Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Logo du CIEQ

Fichiers documentaires

Index onomastique

Rousseau
1 - 25 sur 35 résultats Imprimer
1 No d'identification : 44601

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Ville de Drummondville »

M. Paul Rousseau vient d’être nommé greffier pour la ville de Drummondville.

Référence
«Ville de Drummondville», The Spokesman (05 juillet 1940) : 1.
2 No d'identification : 51496

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Nouvelle étude légale »

En même temps qu’il ouvre son nouveau bureau, au coin des rues Lindsay et Bérard à Drummondville, l’avocat Antoine Biron s’associe à l’avocat Paul Rousseau.

Référence
«Nouvelle étude légale», La Parole (05 septembre 1935) : 1.
3 No d'identification : 45977

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Me Paul Rousseau serait nommé recorder de la cité »

Le conseil a recommandé la nomination de Me Paul Rousseau, avocat comme recorder de la cité de Drummondville. On veut que sa juridiction s’étende à la municipalité de ville St-Joseph.

Référence
«Me Paul Rousseau serait nommé recorder de la cité», La Parole (25 avril 1940) : 1.
4 No d'identification : 46545

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« M. Paul Rousseau est nommé recorder pour Drummondville »

La recommandation du conseil de ville a été acceptée par le procureur général, juridiction à St-Joseph si possible.

Référence
«M. Paul Rousseau est nommé recorder pour Drummondville», La Parole (04 juillet 1940) : 1.
5 No d'identification : 44273

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Condamnés »

Un jeune homme qui avait troublé la paix et s’était rendu coupable d’assaut lors d’une soirée donnée à l’École St-Frédéric, a été condamné à deux mois de prison par le Recorder Paul Rousseau.

Référence
«Condamnés», La Parole (05 novembre 1942) : 1.
6 No d'identification : 44275

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la prison »

Albert Robichaud, autrefois de Princeville, arrêté sous l’accusation de faux, d’avoir troublé la paix et résister à la police, a été condamné à un an de prison par le recorder Paul Rousseau. Il avait déjà quelques condamnations antérieures à son débit.

Référence
«À la prison», La Parole (12 novembre 1942) : 1.
7 No d'identification : 46813

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Égalité du vote à ville St-Joseph »

Les deux candidats obtiennent 76 votes chacun. M. Paul Rousseau est appelé à donner son vote et le hasard a favorisé M. Lionel Désilets. Un recomptage judiciaire sera demandé.

Référence
«Égalité du vote à Ville St-Joseph», La Parole (23 décembre 1943) : 1.
8 No d'identification : 46280

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Nouveau conseiller élu pour St-Jean-Baptiste »

À la dernière assemblée du conseil municipal de St-Jean-Baptiste, le secrétaire-trésorier Me Paul Rousseau a donné lecture d’une lettre de démission.

Référence
«Nouveau conseiller élu pour St-Jean Baptiste», La Parole (11 juillet 1946) : 1.
9 No d'identification : 44324

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Condamnés »

Un individu qui fut surpris, tard mardi soir, à regarder dans les fenêtres, a été traduit hier devant le recorder Paul Rousseau. Il a été condamné à 10$ d’amende et aux frais. Un automobiliste trouvé coupable d’avoir conduit son véhicule d’une façon dangereuse a été condamné à 50$ d’amende et aux frais.

Référence
«Condamnés», La Parole (27 janvier 1949) : 1.
10 No d'identification : 44327

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la cour des session de la paix »

Herménégile Nadeau versus Émile Provencal. Citoyen de notre ville a également comparu pour répondre à une accusation de recel. Causes remises. Un résident de ville St-Joseph, pour parole injurieuses en public, à l’égard d’un concitoyen, à été condamné
à 10$ d’amendes et aux frais par le recorder Paul Rousseau.

Référence
«À la cour des session de la paix», La Parole (10 mars 1949) : 1.
11 No d'identification : 50435

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Un autre beau coup de filet de notre police »

Samedi, 2 individus ont été arrêtés par la police. Ils avaient fait un cambriolage à la bijouterie Gélineau. Paul Rousseau, le cambrioleur, a été condamné à 9 mois de prison et le receleur à 6 mois.

Référence
«Un autre beau coup de filet de notre police», La Parole (24 mars 1949) : 1.
12 No d'identification : 41713

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Frontiersmen »

Assermentation des quelques 25 membres de la compagnie des Frontiersmen Impériaux à l’Hôtel de ville par le recorder Paul Rousseau. Les Fontiersmen ont à leur tête le capitaine Paul Bouchard.

Référence
«Frontiersmen», La Parole (08 juin 1950) : 5.
13 No d'identification : 44342

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Condamné à 2 mois »

Un individu a été condamné à 2 mois de prison, samedi par le recorder Paul Rousseau après avoir été reconnu coupable d’avoir dérobé deux montres d’une valeur de 75$ vendredi à la bijouterie Brouillette.

Référence
«Condamné à 2 mois», La Parole (15 juin 1950) : 1.
14 No d'identification : 44359

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Un cas rare »

Une cause devant le recorder Paul Rousseau. Patrick Leclerc, de Drummondville et Sherbrooke, condamné à 2 ans de prison pour avoir négocié 2 faux chèques. Patrick Leclerc demanda lui-même au recorder d’être sentencé pour 2 ans à St-Vincent-de-Paul.

Référence
«Un cas rare», La Parole (04 octobre 1951) : 1.
15 No d'identification : 44365

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Cinq ans de pénitencier »

2 jeunes gens de 19 et 24 ans ont été traduis devant le recorder Paul Rousseau pour avoir causé du vandalisme et du vol à la Ferronnerie Drummondville.

Référence
«Cinq ans de pénitencier», La Parole (08 novembre 1951) : 18.
16 No d'identification : 44367

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la prison »

Un individu de Toronto, David Tremblay, a été condamné à 6 mois de prison, par le recorder Paul Rousseau, pour avoir négocier deux faux chèques pour un montant de près de 100$

Référence
«À la prison», La Parole (20 décembre 1951) : 1.
17 No d'identification : 44586

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la cour du recorder de Drummondville »

16 individus ont été appelés à comparaître devant le recorder Paul Rousseau. 14 pour avoir passé sur un feu rouge, 1 excès de vitesse et 1 conduite dangereuse.

Référence
«À la cour du recorder de DRummondville», La Parole (13 septembre 1951) : 8.
18 No d'identification : 51509

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À l’honneur »

Photo
M. Paul Rousseau qui vient d’être nommé Conseil en loi du Roi

Référence
«À l’honneur», La Parole (05 avril 1951) : 1.
19 No d'identification : 44370

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la prison »

Un jeune couple M. et Mme Gérard Pinard a été traduit par le chef Adrien Larrivée de Ville St-Joseph, devant le recorder Paul Rousseau, pour répondre à diverses accusations de vols avec effraction. Le mari est condamné à un an de prison et son épouse à trois mois.

Référence
«À la prison», La Parole (24 janvier 1952) : 3.
20 No d'identification : 44371

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À l’amende »

Un automobiliste a été traduit devant le recorder Paul Rousseau par le chef Adrien Larrivée sous l’accusation d’avoir conduit son véhicule d’une façon dangereuse sur le boulevard St-Joseph. Il est entré en collision avec un autre véhicule. Le prévenu a été condamné à 25$ d’amende et son permis retiré pendant 3 mois.

Référence
«À l’amende», La Parole (24 janvier 1952) : 6.
21 No d'identification : 44378

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« À la prison »

Un individu a dit se nommer Edgar Legault et venir de St-Jean, a comparu devant le recorder Paul Rousseau, pour répondre à une accusation d’effraction à l’école Marguerite Bourgeois, Il fut condamné à 3 mois de prison.

Référence
«À la prison», La Parole (13 mars 1952) : 5.
22 No d'identification : 44380

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Lourde amende »

Un automobiliste de Drummondville a comparu devant le recorder Paul Rousseau pour répondre à l’accusation d’avoir été trouvé en état d’ivresse au volant. Il fut condamné à 75$ d’amende, son permis de conduire lui fut enlevé pour six mois.

Référence
«Lourde amende», La Parole (27 mars 1952) : 1.
23 No d'identification : 44381

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Un jeune homme s’avoue coupable à l’accusation d’avoir dérobé ici 19 automobiles depuis trois mois. »

Il s’agit de Gérald Chapdelaine âgé de 18 ans. Le prévenu a comparu devant le recorder Paul Rousseau, il s’est avoué coupable de tous les délits dont on l’accusait et condamné à trois ans de pénitencier. C’est lui qui a cambriolé le magasin Jospeh Larocque, rue St-Pierre, le 25 février.

Référence
«Un jeune homme s’avoue coupable à l’accusation d’avoir dérobé ici 19 automobiles depuis trois mois.», La Parole (03 avril 1952) : 1.
24 No d'identification : 44397

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Condamné »

Gérard Bergeron, âgé de 19 ans, de St-Cyrille, a été traduit devant le recorder Paul Rousseau, sous l’accusation d’avoir conduit un véhicule d’une façon dangereuse pour le public. Il fut condamné à 25$ d’amende et aux frais, son permis lui fut enlevé pour six mois.

Référence
«Condamné», La Parole (04 décembre 1952) : 1.
25 No d'identification : 44535

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Un jeune militaire comparaîtra pour assaut »

Un jeune militaire, venu passer la fin de semaine à Drummondville, devait comparaître devant le recorder Paul Rousseau pour répondre à une accusation d’assaut sur un citoyen.

Référence
«Un jeune militaire comparaîtra pour assaut», La Parole (17 juillet 1952) : 16.
1 - 25 sur 35 résultats