Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Tardif
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 12683

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 24 janvier, assemblée des directeurs de la fonderie de Plessisville, tenue au bureau de la compagnie. Le président est C. Cormier et les directeurs sont Stanislas Doucet, Antoine tardif et Édouard Mercure (formant le quorum). Le secrétaire est Joseph Dutil. Une résolution a été adoptée à l'effet d’offrir des condoléances à François Théodore Savoie, gérant de la fonderie, à l’occasion du décès de sa femme, le 22 janvier. Les actionnaires et employés devront être avertis d'assister aux funérailles. De plus, «les travaux des ateliers seront arrêtés jusqu'après les funérailles».
- Article sur les funérailles d'Éloïse Eugénie Duplessis, l'épouse de François Théodore Savoie. On dit entre autres qu'elle faisait partie de toutes les associations religieuses et charitables de la paroisse et qu'à l'occasion de ses funérailles, la nouvelle église de Plessisville était ornée de draperie noire. Il est question aussi des étapes de la cérémonie et des personnes présentes. Plus de 30 voitures suivaient le convoi.
- Court article où on nous apprend le décès de l'actionnaire Antoine Tardif, en août 1890 (24, 34, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 5 (01 février 1890) : 2 (suite: 24, 34, p. 2).
2 No d'identification : 13 043

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée spéciale des directeurs de la Fonderie de Plessisville, le 25 août 1890. Le président est C. Cormier et les directeurs sont Stanislas Doucet, Antoine Tardif et Édouard Mercure (formant le quorum). Le secrétaire est Joseph Dutil. Une résolution a été adoptée à l'effet de souhaiter des condoléances à la famille. Les actionnaires et employés devront être avertis d'assister aux funérailles. De plus, les ateliers seront fermés l'avant-midi du service.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 35 (04 septembre 1890) : 2.
1 - 2 sur 2 résultats