Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Sainte-Hélène
1 - 25 sur 64 résultats Imprimer
1 No d'identification : 894

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Chester-Nord a été annexé à St-Norbert, au grand mécontentement des habitants de Ste-Hélène (Chester-Est). On accuse M. Lavergne de ne pas avoir défendu ses électeurs dans ce dossier.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 45 (03 octobre 1908) : 1.
2 No d'identification : 3 885

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le résultat de l'élection du 3 novembre dans Drummond-Arthabaska a donné la victoire à l'autonomiste M.A. Gilbert (son portrait trône au milieu de la première page), par 253 voix en tout (soit par 33 voix dans Drummond et par 220 voix dans Arthabaska). Pour informer les lecteurs, La Gazette regroupe les commentaires émis dans les principaux journaux du Québec et de l'Ontario sur l'élection à Drummond et Arthabaska : La Gazette de Montréal, La Patrie, Le Witness, L'Événement, Le Citizen, Le Standard, L'Exposition, Le Herald d'Halifax, Le Devoir (p.2). Les résultats des élections par paroisse sont aussi donnés.
- Pour voir le décompte officiel des bulletins par paroisse (3, 59, p.3).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 57 (04 novembre 1910) : 1-2.
3 No d'identification : 5 608

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Fête en l'honneur du supérieur du Séminaire de Nicolet, le mardi. La salle trop petite a réduit l'assistance aux ecclésiastiques et aux élèves. On donne une liste des membres du clergé présents à cette fête et le lieu de leur affectation: Pierreville, Saint-François, Saint-Zéphirin, la Baie, Sainte-Ursule, Danville, Saint-Grégoire, Richmond, Saint-Norbert, Saint-Wenceslas, Saint-Cyrille, Sainte-Hélène, Sainte-Angèle, Saint-Pie, Sainte-Perpétue, Sainte-Clothilde, Saint-Albert, Yamaska, Saint-Sévère, Saint-Rémi, Sainte-Anne, Saint-Barnabé, Trois-Rivières, Yamachiche, Saint-Élie, Saint-Maurice, Shawinigan, etc. Un discours a ouvert la séance, suivi d'un drame nouveau à Nicolet (vu à Southbridge l'an dernier par le rédacteur: comparaisons flatteuses pour les acteurs de Nicolet). La musique, dirigée par M. de Châtillon, a charmé l'auditoire. On donne aussi des détails à ce sujet, notamment la performance de la fanfare du Séminaire.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 2 (18 janvier 1883) : 2.
4 No d'identification : 6 131

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Chester (d'après un extrait de l'ouvrage de M. S. Drapeau):

Le canton est bordé par Tingwick et Halifax. Il y a aussi Arthabaska au nord-ouest, de même que Ham et Wolfestown au sud-est.

En 1851, la population était de 190 occupants de terre sur 931 habitants. Toujours en 1851, il y avait 2 047 acres de défrichés; on y produisait 9 184 minots de grains et 5 410 minots de patates et de navets.

En 1861, la population avait augmenté à 535 occupants de terre pour un total de 3 400 personnes. Il y avait 12 154 acres de terre en état de culture pour la production de 47 674 minots de grains, 53 680 minots de patates et de navets et finalement, 1 663 tonneaux de foin.

«Les bois francs de ces cantons offrent une précieuse source de richesse». De plus, «MM. Goodhue et Emerson possèdent dans le canton de Chester une perlasserie qui fabrique pour une valeur de plusieurs milliers de louis, chaque année». Le sol y est favorable à l'agriculture.

On y retrouve de l’érable, du hêtre, de pin, du bouleau, de l’orme, du bois blanc, du noyer, du cèdre, de la pruche et de la sapinette.

Le terrain est accidenté et arrosé par des branches de la rivière Bécancour et Nicolet. À l'intérieur du canton, le chemin Craig croise le chemin Mégantic, lequel part de Saint-Christophe d'Arthabaska. Une autre route part de la frontière entre Halifax et Chester-Est et se rend dans le 10e rang de Chester-Ouest, soit à la jonction des chemins Craig et Mégantic.

Le comté de Chester compte deux paroisses soit, Saint-Paul et Sainte-Hélène. La première, qui se situe dans la partie ouest, possède un prêtre résident depuis 1860. L'autre paroisse, à l'est, a pour prêtre celui de Saint-Norbert d'Arthabaska.

Saint-Paul
La population de Saint-Paul est composée de 302 familles pour un total de 1 876 personnes, tous Canadiens français, sauf une seule personne.

On compte 5 873 acres de terres en culture, sur 22 962 acres possédés. On y produit 38 615 minots de grains, 30 918 minots de patates et de navets et 897 tonneaux de foin. Les produits transformés sont estimés à 29 815 livres de sucre et 7 841 livres de beurre.

La valeur totale des propriétés foncières est évaluée à 184 667 $ et celle du bétail est estimée à 27 555 $.

Selon M. Emerson, qui répare le chemin Craig, «le sol est très productif et bien boisé; [...] les pouvoirs d'eau sont nombreux, et [...] l'on a trouvé du minerai de cuivre dans plusieurs cantons environnants». «Il paraît qu'il se fait un grand commerce de bois dans la vallée de la rivière Nicolet».

Il y a quatre écoles, où vont 149 enfants. La chapelle de Saint-Paul mesure 50 pieds par 40.

Sainte-Hélène
Dans la paroisse de Sainte-Hélène, la population est de 239 familles pour un total de 1 524 habitants. Sur ce nombre, seulement 3 personnes ne sont pas canadiennes-françaises.

Il y a 6 281 acres de terres en culture sur 16 994 acres possédés. En 1860, on y produisait 29 029 minots de grains, 22 762 minots de patates et de navets, 18 146 livres de beurre et 34 046 livres de sucre d'érable.

Il y a une chapelle de 50 pieds sur 40. Il y a 3 écoles, pour 101 étudiants.

Selon M. Paradis, le «conducteur du chemin de Ste. Hélène à St. Paul», le terrain serait «assez bon et couvert de bois mêlé». Il y a deux pouvoirs d'eau de 12 milles de long. Toujours d'après M. Paradis, 75 nouvelles familles se seraient installées à Sainte-Hélène de 1858 à 1860.

Au total, les propriétés foncières sont évaluées à 121 695 $. Les instruments d'agriculture sont estimés à 2 736 $ et le bétail à 31 189 $.

Le chemin le plus important est celui de Mégantic.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 13 (25 février 1864) : 1.
5 No d'identification : 7 036

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lors des élections du 1er mai 1878, M. Watts a été réélu dans le comté de Drummond-Arthabaska. Stanfold, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Sainte-Hélène, Saint-Paul, Tingwick, Saint-Germain ont tous élu un candidat libéral. Le Journal d'Arthabaska affirme qu'il y a eu un balayage libéral dans le comté de Drummond-Arthabaska. Le candidat libéral d'Arthabaska est allé chercher une majorité de 37 voix contre son adversaire M. Léonard.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 31 (10 mai 1878) : 2.
6 No d'identification : 7 137

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le terme de la Cour de Circuit s'est ouvert le 7 octobre à Arthabaskaville, présidé par le juge Polette. La cause no. 1490 est reproduite intégralement. Il s'agit en fait du curé de Saint-Norbert d'Arthabaska, Messire Pierre Roy, qui poursuit le cultivateur Joseph Turgeon, de Sainte-Hélène, pour n'avoir pas payé sa dîme. Les 6 chefs d'accusation sont indiqués et le jugement rendu par le juge est reproduit. Nous retrouvons dans ce jugement les arguments utilisés par les deux parties, une comparaison avec le système de la dîme en France. Tout un questionnement sur la compétence de la Cour de Circuit dans cette affaire et sur l'actualité des lois invoquées.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 1, no 44 (10 octobre 1867) : 2 (suite: 1, 45, p. 1-2; 1, 46, p. 2).
7 No d'identification : 7 203

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les exercices du jubilé sont terminés à l'église de la paroisse Saint-Christophe depuis hier. Les exercices ont duré trois jours. Le curé Suzor et l'abé Bellemare ont dirigé les exercices: discours et conférences. M. O. Caron, V.G. a prononcé la dernière conférence. On parle de la décoration de l'église: tiare, couleurs du pape, barque symbolique avec inscription, bannières de l'Immaculée Conception et de Saint-Christophe, etc. On parle de la participation laïque et ecclésiastique (certains sont venus de Saint-Norbert, Sainte-Clothilde, Saint-Thomas, Stanfold, Chester, Sainte-Hélène, Saint-Valère, Saint-Théodore).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 6 (13 janvier 1870) : 2.
8 No d'identification : 7 532

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
État des baptêmes, mariages et sépultures (dans l'ordre) pendant l'année 1867, à Saint-Christophe: 120, 16 et 23; à Saint-Norbert et Sainte-Hélène: 143, 23 et 41; à Saint-Médard: 69, 7 et 12; à Stanfold: 94, 18 et 28. D'après un recensement «tout récent», la paroisse de Saint-Christophe aurait 1 172 communiants.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 5 (08 janvier 1868) : 3.
9 No d'identification : 7 898

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La vente en détail des «liqueurs spiritueuses» seront interdites à Saint-Norbert et Sainte-Hélène. Il s'agit d'un règlement municipal.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 23 (13 mai 1868) : 3.
10 No d'identification : 8 017

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un correspondant de Stanfold affirme: «La récolte de foin est commencée ici, elle ne sera pas abondante, il y a environ un tiers moins que l'année dernière, surtout dans les prairies anciennes; il y aura compensation sur les grains; partout l'apparence est belle; si le temps est favorable aux moissons, il y aura abondance. Une excursion à travers St. Norbert et Ste. Hélène, hier, m'a convaincu que là aussi les cultivateurs auront lieu d'être satisfaits». Ce même correspondant nous apprend que le Rév. Jos. Blais, prêtre du Séminaire de Nicolet, a été nommé directeur du Collège de Stanfold. Il y déménagera en septembre. «La présence d'un prêtre à la tête du collège en assure le succès».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 34 (29 juillet 1868) : 3.
11 No d'identification : 8 834

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de la mort du curé de Tingwick, l'abbé Gustave Bourbeau. D'imposantes funérailles ont eu lieu le lundi 4 février. Présence de la chorale qui chante la messe des morts harmonisée. Soliste et organiste nommés. Duguay exécute le «Lacrymosa» de Daveluy et Napoléon Laliberté le «Vierge Sainte» (peut-être aussi de Daveluy). Assistance nombreuse, parmi laquelle il y avait plusieurs personnalités ecclésiastiques de plusieurs paroisses (Arthabaska, Princeville, Nicolet, Lévis, Asbestos, Warwick, Danville, Saint-Rémi, Sainte-Élisabeth, Sainte-Hélène, Victoriaville). Une émouvante oraison funèbre du chanoine Camirand, laquelle est résumée dans la première page du journal. Le curé de Tingwick semble avoir passé 16 ans dans cette paroisse. Il a fait exécuter l'embellissement de l'église. Né à Sainte-Victoire d'Arthabaska, il a été ordonné dans sa paroisse, a été vicaire à La Baie du Febvre, Stanfold, Sainte-Brigitte, Saint-Zéphirin et Bécancour, chapelain des frères du Sacré-Coeur d'Arthabaska (1897), curé de Saint-Louis de Blandford (1904-1908), de Saint-Patrice de Tingwick (1908-1929). Photo du curé.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 17 (14 février 1929) : 1.
12 No d'identification : 11 600

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des nouveaux maires: Stanfold (Théo. Labbé), Princeville (Joseph Brisette), Saint-Christophe (Nazaire Dion), Victoriaville (H.H. Guay), Saint-Valère (Onés. Lupien), Sainte-Élizabeth (Alfred Legendre), Saint-Rémi (Jos. Perrault), Chester Nord (Pierre Voyer, fils), Saint-Louis de Blandford (Jos. Cormier), Chenier (Dennis Wiliam) et Sainte-Hélène (Thos. Corriveau).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 6 (09 février 1889) : 2.
13 No d'identification : 11 720

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Liste des paroisses comprises dans la juridiction du Rvd. M. N. Kérouack, curé de Saint-Guillaume, comme vicaire forain: Saint-François du Lac, Saint-Michel d'Yamaska, Saint-Guillaume d'Upton, Saint-Bonaventure, Saint-Pie de Guire, Saint-Germain, Saint-Frédéric de Drummondville, Saint-Cyrille, Saint-Félix de Kingsey, Saint-Pierre de Durham, Saint-Jean de Wickham, Saint-Théodore d'Acton, Saint-André d'Acton, Saint-Fulgence, Sainte-Bibiane de Richmond, Saint-Phillippe de Windsor Mill, Saint-Raphaël de Burry, Saint-Malo.
- Liste des paroisses comprises dans la juridiction du Rvd. M. Ph. H. Suzor: Sainte-Anne de Danville, Saint-Patrice, Saint-Hippolyte, Saint-Urbain, Saint-Philémon de Stoke, Saint-Camille, Saint-Joseph de Ham, les Saints-Anges, Saint-Ollivier, Saint-Gabriel, Saint-Janvier, Saint-Romain de Winslow, Saint-Médard, Saint-Christophe, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Saint-Norbert d'Arthabaska, Saint-Eusèbe de Stanfold, Saint-Louis, Sainte-Marie de Blanford, Sainte-Eulalie, Saint-Samuel, Saint-Albert, Saint-Valère, Sainte-Victoire d'Arthabaska.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 52 (01 décembre 1870) : 2.
14 No d'identification : 11 911

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Jos. Lavergne visite son comté «pour rendre comte à ses électeurs de sa conduite parlementaire». Il est passé par Stanfold, Tingwick et Sainte-Hélène. Demain, il sera à Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 30 (27 juillet 1889) : 2.
15 No d'identification : 12 645

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée des membres de la Société d'Agriculture du comté d'Arthabaska, le 18 décembre. Les directeurs pour les différentes paroisses du comté ont été élus ou réélus. Ces paroisses sont: Saint-Norbert, Saint-Eusèbe, Sainte-Élisabeth, Saint-Médard, Saint-Patrice, Sainte-Victoire, Saint-Valère, Saint-Albert, Sainte-Clothilde, Saint-Rémi, Saint-Louis, Sainte-Hélène, Saint-Paul et Sainte-Anne du Sault. Le président honoraire est W. Laurier, le président est L.O. Pépin, le vice-président, William Farley et le secrétaire-trésorier, L. Lavergne.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 52 (28 décembre 1889) : 3.
16 No d'identification : 12 824

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans le cadre de la campagne électorale (le vote aura lieu le 17 juin), le candidat national dans Arthabaska, M. Girouard, s'est rendu à Saint-Norbert et à Victoriaville. «Il n'a pas encore d'adversaire déclaré, mais les possibilités sont que M. Bourbeau accepte la candidature». À Saint-Paul, M. Gastonguay a fait un discours en faveur de M. Bourbeau, invitant les gens à signer des réquisitions en sa faveur. Il n'y aurait eu que deux signatures. À Arthabaskaville, M. Lavergne a annoncé la candidature de M. Girouard.
- Un comité central a été formé dans l'intérêt de la candidature de M. Girouard. Ce comité siégera à Arthabaskaville et sera ouvert jour et soir pour recevoir les informations concernant l'élection. Le secrétaire de ce comité est Arsène Picher (ex-rédacteur de L'Union des Cantons de l'Est). Concernant la candidature de M. Bourbeau, un rédacteur note tous les mauvais gestes politiques posés dans le passé (par exemple, avoir voté la pendaison de Riel). M. Girouard a rencontré, le 18 mai, les gens de Sainte-Clothilde et de Sainte-Élizabeth. À Victoriaville, M. Lavergne M.P. rencontrait M. Bourbeau (candidat conservateur) et M. Méthot. Discussion vive et auditoire nombreux. À Saint-Albert, lors d'une autre assemblée, M.M. Girouard et Lavergne ont rencontré M. Bourbeau et Méthot.
- Trois autres articles consécutifs sur les mauvais gestes politiques posés dans le passé par M. Bourbeau, par rapport aux bons gestes posés par M. Girouard (24, 20, p. 2). Même chose au numéro suivant. Suit la liste des endroits visités lors de la campagne électorale et du déroulement des débats dans les différentes localités (Stanfold, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Warwick et Tingwick) (24, 21, p. 2-3).
- Liste des raisons pour lesquelles les citoyens doivent voter pour M. Girouard (exemple: parce qu'il a fait obtenir plus d'argent de colonisation pour le comté) et ne doivent pas voter pour M. Bourbeau (exemple: « parce qu'il veut détruire l'oeuvre du gouvernement Mercier»). Le 1er juin, à Saint-Paul, après la messe, il y a eu un débat politique entre d'un côté M.M Girouard et Lavergne et, de l'autre, M.M. Bourbeau et Chicoyne. Le même jour, après les vêpres, les mêmes orateurs se sont rencontrés à Sainte-Hélène. À Saint-Louis de Blandford, M. Arsène Picher (avocat d'Arthabaskaville) a rencontré les électeurs pour leur parler de politique nationale. Il y a eu de pareilles assemblées à Sainte-Élizabeth et Sainte-Clothilde, confrontant cette fois M.M. Méthot (représentant M. Bourbeau) et Cannon (représentant M. Girouard) (24, 22, p.2). Un débat a eu lieu aussi à Saint-Valère de Bulstrode. Assemblée des électeurs à Victoriaville (5 juin), commandée par M. Bourbeau, chez M. Guay. Orateur invité: M. Chicoyne, de Sherbrooke. On dit que ce dernier était également présent à Saint-Paul et à Sainte-Hélène (24, 22, p. 3).
- Autre article en faveur du gouvernement Mercier. Résumé des débats électoraux [le journal dit toujours que M. Girouard est le préféré des auditeurs] ayant eu lieu la journée du 8 juin, à Stanfold, Saint-Norbert et Saint-Paul de Chester. Le 10 juin, jour de la nomination dans Arthabaska, il y a eu une assemblée des électeurs. L'assistance était de plus de 2 000 personnes. M.M. Girouard et Bourbeau s'adressèrent tour à tour à la foule. M.M. Lavergne, Méthot, Cannon, Curran et Laurier ont également fait des discours. Les deux derniers se sont adressés aux électeurs en français et en anglais (24, 23, p. 2).
- Résultats de l'élection du 17 juin. Victoire de M. Girouard dans Arthabaska, de M. Watts dans Drummond, de M. Rhodes dans Mégantic, de M. Monfet dans Nicolet et de M. Gladu dans Yamaska. Le nombre de voix de majorité est aussi inscrite. M. Girouard, par exemple, a été élu avec 350 voix de majorité. Article plus précisément sur l'élection dans Arthabaska. Il est question des résultats dans les paroisses de Sainte-Clothilde, Sainte-Anne du Sault, Saint-Louis de Blandford, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Arthabaskaville et Saint-Rémi de Tingwick. Le soir de la votation, une foule de 500 personnes s'était rassemblée devant les portes du comité central de M. Girouard. M.M. laurier et Lavergne adressèrent alors la parole à l'assemblée. À Victoriaville, la population s'était regroupée près du magasin de Paul Tourigny. «À l'heure du train, nos amis d'Arthabaskaville et de Victoriaville réunis se portèrent en procession triomphale à la gare à la lumière de flambeaux, et l'arrivée de M. Girouard fut saluée par des cris de victoire et par les sons joyeux de l'excellente fanfare de Victoriaville». Une fois devant chez Paul Tourigny, M. Girouard a fait un discours devant «au moins 800 personnes». Puis, il se rendit à Arthabaskaville, où il a fait un autre discours, devant cette fois 500 personnes. Le journal commente par la suite les élections dans Drummond et Megantic. Le journal décrit comment la victoire de M. Girouard a été célébrée à Stanfold, le soir de la votation. «Une procession aux flambeaux fut immédiatement organisée et l'élu fut porté en triomphe par toutes les rues du village. M. Girouard fut ensuite appelé à adresser la parole à la foule qui se composait d'au-delà de 600 personnes». Puis, discours d’Arsène Picher et de Joseph Brisette (24, 24, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 19 (16 mai 1890) : 2 (suite:24, 20, p. 2; 24, 21, p. 2-3; 24, 22, p. 2-3; 24, 23, p. 2; 24, 24, p. 2).
17 No d'identification : 12 839

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
État détaillé des argents de colonisation que le gouvernement Mercier a distribué dans le comté d'Arthabaska entre 1887 et 1889. Les informations sont donc données pour Victoriaville, Saint-Valère, Saint-Albert, Sainte-Clothilde, SaintNorbert, SAint-Paul, Saint-Rémi, Sainte-Hélène, Arthabaskaville, Sainte-Anne du sault, Stanfold, Sainte-Élizabeth, Tingwick et Saint-Louis de Blanford.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 20 (22 mai 1890) : 2.
18 No d'identification : 13 028

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des changements ecclésiastiques dans le diocèse de Nicolet: le curé de Bécancour, J. Blais, a été transféré à Saint-Guillaume; le curé E. Raiche, de la cure de Saint-Cyrille, à celle de Bécancour; Elz. Bellemare, de Sainte-Hélène, à la cure de Saint-Cyrille; A. Paquin, de Saint-Jean, à la cure de Saint-David; E.P. de Courval, de Sainte-Perpétue à la cure de Sainte-Clothilde; Chs. Mailhot, de Saint-Louis, à la cure de Sainte-Perpétue; E. Tessier à la cure de Sainte-Hélène;
M. Laperrière à la cure de Saint-Louis; G. Landry à la cure de Saint-Jean; G. Béliveau au vicariat de Gentilly; J. Lemire au vicariat de Saint-Grégoire; P. Cardin
au vicariat de Saint-David; E. Bérard au vicariat de La Baie du Febvre [il est écrit dans le numéro suivant (24, 25, p.2) que M. Bérard restera finalement comme chapelain à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaskaville]; A.P. de Courval au vicariat de Saint-Guillaume; A. Desilets assistant directeur au collège Saint-Joseph (Saint-Guillaume); D. Boucher 2ème vicaire de Saint-Chistophe; L. Chagnon au vicariat de Saint-Thomas de Pierreville; O. Melançon au vicariat de Saint-François;
J.B. Papillon au vicariat de Sainte-Monique; P. Lajoie vicaire de la Cathédrale; L.V. Thibaudier chapelain des Soeurs de l'Assomption de Nicolet et J. Desaulniers, desservant de Tingwick pendant l'absence du Rév. P. Jutras.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 34 (28 août 1890) : 2 (suite: 24, 25, p. 2).
19 No d'identification : 13 255

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des soumissions adressées au Maître Général des Postes seront reçues à Ottawa jusqu'à midi le 23 novembre 1883, pour le transport des malles de Sa Majesté, sous les conditions d'un contrat de quatre ans, douze fois par semaine, aller et retour, entre Sainte-Hélène et la station du chemin de fer, à partir du 1er avril 1884. On peut se procurer des formules de soumission et d'autres renseignements au Bureau de Poste de Sainte-Hélène. Signé William G. Sheppard, inspecteur des Postes.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 46 (12 janvier 1884) : 3.
20 No d'identification : 13 379

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la suite d'une requête d'un «grand nombre de citoyens», le Grand Tronc offre aux gens situés entre le Chemin Craig et Richmond et qui veulent se rendre aux États-Unis voir leurs parents un rabais sur une excursion à Boston, le 26 juin 1891. Le billet aller-retour enter Arthabaska et Boston coûtera 11,05$. Les billets seront valables sur tous les trains réguliers partant le 26 juin et revenant 15 jours plus tard. Différentes routes sont offertes: via Portland et B. & M. R'Y, via Groveton Junction et C. & M., via St-Jean & Central Vermont, via Sherbrooke et B. & M. Pour les enfants de 5 à 12 ans: moitié prix. Pour les moins de 5 ans: gratuit. L'horaire du chemin de fer de Drummondville, vers l'Est et vers l'Ouest, selon les localités. On retrouve Saint-Hyacinthe, Sainte-Rosalie, Sainte-Hélène, Duncan, Saint-Germain, Drummondville, Saint-Cyrille, Carmel, Blake, Mitchell, Saint-Léonard, Sainte-Monique et Nicolet. Il y a des trains tous les jours, sauf le dimanche.
- Pour un horaire encore plus détaillé (nouvel horaire qui entre en vigueur le 8 juin), voir 25, 23, p.3.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 22 (04 juin 1891) : 3 (suite: 25, 23, p. 3).
21 No d'identification : 13 415

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un homme de Sainte-Hélène, après avoir pris de l'alcool, a bousculé M. Rousseau. Il a dû comparaître devant le juge de Paix Alp. Bordeleau. Il a été condamné à l'amende et aux frais.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 28 (16 juillet 1891) : 2.
22 No d'identification : 13 439

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Sa Grandeur Mgr. Laflèche, qui doit bénir une cloche demain dans l'église de Sainte-Victoire, se rendra pour les vêpres à Saint-Christophe. Une adresse lui sera présentée au nom des paroissiens par l'hon. juge Plamondon.
- Compte rendu du passage de Mgr. Laflèche à Saint-Christophe, dimanche dernier. L'église était remplie et plusieurs étrangers étaient présents parmi la foule. On retranscrit l'adresse lue par le juge Plamondon à Son intention. Sa Grandeur y répondit en termes brefs et fit ensuite le sermon du jour. Il félicita le clergé d'Arthabaska pour ses efforts déployés en vue de faire adopter la loi de tempérance (Scott Act). La plus grande partie de son sermon a d'ailleurs été consacrée à la tempérance. Après le salut, les principaux citoyens se rendirent au presbytère pour présenter leurs hommages à l'évêque. Il y eut une séance de chant et de musique le soir au couvent, où seuls Mgr et son clergé étaient admis. On retranscrit l'adresse présentée par les élèves à Sa Grandeur, ainsi qu'une autre adresse présentée au curé dont c'était l'anniversaire ce même jour. Ce dernier prit ensuite la parole pour remercier ses élèves et s'adresser à l'évêque en relatant les moments forts de son apostolat et les réalisations qu'il a permises dans le diocèse. Il manifeste son appui au combat de Sa Grandeur pour empêcher la division du diocèse, qui semble être le problème de l'heure. Étaient présents les membres du clergé suivants; Rvds. messires Pothier, curé de Warwick, Buisson de Saint-Norbert, Ed. Laflèche de Sainte-Victoire, Elz. Bellemare de Sainte-Hélène, Ed. Brunelle de Bulstrode, H. Bellemare de Saint-Rémi, O. Milot chapelain, A. Longval vicaire de Saint-Paul de Chester, J.H. Béland vicaire de Saint-Christophe, E. Béland Eccl. Ass. Secrétaire (18, 16, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 15 (22 mars 1884) : 2 (suite: 18, 16, p. 2).
23 No d'identification : 13 517

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les moulins de Gédéon Poirier, situés au 1er rang de Sainte-Hélène et appartenant auparavant à M. Jean Trottier de Saint-Christophe, ont été la proie des flammes dimanche vers 4 hrs. p.m. Le feu s'est d'abord déclaré dans la roue hydraulique, où M. Poirier tenait un poêle allumé pour fondre la glace. Rien n'a été sauvé, mais heureusement la pluie a protégé les bâtisses voisines. Pertes évaluées à 3 000$.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 16 (29 mars 1884) : 2.
24 No d'identification : 13 595

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
État détaillé des argents de colonisation que le gouvernement Mercier a distribué dans le comté d'Arthabaska, entre 1887 et 1891. Les localités suivantes sont mentionnées: Victoriaville, Saint-Valère, Saint-Albert, Sainte-Clothilde, Saint-Norbert, Saint-Paul, Saint-Rémi, Sainte-Hélène, Arthabaskaville, Sainte-Anne du Sault, Stanfold, Sainte-Élizabeth, Saint-Louis-de-Blandford, Chester Nord, Tingwick, Sainte-Victoire. Le gouvernement Mercier a également fourni 500$ pour le chemin provincial entre Arthabaska et Victoriaville, et 400$ en octrois aux fromageries (100$ en 1889-1890 et 300$ en 1890-1891).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 1 (07 janvier 1892) : 2.
25 No d'identification : 13 651

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblées politiques à Sainte-Hélène et Saint-Norbert. Le candidat Girouard adressera la parole à ces deux endroits le 14 février. Le candidat conservateur est prié d'être présent. M. Girouard sera par la suite à Victoriaville, le 16 février, à Saint-Paul de Chester le 17 et à Saint-Albert de Warwick le 19.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 6 (11 février 1892) : 2.
1 - 25 sur 64 résultats