Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Université Laval
1 - 25 sur 68 résultats Imprimer
1 No d'identification : 867

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance de la collation des diplômes de l'Université Laval et distribution des prix au couvent de la Congrégation Notre-Dame à Victoriaville, sous la présidence de Mgr Brunault, évêque de Nicolet. 8 jeunes filles ont terminé leur 10e année et subi l'examen du cours supplémentaire de l'Université Laval : elles ont reçu la couronne d'honneur et la médaille des finissantes. On nomme les lauréates, et la récipiendaire de la médaille du gouverneur général. Prix spéciaux remis, dont celui d'instruction religieuse et la médaille de bonne conduite. Causerie des graduées sur « L'Idéal de la Vie ». Elles se regroupent ensuite aux pied de la Madone du pensionnat et, assistées des autres élèves, chantent le « Chant du Départ » (Schubert). Adresses lues par des élèves des sections française et anglaise, quelques pièces musicales au programme.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 16 (18 juillet 1934) : 2.
2 No d'identification : 1 898

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un ancien élève du Séminaire de Nicolet est admis au grade de docteur en médecine à l'Université Laval.
- Un ancien élève du Séminaire, originaire de Sainte-Monique, est admis à la pratique de l'arpentage à la suite d’un examen.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 14 (14 avril 1881) : 3.
3 No d'identification : 3 531

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès de M. l'abbé Edward Ling, secrétaire de Mgr des Trois-Rivières. Né à Kingsey, il a étudié au Séminaire de Nicolet: il a été le premier bachelier ès-arts de cette maison, depuis son affiliation à l'Université Laval. Il a remporté le prix des anciens élèves en 1868, lors de la dernière année de son cours classique. Il a « professé » deux ans au Séminaire avant d'être appelé à l'évêché par Mgr Laflèche.
- Décès de l'abbé T.A. Chandonnet, auteur de plusieurs écrits, natif de Saint-Pierre-les-Becquets.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 22 (09 juin 1881) : 2.
4 No d'identification : 3 757

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication d'une série de lettres émanant du clergé. Dans le premier document, émanant de l'archevêque, il est fait état des devoirs du journaliste catholique quant à ses sujets d'articles (se conformer aux décisions des évêques et du pape, ne pas aviver les tensions, etc.). Le second, émanant de Rome, porte sur l'ingérence religieuse dans la politique et souligne que si la doctrine chrétienne condamne le libéralisme pour certains de ses principes, elle ne condamne en rien un quelconque parti qui s'appellerait par hasard « libéral » et que tous les curés et évêques doivent par conséquent s'abstenir d'une semblable condamnation du parti ou de ses partisans. Le troisième, émanant aussi de Rome, porte sur la décision de placer l'université dans le diocèse de Montréal sous l'autorité de l'Université Laval, et explications de ces décisions.
- Lettre signée de plusieurs évêques de la province, y compris celui de Trois-Rivières, concernant des écrits publiés contre l'Université Laval.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 40 (13 octobre 1881) : 2 (suite: 1, 42, p. 2 ).
5 No d'identification : 3 870

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle lettre de Rome adressée à l'Archevêque de Québec. Le Saint-Père a appris que des catholiques tentent encore de « fomenter des dissensions » par rapport à l'influence indue dans les élections politiques et à l'établissement d'une succursale de l'Université Laval à Montréal. Comme il a déjà donné son avis à ce sujet, il demande que l'on observe les directives données en septembre dernier.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 2, no 3 (26 janvier 1882) : 2.
6 No d'identification : 10 777

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
'L'Université Laval et le séminaire de Nicolet"

Référence
Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (11 octobre 1948) : 7.
7 No d'identification : 7 129

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. J. S. Bochwell, notre jeune ami vient de laisser Arthabaska. Il se propose de termine ses études de Droit à l'Université Laval, à Québec. Succès!».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 40 (11 juillet 1878) : 3.
8 No d'identification : 10 155

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'évêque de Nicolet, Mgr Elphège Gravel, partira «prochainement» pour Rome à la demande du cardinal Taschereau, dans les intérêts de l'Université Laval.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 30 (06 août 1887) : 2.
9 No d'identification : 15 645

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance de collation des diplômes de l'Université Laval et de distribution des prix au couvent de la Congrégation à Victoriaville, sous la présidence de Mgr. Brunault. Compte rendu.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 68, no 31 (12 juillet 1934) : 5.
10 No d'identification : 26 354

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Wickham Ouest n'a pas de médecin et aimerait en avoir un qui résiderait dans la paroisse.
- Un jeune finissant de l'Université Laval, Dr Archambault (de Saint-Dominique), est venu s'installer à Wickham Ouest (7, 6, p. 3).

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 6, no 52 (26 mai 1900) : 3 (suite: 7, 6, p. 3).
11 No d'identification : 13 683

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y aura bientôt deux élections dans le comté de Mégantic, l'une pour la chambre locale (en remplacement de l'hon. M. Irvine), et l'autre pour les Communes (dont le siège est devenu vacant par un jugement de la cour). Les libéraux ont choisi leur candidat pour les Communes en la personne de F. Langelier. Dimanche dernier et jeudi, fête de L'Ascension, ce monsieur est monté dans le comté où il a pratiquement commencé la campagne. Les «amis du gouvernement» (les conservateurs) ont eu une réunion publique et ont sollicité M. J.E. Turgeon, marchand de Sainte-Julie, pour être leur porte-drapeau. On dit aussi que Mégantic a été conquis par les conservateurs assez récemment. On élabore longuement sur la lutte de partis qui s'engage et on dit qu'il faudra opposer une ferme résistance au candidat Langelier, avocat, ex-député et ministre, professeur à l'Université Laval et maire de Québec. On revient aussi sur l'affaire Fréchette, que l'on entend bien venger de sa suspension. Pour la chambre locale, les candidats sont le Dr. Hume, conservateur, et un certain M. White. - M. Langelier a effectué des visites électorales à Saint-Ferdinand et Sainte-Sophie dimanche dernier (18, 25, p. 2). - La lutte s'est engagée dimanche de part et d'autre du comté. M. Turgeon a annoncé sa candidature après la messe à Sainte-Julie, et à Lyster après les vêpres. Il était assisté de MM. Desjardins et Prince, de Québec. À Saint-Ferdinand, M. T.C. Casgrain, conservateur, a rencontré M. Miville-Deschênes, libéral (18, 26, p. 2). - Le village de Plessisville a été le théâtre d'une joute oratoire et politique dimanche dernier. Outre les deux candidats, MM. Frs. Langelier et J.C. Turgeon, étaient présents l'hon. W. Laurier, MM. Bossé, T.C Casgrain et Chapais du Courrier du Canada, Chs. Langelier et Joseph Lavergne. M. Frs. Langelier a parlé le premier et s'est attaqué à la politique nationale, ou protection. M. Turgeon, qui est un homme d'affaires, a produit bonne impression par son grand sens pratique. Vint ensuite M. Lavergne, qui s'éleva contre le tarif des conservateurs, mais c'est M. Casgrain qui emporta vraiment les partisans par ses incriminations à l'égard de M. Laurier, qui ne manqua pas de bien se défendre par la suite (18, 27, p. 2).
- Tournoi politique à Sainte-Sophie, dimanche dernier. On nomme les hommes présents, outre les deux candidats: Bourbeau, Desjardins, Isidore Belleau pour les conservateurs; Dr. Rinfret, J. Lavergne et Achille Carrier pour les libéraux. On apprend que Sainte-Sophie a toujours été un château fort libéral (18, 29, p. 2).
- Présentation des candidats du comté de Mégantic à Inverness, jeudi dernier. L'hon. M. Caron, Thos. White, Thos. Chapais, J.E. Prince pour les conservateurs, et l'hon. W. Laurier, J. Lavergne, Chs. Langelier et L. J. Cannon du côté des libéraux étaient présents: assemblée très paisible (18, 30, p. 2). - L'élection de Mégantic s'est terminée par une majorité d'environ 30 voix pour M. Langelier (18, 31, p. 2). - M. Langelier est définitivement élu par 41 voix de majorité dans Mégantic pour la chambre fédérale. Le journal fait son appréciation des résultats, et tente de démontrer que le comté de Mégantic, même s'il est libéral en politique, a élu dans le passé ses représentants pour leurs qualités personnelles plutôt que pour leurs principes politiques, ce qui explique qu'on ait élu quelques conservateurs, entre autres M. Fréchette, M. Irvine, M. Richard. Le manque d'organisation dans les parties anglaises du comté expliquerait aussi la défaite des conservateurs. Plus loin, on donne le tableau des résultats de votation selon les municipalités. Seules celles qui appartiennent au territoire sont énumérées ici: Inverness, Inverness Ouest, Sainte-Anastasie, Halifax Sud, Halifax Nord, Somerset Nord, Somerset Sud, Plessisville. - Le décompte des bulletins devant le juge a donné définitivement 37 voix de majorité à Langelier (18, 33, p. 2). - L'élection de l'hon. Frs. Langelier sera bientôt contestée pour menées corruptrices par ses agents (18, 36, p. 2). - L'élection de M. Langelier est contestée par les pétitionnaires suivants: MM. Descoteaux de Sainte-Julie de Somerset et P. Tachereau de Notre-Dame de Lourdes. Les avocats de la demande sont MM. Cyrias Pelletier et I.N. Belleau. L'honorable M. Laurier sera l'avocat du défendeur (18, 40, p. 2). - Extrait des comptes de dépenses électorales du candidat Langelier, à l'élection d'un membre de la Chambre des Communes du Canada pour le district électoral de Mégantic, juillet 1884: Payé pour messages, charretiers, convocation d'assemblées, loyer de chambres, dépenses des orateurs, charges d'hôtel, listes électorales, dépenses personnelles du candidat, etc.: 1 359,59$. Signé F.T. Savoie, agent de l'hon. F. Langelier (18, 40, p. 3). - La discussion des objections préliminaires a été fixée au 24 octobre (18, 42, p. 2). - Jugement dans la contestation d'élection de Mégantic sur les objections préliminaires, qui sera entendu le 17 courant (18, 49, p. 2). - D'après un interlocutoire prononcé samedi matin par le juge Plamondon, l'instruction de la pétition d'élection dans la cause d'élection fédérale de Mégantic sera ouverte à Inverness le 20 janvier prochain (19, 4, p. 2). - Avis aux parties en cause dans cette affaire (Joseph Descoteaux et al., l'hon. C.F.S. Langelier) que la pétition d'élection sera instruite au Palais de Justice à Inverness, dans le comté de Mégantic, à 10 hrs a.m., le 20 janvier prochain et tels autres jours subséquents en autant que la chose sera nécessaire (19, 5, p. 3). - Le 28 courant, Son Honneur le juge Plamondon a renvoyé avec dépens les objections préliminaires produites par le défendeur dans la cause de l'élection locale contestée (19, 8, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 42 (24 mai 1884) : 2 (suite: 18, 49, p. 2 ; 19, 4, p. 2; 19, 5, p. 3; 19, 8, p. 2).
12 No d'identification : 7 756

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Courte biographie du poète Adolphe Poisson, né à Gentilly. Ce dernier fit des études au Séminaire de Québec et de Nicolet. Il a fait son droit à l'Université Laval et a été admis au barreau en 1874, pour ensuite devenir receveur de l'enregistrement à Arthabaska. Voir les titres des publications du «doux barde d'Arthabaska» entre 1849 et 1922 : «Chants canadiens» (1880), «Heures perdues» (1895), «Sous les Pins» (1902), «Chants du soir» (1917). Il y a un sonnet de lui sous l'article, et un poème d'Alphonse Désilets en son honneur.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 5 (22 novembre 1928) : 3.
13 No d'identification : 7 762

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Trois-Rivières : «...le 11 novembre 1928, le doyen des poètes canadiens-français recevait le grand prix d'apostolat laïque par la poésie». Grande cérémonie pour souligner l'événement : «Chants par la chorale du Séminaire. Déclamations de quelques poésies de Nérée Beauchemin, par M. Rosario Livernoche. L'art musical, par la plume de M. J.-A. Thompson, avait voulu dire son mot harmonieux, et l'artiste canadien, Rodolphe Plamondon, eut le grand honneur de chanter une oeuvre du poète fêté, mise en musique par M. Thompson». Hommages de plusieurs littérateurs du Canada. «Le salut «Alma-Mater» d'un poète : l'Université Laval de Québec et le Séminaire de Nicolet, fut particulièrement remarqué. L'hommage de la mère à son fils jetait sur l'assemblée une note gracieuse, qui n'a échappé à personne».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 6 (29 novembre 1928) : 1.
14 No d'identification : 9 515

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Publicité du médecin-chirurgien J.-B. Drouin. Ce dernier est chirurgien attitré de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, mais il a aussi un bureau sur la rue Notre-Dame à Victoriaville.
- Courte biographie. On y apprend que ce docteur est originaire de Trois-Rivières et a fait ses études classiques au Séminaire de l'endroit. Il a poursuivi en médecine à l'Université Laval à Québec, et est allé s'installer à Victoriaville pour pratiquer son métier. Il a reçu son diplôme en physiothérapie. Il a exercé pendant vingt ans à Victoriaville. D'ailleurs, son bureau de Victoriaville vient d'être rénové et muni des outils médicaux les plus récents, dont une salle de radiologie.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 27 (25 avril 1929) : 3 (suite: 1, 39, p. 1).
15 No d'identification : 16 328

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Révérendes Soeurs Claire-de-Jésus et Thérèse-de-Jésus de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska ont reçu, de l'Université Laval, un baccalauréat ès sciences hospitalières avec la note: "très grande distinction". Titres de leurs thèses.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 85, no 26 (07 juin 1951) : 1.
16 No d'identification : 16 336

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Cinq religieuses de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska viennent de recevoir leur diplôme d'infirmière de l'Université Laval. Noms des diplômées.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 85, no 27 (14 juin 1951) : 4.
17 No d'identification : 16 615

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les anciens de l'Université Laval de la région des Bois-Francs se sont réunis samedi le 26, au Manège Militaire de Victoriaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 86, no 9 (07 février 1952) : 7.
18 No d'identification : 18 061

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal présente le résultat de la souscription pour la campagne en faveur de l'Université Laval, dans le diocèse de Nicolet.

- Les résultats sont présentés pour chacune des paroisses.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 82, no 51 (02 décembre 1948) : 1


2.
19 No d'identification : 17 462

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« À l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska »

L’Université Laval a décerné un diplôme universitaire d’infirmière à trois religieuses de l’Hôtel-Dieu.

Référence
«À l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska », L'Union des Cantons de l'Est, vol. 83, no 48 (17 novembre 1949) : 1.
20 No d'identification : 19 571

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Huit étudiantes infirmières de Sainte-Jeanne-Mance d'Arthabaska se rendront à l'Université Laval afin de prendre part aux examens pour gardes-malades. Elles seront les premières graduées de cette école.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 90, no 20 (03 mai 1956) : 1.
21 No d'identification : 20 445

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des cours avancés sur la vente seront donnés au Collège Sacré-Coeur de Victoriaville, à partir du 22 octobre. Ces cours sont sous l’égide de la « Faculté de Commerce de l’Université Laval ».


Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 93, no 41 (01 octobre 1959) : 1-16.
22 No d'identification : 21 234

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« L'Université Laval autorise le Collège de Victoriaville à dispenser les options au niveau collégial en 1964. »

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 98, no 22 (13 mai 1964) : 1.
23 No d'identification : 21 615

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie un article sur l’histoire des Pères Clarétains de Victoriaville. Le Collège est affilié à l’Université Laval pour les options de latin, d’espagnol et de grec. Le texte est accompagné d’une photo de la villa Claret, d’une photo du nouveau Collège Clarétain et d’une photo du Père Joseph M. Villard.

- Cet article est présenté dans le cadre du centenaire de l’Union des Cantons de l’Est.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 100, no 49 (16 novembre 1966) : 108.
24 No d'identification : 36191

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« La Fraternelle de St-Joseph »

M. Philippe Jean, gérant de la « Fraternelle », donnera des conférences sur l’organisation de cette coopérative à l’Université Laval.

Référence
«La Fraternelle de St-Joseph», The Spokesman (13 mai 1949) : 1.
25 No d'identification : 51710

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Nouveau médecin à Drummondville »

Le docteur Pierre Bégin, jeune médecin sortant de l’Université Laval, exercera sa profession à Drummondville.

Référence
«Nouveau médecin à Drummondville», La Parole (07 juillet 1927) : 5.
1 - 25 sur 68 résultats