Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Ricard
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 8 304

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dr Ricard, médecin à Warwick.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 20 (14 octobre 1905) : 4.
2 No d'identification : 8 478

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La population de Victoriaville a appris, avec une douloureuse surprise, la mort de Monsieur l'abbé Joseph-Aristide Brûlé, curé de St-Sylvère, survenue subitement à bord d'un rapide du C. N. R., en destination pour Montréal. Monsieur l'abbé Brûlé, en compagnie de son médecin, le Dr Ricard, de St-Sylvère s'en allait à Montréal pour requérir les soins de spécialistes. Les jours précédents, il avait eu à quelques reprises, des hémorragies nasales. Quelques minutes après avoir pris le train, une syncope l'emportait. Monsieur l'abbé Brûlé aurait eu 50 ans le 21 janvier. Il était donc dans toute la force de son âge, et ses activités en faisait un curé modèle. Musicien à ses heures, le regretté défunt possédait une jolie voix de basse, qu'il maniait avec aisance. Ses funérailles ont eu lieu lundi matin, dans sa paroisse, à dix heures. Nous publierons plus tard le rapport».
- L'abbé Brûlé était sur le point d'atteindre sa 25e année de prêtrise. Cours classique au Séminaire de Nicolet, puis professeur au même collège. Il est le prêtre fondateur de la paroisse de Saint-Edmond de Grantham, avant d'être transféré à Saint-Sylvère, où l'on dit qu'il a fait plusieurs améliorations et a aidé à la prospérité actuelle des cultivateurs de la paroisse. A formé une chorale remarquable. C'est Mgr Courchesne, évêque de Rimouski, qui a fait l'oraison funèbre. «Le service funèbre fut chanté, à dix heures, lundi matin, le 14 janvier, en l'église paroissiale de St-Sylvère. C'est un confrère de classe, Monsieur l'abbé Henri Belcourt, curé de St-Elphège, qui présida l'office, assisté de MM. les abbés Roland Belcourt, curé de St-Raphaël d'Aston, et Evariste Noël, curé de Lemieux». Présence des curés (nommés) de La Visitation, de Durham-Sud, de Sainte-Eulalie et de Daveluyville, de Saint-Grégoire, Saint-Léonard, Sainte-Gertrude, Princeville, Saint-Célestin, Notre-Dame du Bon Conseil, L'Avenir, Saint-Fulgence de South Durham, Saint-Wenceslas, Manseau, Saint-Samuel, Saint-Louis de Blandford, Drummondville, l'évêque de Nicolet et des représentants de plusieurs communautés de Nicolet (Séminaire, école normale, Pères de Marie). Il y a un Père du Saint-Sacrement, mais il n'est pas explicitement dit qu'il vient de Nicolet. Présence importante de citoyens et de personnalités.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 13 (17 janvier 1929) : 1 (suite: 1, 14, p. 1, 4; 1, 15, p. 2).
1 - 2 sur 2 résultats