Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Nicolet
1 - 4 sur 4 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 322

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
"L'abbé Albert Tessier fait revivre la grande figure de Jean Nicolet"

Référence
Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (21 mars 1932) : 3.
2 No d'identification : 10 709

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Hommage à Jean Nicolet».

Référence
Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (23 juin 1843) : 13.
3 No d'identification : 11 143

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
"Nicolet, Jean Nicolet aura-t-il un jour son monument?"

Référence
Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (19 décembre 1957) : 17.
4 No d'identification : 27 602

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Conférence de l’abbé Elzéar Bellemare

250ème anniversaire de la fondation de Nicolet (novembre 1919)

Événements préliminaires
Noms donnés à la rivière
Jean Nicolet
Incursion des Iroquois à Nicolet

Établissement de Nicolet
Les pionniers
[1ers pionniers en 1669, une 50taine d'anciens soldats du régiment de Carignan. D'abord l'enseigne Pierre Mouet, sieur de Moras, ensuite son capitaine, le sieur de Laubia, qui se fait construire un manoir dès 1670. Les colons se sont établis sur les lots concédés et ont épousé des filles venues de France. (0238_N_0012-0014)]

Première desserte religieuse
Schisme seigneurial
[Plan de concession hétérogène (carte cadastrale de 1709), en raison des prétentions respectives des 2 prétendants au titre de seigneur: Mouet et Laubia. Le 1er concède sans plan apparent alors que les lots du second sont méthodiquement arpentés. Litige qui dure jusqu'en 1672, où c'est Laubia qui est déclaré seigneur de Nicolet, Mouet n'obtenant que l'île Moras. Pourtant, il n'avait pas le profil du pionnier contrairement à Mouet, et son inexpérience a été la cause de l'abandon de leurs terres par plusieurs colons. C'est Michel Cressé qui achète en 1673 la seigneurie. (0238_N_0014-0016)]

Expédition de 1671
Octroi de la seigneurie
L’ancêtre Joseph Petit sieur Bruneau

Référence
Joseph-Elzéar Bellemare, Deux cent cinquantième anniversaire de la fondation de Nicolet, conférence donnée dans la cathédrale de Nicolet le 23 novembre 1919, Trois-Rivières, Dupont, Monographies CDQ CD10-0238.
1 - 4 sur 4 résultats