Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Russell
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 5 820

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les townships d'Arthabaska, de Chester et de Ham ont été en proie à la fièvre des mines depuis le printemps et il s'est opéré plusieurs transactions qui promettent de devenir avantageuses pour ces localités. M. Russell, de l'hôtel Russell de Québec, a été le principal agent de toutes ces transactions, agissant pour une compagnie américaine. On est occupé à sonder les différentes mines ainsi acquises et plusieurs d'entre elles offrent des apparences de fortune réelle».

Une mine de cuivre aurait été découverte à «vingt arpents» de L'Avenir. Selon des connaisseurs, le minerai y serait aussi riche que celui de la mine d'Acton.

«Le propriétaire de la terre où est située cette mine, M. Casimir Gagnon, marchand de notre village, se propose de la sonder pour l'exposer en vente [...] et attirer des capitalistes pour l'exploitation de cette industrie précieuse. [...] La compagnie des mines de Durham continue l'exploitation de la mine de Yale et elle a dernièrement acquis une machine à broyer pour éliminer le minerai de la grande masse de pierres qu'elle a extraite de sa mine depuis l'an dernier».

La mine de Wickham continue à être exploitée et on vient de découvrir plusieurs autres mines dans les environs dont une à Durham.

Référence
«Mines de cuivre», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 32 (02 juillet 1863) : 2.
2 No d'identification : 14 465

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'Union des Cantons de l'Est ajoute ses nouvelles industrielles. MM. Russell, de la station d'Arthabaska, ont l'intention de construire une manufacture de papier (à partir d'écorce ou de pulpe), au printemps ou dans le cours de l'été. Les Russell possèdent un moulin à bois à portée de vue du chemin de fer du Grand Tronc.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 16 (21 mars 1872) : 2.
3 No d'identification : 23 897

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie des moulins à bois de Arthabaska Station a arrêté ses scieries pour l'hiver. Cent employés y travaillaient, «quoique à gages réduites, le pain quotidien de leurs familles». De plus, les M.M. Russell ne feront aucun chantier dans les bois cet hiver.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 9, no 41 (23 septembre 1875) : 2.
1 - 3 sur 3 résultats