Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Rivière
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 14 724

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fête de la Saint-Jean Baptiste a été chômée à Victoriaville. Il y a eu une procession, une grande messe et des discours. Ceux qui ont fait des discours: J. Lavergne, N.K. Laflamme, D.O. Bourbeau et autres.
- Compte rendu de la journée du 24 juin. À 6h, les maisons étaient décorées. À 7h30, les gens étaient réunis à la salle de l'hôtel de ville, pour ensuite se mettre en marche, bannière en tête, pour se rendre jusqu'à l'église. À la messe, le sermon patriotique a été fait par le Rév. Milo. Après la messe, des hommes ont fait des discours (J. Lavergne, D.O. Bourbeau, N.K. Laflamme et Auguste Bourbeau). Le soir venu, il y a eu «les détonnations de mousquetterie, les pétards et les feux de joie que l'on voyait s'allumer partout; puis, la fanfare s'est mise de la partie». Une grande partie des gens ont suivi la fanfare pour se rendre saluer Paul Tourigny, maire de la ville et président de la Société St-Jean Baptiste, le curé Tessier, D.O. Bourbeau et C.A. Rivière. Ce soir-là, «inutile de dire que le vin généreux et la bière mousseuse coulèrent à flot». «De telles fêtes sont bien faites pour réchauffer le patriotisme des Canadiens français, et il fait plaisir de voir comme tous les citoyens de Victoriaville, marchands et manufacturiers, se sont empressés de se rendre au désir du Rév. M. le curé, les invitant à fermer leurs établissements pour le temps de la fête».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 26 (29 juin 1893) : 2.
1 - 1 sur 1 résultats