Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Thibault
1 - 15 sur 15 résultats Imprimer
1 No d'identification : 9 557

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La maison en briques à 2 étages du ferblantier J.C. Thibault, de Victoriaville, sera vendue à l'encan le 1er mars 1887, à 10h A.M.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 6 (19 février 1887) : 3.
2 No d'identification : 10 359

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J.C. Thibault, ferblantier de Victoriaville, annonce qu'il est désormais installé à Saint-Norbert d'Arthabaska. Il vend des poêles, des ferroneries. Il vend et répare les fournaises. L'annonce date du 1er octobre.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 39 (08 octobre 1887) : 3.
3 No d'identification : 11 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le ferblantier de Victoriaville, J.C. Thibault, a établi un commerce à Arthabaskaville (stock de ferblanterie, poëles, tuyaux, etc.), à côté du marchand J.B. Ouellet. J.C. Thibault offre aussi ses services pour poser et réparer des fournaises.
- Ce commerçant annonce qu'il est agent pour la vente des poëles des maisons Copp Brothers (Hamilton) et Chown Cunningham (Kingston). J.C. Thibault «vient de recevoir un grand assortiment d'agrès de fromageries» (23, 6, p. 2).
- J.C. Thibault est installé dans son nouveau magasin, en face du commerce de L.O. Pépin (23, 19, p. 2).
- J.C. Thibault annonce qu'il vend des ustensiles en granit et qu'il pose des fournaises à eau chaude, à air chaud ainsi que des couvertures en métal (23, 26, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 1 (05 janvier 1889) : 2 (suite: 23, 6, p. 2; 23, 19, p. 2; 23, 26, p. 2).
4 No d'identification : 12 514

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le nouveau propriétaire de l'hôtel Albion d'Arthabaskaville est Pierre Maheu (Victoriaville). «Il en fera un hôtel de première classe. Le public est invité à lui faire une visite».
- M. Maheu fait des réparations «considérables» à son établissement (23, 44, p. 2).
- Liste des liqueurs importées offertes à l'hôtel Albion. On y sert aussi des huîtres fraîches (23, 52, p. 2).
- M. Pierre Maheu annonce qu'il veut faire d'autres améliorations à son hôtel, dont l'installation d'une fournaise, de «water closet» et la confection d'un toit nouveau. J.C. Thibault est chargé par contrat de l'exécution des travaux (24, 7, p. 2).
- Nouvelle annonce où il est dit que M. Maheu « a fait subir à cet hôtel de grandes améliorations, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. L'hôtel Albion est maintenant un des beaux édifices de ce village et un hôtel capable de rivaliser sous tous les rapports avec ceux de la ville» (24, 27, p. 2).
- Le propriétaire annonce qu'il a agrandi son hôtel «de manière à pouvoir loger un plus grand nombre de voyageurs. Rien n'a été négligé pour donner tout le confort désirable: fournaise, chambre de bain, chambre d'aisance, bons lits, bonne table. liqueurs de premier choix, cigares de toutes sortes» (24, 48, p. 3).
- Nouvelle annonce pour le temps des fêtes, où le propriétaire ajoute qu'il a un grand choix de liqueurs. Il en énumère ensuite une vingtaine. Maheu rappelle aussi qu'il vend des huîtres et des cigares de choix (24, 52, p. 4).
- Nouvelle publicité de l'hôtel Albion: «Repas à toute heure, chambres bien éclairées, salles d'échantillons, chambre de bain, sonneries électriques, etc. Les liqueurs sont ce qu'il y a de mieux, sans aucune falsification. Cigares les plus fins. Pensionnaire à la semaine et au mois, à prix modérés. M. Hector Poisson, charretier, réside à quelques pas de l'hôtel» (26, 14, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 40 (05 octobre 1889) : 2 (suite: 23, 44, p. 2; 23, 52, p. 2; 24, 7, p. 2; 24, 27, p. 2; 24, 48, p. 3; 24, 52, p. 4; 26, 14, p. 3).
5 No d'identification : 12 606

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle annonce du ferblantier-plombier J.C. Thibault, d'Arthabaskaville, qui vend des jouets, des outils de cuisine, des agrès de fromagerie et des chaudières à sucre. M. Thibault annonce qu'il installe encore les fournaises, les couvertures en métal, les dalles, etc.
- J.C. Thibault attire l'attention des fromagers sur son stock de fromageries. «Il a déjà des commandes pour 5 fromageries et il peut encore en gréer d'autres. [...]
Il a aussi au-delà de 5000 chaudières à sucre prêtes à vendre» (24, 9, p. 2).
- J.C. Thibault affirme cette fois qu'il «est prêt à entreprendre tout ouvrage de dalles, couvertures en métal, tuyaux en fer, en plomb, drains, posage de fournaises, cabinets d'aisance, etc. Il a encore des fournaises de fromageries», de même que des poêles, un assortiment de ferblanterie, etc. Son commerce est situé en face de celui du marchand L.O. Pépin (24, 24, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 49 (07 décembre 1889) : 3 (suite: 24, 9, p. 2; 24, 24, p. 3).
6 No d'identification : 13 886

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Notes locales: «M.M. T. Maheu et J.C. Thibault ont ouvert une fromagerie en ce village, en société. Cette fromagerie compte un bon nombre de patrons et le succès est assuré».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 23 (09 juin 1892) : 2.
7 No d'identification : 13 895

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. J.C. Thibault, fabricant d'agrès de Fromageries d'Arthabaskaville, vient d'inventer un couloir aérateur à lait dont il a reçu la patente et est en état de mettre sur le marché. Ce couloir aérateur est l'article le plus utile aux cultivateurs, il refroidit le lait et extrait le gaz que contient le lait. Il est utile à ceux qui vont aux fromageries et aux beurreries, et aussi très utile à ceux qui font le beurre à la maison». Cette invention donnerait 5% de surplus dans le rendement ordinaire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 25 (23 juin 1892) : 2.
8 No d'identification : 14 165

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de J.C. Thibault, cultivateur et propriétaire de fromageries d'Arthabaskaville qui a fait l'achat de présure et coton, de la maison A.A. Ayer, de Montréal.
Il vend aussi moules à fromage, agrès de fromagerie, canistres à lait, couloir aérateur perfectionné (pour tenir le lait en bonne condition). «Les fromagers et les Sociétés laitières devront tenir à ce que chaque patron soit pourvu de ce couloir, qui a pour effet de couler, refroidir et aérer le lait».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 6 (09 février 1893) : 2.
9 No d'identification : 24 131

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Notes locales (Arthabaskaville): J.C. Thibault a acheté la propriété de J.B. Laroche pour y construire, le printemps prochain, un grand magasin et une grande boutique pour y manufacturer les agrès de fromagerie et les vases de sucrerie sur une grande échelle. Thibault aura aussi un assortiment complet de ferronneries et de quincailleries, de poêles et d'appareils pour fournaise à eau chaude.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 45 (09 novembre 1893) : 2.
10 No d'identification : 24 880

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des gens de professions et d'affaires à Arthabaskaville: médecins (Dr. Blondin), marchands généraux (L.O. Pépin & Fils; G. Gendron & Fils; T. Maheu; P. Ouimet; Ferd. Beauchesne; Jos. Maheu; C. Leblanc), marchands de nouveautés (J.B. Ouellet; Mme G. Spénard), libraires (E. Tremblay; O. Fortin & Cie), industriels (Thos. Baril; P. Lemay & Frère; Gédéon Bergeron), hôteliers (hôtel Albion), sellier (Philias Blanchet), tailleur (Ed. Miville), barbier (Albert Blanchet), ferblantiers (Albert Beauchesne, J.C. Thibault; Alphonse Durant; Arthur Girouard), forgerons (Edouard Valière; O. Compagna; Joseph Labbé), divers (Pierre Maheu, embouteilleur; Isaïe Giroux, charretier; J.N. Laurendeau, cordonnier; Calixte Leblanc, maître de poste), etc.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 30, no 13 (26 mars 1896) : 4.
11 No d'identification : 24 548

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. J.C. Thibault (Victoriaville) informe les ferblantiers et manufacturiers de «canistres» à lait qu'il a breveté une «canistre» avec moulures en demi-rond et que toute personne en ayant fabriqué des semblables sera poursuivie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 32, no 1 (16 décembre 1897) : 2.
12 No d'identification : 25 713

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fournaise inventée par M. J.C. Thibault fait merveille partout où elle passe. Il en a placé plusieurs à Magog, notamment chez le curé.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 33, no 29 (07 juillet 1899) : 2.
13 No d'identification : 25 509

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Arthabaskaville vient de se doter d'un «restaurant chic», situé à la fourche des quatre chemins. Le propriétaire est J.C. Thibault.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 3, no 4 (27 juin 1896) : 3.
14 No d'identification : 25 926

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J.C. Thibault, de Victoriaville, informe les ferblantiers et les manufacturiers de « canistres à lait », qu'une « canistre » à lait avec moulures à demi rond a été brevetée par lui. Il prévient que toute personne convaincue d'en avoir fabriquée une sera poursuivie sans autre avis.

- Le journal publie un avis concernant la faillite de J.C. Thibault. (4, 33, p.2)

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 4, no 30 (24 décembre 1897) : 2 (suite : 4, 33, p. 2).
15 No d'identification : 13 072

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À vendre: 40 000 chaudières à sucre à très bas prix chez J.C. Thibault, ferblantier à Arthabaska Station. Aussi, assortiment varié de bijouterie et de joujoux.
- Annonce de poêles de toutes sortes et à très bas prix chez J.C. Thibault, ainsi que grand assortiment de ferblanteries (19, 30, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 41 (22 septembre 1883) : 3 (suite:19, 30, p. 3 ).
1 - 15 sur 15 résultats