandation que pour la forme. On dit que M. Houle a négligé de lire au complet la lettre de recommandation que M. le curé lui avait adressée.
- M. le curé Baillargeon adresse une lettre à Basile Théroux, fils, Gonzague Houle, et E.J. Hemming, écuyers, les commissaires des licences pour le district Drummond et Arthabaska. Il leur demande de publier dans l'Union: 1) la recommandation qu'il a donnée à M. Samuel Germain et qui a été présentée lors de l'assemblée du 26 mars dernier; 2) la lettre adressée à M. Gonzague Houle le 28 mars dernier; 3) la lettre adressée à M. Hemming le 4 avril courant. Il leur demande ensuite de déclarer publiquement et sous l'honneur s'ils ont trouvé une phrase dans ces documents qui aurait pu être raisonnablement interprétée comme défavorable à M. Germain. À la suite, réponse de L.G. Houle (peu de contenu pertinent) (19, 21, p. 2).
- Deuxième lettre du curé Baillargeon à l'intention des commissaires (peu de contenu pertinent, si ce n'est qu'on se renvoie les accusations mutuellement) (19, 23, p.2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 20 (25 avril 1885) : 2 (suite: 19, 21, p. 2).
4 No d'identification : 1 129

Collection
Société Historique de la Région de Pierreville

Information documentaire
[S.H. de Pierreville: Source: Collection Jean-Luc Côté. Sujet: Portrait. Description: Trois clients devant le restaurant de Robert Yergeau. Localisation géographique: rue Maurault, Pierreville. Personnages: Edmond Laforce, Desrochers, Alphonse Martel. Format: 24X18 cm. Photographe: Armand Courchesne. Période: 1959.]

Référence
Collection de la Société Historique de la Région de Pierreville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Pierreville, 1959, AC-036.
1 - 4 sur 4 résultats