Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Dumoulin
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 210

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lettre de M. Eugène Crépeau concernant la nomination du Protonotaire du district d'Arthabaska. On souligne que le remplaçant devrait être canadien-français, puisque ceux-ci composent les 3/4 de la population du district et que l'officier à remplacer était anglophone. L'auteur croit savoir que lors de la décentralisation judiciaire, il a été arrêté que le Protonotaire du district d'Arthabaska serait choisi tour à tour parmi les anglophones et les francophones, «afin de donner justice aux deux races». Le premier protonotaire fut M. Dumoulin, Canadien français, et le second M. Wadleigh, anglais d'origine. Le gouvernement devrait donc nommer un Canadien français. La rumeur et plusieurs journaux, dont le «Pionnier de Sherbrooke» et la «Rural Press», ont souvent désigné M. Théroux. Le correspondant est d'accord avec ce choix: M. Théroux n'est pas avocat, sa cléricature sera cependant bientôt achevée et il a suppléé presque seul à M. Wadleigh, qui était fréquemment malade. Et la loi n'exige du protonotaire qu'une connaissance des fonctions judiciaires, c'est l'usage qui veut que le protonotaire soit avocat.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 6 (13 janvier 1870) : 2.
1 - 1 sur 1 résultats