Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Racine
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 208

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La consécration de Mgr. Racine a eu lieu dimanche dernier à la basilique au milieu de la plus grande pompe. Le nouvel évêque a officié aux vêpres à la basilique dans l'après-midi». «La plus grande partie des évêques de la province assistaient au sacre de Mgr. Racine».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 44 (08 août 1878) : 2.
2 No d'identification : 12 800

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le village de Stanfold vient de faire l'acquisition de trois cloches magnifiques dont la bénédiciton aura lieu prochainement».
- La bénédiction de ces cloches a eu lieu le 27 mai. Pour l'occasion, les habitants avaient décoré leur maison et les «pavillons français et anglais se faisaient dignement concurrence pour recevoir» Mgr Gravel et Mgr Racine (évêque de Sherbrooke). Liste des personnes présentes (dont des membres du clergé). Durant la cérémonie, les 22 musiciens de la fanfare du collège commercial d'Arthabaskaville ont animé l'événement. La fanfare est dirigée par les frères Corentin et Francis, et par leur directeur, frère Sidonius. Après la bénédiction, les paroissiens firent sonner les cloches et il y eut un grand banquet pour les membres du clergé chez le Rév. Desaulniers (24, 21, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 17 (01 mai 1890) : 2 (suite: 24, 21, p. 2).
3 No d'identification : 12 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle du Pionnier de Sherbrooke: le 26 novembre dernier, Mgr Racine a béni solennellement la maison des frères du Sacré-Coeur, établie à Sherbrooke par les frères du collège d'Arthabaskaville. On peut déjà compter sur une chapelle et un chapelain, M. Roy. Les ornements, chemins de croix et autres objets ainsi qu'une statue du Sacré-Coeur ont été fournis par des personnes charitables. On dit que les commissaires d'école de Sherbrooke se féliciteront sûrement d'avoir choisi les frères du Sacré-Coeur pour l'instruction de leurs enfants.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 51 (02 décembre 1882) : 2.
1 - 3 sur 3 résultats