Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Duguay
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 512

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article sur Baie-du-Febvre. Il y a tout d'abord une description sommaire mais idyllique de ce que doit être une paroisse canadienne-française. On s'empresse de dire que Saint-Antoine-de-la-Baie-du-Febvre en est un bel exemple. Description topographique de la paroisse : bordée par le lac Saint-Pierre, entourée d'un coteau en hémistiche. À cause des crues des eaux connues autrefois, les maisons sont au pied du coteau, sur lequel se dresse l'église, loin du fleuve. Cela dégage une « commune » immense, impropre à la culture mais où l'on fait paître des milliers de bêtes à la belle saison, ce qui libère de la terre sur les fermes pour la culture. On parle du creusage du fleuve qui abaisse la hauteur de l'eau. Peu de terres sont vendues : elles restent dans les familles. Production de foin et industrie laitière sont les principales productions. Elles sont surtout dues à l'impulsion de deux hommes d'affaires (J.-Nestor Duguay, Louis M. Blondin, M.P.). Éducation : la proximité de Nicolet, et en particulier la présence du Séminaire de Nicolet, la favorisent. Les Soeurs de l'Assomption et les Frères des Écoles Chrétiennes ont ouvert des écoles au village même. Population de la Baie : 1674 âmes, réparties dans 304 familles. La fanfare Sainte-Cécile a été fondée en 1880 et a connu la gloire. On parle de certains fondateurs de cette fanfare, de ses succès, de sa direction. La Baie a fourni onze (11) zouaves pour la défense du Saint-Siège. On indique les noms. On recommande la lecture de l'ouvrage de l'abbé Elzéar Bellemare sur Baie-du-Febvre. On invite les curés et les hommes de profession à faire connaître les paroisses dans le Regard. Remerciement au curé P.A. Gouin, fils de cultivateur, natif et à présent curé de Baie du Febvre, pour les statistiques. Photographie du curé Gouin pour accompagner l'article.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 3 (21 avril 1927) : 1.
1 - 2 sur 2 résultats