Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Gendreau
1 - 6 sur 6 résultats Imprimer
1 No d'identification : 767

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« M. Mongeau vient d'ouvrir un atelier de photographie en notre ville. Ce monsieur est à s'installer dans l'ancien magasin de meubles, de M. Treffé Maheu en face de l'épicerie de M. Gendreau. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 41 (05 septembre 1908) : 2.
2 No d'identification : 7 659

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Procès pour meurtre d'Elzéar Guillemette, sous la présidence du juge A. Polette, suite. Déposition de David Guillemette, cultivateur, frère du prisonnier et son plus proche voisin. Il parle de mésententes entre la femme de l'accusé et Marie Leblanc, «l'engagère domestique» (elles en viennent aux coups): il semble que cette dernière a été chassée de la maison. David G. et un nommé Gendreau ont tenté de faire évader le prisonnier, qui se disait innocent, lorsque Narcisse Leblanc «a déposé contre lui pour le faire prendre»: il devait aller aux États-Unis. Son frère l'amène à Richmond et Sherbrooke et lui conseille de ne pas prendre le train, où on pourrait l'arrêter. On reparle du «capot» du prisonnier: il le portait en voyage et il arrive souvent qu'on laisse ces vêtements sous le siège de la voiture, ce qui est arrivé ce matin-là. Le prisonnier a été aux États-Unis trois semaines. Témoignage d'Esther Paradis, femme de Célestin Blais, 2e voisin de l'accusé. Elle sait que la femme avait beaucoup de misère à rentrer l'eau et le bois. Témoignage d'Onésime Richard, qui a logé chez les Guillemette dans la semaine précédent le feu. Il rapporte un peu le traitement que fait Mme Guillemette à sa fille engagée. Il croit que Mme Guillemette avait mal aux dents. M. Guillemette voulait aller se fixer à Wotton et il s'y rend soi-disant pour voir la terre.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 13 (03 mars 1870) : 1.
3 No d'identification : 9 306

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité du médecin E.T. Belleau d'Arthabaskaville, au dessus du commerce de M. Gendreau. «Consultation à toute heure». - C'est ce même médecin qui a opéré M. Edmond Dunn, conducteur sur la ligne des Trois-Rivières, pour lui enlever une tumeur cancéreuse à la lèvre inférieure (21, 49, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 2 (22 janvier 1887) : 4 (suite: 21, 49, p. 2).
4 No d'identification : 25 155

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Résultats de l'élection du 11 mai dans les comtés d'Arthabaska (victoire de Girouard sur Gendreau) et de Mégantic (victoire de Mooney sur Smith). Résultats par municipalité.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 31, no 23 (20 mai 1897) : 2.
5 No d'identification : 23 923

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
MM. Gendreau et Lavergne élus conseillers d'Arthabaskaville, en remplacement de MM. Gastonguay et Bourbeau.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 20, no 2-b (16 janvier 1886) : 2.
6 No d'identification : 49268

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Maison incendiée »

Le feu a détruit une maison du village Saint-Joseph. Elle appartenait à M. Gendreau.

Référence
«Maison incendiée», La Parole (30 juin 1932) : 13.
1 - 6 sur 6 résultats