Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Théroux
1 - 21 sur 21 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 210

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lettre de M. Eugène Crépeau concernant la nomination du Protonotaire du district d'Arthabaska. On souligne que le remplaçant devrait être canadien-français, puisque ceux-ci composent les 3/4 de la population du district et que l'officier à remplacer était anglophone. L'auteur croit savoir que lors de la décentralisation judiciaire, il a été arrêté que le Protonotaire du district d'Arthabaska serait choisi tour à tour parmi les anglophones et les francophones, «afin de donner justice aux deux races». Le premier protonotaire fut M. Dumoulin, Canadien français, et le second M. Wadleigh, anglais d'origine. Le gouvernement devrait donc nommer un Canadien français. La rumeur et plusieurs journaux, dont le «Pionnier de Sherbrooke» et la «Rural Press», ont souvent désigné M. Théroux. Le correspondant est d'accord avec ce choix: M. Théroux n'est pas avocat, sa cléricature sera cependant bientôt achevée et il a suppléé presque seul à M. Wadleigh, qui était fréquemment malade. Et la loi n'exige du protonotaire qu'une connaissance des fonctions judiciaires, c'est l'usage qui veut que le protonotaire soit avocat.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 6 (13 janvier 1870) : 2.
2 No d'identification : 7 226

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article du «Pionnier de Sherbrooke» qui rapporte que le titre de Protonotaire du district d'Arthabaska irait au député local de Drummond, M. Hemming, s'il voulait le solliciter. On croit qu'il ne le fera pas et on s'en réjouit car M. Théroux mérite aussi cette place. Comme le gouvernement est favorable aux promotions d'office, il a d'autant plus de chance qu'il est député protonotaire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 6 (13 janvier 1870) : 3.
3 No d'identification : 7 305

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des bruits courent sur le fait que des ministres souhaitent offrir la place de protonotaire du district d'Arthabaska (selon le Pionnier de Sherbrooke), tandis que certains journaux affirment que M. Hemming s'est fait offrir la place et que l'on attendrait sa décision. Le journal dément ces rumeurs: M. Hemming n'a pas reçu d'offre, n'en accepterait pas, et la place conviendrait mieux à M. Théroux.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 7 (20 janvier 1870) : 2.
4 No d'identification : 8 011

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication des résolutions du conseil de comté de Mégantic pour la nomination de M. Théroux comme protonotaire, prises le 9 mars, à Inverness. Étaient présents: le maire des townships d'Irelande et Coleraine, le maire du township d'Inverness, le maire des townships de Leed et Thetford, le maire du township de Nelson, le maire du township de Somerset Sud, le maire du township de Somerset Nord, le maire du village de Plessisville, le maire du township de Halifax Nord, le maire du township de Halifax Sud, formant quorum. Publication des résolutions du conseil municipal du comté d'Arthabaska, prises le 9 mars à Arthabaskaville pour recommander M. Théroux à la charge de protonotaire. Étaient présents: le maire du village d'Arthabaskaville, le maire du village de Princeville, le maire de la paroisse Saint-Christophe, le maire du township de Chester Ouest, le maire du township de Warwick, le maire de la paroisse de Saint-Norbert d'Arthabaska, le maire de la paroisse de Saint-Louis de Blanford, le maire de Chénier, le maire du village de Victoriaville, le maire du township de Stanfold, le maire de la paroisse Sainte-Clothilde de Horton, le maire de la paroisse Saint-Albert de Warwick, le maire du township de Chester Est et le maire du township de Tingwick, formant quorum.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 16 (24 mars 1870) : 2.
5 No d'identification : 11 095

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une source quasi officielle permet de croire que M. Hemming abandonne ses prétentions à la charge de protonotaire du district d'Arthabaska: on s'attend à la nomination de MM. Théroux et Barwis.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 45 (13 octobre 1870) : 2.
6 No d'identification : 11 176

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Mm. Théroux et Barwis sont nommés protonotaires par le gouvernement, pour le district d'Arthabaska. On attend encore la nomination des magistrats stipendiaires.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 46 (20 octobre 1870) : 2.
7 No d'identification : 11 532

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Réunion des notables d'Arthabaskaville à l'hôtel Albion mardi le 26, pour fêter la nomination des protonotaires Barwis et Théroux. Description rapide des santés portées et des discours. On apprend la nomination de P.J. Blanchard au poste de député protonotaire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 48 (03 novembre 1870) : 2.
8 No d'identification : 14 447

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Antoine Gagnon, maire d'Arthabaskaville, a été élu préfet du comté d'Arthabaska à la séance du conseil d'hier. M. Théroux est secrétaire-trésorier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 15 (14 mars 1872) : 2.
9 No d'identification : 8 581

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Loranger, inspecteur de tabac de notre division était en ce village tout récemment. Il fait de grandes éloges du tabac de MM. Barwis & Théroux. Le fait est qu'il ne peut être surpassé même par les meilleurs tabacs de Havane. Ces messieurs sont à monter leur manufacture».
- MM. Barwis & Théroux ensemenceront 20 arpents en tabac ce printemps. On retrouve à la serre de M. Barwis, qui «cultive scientifiquement», du tabac, des fleurs rares, des raisins, du cresson, de la laitue, des raves et bien d'autres végétaux en abondance (15, 19, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 9 (12 février 1881) : 2 (suite: 15, 19, p. 2).
10 No d'identification : 8 747

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Il est probable que les frères du collège continueront leur aqueduc au printemps, jusqu'au palais de justice. Cet hiver l'eau a arrêté dans presque toutes les branches du vieil aqueduc, tandis que très peu de maisons en ont été privées sur le nouveau».
- Le collège prolongera ses tuyaux d'aqueduc jusque chez M. Théroux. Toutes les maisons sur le parcours pourront avoir une eau bonne et pure pour une somme très modique (15, 22, p. 2) .
- Le nouvel aqueduc des frères du collège est prolongé jusqu'à notre bureau et se prolongera jusque chez M. Théroux (15, 24, p. 3).
- Un réservoir additionnel a été construit pour fournir l'eau à l'aqueduc récemment terminé (15, 31, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 16 (09 avril 1881) : 2 (suite: 15, 22, p. 2; 15, 24, p. 3; 15, 31, p. 2).
11 No d'identification : 9 030

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les déménagements sont presque finis. M. Rainville tient désormais ses bureaux rue de l'Église, alors que M. Gastonguay, arpenteur, occupe la maison de M. Rainville. M. le docteur Fortin a déménagé son bureau dans la maison de M. Beauchesne, en face de l'Union. MM. Théroux et Richard font des réparations considérables à leurs résidences.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 22 (21 mai 1881) : 2.
12 No d'identification : 9 253

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Belles améliorations dans le village d'Arthabaskaville, apportées par certains résidents à leurs demeures: la maison de M. Théroux est maintenant ornée d'un portique et repeinte à neuf. M. Antoine Gagnon a fait faire une jolie clôture en fil de fer, qui élargit considérablement la rue. «Grâce aux plantations faites, nous avons un beau boulevard». Les réparations faites à la résidence de M. Raphaël Richard lui donnent un charmant coup d'oeil. «Nous avons l'un des plus jolis villages qui se puissent trouver dans la province».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 31 (23 juillet 1881) : 2.
13 No d'identification : 9 266

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les betteraves auraient mieux résisté que d'autres cultures aux grandes sécheresses du début de l'été. Malgré certains manques dans la levée des lignes, dûs sans doute à la mauvaise qualité de la graine et à la défaillance des machines à semer, la récolte s'annonce favorable. On peut voir les plus beaux échantillons à Arthabaska, où MM. Achille Gagnon (10 arp.), E.L. Pacaud (25 arp.) et Théroux (100 arp.) ont de très beaux plants. Il en est de même à Saint-Wenceslas.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 32 (30 juillet 1881) : 2.
14 No d'identification : 9 636

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La gelée a complètement brûlé le champ de tabac de MM. Barwis et Théroux, dans la nuit de mardi à mercredi.
- La gelée a ravagé tout ce qui se trouvait dans les jardins et les champs. «Les gens mettent tout cela sur le dos des comètes» (15, 42, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 40 (24 septembre 1881) : 2 (suite: 15, 42, p. 2).
15 No d'identification : 10 251

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La manufacture de tabac de MM. Barwis & Théroux est actuellement en opération. On y fabrique d'excellents cigares».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 13 (18 mars 1882) : 2.
16 No d'identification : 13 759

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Pour le passage de l'évêque, on avait érigé des arches en verdure au couvent, au coin, chez M. Gastonguay, au palais de justice et chez M. Théroux. Ces monuments étaient embellis d'inscriptions et de drapeaux.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 28 (21 juin 1884) : 2.
17 No d'identification : 13 779

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fabrique de cigares des MM. Théroux d'Arthabaskaville prend tous les jours de l'expansion. Elle emploie maintenant près de cinquante travailleurs et sortira bientôt au moins cent mille cigares par semaine. La bonne qualité du tabac (importé seulement), l'excellence de la fabrication et le prix relativement bon marché
de ces cigares font qu'ils sont très recherchés partout dans la Puissance.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 31 (12 juillet 1884) : 2.
18 No d'identification : 13 929

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le moulin à scie de M. Théroux, à Walkers Cutting, a été la proie du feu dernièrement. La couverture commençait à laisser percer les flammes. Finalement, peu de dommages ont été causés.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 37 (23 août 1884) : 2.
19 No d'identification : 14 256

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Plusieurs transactions foncières au village d'Arthabaskaville: M. Powell a vendu sa terre à M. Amédée Lavigne et M. Ed. Blanchette a acheté celle de M. Ferdinand Beauchène. Les deux acquéreurs sont deux rapatriés des États-Unis. M. Beauchène va se fixer dans la maison de M. Pépin, qu'il vient d'acheter. M. Théroux est
en marche de vendre sa ferme à M. Béland, riche cultivateur du nord. M. Ls. Caron, entrepreneur, est entré dans son nouveau cottage ces jours-ci.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 44 (11 octobre 1884) : 2.
20 No d'identification : 14 781

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le bureau des commissaires s'est réuni jeudi au palais de justice. M. Hemming, le commissaire pour Drummond, était absent. Les licences demandées pour Drummond, moins Kingsey et Saint-Cyrille, ont été accordées, ces deux municipalités ayant passé des règlements de prohibition. Quant aux licences de l'acte Scott, une seule a été accordée à Victoriaville à Ls. Foisy Ecr. Les licences demandées par Arthabaskaville, Stanfold et Tingwick ne seront octroyées que le 10 avril, date de l'ajournement. M. Tourigny, hôtelier de la Station d'Arthabaska, a fait motion pour une extension de trois mois à l'expiration de la licence, mais M. le commissaire Houle s'est prononcé contre la proposition. M. Théroux a dit qu'il étudierait la loi sur la question d'ici à la prochaine réunion.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 16 (28 mars 1885) : 2.
21 No d'identification : 49172

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À Saint-Germain »

Le feu a détruit la boutique de M. Théroux. Grâce au bon travail des pompiers volontaires, les habitations voisines ont été épargnées des flammes.

Référence
«À Saint-Germain», La Parole (17 janvier 1929) : 1.
1 - 21 sur 21 résultats