Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Dubois
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 877

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le nouveau missionnaire des Amérindiens de Bécancourt en 1850 est M. le curé Louis Stanislas Mâlo et on laisse entendre qu'il est encore en place. Biographie du curé. D'après les notes de M. Dubois sur la paroisse de Bécancourt, elle est composée de 3 fiefs ou seigneuries :
1) Le fief et seigneurie de Bécancourt, comprenant les îles dans la rivière Saint-Michel (à présent rivière Bécancourt). On décrit un peu la seigneurie et sa concession, puis on s'attarde à l'origine du surnom « rivière puante » dont aurait été affublée la rivière. Enfin, on traite de la qualité de l'eau, de la présence de rats-musqués ou de l’épisode d'une guerre entre Amérindiens (raconté avec force détails).
2) Le fief et seigneurie de Dubord, décrits rapidement.
3) Le fief et seigneurie de Cournoyer décrits rapidement. Les premiers seigneurs sont nommés pour Bécancourt et Dubord. Le premier acte des registres de la paroisse date du 18 janvier 1758.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 13 (07 avril 1881) : 3.
2 No d'identification : 8 571

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un passager du Grand Tronc, Pierre Bolduc de Sainte-Julie de Somerset, est tombé sous les rails et a dû avoir la jambe amputée. Trois médecins ont été appelés sur les lieux: Poisson, Carter et Dubois. C'est ce dernier qui a procédé à l'amputation. On dit que le malade, grâce à l'habileté du médecin, «s'en sauvera sans peine».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 12 (25 février 1869) : 3.
1 - 2 sur 2 résultats