Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Théroux
1 - 16 sur 16 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 834

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les conseils des comtés de Mégantic et Arthabaska ont recommandé par résolution la nomination de B. Théroux fils au poste de protonotaire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 15 (17 mars 1870) : 2.
2 No d'identification : 9 227

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Adresses d'affaires. Les hussiers P. Kérouac (Cour supérieure, Warwick), B. Théroux (Saint-Christophe, se charge des collections), Elz. Piuze (huissier et agent d'affaire, Saint-Christophe), François Beauchesne (Sainte-Sophie d'Halifax, se charge des collections), A. Beaubien (Cour supérieure, Drummondville), A. Jutras (Sainte-Sophie de Mégantic), Hyacinthe Jutras (Plessisville). Annonce de B. Théroux fils, agent d'assurance de «Scotish Provincial Life», ayant son bureau au greffe. Annonce de J.O. Bourbeau, agent pour la Compagnie d'assurance contre le feu «Home», à Arthabaska Station. Ajout de George G. Gagnon huissier de la cour supérieure de Drummondville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 27 (09 juin 1870) : 4 (suite: 4, 51, p. 4).
3 No d'identification : 14 479

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Délibération de la séance du conseil de comté du 13 courant. Élection de M. Gagnon à titre de préfet et remerciements au préfet sortant, James Goodhue, pour son travail habile et impartial des 2 dernières années. Le notaire Louis Rainville (Victoriaville) propose de prendre la place de secrétaire-trésorier pour 100$ par an, en lieu et place de B. Théroux fils qui l'occupe depuis 1 an, à 200$. Après de longs débats, Théroux conserve le poste et accepte une diminution de 50% de son salaire (ce qui le mène à 100$). Il semble qu'on s'entende sur la nécessité de réaliser des économies. C. J. Powell est nommé auditeur; F. X. Pratte et Z. Béliveau, pour leur part, deviennent délégués de comté. J. B. Edge secondé par James Williams propose de verser une indemnité de 2$ pour le préfet et les membres du conseil pour leurs dépenses de voyage et de pension pour chaque session à laquelle ils assisteront. Accepté à 6 voix contre 3 (nom des votants et leur vote donné). Le journaliste ajoute des commentaires, parfois un peu acerbes. Il semble qu'une résolution aurait été proposée à propos de la publication des «procédés» du conseil dans ce journal. Certains des membres ont voté contre, mais on ne les identifie pas (on insinue qu'ils ont des raisons de craindre la publicité).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 16 (21 mars 1872) : 2.
4 No d'identification : 12 665

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La lutte pour l'élection des conseillers a été très vive en ce village [Arthabaskaville]».
- Liste des candidats élus et nombre de votes obtenus: L.O. Pépin, 65 votes; Jos. Lavergne, 63; John Caro, 59.
- Liste des candidats défaits et nombre de votes obtenus: B. Théroux fils, 43; Trefflé Maheu, 35 et Lud. Lavigne, 45.
Pour la paroisse de Saint-Christophe, les élus (par acclamation) sont François Laroche, Moïse Poisson et Chs. Verville. À Victoriavile, ont été élus sans opposition Dr. A. F. Poulin, Mizaël Babineau et Antoine Garant.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 3 (18 janvier 1890) : 2.
5 No d'identification : 12 829

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Note locale: «Voici la liste des officiers de la section pour l'année 1890-1891: bâtonnier, E.J. Hemming; syndic, Eugène Crépeau; trésorier, L.J. Cannon; secrétaire, P.H. Côté; membres du conseil, Joseph Lavergne, B. Théroux (fils) et J.E. Méthot».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 19 (16 mai 1890) : 2.
6 No d'identification : 8 251

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élections municipales à Arthabaskaville: L'Hon. W. Laurier et MM. B. Théroux fils et L. O. Pépin par acclamation; à Arthabaska Station: MM. J.O. Bourbeau et Achille Gagnon; à Stanfold: MM. Huston et Collin par acclamation, au poll L. Lavergne, Ecr.; à Saint-Wenceslas: avec poll M. Alp. Bourque, Jos. St-Cyr et Honoré Deschènes.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 5 (15 janvier 1881) : 2.
7 No d'identification : 10 634

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«B. Théroux fils Ecr a reçu les writs pour Drummond & Arthabaska. Nomination le 13 juin, et la votation le 20. Les proclamations sont sorties».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 23 (27 mai 1882) : 2.
8 No d'identification : 12 761

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les paroissiens de Saint-Christophe d'Arthabaska, représentés par l'élite de la société de ce village, ont célébré dimanche dernier la fête de Saint-Joseph, patron de leur curé, messire J.N. Héroux. Une foule nombreuse s'est réunie dans l'église paroissiale à 5 hrs. p.m., pour présenter à monsieur le curé une adresse ainsi qu'un magnifique cadeau. C'est M. B. Théroux fils, maire d'Arthabaskaville, qui a lu l'adresse, à laquelle le curé ému a répondu en termes enthousiastes. Messire Héroux dirige la paroisse depuis maintenant cinq ans.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 13 (10 mars 1883) : 2.
9 No d'identification : 13 032

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelles de Saint-Grégoire: un feu s’est déclaré dimanche matin vers 5 hrs. dans la boutique de M. Isaie Bergeron, manufacturier. Toute la population de Larochelle tenta de maîtriser les flammes, mais l'eau a manqué: les quelques puits remplis au quart d'une eau bourbeuse et une pompe à bras qu'on n'a pu faire fonctionner n'ont pas été d'un grand secours. On a donc tenté à quelques occasions de maîtriser les flammes au moyen de couvertures. Lorsque le vent tourna un instant au sud-est, on a craint pour l'église et le village. Vers 9 hrs. le feu s'arrêta après avoir détruit trente bâtisses, dont onze maisons habitées. M. Bergeron a perdu 30 000$ dans cette catastrophe, et M. Thibodeau, marchand, a également tout perdu. Une dizaine de familles se retrouvent au chemin et sans le sou: aucun n'avait d'assurance. Des souscriptions sont ouvertes afin de venir en aide financièrement aux éprouvés.
- Une souscription a été faite au village d'Arthabaskaville et se continue dans la paroisse Saint-Christophe pour venir en aide aux incendiés de Saint-Grégoire (17, 39, p. 2).
- Voici le résultat des collectes faites dans la paroisse de Saint-Christophe pour les incendiés de Saint-Grégoire: argent 99,35$, effets divers 22,95$, poste et fret 1,88$. Total: 124,89$. C'est M. le curé qui a organisé cette souscription. Mmes B. Théroux fils et W. Laurier ainsi que M. Leblanc ont été les collecteurs dans la paroisse (17, 40, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 38 (01 septembre 1883) : 2 (suite: 17, 39 p. 2; 17, 40, p. 2).
10 No d'identification : 13 039

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lundi dernier, M. B. Théroux fils invitait les membres de sa famille à un pique-nique sous les frais ombrages de Walker's Cutting, où se trouvent ses scieries. Trente-six membres de la parenté étaient présents. Après le repas, on leur fit visiter les moulins où on débite le bois en planches et bardeaux. Les installations fonctionnent à la vapeur.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 38 (01 septembre 1883) : 2.
11 No d'identification : 13 241

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des élections municipales doivent avoir lieu le deuxième lundi de janvier.
- Les élections municipales se sont déroulées paisiblement cette année dans la plupart des cantons. À Arthabaskaville, MM. B. Théroux fils, protonotaire, Hercule Garneau et Wm Blanchette ont été élus sans conteste (18, 6, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 4 (05 janvier 1884) : 2 (18, 6, p. 2).
12 No d'identification : 13 306

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lundi soir dernier, le conseil du village d'Arthabaskaville a élu M. B. Théroux fils comme maire. M. W. Blanchet, appuyé de M. Solime Bourbeau, proposa un règlement par lequel aucune licence pour la vente des boissons enivrantes ne serait accordée cette année dans la municipalité. M. Gastonguay proposa en amendement, secondé par M. Jos. Garneau, que le conseil n'accorde que deux licences d'hôtel seulement. MM. Felton et Cannon furent amenés à donner leur opinion d'un point de vue légal. M. Felton affirma que le conseil n'avait pas le droit de prohiber, tandis que M. Cannon prouva le contraire, statut à l'appui. On dit: «Notre rédacteur en chef envisagea la question dans son aspect religieux et social». Après de vifs débats, le vote donna le résultat suivant: pour la prohibition:
MM. Wm. Blanchet, A. Robida, Solime Bourbeau et Hercule Garneau; contre: B. Théroux fils, maire, MM. Jos. Garneau et J.N. Gastonguay. Le vote des quatre conseillers en faveur de la prohibition leur fait d'autant plus d'honneur que «nos adversaires» avaient pris tous les moyens pour les détourner de cette voie. Par exemple, on leur montra en pleine séance un certificat du secrétaire-trésorier de Victoriaville attestant qu'un règlement pour limiter à deux licences d'hôtel venait d'être adopté par le conseil de la Station. On ajouta donc qu'il ne servirait à rien de prohiber ici s'il y a des licences à la Station. On répondit: «si la majorité des conseillers à la Station ne fait pas son devoir nous le ferons nous. Nous sommes ici pour donner le bon exemple et non pas pour en suivre de mauvais!»

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 9 (09 février 1884) : 2.
13 No d'identification : 13 515

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. B. Théroux, fils, a été élu préfet du comté. M. N. Mailhot, commis-voyageur, a été élu maire de Victoriaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 16 (29 mars 1884) : 2.
14 No d'identification : 14 766

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la séance du conseil de ce comté, le 11 courant, les nominations suivantes ont été faites: Préfet B. Théroux fils; secrétaire-trésorier Louis Rainville; délégués W. Farley et L. Lavergne; auditeur L.O. Pépin.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 15 (21 mars 1885) : 2.
15 No d'identification : 14 924

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Samedi dernier, le 16 mai, une immense conflagration a détruit aux trois quarts le village de Plessisville. L'incendie, qui origine de la fonderie, s’est rapidement propagé, par un fort vent du nord-ouest, à 67 maisons qui ont été réduites en cendres. L'église, qu'on avait décorée il y a un an, ainsi que le presbytère, qui était l'un des plus beaux du diocèse, ont aussi disparu. On nomme les propriétaires des principaux édifices consumés: on y retrouve, entre autres, un hôtel, une boulangerie, une tannerie, et un peu plus loin à l'est du village quelques granges et une fromagerie. La plupart des propriétaires n'avaient pas d'assurances. Plusieurs personnes sont venues au village dimanche, entre autres les curés de Sainte-Sophie et de Sainte-Julie, qui ont apporté un soutien à leur confrère curé de Somerset. On croit que l'église et le presbytère pourront assez rapidement être relevés de leurs cendres, car ils ont de bonnes assurances. Le couvent de Somerset a été épargné. La destruction de la fonderie jettera sur le pavé plusieurs familles. Malgré tout, on a confiance dans la solidarité des paroissiens pour relever le village. On déplore en terminant que dans l'après-midi de dimanche, on ait fait le commerce des boissons enivrantes.
- Autre article où l’on apprend que 80 familles se sont retrouvées sans refuge suite à l'incendie. Le marché et tous les magasins ont été détruits. On a organisé un comité de secours afin de subvenir aux besoins des plus nécessiteux et leur procurer un peu de pain. L'auteur fait appel à la charité publique et incite les curés des différentes paroisses à former des comités de secours afin de recueillir de l'argent, des provisions, des hardes de corps, lingerie et autres, qu'on pourra adresser au président du comité, M. Pierre Vigneau, à Somerset. Signé J.S. Doucet, secrétaire.
- Un comité de secours a été organisé par Mmes Laurier et Lavergne, à Arthabaskaville: elles ont recueilli, en une seule journée, la somme de 196,65$ pour les incendiés de Somerset.
- C'est le 19 mai courant, suite à la nouvelle de l'incendie de Somerset, que M. B. Théroux fils, maire, convoqua une assemblée de citoyens au Palais de Justice. Les souscriptions suivantes ont été recueillies par les dames qui ont formé le comité de secours. On énumère le nom des personnes et le montant souscrit, pour
un total de 216,65$. M. Elz. Ouellet a expédié à l’une des familles des effets au montant de 20$ (19, 25, p. 2).
- Souscriptions de Saint-Christophe: 21,10$ en argent et environ 30$ en effets pour un total de 51,10$ (19, 26, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 24 (23 mai 1885) : 2 (suite: 19, 25, p. 2; 19, 26, p. 2).
16 No d'identification : 23 664

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Compte rendu de la cérémonie organisée dans l'église de Saint-Christophe, mercredi soir, à l'occasion du départ du curé Héroux pour la Baie-du-Febvre. Adresse présentée par le maire, B. Théroux fils.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 45 (17 octobre 1885) : 2.
1 - 16 sur 16 résultats