Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Ferdinand
1 - 25 sur 144 résultats Imprimer
1 No d'identification : 8

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nos cultivateurs satisfaits des prix reçus pour leurs produits la saison dernière (automne 1899). Boeuf, mouton et fromage se sont très bien vendus (Ste-Julie).
- Beurreries et fromageries ont rapporté $40 000 (St-Ferdinand).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 3.
2 No d'identification : 33

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection des officiers de la branche 263 de la C.M.B. Poste de chancelier, etc. Liste des noms.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 3 (30 décembre 1899) : 3.
3 No d'identification : 65

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
En 1899, paroisse de Saint-Pierre Baptiste : 24 baptêmes, 2 mariages, 8 sépultures.
- D'autres statistiques de population pour Saint-Ferdinand d'Halifax.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 6 (20 janvier 1900) : 3.
4 No d'identification : 70

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Inverness dispose d'un bureau de poste, qui a reçu la visite de l'inspecteur des postes, A. Bolduc.
- Saint-Ferdinand possède un bureau de poste. L'inspecteur A. Bolduc l'a aussi visité au cours de son inspection annuelle. Dans cette partie du comté, il y a 12 bureaux de poste dans un rayon de 12 milles.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 7 (27 janvier 1900) : 3.
5 No d'identification : 158

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On va bientôt commencer les travaux d'exploitation de la mine de cuivre du 6e rang d'Halifax. La compagnie d'exploitation, « Megantic Mining Company », appartient presqu'entièrement à un ingénieur civil de Toronto. Plusieurs experts doivent visiter la mine qui, d'après une analyse, contiendrait un bon pourcentage de cuivre et même de l'or et de l'argent. Quelques données pour assurer de la rentabilité de cette exploitation.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 3.
6 No d'identification : 159

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Soeurs Grises prévoient bâtir un autre asile durant l'année pour abriter leurs 325 pensionnaires. Description sommaire de la construction prévue.
- Les Soeurs Grises de Saint-Ferdinand d'Halifax ont un couvent où elles prennent des pensionnaires.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 3 (suite: 1, 26, p. 3).
7 No d'identification : 207

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'inspecteur de prisons et asiles de la province de Québec, qui est aussi médecin, se rend à Saint-Ferdinand.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 28 (23 juin 1900) : 2.
8 No d'identification : 234

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'évêque de Québec ordonne 2 prêtres à Saint-Ferdinand.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 33 (28 juillet 1900) : 2.
9 No d'identification : 258

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Incendie au moulin de Saint-Ferdinand : M. Fréchette perd son moulin, ses machineries et une importante quantité de bois. Le moulin appartient à M. Fréchette depuis 20 ans et emploie 30 personnes. Perte évaluée à 15 000$ et l'assurance à 1500$.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 18 (14 avril 1900) : 3.
10 No d'identification : 263

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Louis Fréchette est occupé à la reconstruction de son moulin à scie. On annonce qu'il sera de beaucoup supérieur à l'ancien et pourvu d'améliorations modernes qui en feront un modèle du genre. On espère qu'il sera complété le 15 mai.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 3.
11 No d'identification : 318

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« M. le curé Charles Richard s'est absenté une partie de la fin de semaine dernière, pour les Quarante-Heures de St-Ferdinand. »

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 42 (29 septembre 1900) : 3.
12 No d'identification : 341

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le député libéral M.Turcot a remporté avec une avance considérable.
- Il y a, à la suite de l'article, un tableau incomplet des résultats : le relevé officiel n'apparaît que deux semaines plus tard (1, 49, p.2).
- Sous le titre « Gros vote », il y a une description de la soirée des élections (réactions de la foule, l'ordre d'obtention des résultats, etc.).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 47 (10 novembre 1900) : 2 (suite: 1, 49, p. 2.
13 No d'identification : 438

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La vente à l'encan par les liquidateurs de la société « Noël, Daigle et Frère » est annoncée. On vend le stock de ferblanterie, l'ameublement, l'outillage complet d'un ferblantier et les livres de crédits. On peut examiner l'inventaire du stock de ce jour jusqu'à la vente.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 34 (04 août 1900) : 4.
14 No d'identification : 1 020

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les statistiques de l'année 1909, données par M. le Curé : population catholique 579, naissances 95, décès 47, mariages 23, familles catholiques 424 et familles protestantes 16 (alors qu'elles étaient 47 en 1885).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 5 (15 janvier 1910) : 3.
15 No d'identification : 6 111

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
3 citoyens quittent St-Ferdinand, dont 2 marchands. Ils quittent pour St-Fortunat, Coleraine et les États-Unis.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 11 (24 février 1900) : 3.
16 No d'identification : 6 130

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Trois nominations de juges de paix à Saint-Ferdinand. Les noms présents.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 4 (06 janvier 1900) : 5.
17 No d'identification : 6 133

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Saint-Ferdinand, préparation pour une souscription effectuée par l'abbé P.E. Roy, en faveur de l'hôpital du Sacré-Coeur de Québec.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 4 (06 janvier 1900) : 5.
18 No d'identification : 6 148

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. l'abbé J. E. Roy, qui avait organisé en cette paroisse (Saint-Ferdinand) une souscription en faveur de l'hôpital Sacré-Coeur de Québec, a collecté la jolie somme de 246 $.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 5 (13 janvier 1900) : 3.
19 No d'identification : 6 172

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Statistiques vitales de notre paroisse (Saint-Ferdinand d'Halifax) pendant 1899 : 87 naissances, 47 décès et 19 mariages. Sur les 87 naissances, les garçons comptent pour 31, et pour les filles 56».

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 6 (20 janvier 1900) : 3.
20 No d'identification : 6 825

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité du marchand Thomas Barwis & Cie., de Saint-Ferdinand d'Halifax. «Marchand et gros et en détail et importateur direct de l'Angleterre».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 1, no 14 (15 mars 1867) : 4.
21 No d'identification : 7 118

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le shérif d'Arthabaska, M. Quesnel, a reçu ordre du gouvernement de mener une enquête «sur les graves désordres qui se sont commis à Plessisville et à St. Ferdinand d'Halifax pendant les dernières élections».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 1, no 42 (26 septembre 1867) : 3.
22 No d'identification : 7 251

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«...assemblée des délégués libéraux du comté de Mégantic, tenue à Inverness, lundi, le 26 courant». Voir la liste des gens présents. «Louis-Ephrem Olivier, écr., médecin, de St. Ferdinand d'Halifax, fut choisi comme candidat libéral». «J. E. Turgeon, écr., marchand de Bécancour station, est le candidat du parti conservateur».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 47 (29 août 1878) : 3.
23 No d'identification : 7 266

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Dimanche dernier, le Dr. Olivier, le candidat libéral, est allé parler à St. Ferdinand d'Halifax après la messe». L'avocat M. Piteau était de son côté et l'aida à mener la discussion à son avantage. Altercation verbale le matin même entre le maire de Plessisville, M. Ouellet, et M. Polette Junior. L'incident s'est produit à Sainte-Sophie.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 48 (05 septembre 1878) : 3.
24 No d'identification : 7 317

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Dimanche le 16 septembre dernier décédait à Plessisville, Joseph-Alfred Savoie, de Plessisville, marchand. Né à St-Calixte-de-Somerset du mariage de feu Sr Narcisse Savoie et de feu dame Séraphine Cormier, des premiers colons qui vinrent se fixer dans cette partie des Bois Francs». Courte biographie.
- Étude à l'école du village de Plessisville (tenue par M. Maillard), commis chez Louis-Israël Fréchette, marchand de Saint-Ferdinand d'Halifax. Épousa Marie-Eugénie Pelletier («sur les rives du Lac Williams»: Saint-Ferdinand? Inverness?). Ouvrit son premier magasin général à Inverness (1868-1888). Racheta en 1888 l'emplacement du magasin de J.-A.-E. Roy à Plessisville, incendié en 1885, et le reconstruisit pour s'y installer jusqu'à son décès. A été conseiller, commissaire d'école, président de la commission scolaire, maire de «son» village (Plessisville?), préfet du comté de Mégantic, marguiller de l'Oeuvre et fabrique de Saint-Calixte de Somerset. A aidé financièrement les industries qui se sont implantées à Plessisville et a «toujours» été de leur bureau de direction. Libéral, il a été le principal organisateur pour le bas du comté et a été longtemps président de l'Association Libérale du comté de Mégantic. Il a la réputation d'être charitable et d'aider beaucoup les pauvres.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 1 (25 octobre 1928) : 2.
25 No d'identification : 7 393

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Louis Fréchette reconstruit actuellement son moulin à scie. L'outillage du nouveau moulin à scie sera supérieur à l'ancien.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 3.
1 - 25 sur 144 résultats