Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Pierre de Célestin (Paroisse)
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 6 036

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
D'après un extrait de l'ouvrage de M. S. Drapeau, la paroisse de Saint-Léonard se compose d'une partie des cantons d'Aston et de Wendover, et les branches nord-est et sud-ouest de la rivière Nicolet la recouvre. Il y a une chapelle dans le 9e rang de l'augmentation d'Aston, sur le lot 27, soit « à l'endroit où le chemin de Shipton traverse la rivière Nicolet ». La population est de 600 personnes. C’est le curé de Saint-Pierre Célestin qui dessert la paroisse.

Dans la région, on retrouve de l’orme, du frêne, de l’érable, du merisier, du cèdre, de l’épinette et du pin. Le sol est composé de trois couches. La plus profonde est en argile et en terre grise, la deuxième est en terre jaune et la première couche, très mince, est en sable gris. La terre est de bonne qualité et bien arrosée. M. Marsan « dit que la forêt commence à disparaître sensiblement sous la cognée du colon, quoique ces défrichements n'aient commencé que depuis deux ou trois années ». Un minot de blé ou d'orge produit de 20 à 26 minots alors qu’un minot de patates donne environ 20 minots. Le foin donne 300 bottes à l'acre.

- Pour repérer l’article, voir la dernière colonne au bas de la page 1.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 12 (18 février 1864) : 1-2.
2 No d'identification : 13 938

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Profession religieuse au couvent de Saint-Grégoire. Douze jeunes filles ont pris le voile le 15 août. Il s'agit d'une communauté vouée à l'enseignement des enfants de la paroisse. On rapporte qu'elle a été fondée par une native ou tout au moins une résidente de Saint-Grégoire. Il y a eu 2 professions de derniers voeux (l'une venant de la paroisse de Saint-Pierre Célestin, l'autre de Sainte-Anne de la Pérade), 9 professions de premiers voeux (provenant des paroisses de Saint-Grégoire le Grand, Saint-Zéphirin, Saint-Antoine de la Baie du Febvre, Saint-Jean Deschaillons, Saint-Édouard de Gentilly), 1 vêture ( Saint-Antoine de la Baie du Febvre) et 4 entrées au postulat (provenant de Saint-Jean Baptiste de Nicolet, Saint-Antoine de la Baie du Febvre, Saint-Édouard de Gentilly).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 38 (24 août 1871) : 2.
1 - 2 sur 2 résultats