Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Tardif
1 - 9 sur 9 résultats Imprimer
1 No d'identification : 35963

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« St-Jean-Baptiste demande le service des facteurs »

Service de M. Charles-Edouard Tardif comme chef de police et de pompier. Travaux d’aqueduc et d’égouts. Demande au ministère des postes pour le service.

Référence
«St-Jean-Baptiste demande le service des facteurs», La Parole (23 septembre 1948) : 1.
2 No d'identification : 50329

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Délégués »

Le chef Maurice Vincent de notre ville, ainsi que le chef Arthur Dionne, de Ville Saint-Joseph, et le chef Charles-Edouard Tardif de Saint-Jean-Baptitste se rendront à Sherbrooke au début de la semaine prochaine, pour assister au congrès annuel des chefs de police et de pompiers de la province de Québec.

Référence
«Délégués», La Parole (06 juillet 1950) : 1.
3 No d'identification : 46413

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Cercle combatif contre l’incendie à St-Jean-Baptiste »

Le chef Charles-Edouard Tardif nous apprenait la fondation d’un cercle combatif contre l’incendie.

Référence
«Cercle combatif contre l’incendie à St-Jean Baptiste», La Parole (25 janvier 1951) : 1.
4 No d'identification : 48376

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« La construction est très active cette année dans Saint-Jean-Baptiste »

Le chef de police Charles-Édouard Tardif, de St-Jean-Baptiste, a déclaré que dans cette municipalité, depuis le début de l’année, 69 permis de construction ont été accordés pour une valeur de 275 650 $, soit 30 300 $ de plus que l’an dernier pour la même période.

Référence
«La construction est très active cette année dans Saint-Jean-Baptiste», La Parole (02 août 1951) : 1.
5 No d'identification : 50997

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Représentants à Val d’Or »

Le chef Vincent de Drummondville, le chef Larrivée de Ville Saint-Joseph, le chef Tardif de Saint-Jean-Baptiste et le chef Gouin de Saint-Simon, qui représentent nos municipalités au congrès annuel de l’Association des chefs de police et de pompiers de la province de Québec, sont à Val d’Or. (Photos)

Référence
«Représentants à Val d’Or», La Parole (12 juillet 1951) : 1.
6 No d'identification : 54385

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« La construction est très active cette année dans Saint-Jean-Baptiste »

Le chef de police Charles-Édouard Tardif, de Saint-Jean-Baptiste, a déclaré que dans cette municipalité, depuis le début de l'année, 69 permis de construction ont été accordés pour une valeur de 275 650 $ soit 30 300 $ de plus que l'an dernier pour la même période.

Référence
«La construction est très active cette année dans Saint-Jean-Baptiste», La Parole (02 août 1951) : 1.
7 No d'identification : 44164

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Comparution d’un présumé fraudeur »

Hervé Danis, de St-Jean-Baptiste a été traduit devant le recorder par le chef Charles-Edouard Tardif, pour répondre à l’accusation d’avoir obtenu un montant de 460$ sous de fausses représentations.

Référence
«Comparution d’un présumé fraudeur», La Parole (31 janvier 1952) : 9.
8 No d'identification : 50689

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À Saint-Jean-Baptiste »

Selon le rapport du chef Tardif, pour 1952, 10 arrestations ont été effectuées et 10 accidents ont eu lieu. 119 billets de circulations ont été donnés.

Référence
«À Saint-Jean-Baptiste», La Parole (15 janvier 1953) : 1.
9 No d'identification : 50700

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Le travail de la police à Saint-Jean-Baptiste »

Dans son rapport annuel, le chef de police Tardif souligne que 25 arrestations ont dû être opérées durant l’année 1953 à Saint-Jean-Baptiste dont 11 pour avoir troublé la paix, 2 pour vols et les autres pour divers délits. 21 prévenus ont été condamnés à l’amende et 4 à la prison. 2 permis de conduire ont été enlevés. Il y eut, d’autres parts, 26 accidents de la circulation avec 3 blessés. La brigade a fait 49 sorties.

Référence
«Le travail de la police à Saint-Jean-Baptiste», La Parole (14 janvier 1954) : 1.
1 - 9 sur 9 résultats