Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Valère-de-Bulstrode
1 - 25 sur 127 résultats Imprimer
1 No d'identification : 676

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Le rôle d'évaluation de la paroisse de St-Valère de Bulstrode, sera terminé le 3 août prochain. Les avis publics ayant été donnés en conséquence, la valeur des propriétés imposables se monte à la somme de 170,874,000$. La population est de 1,227 personnes. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 36 (08 août 1908) : 2.
2 No d'identification : 1 916

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Vente d'un « Moulin à Scie, à Farine, à Planer et Embouveter, à Cardes, moulin à bardeaux. Maison, Hangar, Boutique de forge, hangar pour moulin et hangar pour maison à St-Valère de Bulstrode, avec un demi lot de terre dont la moitié est en culture et l'autre moitié en bois, de commerce, debout. Vente pour cause de santé de l'un des propriétaires. » Les propriétaires en question sont Bergeron et Hébert.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 20 (05 avril 1910) : 1.
3 No d'identification : 3 498

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un maître de poste vit à Saint-Valère de Bulstrode, et puisqu'il s'agit de sa seule fonction, il y a probablement un bureau de poste.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 19 (19 mai 1881) : 3.
4 No d'identification : 3 542

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le projet de fonder une manufacture de papier à Nicolet est définitivement abandonné. L'absence de chemin de fer à Nicolet en est peut-être la seule cause : on espère avoir bientôt le tronçon du Lac Champlain et du Saint-Laurent. Une manufacture de ce genre est à présent prévue à Saint-Valère-de-Bulstrode et une autre aux Trois-Rivières.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 22 (09 juin 1881) : 3.
5 No d'identification : 3 750

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un cultivateur de Saint-Valère de Bulstrode a semé 2 minots de blé l'automne dernier, il prévoit en récolter 50. Pour la première fois cette année, il a cultivé la betterave à sucre et l'essai est très encourageant. On estime le prix.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 39 (06 octobre 1881) : 3.
6 No d'identification : 5 202

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1877. Dimensions: 8X5.8. Photographe: P.V. Ayotte. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Valère-de-Bulstrode: presbytère, lucarne, fenêtre, porte, galerie, neige, dépendances, paratonnerre, personnage, curé, [Louis-Élie Dauth]. Cf. F085/P5262.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1877, F085/P9504.268.
7 No d'identification : 5 203

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1877 v. Dimensions: 7.8X5.8. Photographe: P.V. Ayotte. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Valère-de-Bulstrode: église, façade latérale gauche, façade, clocher, fenêtre, porte, parvis, personnages, curé, Louis-Élie Dauth, clôture, neige, bâtiment, presbytère. Cf. F085/P528.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1877, F085/P9504.269.
8 No d'identification : 5 613

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis public

Le journal publie la liste des terres du comté d'Arthabaska (comprenant les townships de Tingwick, Warwick et Aston, de même que les municipalités de Saint-Valère-de-Bulstrode et de Chester Ouest) qui seront vendues au village d'Arthabaska. Les ventes auront lieu dans la demeure de Théophile Côté, le 2 février 1863. L’avis indique le numéro du rang, des lots, l’étendue en acres, le montant dû pour chacun des lots et la raison pour laquelle la cotisation n'a pu être collectée.

- Pour Chester Est et pour le township de Stanfold, voir à la page 5 de la même édition.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 3 (11 décembre 1862) : 4-5.
9 No d'identification : 5 704

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Règlement »

Le journal publie la copie d'un règlement par lequel la corporation de Saint-Valère de Bulstrode a été autorisée à effectuer un emprunt sur le crédit du « fonds consolidé d'emprunt municipal » pour le Bas-Canada. La somme de 6 000 $ servira à la construction de chemins dans le 11e et le 12e rang, à la construction d'un pont de 300 pieds sur la Rivière du Loup et à l'amélioration des chemins et des ponts déjà en place.

Pour rembourser le montant, une somme de 480 $ sera remise annuellement par cotisation basée sur le rôle d'évaluation de la dite municipalité en conformité avec l'acte des chemins du Bas-Canada de 1860 et des actes qui l'amendent.

Référence
«Règlement», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 4 (18 décembre 1862) : 2.
10 No d'identification : 5 884

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À partir du 1er janvier 1864, en vertu de la loi municipale, les municipalités de Tingwick et de Warwick seront séparées en deux. La municipalité de Ste-Clothilde de Horton sera séparée de celle de Saint-Valère de Bulstrode et celles Windover et Simpson seront séparées de Grantham.

«Ces municipalités sont érigées pour les fins municipales à toutes intentions comme si elles avaient été organisées en vertu de l'acte municipal refondu du Bas-Canada, et aussi en municipalités scolaires sous la loi des écoles du Bas-Canada. Elles seront assujetties aux dispositions des dits actes. Rien de contenu dans cet acte [...] n'aura pour effet de libérer aucune partie du territoire ainsi détachée des dettes et obligations contractées avant la passation du présent acte pour la municipalité de laquelle il dépendait».

Référence
«La loi municipale», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 44 (24 septembre 1863) : 2 (suite:1, 46, p. 2 ).
11 No d'identification : 5 907

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les élections générales des conseillers municipaux auront lieu le 11 janvier 1864. «Les nouvelles municipalités de Wendover & Simpson, de Grantham dans le comté de Drummond, de même que les nouvelles municipalités de Chênier, Tingwick, Ste. Clothilde de Horton, St. Albert de Warwick et St. Valère de Bulstrode devront procéder aux élections le même jour. C'est aux régistrateurs des comtés de Drummond et d'Arthabaska à donner l'avis public de la première élection et à nommer les présidents des assemblées, dans chacune de ces municipalités pour leur comté respectif. [...] Dans le cas où le régistrateur, ou son député, ne donnerait pas l'avis requis, les électeurs s'assembleront, nommeront le plus ancien juge de paix ou [...] une autre personne pour présider l'élection».

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 4 (24 décembre 1863) : 2.
12 No d'identification : 6 007

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Saint-Valère de Bulstrode (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau).

La population est composée de 73 familles pour un total de 510 habitants, dont 17 sont d'origine britannique.

«Le terrain est uni et bas, avec un grand nombre de marais et d'anciens brûlés, particulièrement vers le milieu du canton. Près de la rivière, et en avançant vers la limite du canton Warwick, la terre s'élève un peu et est d'une qualité passablement bonne. Les marais et les terres basses offrent en quelques endroits un sol sablonneux; et dans d'autres, une terre noire». Des branches de la rivière Nicolet et Bécancour «arrosent» la région.

Sur les terres plus élevées, on retrouve du hêtre, de l’érable, du bouleau noir; alors que dans les bas fonds, on note la présence d’espèces comme le cèdre, la sapinette et le tamarac.

Les terres cultivées couvrent 1 357 acres. En 1860, on y avait produit 12 452 minots de grains, 6 783 minots de patates et de navets, de même que 93 tonneaux de foin. On comptait 827 pièces de bétail pour une valeur de 11 624 $. La valeur de la propriété foncière était estimée à 39 152 $.

La chapelle se tient sur le lot 17, dans le 11e rang (près de la petite rivière du Loup), et mesure 80 pieds sur 40. Un prêtre y réside depuis 1861. Il y a 2 écoles, où 68 enfants sont inscrits.

Un chemin va de Bulstrode à Aston, où il rejoint le chemin Prince. «Le terrain qu'il traverse est d'assez bonne qualité, et le bois y est mêlé.» Il y a une autre route, de Saint-Valère à Héroux (Warwick). Celui qui dirige les travaux de construction du chemin affirme que «la valeur de la propriété foncière a augmenté de 45 à 50 pour cent depuis ces trois dernières années».

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 12 (18 février 1864) : 1.
13 No d'identification : 6 259

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un habitant de Nicolet travaillant au chantier de Francis McCaffey dans la paroisse Saint-Valère de Bulstrode a été victime d'un accident. Les branches de l'arbre qu'il coupait l'ont atteint. Il a reçu les premiers soins de ses compagnons et on alla chercher le docteur Poulin. Le docteur Lahaie de La Baie est venu l'assister par la suite. La victime serait encore dans un état critique.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 10 (20 mars 1884) : 3.
14 No d'identification : 6 265

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de la milice active et de la réserve du comté de Drummond

Le journal publie un tableau qui indique le nombre de miliciens de 1e classe, 2e classe et de réserve, à Saint-Guillaume, Kigsey, Durham, L'Avenir, Saint-Germain, Wickham, Grantham, Wendover et Simpson. Le nombre total des miliciens pour toutes les localités est de 2 566.

Le journal fournit les mêmes renseignements sur la milice du comté d'Arthabaska qui comprend Chester Est et Ouest, Tingwick, Warwick, Saint-Norbert d'Arthabaska, Arthabaskaville, Saint-Valère de Bulstrode, Princeville et Saint-Louis de Blandford.

Seules les municipalités de Victoriaville, Saint-Christophe d'Arthabaska, Saint-Albert de Warwick et Sainte-Clothide de Horton n'ont pas encore transmis les informations (3, 2, p. 3).

Référence
«La milice», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 52 (24 novembre 1864) : 2 (suite: 3, 2, p. 3).
15 No d'identification : 6 742

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie un avis public qui indique «qu'une demande sera faite à la législature durant la prochaine session pour obtenir un acte pour faire détacher les lots de terre suivants de St. Albert de Warwick et les annexer à la municipalité de St. Valère de Bulstrode».

- On parle des lots no 1 jusqu'à 12 des rangs 10 et 11, de même que tous les lots depuis le no 1 jusqu'à la ligne de Bulstrode dans le rang 9. Ces lots forment une partie de la paroisse de St. Valère de Bulstrode.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 19 (11 avril 1866) : 2.
16 No d'identification : 7 141

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Saint-Valère de Bulstrode, une nouvelle église en pierre est en construction. Elle aura 110 pied de longueur et devrait être terminée au début de la prochaine année. L'article nous apprend aussi que lors de la construction de l'église, trois ouvriers sont tombés d'une hauteur de 18 pieds. Un seul a toutefois été blessé (à la main).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 1, no 45 (17 octobre 1867) : 2.
17 No d'identification : 7 332

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lettre d'un lecteur à propos de la Société d'agriculture du comté d'Arthabaska. L'assistance à la réunion du 30 décembre montre l'apathie des cultivateurs à cet égard. Le président de l'année 1869, Adolphus Stein, présidait. On raconte le vote où M. Stein est réélu. L'auteur déplore ce choix, car il soutient que le président est «banal» et qu'il est d'ordinaire réélu par des directeurs qui se réélisent entre eux. Il dit cependant qu'une opposition progressionniste surgit (incarnée par le rival du président lors de l'élection). Plusieurs lignes sont consacrées à l'incompétence du président et au fait que la société d'agriculture est stationnaire depuis sa création il y a 12 ans, tandis que ses voisines prospèrent. On rapporte (noms donnés) les résultats des élections du vice-président, des directeurs et du secrétaire-trésorier. Les directeurs proviennent des paroisses de Saint-Louis de Blanford, Saint-Eusèbe de Stanfold, Saint-Norbet d'Arthabaska, Sainte-Hélène de Chester, Saint-Christophe d'Arthabaska, Sainte-Clothilde de Horton, Sainte-Victoire, Saint-Albert de Warwick, Saint-Valère de Bulstrode, Saint-Patrice de Tingwick, Saint-Médard de Warwick. On s'objecte à la participation de ce dernier directeur: il réside dans une municipalité appartenant au comté de Drummond, et même si elle est dans les limites paroissiales de Saint-Médard de Warwick, cet homme est protestant et on soutient que les limites paroissiales ne le touchent pas; de plus, on croit et on espère que les anglophones constitueront leur société agricole séparée.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 7 (20 janvier 1870) : 2.
18 No d'identification : 7 723

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La clôture du Jubilé doit se faire à Saint-Valère de Bulstrode.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 13 (03 mars 1870) : 3.
19 No d'identification : 7 954

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Horaire détaillé des visites paroissiales de Mgr D'Anthédon, qui commence à Bécancour le 1er juin et se termine à Saint-Pierre les Becquets, le 4 juillet. Voici, dans l'ordre, les villages rencontrés (pour voir les dates, retourner à l'article) entre les deux destinations nommées précédemment: Saint-Grégoire, Saint-Célestin, Saint-Léonard, Saint-Wenceslas, Sainte-Clothilde, Saint-Valère de Bulstrode, Sainte-Victoire d'Arthabaska, Saint-Albert, Saint-Christophe d'Arthabaska, Saint-Paul et les Saints-Anges, Saint-Norbert d'Arthabaska, Sainte-Hélène de Chester, Saint-Eusèbe de Stanfold, Saint-Louis de Blandford, Sainte-Gertrude et Saint-Edouard de Gentilly. En tout, 19 localités seront visitées et la visite dure entre 2 et 4 jours.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 26 (03 juin 1868) : 2.
20 No d'identification : 8 457

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des terres à vendre dans l'encan public qui se tiendra à Arthabaskaville, le 1er février 1869, dans la demeure d'Antoine Gagnon. Ces terres sont à vendre «pour les cotisations et charges dues aux Municipalités», à moins que le propriétaire paie au moins 2 jours avant. L'encan touche les terres des townships de Stanfold, Saint-Albert de Warwick, Sainte-Clothilde de Horton, Saint-Valère de Bulstrode, Chenier, Victoriaville, Chester Ouest et Tingwick. Renseignements disponibles: no. du rang, no. du lot, étendue en acres et montant dû.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 1 (10 décembre 1868) : 3.
21 No d'identification : 8 740

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Adolphe St-Laurent, de Saint-Valère de Bulstrode, vend à 1$ le minot de l'avoine d'Australie, qu'il a acheté de Rigot. Cet avoine doit produire de 40 à 50 minots par an, et a produit le double de l'avoine ordinaire l'an dernier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 16 (09 mars 1881).
22 No d'identification : 9 177

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le «Messager de Nicolet» annonce l'établissement d'une « facterie» de papier à Saint-Valère de Bulstrode.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 26 (18 juin 1881) : 2.
23 No d'identification : 9 362

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Résumé d'une assemblée des membres de la Société d'agriculture du comté d'Arthabaska, tenue dans la salle du Conseil du Comté d'Arthabaska. Noms des personnes présentes indiqués. Choix du président et du secrétaire d'assemblée. Audition des comptes de la Société pour l'année 1905, approuvée. Liste des directeurs de la Société d'agriculture pour l'année 1906, par paroisse. Finalement, lors d'une réunion des directeurs de la société, tenue immédiatement après, nomination du président, du vice-président et du secrétaire-trésorier de la société pour 1906. Nomination de M. Paul Tourigny par le gouvernement comme directeur.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 32 (05 janvier 1906) : 1.
24 No d'identification : 9 465

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Dimanche après-midi, quelques citoyens d'Arthabaska, de Victoriaville et des paroisses environnantes, se sont réunis au bureau de l'Honorable J.-Edouard Perreault, pour jeter les bases de l'organisation de notre fête nationale, au pied de la Croix du Mont St-Michel. M. l'abbé Charles-Édouard Maillhot, le vénérable historien des Bois-Francs, et qui a tant travaillé à l'érection de la Croix que l'on inaugurera officiellement le 16 juin, sur le mont St-Michel, assistait à cette réunion, et donna quelques renseignement très appréciés. Au début de la réunion, Monsieur Camille Duguay (secrétaire de l'organisation) en expliqua brièvement le but, et l'Honorable J.-E. Perreault, après quelques remarques, proposa de procéder immédiatement à la formation du comité». Voir les postes du comité, ainsi que les gens qui les occupent. Chaque endroit est représenté dans ce comité par des gens de leur milieu (particulièrement des curés, des maires et des secrétaires des municipalités). Les endroits qui participent à l'événement sont : Arthabaska, Victoriaville, Warwick, Tingwick, Saint-Paul de Chester, Saint-Rémi de Tingwick, Sainte-Hélène de Chester, Saint-Norbert d'Arthabaska, Chester Nord, Princeville, Stanfold, Saint-Louis de Blandford, Daveluyville, Maddington Falls, Sainte-Anne du Sault, Saint-Valère de Bulstrode, Saint-Rosaire, Sainte-Victoire, Saint-Albert, Sainte-Clothilde de Horton, Sainte-Séraphine, Sainte-Élisabeth, Warwick (paroisse), Plessisville, Saint-Pierre Baptiste, Saint-Ferdinand d'Halifax, Sainte-Sophie d'Halifax et Inverness. Les paroisses de Notre-Dame de Ham, de Saints-Anges de Ham et de Saint-Adrien de Ham seront représentés par leurs curés, maires et secrétaires. L'évêque de Nicolet Mgr Brunault, le sénateur Louis Lavergne et le premier ministre J.-A. Taschereau seront présidents honoraires.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 26 (18 avril 1929) : 1 (suite: 1, 27, p. 1).
25 No d'identification : 9 502

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. François Hébert, de Saint-Valère de Bulstrode, a récolté 52 1/4 minots de blé d'automne de 2 minots de semence sur 1 3/4 arpent. La culture du blé d'automne se fait avec succès depuis trois ans dans cette paroisse, alors que le rendement moyen avait été de 20 minots par minot de semence. On doit ensemencer entre le 5 août et le 20 septembre et recouvrir de deux à trois pouces de terre. Ce blé se vend à Saint-Valère 2$ le minot.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 37 (03 septembre 1881) : 2.
1 - 25 sur 127 résultats