Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Roy
1 - 7 sur 7 résultats Imprimer
1 No d'identification : 3 849

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Visite des commissaires d'école et du Rvd M. Suzor à l'école de M. Roy, où ils ont constaté beaucoup de progrès depuis quelques mois.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 52 (05 janvier 1882) : 3.
2 No d'identification : 7 967

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le Rév. P. H. Suzor, curé de Saint-Christophe, devrait suivre le dernier détachement de zouaves pontificaux, qui partent le 22 ou 23 juin. M. Roy, curé de Saint-Norbert, doit aussi accompagner les Zouaves (1, 28, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 27 (10 juin 1868) : 2 (suite: 1, 28, p. 2).
3 No d'identification : 14 391

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Comparution devant les magistrats de Sam Speer, Jack Patricks, Hugh Bogie et Bonar, de Durham, pour conduite désordonnée et bris de maison à l'hôtel de M. Roy, à Durham Sud. L'affaire a été arrangée entre les parties.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 12 (22 février 1872) : 2.
4 No d'identification : 13 869

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Deux procès à la cour supérieure, dont les parties sont de Stanfold: la cause de Lachance vs Moutard et celle de Roy vs Duclos. Cette dernière cause concerne une donation contestée pour «défaut d'enregistrement de la donation en temps utile et incapacité du donateur lors de la passation de l'acte. Question de droit et question de preuve très intéressante». Devant la Cour des commissaires, il y a le procès de John Lahey, commissaire de la cour en opération à Stanfold. «Il s'agit de savoir si un homme, majeur, a droit de régler ses propres affaires, lorsqu'il n'y a pas d'interdiction de prononcée en Cour contre lui pour cause d'insanité partielle». Autre cause: celle d'Alfred Carignan vs Georges Jacques, pour un règlement de dette. «Nous ne cacherons pas note façon de penser sur ces Cours de Commissaires, qui loin de rendre service ne font que donner du tort ou du malaise. Nous savons bien que ceux qui y président agissent au meilleur de leur connaissance, mais là où il y a défaut, c'est dans le coût exhorbitant des frais d'appel. On devrait, dans l'intérêt de la justice permetre l'appel sans frais à la Cour
de Circuit de toutes ces décisions de la Cour des Commissaires; ce serait le moyen d'empêcher bien des injustices et d'éviter bon nombre de persécutions ridicules et méchantes».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 20 (19 mai 1892) : 2.
5 No d'identification : 12 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle du Pionnier de Sherbrooke: le 26 novembre dernier, Mgr Racine a béni solennellement la maison des frères du Sacré-Coeur, établie à Sherbrooke par les frères du collège d'Arthabaskaville. On peut déjà compter sur une chapelle et un chapelain, M. Roy. Les ornements, chemins de croix et autres objets ainsi qu'une statue du Sacré-Coeur ont été fournis par des personnes charitables. On dit que les commissaires d'école de Sherbrooke se féliciteront sûrement d'avoir choisi les frères du Sacré-Coeur pour l'instruction de leurs enfants.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 51 (02 décembre 1882) : 2.
6 No d'identification : 14 232

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Changements ecclésiastiques dans le diocèse de Trois-Rivières en 1884: le Très Rév. M. Luc Désilets, V.G. de la cure du Cap-de-la-Madeleine à la cure de Baie-du-Febvre; les Révs. Thos Quinn de la cure de Kingsey à la cure de Saint-Thomas de Pierreville; C.O. Gingras de Saint-Didace à Saint-Célestin; J.B.H. Bellemare de Saint-Rémi de Tingwick à Saint-Paul de Chester; M.A. Blondin du vicariat de Champlain à la cure de Kingsey; Th. Joyal du vicariat de Nicolet à la cure de Saint-Didace; E.P. Courval du vicariat de Saint-David à la cure de Sainte-Perpétue; O.J. Hamel, desservant de la Baie du Febvre à la cure de Saint-Rémi de Tingwick;
M. Roy nommé desservant de la Baie du Febvre; B. Prince du vicariat de Saint-Thomas à celui de Nicolet; P. Jutras du vicariat de Saint-Célestin à celui de Yamachiche; Chs. Mailhot du vicariat de Saint-Stanislas à celui de Gentilly; Ph. Bourassa du vicariat de Gentilly à celui de Saint-Thomas; L. Tourigny, professeur au séminaire des Trois-Rivières nommé vicaire à Bécancour; A. Longval du vicariat de Saint-Paul de Chester à celui de la Baie du Febvre; Luc Trahan de Saint-Thomas de Pierreville, D. Comeau desservant de Saint-Paul et N. Duguay, curé de Saint-Célestin, se retirent du ministère.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 43 (04 octobre 1884) : 2.
7 No d'identification : 50832

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Nommé chef permanent »

Séance du conseil où on a nommé officiellement M. Roy comme chef de police et des pompiers.

Référence
«Nommé chef permanent», La Parole (17 avril 1941) : 1.
1 - 7 sur 7 résultats