Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Richard
1 - 10 sur 10 résultats Imprimer
1 No d'identification : 6 681

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le commerce du marchand Louis Richard de Princeville a été détruit par un incendie, le 17 janvier. Les pertes sont estimées à 8 000 $ et son assurance était expirée depuis quelques jours. L’article affirme que « malgré cette perte considérable, M. Richard avait si bien réussi dans ses entreprises commerciales, que cette perte ne fera nullement souffrir ses affaires de commerce».

Référence
«Incendie», Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 8 (24 janvier 1866) : 2.
2 No d'identification : 7 896

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Stanfold, la société existant entre Charles Philippe Gaudette et Louis Richard (C.P. Gaudette & Cie.) est dissoute par consentement mutuel. M. Richard demeure le seul à pouvoir régler les affaires de la compagnie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 22 (06 mai 1868) : 3.
3 No d'identification : 7 459

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Vol au magasin de Louis Richard, à Stanfold. 300$ et un paquet ont été dérobés. On a suivi des pistes sur le sol, mais les recherches sont, pour l'instant, encore infructueuses. Depuis quelques années, il y a eu 4 ou 5 vols importants à Stanfold et les coupables n'ont jamais été trouvés.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 11 (17 février 1870) : 3.
4 No d'identification : 14 124

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La société commerciale existant entre Louis Richard, marchand de Princeville, et Joseph Aimé Gaudet, marchand de Plessisville, faisant affaire en société à Plessisville sous les noms de J. A. Gaudet et Compagnie a été dissoute par consentement mutuel. Richard est chargé de régler les affaires de la société. Il réclame que toutes les dettes que l'on a à l'égard de la compagnie soient remboursées d'ici un mois et que tous les créanciers demandent remboursement dans les mêmes délais.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 50 (16 novembre 1871) : 3.
5 No d'identification : 14 569

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dissolution de la société de «Princeville Stanfold» et faisant affaire sous le nom «E. Béliveau et Cie». Signé par Louis Richard et J. E. Béliveau.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 21 (25 avril 1872) : 3.
6 No d'identification : 23 681

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de Louis Richard, forgeron et entrepreneur de la paroisse de Saint-Calixte de Somerset.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 7, no 20 (24 avril 1873) : 3.
7 No d'identification : 23 836

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de Louis Richard, d'Arthabaskaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 8, no 35 (13 août 1874) : 3.
8 No d'identification : 23 393

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Biographies des fondateurs, propriétaires, rédacteurs, collaborateurs et imprimeurs de l'Union des Cantons de l'Est. Les personnes dont il est question sont:
Mgr Elphège Gravel, Mgr Joseph Calixte Canac Marquis, l'abbé Pierre-Roy, l'abbé Nar. Pelletier, J.O Bourbeau, L.G. Houde, Théophile Girouard, Antoine Gagnon, Elzéar Ouellet, Jacques Paradis, Louis Richard, Mathias Talbot, Bazile Théroux (fils), P.L. Tousignant, Arsène Picher, Joseph Lavergne, Louis Lavergne,
L.J. Cannon, Ferd. Beauchesne, Ls-Renaud Lavergne, Onésime Caron, l'Abbé Charles Flavien Baillargeon, J.-S. Doucet, Antonio Perreault, Gustave Perreault, Edouard Richard, Louis-Arthur Richard, Adolphe Poisson, Lucien Cannon, Jules Poisson, Alfred O. Belle-Isle, Alfred Weller, Denis Leblanc, F.-X. Létourneau, Uldoric Duval et Zéphirin Nault.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 51, no 1 (14 décembre 1916) : 1-14.
9 No d'identification : 10 989

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du jugement du juge Taschereau en Cour Suprême à Ottawa, dans la cause d'Antoine Gagnon, Ecr., tuteur de l'enfant mineur de feu Louis Richard, appelant, contre Dame Hermine Prince, veuve de l'hon. Louis Richard. Le juge a permis l'appel contre l'intimée (Hermine Prince) et donné gain de cause au tuteur Antoine Gagnon, dans une affaire de marchandises vendues ou données au fils mineur, Ludger Richard, par son défunt père, puisque l'intimée n'a pas réussi à prouver que les marchandises ont été vendues à son fils par ledit Louis Richard. Ainsi, le jugement de la Cour Supérieure à Arthabaska était correct, et la Cour d'Appel de Québec a fait erreur en le renversant. Les procureurs des deux parties sont nommés.
- La cause d'Antoine Gagnon contre Dame veuve Louis Richard sera portée au Conseil privé de Sa Majesté (16, 38, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 31 (22 juillet 1882) : 2 (suite: 16, 38, p. 2).
10 No d'identification : 12 454

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis public concernant une pétition d'élection signée par Jacques François Goulet (ferblantier de Sainte-Julie de Somerset), Lauchlin McCurdy (cultivateur du canton d'Inverness) et Louis Richard (machiniste de Sainte-Julie de Somerset). Ces derniers se plaignent du retour comme membre de la Chambre des Communes pour le district électoral de Mégantic de Louis Israël Côté alias Fréchette, marchand de la paroisse de Saint-Ferdinand d'Halifax. Une copie de ladite pétition a été placée dans le bureau d'enregistrement dudit comté pour l'information de tous. Signé W.H. Lambly, officier-rapporteur.
- La cause opposant Jacques François Goulet et al. à Louis Israël Côté alias Fréchette dans la contestation d'élection sera instruite au Palais de Justice d'Inverness le 27 décembre prochain à 10 hrs a.m., et les autres jours subséquents si la chose est nécessaire. Signé Charles J. Powell, député-shérif (16, 51, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 37 (02 septembre 1882) : 3 (suite: 16, 51, p. 3).
1 - 10 sur 10 résultats