Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Dorais
1 - 25 sur 34 résultats Imprimer
1 No d'identification : 3 816

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Cette semaine a lieu la mise en candidature officielle dans la province. Le député provincial de Yamaska est élu par acclamation, puisqu'aucun candidat ne s'est opposé à lui. Dans le comté de Nicolet, il y aura une lutte entre 2 conservateurs : MM. Dorais et Houle, député actuel. Il se sont affrontés à Saint-Célestin. Des textes présentent les 2 candidats de Nicolet et celui de Yamaska.
- Long article décrivant la stratégie des libéraux dans cette élection.
- Bulletin électoral : on annonce qu'une candidature libérale vient d'être déposée à la dernière minute dans le comté de Yamaska. Il y a eu une grande assemblée dans le comté de Drummond et Arthabaska, à Warwick précisément, entre les 2 candidats, accompagnés chacun par des proches supporteurs , deux avocats de Montréal pour le conservateur et M. Lavergne d'Arthabaska pour le libéral. Résumé des nouvelles électorales pour les comtés de Trois-Rivières, Saint-Maurice et Champlain.
- Publication de la lettre de M. Wurtele, député d'Yamaska, annonçant sa candidature.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 46 (24 novembre 1881) : 2.
2 No d'identification : 3 823

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la sortie de la messe de dimanche, le candidat Dorais a fait distribuer deux à trois cents programmes aux électeurs de Nicolet, dans lesquels il se déclare conservateur et essentiellement catholique. Ces programmes ont aussi été distribués dans les paroisses du comté. Le candidat Dorais a adressé la parole aux électeurs de Saint-Grégoire après la messe. À la suite des vêpres, il a affronté son rival, M. Houle, député actuel, à Saint-Célestin. Ils se sont à nouveau affrontés mardi à l'assemblée de Sainte-Monique et le candidat Dorais parlerait à Nicolet dimanche.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 46 (24 novembre 1881) : 3.
3 No d'identification : 3 829

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Discours électoraux de deux avocats membres du club conservateur de Trois-Rivières à la sortie de la messe à Nicolet : l'un parle en faveur de M. Dorais, l'autre de M. Houle, tous deux candidats dans le comté de Nicolet.
- Lettre d'un avocat de Saint-François-du-Lac, qui a parlé aux électeurs de Saint-David et Saint-Guillaume : il fait état du fait que son candidat M. Wurtele a gagné les élections dans ces paroisses. Il signale plusieurs orateurs de diverses municipalités de la région qui ont parlé en faveur du candidat libéral et passe quelques remarques désobligeantes à leur propos.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 47 (01 décembre 1881) : 3 (suite :1, 49, p. 3).
4 No d'identification : 5 343

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'enquête à propos de la contestation de l'élection entre MM. Dorais et Houde commencera le 23 : 120 témoins sont assignés à comparaître.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 2, no 23 (15 juin 1882) : 3.
5 No d'identification : 5 376

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'enquête de la contestation d'élection de M. Dorais, candidat défait, contre le député réélu de Nicolet, M. Houde, doit se continuer le 23 juillet. M. Houde commencera alors l'examen de ses témoins.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 2, no 28 (20 juillet 1882) : 3.
6 No d'identification : 5 607

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Suite à un jugement de la cour des élections, rendu à Québec, l'élection de M. Houde est annulée. Les électeurs du comté de Nicolet devront donc voter à nouveau.

Les rumeurs vont bon train sur plusieurs citoyens, et même un habitant des Trois-Rivières, mais on croit que la lutte aura lieu entre MM. Houde et Dorais, tous deux conservateurs.

Le journal dit qu'il ne se mêlera pas de ces élections, mais qu'entre ces deux candidats, malgré la haute valeur de M. Dorais, il serait en faveur de M. Houde. Le journal rappelle la conduite en chambre et les votes de M. Houde sur plusieurs affaires.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 2 (18 janvier 1883) : 2.
7 No d'identification : 5 617

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le candidat Dorais a adressé la parole aux électeurs de Nicolet, au sortir de la messe de dimanche. Tout s'est passé dans le calme.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 2 (18 janvier 1883) : 3.
8 No d'identification : 5 632

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans l'article sur la politique au parlement de Québec, on parle rapidement du travail de M. Wurtele, député de Yamaska et trésorier, ainsi que du vote de M. Dorais, député de Nicolet.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 7 (01 mars 1883) : 2.
9 No d'identification : 5 642

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le nouveau député de Nicolet, M. Dorais, a obtenu la faveur d'une bénédiction apostolique pour lui et ses parents, jusqu'au troisième degré.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 8 (08 mars 1883) : 2.
10 No d'identification : 5 661

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'élection du candidat Dorais dans le comté de Nicolet est contestée; un avocat de Trois-Rivières est chargé de conduire la cause.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 10 (22 mars 1883) : 3.
11 No d'identification : 5 664

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Long article qui défend, contre le Journal des Trois-Rivières, la réputation de plusieurs députés de la région, dont M. Dorais de Nicolet, qui est mentionné, et sans doute les autres députés conservateurs des comtés voisins. Il est question d'un voyage à New-York, du fait qu'ils connaissent M. Sénécal (cet homme est probablement haut placé dans l'administration du chemin de fer du Nord, car il pourrait distribuer des billets de faveur), et des allégeances religieuses du premier ministre Mousseau et de son cabinet.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 14 (19 avril 1883) : 2.
12 No d'identification : 5 666

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élections de Nicolet

Dans l'affaire de la contestation de l'élection du député Dorais par M. Houde, il semble que la pétition d'élection serait, selon le défendeur, entachée d'erreurs. Il n'aurait pas eu signification d'une vraie copie de la pétition; 12 chefs de la pétition devaient être renvoyés car ils contiennent des accusations dans la forme alternative. De plus, la pétition alléguait que les listes électorales n'étaient pas dûment certifiées et que les votes obtenus d'après ces listes étaient nuls.

Le jugement est le suivant : la première objection est soutenue sans preuve, donc on la renvoie. La seconde n'est pas fondée puisque le défendeur n'est pas accusé nommément de ces actes. La troisième est maintenue en autant que le pétitionnaire ne se plaigne pas que le résultat de la votation ait été changé par l'emploi de listes peut-être nulles.

Référence
«Élection de Nicolet», Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 14 (19 avril 1883) : 3.
13 No d'identification : 5 954

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La société d'agriculture du comté de Nicolet a tenu une assemblée le 19 décembre 1883, où le rapport des officiers et directeurs pour 1883 a été adopté et où les directeurs pour 1884 ont été élus. Dans cette liste, se trouvent des gens de Sainte-Brigitte, Sainte-Perpétue, Sainte-Monique, Nicolet, Saint-Léonard, Saint-Samuel, Sainte-Eulalie, Saint-Wenceslas, Saint-Célestin, Saint-Grégoire, Larochelle, Bécancour, Sainte-Angèle, Gentilly, Sainte-Marie, Sainte-Sophie. Les députés du comté, Méthot et Dorais (fédéral et provincial), sont présidents honoraires. Les officiers sont élus. Un résident du comté peut devenir membre pour 1$, entre janvier et le 1er mai, ou pour 2 $, entre le 1er mai et le 1er septembre. Le souscripteur peut se procurer des graines de semences et instruments agricoles par l'entremise de la société. En octobre 1883 et janvier 1884, la société a dépensé près de 600$ pour doter les paroisses de béliers et de verrats de race pour améliorer les races des éleveurs. Il y a 2 ans, la société avait doté les paroisses de jeunes taureaux dans le même but. La société a en fonds un surplus de 300$. Pour 0.30$, les souscripteurs peuvent s'abonner annuellement au Journal d'agriculture illustrée.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 2 (24 janvier 1884) : 2.
14 No d'identification : 5 964

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'enquête de la contestation d'élection de Nicolet a été reprise hier: audition des témoins de M. Dorais, défendeur.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 2 (24 janvier 1884) : 3.
15 No d'identification : 6 277

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les plaidoyers dans la contestation Houde contre Dorais auront lieu le 2 avril.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 11 (27 mars 1884) : 3.
16 No d'identification : 6 347

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'élection de M. Méthot au poste de Conseiller Législatif lance la procédure d'élection dans le comté de Nicolet. On parle de 2 candidats, conservateurs: le Dr Archambault de Saint-Pierre et M. Athanase Gaudet de Gentilly. Le père de ce dernier a représenté le comté au fédéral et au provincial, tandis que M. Archambault a soutenu plusieurs luttes électorales. Le journal explique ses raisons de soutenir Archambault, puisqu'il leur semble le candidat du gouvernement fédéral, de la majorité et un ministre potentiel. Des gens, dont certains membres du clergé, auraient écrit au journal pour soutenir le docteur. M. Dorais, député provincial, n'exprime aucune opinion.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 12 (03 avril 1884) : 2.
17 No d'identification : 6 833

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'élection de M. Dorais dans le comté de Nicolet est maintenue. Nous n'avons pas encore le «motivé du jugement», mais on nous le promet pour bientôt. L'acte donné par la Cour supérieur siégeant en révision dans le district des Trois-Rivières soutient que le pétitionnaire Joseph Ernest Houde n'a pas fait preuve au procès que des manoeuvres frauduleuses ont été pratiquées par Louis Trefflé Dorais ou par quiconque de son entourage et de sa connaissance durant l'élection de Nicolet, en janvier et février 1883. Aucune commission de manoeuvres frauduleuses n'a été prouvée durant l'instruction de la pétition: il n'y a pas de raisons de croire que des manoeuvres frauduleuses ont été commises dans une grande mesure durant l'élection. Noms des juges donnés.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 18 (15 mai 1884) : 3.
18 No d'identification : 6 916

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le Messager de Nicolet tente de se montrer neutre dans l'affaire des élections de Nicolet. Il a soutenu M. Houle en campagne électorale, mais il n'appuyait pas la contestation, procédé long et coûteux. Il apprécie le travail de M. Dorais et ne regrette pas que la contestation de M. Houle ait échoué. On souligne que les haines et rancoeurs doivent avoir une fin, surtout entre conservateurs.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 20 (29 mai 1884) : 2.
19 No d'identification : 9 051

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'hôtel Dorais, «en ce village», a désormais un« moulin à beurre d'une nouvelle forme», conçu par l'inventeur Groom. «M.M. Goodhue et Dorais, de St. Christophe, ont acheter en commun, le droit de patente pour les comtés d'Arthabasksa, Wolfe, Mégantic, Drummond et Nicolet. Ils doivent commencer sous peu à en manufacturer. leur intention est de vendre à un marchand quelconque dans chacune des paroisses de ces comtés, le nombre de moulins qui peut se vendre dans telle paroisse. Les marchands qui désireraient obtenir la vente de ces moulins, pourront la demander d'avance, et en voir un échantillon à l'hôtel Dorais. La fabrication du beurre, par les procédés actuellement employés, demande beaucoup de temps. Un autre désavantage, c'est qu'il reste toujours beaucoup de beurre dans le lait, après la confection. [...] Le nouveau moulin à beurre obvie à tous ces inconvénients. Il est un moyen d'économie sous tous ces rapports».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 39 (02 septembre 1869) : 3.
20 No d'identification : 9 139

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M.M. Goodhue et Dorais ont reçu de la manufacture de Ives. Allen & Cie., Montréal, un bon nombre d'appareils en fonte pour la confection des moulins à beurre».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 45 (14 octobre 1869) : 3.
21 No d'identification : 11 513

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Vente à l'encan de terres dans les cantons de Tingwick et Warwick, qui aura lieu le 21 décembre à l'hôtel de M. Dorais, à Arthabaska.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 47 (27 octobre 1870) : 3.
22 No d'identification : 9 302

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Dorais, député de Nicolet depuis le 12 octobre 1886, avait reçu 1 483 votes, alors que ses opposants, M.M. Houde et Turcotte, avaient reçu ensemble 2 003 votes.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 2 (22 janvier 1887) : 3.
23 No d'identification : 10 450

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«On a fixé au 25 courant l'enquête de la contestation d'élection de M. Dorais, député de Nicolet».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 41 (22 octobre 1887) : 3.
24 No d'identification : 11 027

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lutte dans le comté de Nicolet entre le Dr. Archambault et M. Dorais, pour un poste à la Chambre des Communes. Il y aurait un troisième candidat, mais «pas sérieux». Le journal prend position pour le Dr. Archambault, qui est depuis 20 ans maire de sa paroisse, préfet du comté depuis une quinzaine d'années. M. Archambault est conservateur indépendant.
- Le troisième candidat serait M. Boisvert. Autres informations sur le Dr. Archambault: il est propriétaire d'une ferme à Saint-Pierre-les-Becquets; il est membre de la société d'Agriculture du comté et il «a pris part depuis nombre d'années à toutes les affaires publiques municipales, scolaires et agricoles dans son comté» (22, 28, p.2).
- M. Archambault a été réélu maire de Saint-Pierre-les-Becquets, pour la 14e fois (23, 6, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 24 (16 juin 1888) : 2 (suite: 22, 28, p. 2; 23, 6, p. 2).
25 No d'identification : 26 227

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Victoraville, Camille Marcotte a ouvert un restaurant dans le magasin occupé par Tourigny et Dorais. Le restaurant servira des repas à toutes les heures.

- M. Marcotte s'est rendu à Montréal pour acheter un stock de fruits, de bonbons, de liqueurs douces, de la crème à la glace, etc. (6,9, p.2)

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 5, no 45 (08 avril 1899) : 2 (suite: 6, 9, p. 2).
1 - 25 sur 34 résultats