Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Bonaventure
1 - 25 sur 100 résultats Imprimer
1 No d'identification : 470

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. A.B. Gauthier a été réélu maire pour un huitième mandat.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 11 (08 février 1908) : 3.
2 No d'identification : 471

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La plus grande crue des eaux « que la génération actuelle n'avait jamais vu[e] ». Des caves de maisons ont été inondées et les scieries de la Cie Edwards & McLean ont été endommagées.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 11 (08 février 1908) : 3.
3 No d'identification : 472

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une visite des écoles par l'inspecteur, le curé, le vicaire et le président des écoles (les noms sont mentionnés) a montré la nécessité d'établir un collège dans la municipalité.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 11 (08 février 1908) : 3.
4 No d'identification : 1 041

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les énumérateurs sont à préparer les listes électorales fédérales du comté de Nicolet, conformément à la nouvelle loi du cens électoral voté au cours de la dernière session fédérale. Les comtés de Nicolet et Yamaska étant démembrés, les paroisses de ces comtés sont réunies pour former le nouveau comté de Nicolet-Yamaska. Il y a au total 48 municipalités, divisées en 93 arrondissements de scrutin. Population approximative du nouveau comté : 39 219. On publie ensuite la liste des énumérateurs de chaque municipalité, telle que fournie par le registraire. La liste indique les comtés, les municipalités et paroisses concernées, le nombre de polls par municipalité ou paroisse, le nom et l'activité professionnelle des énumérateurs (cultivateurs, maires, secrétaires trésoriers, notaires, syndics des écoles, avocats, médecins, agronomes, membres de commissions scolaires, etc.).

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 24 (21 novembre 1934) : 2.
5 No d'identification : 1 068

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le terme de la Cour du Magistrat a eu lieu à Saint-François-du-Lac le 1er mars. Deux causes sont entendues. Première cause : demande d'annulation de l'élection de W.Joyal, maire de Saint-Bonaventure, pour manque de qualification. Le pétitionnaire n'est autre que N. Maclaure, maire sortant et candidat défait. Argumentation sur l'interprétation de la loi seulement. Maclaure et son avocat demandent le siège puisqu'il était le seul candidat qualifié au moment des élections. Joyal et son avocat répondent que dans ce cas, il faut annuler l'élection, que la cour aurait mauvaise grâce à donner le siège alors que la majorité se prononce contre ce candidat, et offrent de payer les frais du procès.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 1 (07 avril 1927) : 3.
6 No d'identification : 1 612

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication d'un tableau donnant le détail des majorités des candidats dans les diverses paroisses du comté de Yamaska.
- Lettre du candidat défait d'Yamaska, le notaire Desrosiers. Il remercie les gens qui l'ont supporté, de même que les électeurs « libres et qui n'attendent rien du Gouvernement » qui lui ont donné leur appui. Il ne blâme pas ceux de ses amis libéraux qui, par conviction, ont voté contre lui. Il félicite ses adversaires pour la « parfaite courtoisie avec laquelle ils m'ont traité au cours de la lutte ». Il souhaite au peuple de ne pas regretter son choix de gouvernement, choix fait malgré les plaintes adressées à ce même gouvernement.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 8 (26 mai 1927) : 1.
7 No d'identification : 3 535

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Au cours de sa visite pastorale à Saint-Zéphirin-de-Courval, Mgr des Trois-Rivières a décidé que la ligne de division entre La Baie et Saint-Zéphirin sera prolongée jusqu'à la rivière Saint-François. Tout le territoire appelé « Bassin de Saint-Thomas », au sud de cette ligne, sera annexé à la paroisse de Saint-Zéphirin. La route qui avoisine l'église de Saint-Zéphirin, qui est faite jusqu'à une distance de 52 arpents de l'église, sera continuée jusqu'à la rivière en ligne droite. Elle rapprochera Saint-Zéphirin de Saint-Guillaume et de Saint-Bonavanture de 4 lieues. Les paroisses les plus éloignées du Bassin de Saint-François n'auront que 2 lieues à parcourir pour se rendre à Saint-Zéphirin : on en a 4 et demie à parcourir actuellement pour se rendre à l’église paroissiale de Saint-Thomas. Ce sera aussi le trajet le plus court et le plus direct pour se rendre de Trois-Rivières à Saint-Hyacinthe.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 22 (09 juin 1881) : 2.
8 No d'identification : 3 627

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Rencontre du maire de Nicolet et d'un prêtre avec le président du South Eastern et du président de l'embranchement entre Saint-Guillaume et Stanbridge. L'ancien tracé prévu est abandonné, parce que le pont au-dessus de la rivière Saint-François est trop coûteux. On a deux nouveaux trajets proposés, décrits. L'un passe par Saint-Guillaume, Saint-Bonavanture, Saint-Zéphirin, Nicolet. L'autre passe par Drummondville, Saint-Zéphirin et Nicolet. La Baie n'est pas jointe au chemin de fer dans ce plan, mais on pourrait peut-être faire prolonger le second trajet. On regrette de devoir renoncer au trajet auquel on avait pensé au départ, qui aurait été le plus commode. On saura bientôt à quoi s'en tenir. Quelques dirigeants et ingénieurs du South Eastern viendront visiter les lieux bientôt.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 31 (11 août 1881) : 2.
9 No d'identification : 3 711

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a eu meurtre à Saint-Bonavanture la semaine dernière. Trois marchands de chevaux (MM. Proulx, Bélard et Côté) se sont rendus à Saint-Hyacinthe où ils ont passé la journée à s'amuser. Avant le départ de cette ville, un différend s'est élevé entre eux et l'un des trois (on ne dit pas lequel) a déclaré qu'il saurait bien se venger. Durant le trajet du retour, M. Côté a été frappé à la tête avec une bouteille par l'un des deux autres et abandonné sur le bord de la route. Retrouvé le lendemain, il est décédé de ses blessures 3 jours plus tard. Le coroner et le grand connétable du district sont partis pour Saint-Bonaventure pour ouvrir une enquête.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 36 (15 septembre 1881) : 3.
10 No d'identification : 3 830

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les élections sont finies. Résultats dans le comté de Nicolet : M. Houle est réélu avec une majorité de 11 voix (tableau donnant les résultats par villages). Résultats dans le comté d'Yamaska : M. Wurtele est réélu avec 245 voix de majorité (tableau donnant les résultats par villages). Résultats provinciaux : les conservateurs ont gagné par 52 sièges contre 11 aux libéraux. Un article à propos du candidat défait dans Yamaska. Quatre articles racontant la défaite des libéraux / la victoire des conservateurs dans plusieurs comtés. Tableau résumant les élus du 2 décembre dans tous les comtés de la province. Le libéral Watts l'a emporté dans le comté de Drummond et Arthabaska par 48 voix de majorité : il n'y a ni commentaires ni tableaux des votes.
- Il y a eu une révision par la cour des votes dans Nicolet : Houle demeure élu, par une majorité de 23 voix.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 48 (07 décembre 1881) : 2 (suite: 1, 48, p. 3; 1, 49, p. 3).
11 No d'identification : 4 932

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1992. Dimensions: 21.7X16.5. Photographe: Reproduction Photomaje. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Bonaventure: église, façade, façade latérale gauche, clocher, fenêtre, porte, parvis, tribune pour la criée, clôture, presbytère, neige, vers 1877. Reproduction à partir d’un négatif sur verre F085/P8202. Cf. F085/P5247, F085/P9504. 282.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1992, F085/P5222.
12 No d'identification : 4 933

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1992. Dimensions: 21.5X16.5. Photographe: Reproduction Photomaje. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Bonaventure: église, façade, façade latérale gauche, clocher, fenêtre, porte, parvis, tribune pour la criée, clôture, presbytère, neige, vers 1877. Cf. F085/P5222. Pour négatif sur verre cf. F085/P8227.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1992, F085/P5247.
13 No d'identification : 4 934

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1877 v. Dimensions: 8.3X6.3. Photographe: P.V. Ayotte. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Bonaventure: église, façade, façade latérale gauche, clocher, fenêtre, porte, parvis, tribune pour la criée, clôture, presbytère, neige, vers 1877. F085/P5222.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1877, F085/P9504.282.
14 No d'identification : 5 504

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal présente une publicité du marchand général Léon Dessert, situé à St-Guillaume. Il a aussi une clientèle à St-Bonaventure. Parmi les produits vendus, il y a des marchandises sèches, de l’épicerie, de la quincaillerie, des provisions, de la faïence, du cuir, etc. Il vend à bas prix afin de réduire son inventaire « avant de bâtir une maison plus convenablement située pour la commodité de ses pratiques ».

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 2 (04 décembre 1862) : 3.
15 No d'identification : 5 687

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 31 juillet expire le délai d'enregistrement des droits réels dans le comté de Yamaska, qui comprend les paroisses de Saint-Zéphirin de Courval, la Baie du Febvre, Saint-Thomas de Pierreville, Saint-François du Lac, Saint-Michel d'Yamaska, Saint-Pie du Guire, Rivière David, Saint-Bonaventure. Ce délais est fixé par la Proclamation du Lieutenant-Gouverneur de la Province de Québec.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 15 (26 avril 1883) : 3.
16 No d'identification : 5 755

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Fortier, représentant du comté d'Yamaska, a présenté un projet de loi pour annexer les paroisses de la Baie, Saint-Zéphirin et de Sainte-Brigitte, actuellement du district de Richelieu au district des Trois-Rivières. Il voudrait aussi qu’on annexe les paroisses de Saint-Germain, de Saint-Guillaume et de Saint-Bonaventure (district d'Arthabaska) au district de Richelieu.

« Les habitants des trois premières paroisses demandent à être annexés au district des Trois-Rivières et la position géographique de ces localités indique qu'elles appartiennent naturellement à cette division judiciaire. [...] Les paroisses de Saint-Guillaume et de Bonaventure ont déjà demandé à être changées de district et si les habitants persistent dans leur demande, elle devrait être accordée. [...] Les habitants de Saint-Guillaume devraient s'empresser de faire connaître leur opinion, à la Chambre, par des requêtes favorables ou opposées au bill de M. Fortier. Ce serait le moyen de ne pas avoir à se plaindre d'un changement quelconque plus tard ».

Référence
«Changements judiciaires», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 24 (07 mai 1863) : 2.
17 No d'identification : 5 758

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les électeurs de Drummond et d'Arthabaska sont appelés à choisir entre MM. Dorion et De Cazes pour les représenter dans le prochain parlement. [...] M. Dorion a pris M. De Cazes par la main, dimanche dernier, et lui a fait faire la tournée dans le comté d'Arthabaska». MM. Dorion et De Cazes se sont rencontrés aussi à Saint-Norbert et à Arthabaskaville «où plus de 200 personnes attendaient [...] l'arrivée des candidats». La nomination des candidats se fera officiellement le 5 juin et la votation aura lieu les 12 et 13 de ce même mois. L'assemblée préliminaire se fera à Drummondville. En attendant, M. Dorion prononcera des discours à Saint-Guillaume, Saint-Germain, Tingwick et Warwick.

- Lors des deux jours de votation, les «polls» seront ouverts dans les localités suivantes: (pour le comté de Drummond) Drummondville (pour Grantham, Wendover et Simpson), Saint-Germain, Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure, Wickham, L'Avenir, Durham, Kingsey; (et dans le comté d'Arthabaska) Arthabaskaville, Saint-Christophe, Victoriaville, Saint-Norbert, Stanfold, Maddington et Blanford, Chester Est, Chester Ouest, Bulstrode, Warwick et Tingwick.

Référence
«Drummond et Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 27 (28 mai 1863) : 2.
18 No d'identification : 5 799

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Jean-Baptiste-Éric Dorion a été réélu dans Drummond et Arthabaska. Bien qu'il n'ait pas remporté la majorité des votes dans toutes les paroisses, il a néanmoins obtenu dans l'ensemble une majorité de 750 voix contre M. De Cazes. Voici les résultats dans chacune des localités.

Nous mentionnerons d'abord les votes accordés à Dorion, puis ceux accordés à De Cazes: Drummondville (pour Grantham, Wendover et Simpson), 46 et 74; Saint-Germain, 84 et 34; Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure, 216 et 44; Wickham, 17 et 12; L'Avenir, 226 et 6; Durham, 63 et 0; Kingsey, 56 et 30. Dans le comté d'Arthabaska: Arthabaskaville, 27 et 18; Saint-Christophe, 61 et 51; Victoriaville, 61 et 12; Saint-Norbert, 45 et 22; Stanfold, 93 et 44; Maddington et Blanford, 34 et 7; Chester Est, 49 et 26; Chester Ouest, 40 et 23; Bulstrode, 24 et 25; Warwick, 69 et 59; Tingwick, 59 et 5.

Puis, l'auteur de l'article dit que De Cazes a, en quelque sorte, acheté des votes dans certaines paroisses, dont Warwick, en donnant du travail à des électeurs et en mettant une voiture à la disposition de ceux qui voteraient voter pour lui.

M. Dorion a fait son discours de la victoire le 14 juin, à Drummondville. Plus de 300 personnes étaient présentes pour l'accueillir. Après le discours, il y eut «toute la nuit [...] de la musique, des chansons et des mots pour rire».

Référence
«Drummond et Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 30 (17 juin 1863) : 2.
19 No d'identification : 6 472

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fête de la St-Jean-Baptiste a été chômée à Saint-Guillaume d'Acton. La nouvelle église avait été décorée. Des drapeaux, des feuilles d'érable et des oriflammes servaient d'éléments de décoration. Après la messe, le vicaire de Saint-David a fait un sermon qui a été suivi du discours du Docteur Desaulniers.

Par la suite, il y a eu des «amusements», comme la démonstration de la milice, sous la direction du maire Antoine Lupien. Dans l'après-midi, les citoyens ont pu participer à une danse champêtre et un pique-nique.

Le soir, la milice s'est rendue à cinq milles du village et a fait entendre des détonations. À 22 h, un gros feu de joie était au programme. On dit que la population «célébrait en même temps la fête patronale de la Société de tempérance». Le lendemain, après la messe, M. Dorion a adressé la parole aux électeurs de la paroisse et des paroisses voisines, comme Saint-Hugues, Saint-David, Saint-Marcel et Saint-Bonaventure.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 3, no 31 (28 juin 1865) : 2.
20 No d'identification : 6 488

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Miracle à St-Bonaventure. Fait attesté par le curé de la paroisse. Un paroissien qui se mourait a fait un voeu à Sainte-Anne et s’est retrouvé guéri.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 28 (29 octobre 1886) : 1.
21 No d'identification : 6 541

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On dit de la nouvelle paroisse de Saint-Bonaventure, qu’elle est un «démembrement» de celle de Saint-Guillaume.

Une église en bois y est en construction. La fin des travaux est prévue pour l'automne 1865. Avec cette église, Drummond et Arthabaska compteront 20 églises catholiques, dont 8 dans Drummond et 12 dans Arthabaska. De plus, il y a 12 églises et chapelles protestantes.

L’énoncé affirme aussi que, de façon générale, les terres sont moins bonnes à Saint-Bonaventure qu'à Saint-Guillaume.

Référence
«Saint-Bonaventure», Le Défricheur (Avenir), vol. 3, no 34 (19 juillet 1865) : 2.
22 No d'identification : 6 632

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La nouvelle église en pierre de Saint-Germain de Grantham sera bénie le 14 décembre.

Le 15, l'église en bois de Saint-Bonaventure (paroisse formée d'une partie de Saint-Guillaume) sera bénie elle aussi.

La bénédiction de l'église de Saint-Germain de Grantham a été accomplie par T. Caron, supérieur du collège de Nicolet. M. Baillargeon a fait le sermon. (4, 3, p.2 )

- Par la suite, l’article présente la liste des curés présents lors de la bénédiction de l'église de Saint-Germain. On dit que cette dernière mesure 124 pieds par 55.

Référence
«Nouvelles églises», Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 2 (13 décembre 1865) : 2 (suite: 4, 3, p. 2).
23 No d'identification : 6 711

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans un article sur la mort d'un cultivateur de Saint-David, Joseph Crépeau, on apprend qu’au début du XIXe, la paroisse de Saint-Michel d'Yamaska comprenait Saint-David, Saint-Aimé, Saint-Guillaume, Saint-Robert, Saint-Marcel, Saint-Bonaventure et ce qui deviendra Saint-Pie Deguire.

- Il y a également quelques informations sur M. Crépeau et sa femme, Thérèze Trudeau.

Référence
«Longue vie, grande postérité», Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 9 (31 janvier 1866) : 2.
24 No d'identification : 6 712

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie un avis public à l’effet qu'une demande sera faite au Parlement durant sa prochaine session. On veut faire ériger la municipalité d'Upton (partie nord-est) en deux municipalités séparées, l'une devant être formée de la paroisse de St. Guillaume et l'autre de la paroisse de St. Bonaventure.

Référence
«Avis parlementaire», Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 9 (31 janvier 1866) : 2.
25 No d'identification : 6 762

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Le projet de loi pour ériger le canton de Wickham en deux municipalités séparées est passé dans les deux chambres. »

« Le projet de loi pour ériger St. Guillaume et St. Bonaventure en deux municipalités séparées est passé dans les deux chambres ».

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 4, no 35 (08 août 1866) : 2.
1 - 25 sur 100 résultats