Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Taschereau
1 - 4 sur 4 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 155

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'évêque de Nicolet, Mgr Elphège Gravel, partira «prochainement» pour Rome à la demande du cardinal Taschereau, dans les intérêts de l'Université Laval.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 30 (06 août 1887) : 2.
2 No d'identification : 11 332

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le cardinal Taschereau viendra à Arthabaskaville, le 9 octobre. «Une adresse lui sera présentée à son arrivée et ensuite il y aura salut solennel du Saint Sacrement. Le lendemain aura lieu la consécration de l'église, suivie de la messe solennelle». Pour la fête du cardinal, le marchand J.B. Ouellet annonce qu'il vend des lanternes chinoises.
- À une assemblée de paroisse, qui a eu lieu à la sacristie le 23 septembre, sous la présidence du curé Buisson, il a été décidé de financer à même les fonds de la fabrique la réception du cardinal. Le premier ministre Mercier assistera, le 10 octobre, à la consécration de l'église par le cardinal (22, 39, p. 2).
- Pour la visite du cardinal, une adresse lui a été présentée par les paroissiens de Sainte-Victoire, à la résidence de D.O. Bourbeau, puis par les élèves de l'école des Frères du Sacré-Coeur. Un cortège a ensuite accompagné le cardinal jusqu'à l'église de Saint-Christophe. Les citoyens n'avaient pas décoré leur résidence en raison du mauvais temps, mais des drapeaux, étendards, oriflammes et pavillons décoraient le village. De plus, il y avait face au collège des Frères du Sacré-Coeur un écusson représentant les armes du cardinal d'un côté et celles de Mgr Gravel de l'autre. Sans oublier Joseph Lavergne, qui avait mis sur son terrain une arche de verdure. Au moment d'entrer dans l'église, il y avait une quarantaine de prêtres devant le cardinal. L'adresse du maire Joseph Lavergne et la réponse du cardinal sont présentées intégralement. Après les discours: salut solennel, chants (les noms des chants et des chanteurs sont indiqués) accompagnés de l'orgue (organiste: Roméo Poisson). Le soir, les édifices sont illuminés. Le lendemain, le cardinal est revenu à l'église, accompagné des Mgr Gravel et Marquis. Le nom des autres membres du clergé présents est indiqué. Il y a eu encore des chants (les noms des chants et chanteurs sont indiqués). Le menu du dîner est par la suite présenté en détails. Après le dîner, le cardinal a visité le couvent, l'Hôtel-Dieu et le collège (22, 41, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 38 (22 septembre 1888) : 2 (suite: 22, 39, p. 2; 22, 41, p. 2).
3 No d'identification : 7 568

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
TASCHEREAU. Elzéar-Alexandre.

MANUSCRITS: imprimés. 1877-1880. 2 pièces.

ÉTENDUE LINÉAIRE/NOMBRE DE PIÈCES: 2 pièces.

Elzéar-Alexandre Taschereau, 6e archevêque de Québec, est né le 17 février 1820 à Sainte-Marie-de-Beauce, du mariage de Jean-Thomas Taschereau, juge, et de Marie Panet. Après des études classiques au Séminaire de Québec (1828-1836), il est ordonné prêtre dans sa paroisse natale par Mgr Pierre-Flavien Turgeon, le 10 septembre 1842.

Professeur au Séminaire de Québec (1842-1854) puis étudiant en droit canonique à Rome (1854-1856), Alexandre Taschereau est nommé, en 1860, supérieur du Séminaire de Québec et recteur de l'Université Laval. Après un premier mandat comme supérieur, il sera sacré archevêque de Québec le 19 mars 1871 par Mgr John-Joseph Lynch, évêque de Toronto.

Au début de son épiscopat, il prit part à la polémique qui divisa le clergé québécois en désavouant le programme du parti conservateur et en prenant position contre les ultramontains. Ce conflit idéologique eut des conséquences assez importantes puisqu'il aboutit indirectement à la division du diocèse de Trois-Rivières pour former celui de Nicolet. Le 7 juin 1886, le pape Léon XIII le nomma cardinal. Mgr Taschereau est décédé à Québec dans l'exercice de ses fonctions, le 12 avril 1898.

•TITRES DE SÉRIES:

Correspondance: imprimés. 1877-1880. 2 pièces.

ACCESSIBILITÉ: Libre.

INSTRUMENTS DE RECHERCHE: Répertoire sommaire.

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Archives du Séminaire de Nicolet / État général des fonds et collections conservés aux archives du Séminaire de Nicolet, C052.
4 No d'identification : 9 475

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des nouvelles de Sainte-Julie de Somerset: Le nouveau marguillier est Louis Laferrière. Les nouveaux conseillers: Louis Roberge, Zéphirin Mercier et George Comtois. Le 6 septembre 1886, un Décret du cardinal Taschereau séparait de Sainte-Julie les 2ème, 3ème et 4ème rang d'Inverness, soit 26 familles. Ces dernières se voyaient alors jointes à la paroisse de Saint-Pierre Baptiste. Le 13 janvier 1887, un second Décret enlevait 6 familles des 5ème, 6ème et 7ème rangs d'Inverness en faveur de Saint-Athanase. «Désormais la limite sud-est de la paroisse sera le Township d'Inverness».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 3 (29 janvier 1887) : 3.
1 - 4 sur 4 résultats