Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Tousignant
1 - 6 sur 6 résultats Imprimer
1 No d'identification : 7 026

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«À Tingwick, M. Fitzpatrick, avocat de Québec, rencontra MM. Tousignant et Blanchard. Malgré que M. Tousignant n'ait jamais été bien heureux devant le peuple, l'on peut dire que jamais il ne s'est mieux fait aplatir. M. Fitzpatrick expliqua la politique de l'ancienne administration conservatrice avec un succès magnifique. L'on ne parle pas de M. Blanchard qui est une nullité. Somme toute, succès complet pour M. Watts».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 30 (25 avril 1878) : 6.
2 No d'identification : 9 254

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Jas. Goodhue a acheté la propriété de M. Tousignant, hôtellier. Il fera construire une nouvelle bâtisse au lieu de l'ancienne et le deuxième étage servira de salle publique. «C'est une amélioration qui se fait sentir depuis longtemps à St. Christophe».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 51 (25 novembre 1869) : 3.
3 No d'identification : 13 769

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le «Journal de Québec» a publié une nouvelle voulant que M. Tousignant, rédacteur de l'Union des Cantons de l'Est, ait eu une réunion à Montréal avec quelques autres individus (MM. Lamarche, Routhier, McLeod et Desjardins). Durant cette rencontre, ils auraient élaboré le programme catholique. Le rédacteur réfute ces allégations, affirmant qu'il n'a pas participé à l'élaboration du programme et qu’il n'était pas à Montréal à cette époque. Il somme le calomniateur de présenter ses preuves.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 27 (09 juin 1871) : 2.
4 No d'identification : 13 772

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Joute électorale à Saint-Albert de Warwick entre M. Tousignant (rédacteur de l'Union) et le notaire Tessier (supporteur de Laurier), à la porte de la chapelle, le jour de la Fête-Dieu. Description de cette rencontre.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 27 (09 juin 1871) : 2.
5 No d'identification : 9 519

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Honoré Mercier a été accueilli par une «foule considérable» à la gare d'Arthabaska, le 7 février 1887, alors qu'il se dirigeait vers Québec dans l'Express du midi, s'arrêtant à toutes les stations entre Saint-Hyacinthe et Québec. La fanfare de Victoriaville, des dames de l'élite et des électeurs étaient présents sur les lieux. Un banquet fut donné à M. Mercier par les femmes de Laurier et Lavergne. Le doyen du barreau, M. E.L. Pacaud, fit par la suite un discours. Après le départ de Mercier, Lavergne fit un discours, suivi de Rainville, Tousignant et Cannon.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 5 (12 février 1887) : 2.
6 No d'identification : 12 890

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 13 juin, le collège du Sacré-Coeur a célébré la fête patronale de l'institution. Liste des membres du clergé présents. Pour l'occasion, il y a eu une messe solennelle chantée par l'abbé Gauvin (curé de Sainte-Thérèse, N.B.). Le sermon (il est brièvement question du contenu) a été donné par l'abbé C.F. Baillargeon. Les élèves ont eu congé à la suite de la fête.
- Distribution des prix au collège du Sacré-Coeur. Il y a eu 12 diplômés. Parmi les personnes présentes: les curés Charland (Waterville), Baillargeon (ancien curé de Stanfold) et Buisson (Saint-Christophe), Wilfrid Laurier, le juge Plamondon, lesquels ont fait des discours (sauf M. Buisson). La distribution des prix a débuté par la musique de la fanfare. Il y a eu aussi une séance dramatique (24, 25, p. 3).
- Plus de détails sur la distribution des prix: titres des pièces jouées, noms des acteurs, commentaires sur chaque pièce. Concernant les progrès du collège: «Les nombreux élèves gradués qui en sont sortis, occupent aujourd'hui des positions distingués soit dans le commerce, l'industrie, la finance, même les professions libérales». Le journaliste parle ensuite de la contribution du Rév. Milot (chapelain des Frères). Le soir, il y a eu un banquet au collège. Liste des personnes présentes, dont plusieurs membres du clergé, le juge Plamondon, Wilfrid Laurier et M.M. Lavergne, Rainville, Tousignant, Montreuil, etc. Puis, on donne le nom des diplômés, leur discours d'adieu. Ensuite, liste des prix et des élèves méritants. Le nom des cours est aussi donné (24, 26, p. 1 et 4).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 24 (19 juin 1890) : 3 (suite: 24, 25, p. 3; 24, 26, p. 1-4).
1 - 6 sur 6 résultats