Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Cyrille
1 - 25 sur 235 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 570

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La crue des eaux a causé des dommages importants. Des champs entiers ont été envahis et plus de vingt-cinq maisons ont été entourées d'eau. Les chemins sont également impraticables à plusieurs endroits, entre St-Eugène, St-Germain, Drummond et St-Cyrille.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 14 (04 mars 1910) : 3.
2 No d'identification : 1 613

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication du tableau donnant le détail des majorités par paroisse dans le comté de Drummond. Me Hector Laferté est réélu.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 8 (26 mai 1927) : 1.
3 No d'identification : 3 885

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le résultat de l'élection du 3 novembre dans Drummond-Arthabaska a donné la victoire à l'autonomiste M.A. Gilbert (son portrait trône au milieu de la première page), par 253 voix en tout (soit par 33 voix dans Drummond et par 220 voix dans Arthabaska). Pour informer les lecteurs, La Gazette regroupe les commentaires émis dans les principaux journaux du Québec et de l'Ontario sur l'élection à Drummond et Arthabaska : La Gazette de Montréal, La Patrie, Le Witness, L'Événement, Le Citizen, Le Standard, L'Exposition, Le Herald d'Halifax, Le Devoir (p.2). Les résultats des élections par paroisse sont aussi donnés.
- Pour voir le décompte officiel des bulletins par paroisse (3, 59, p.3).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 57 (04 novembre 1910) : 1-2.
4 No d'identification : 5 608

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Fête en l'honneur du supérieur du Séminaire de Nicolet, le mardi. La salle trop petite a réduit l'assistance aux ecclésiastiques et aux élèves. On donne une liste des membres du clergé présents à cette fête et le lieu de leur affectation: Pierreville, Saint-François, Saint-Zéphirin, la Baie, Sainte-Ursule, Danville, Saint-Grégoire, Richmond, Saint-Norbert, Saint-Wenceslas, Saint-Cyrille, Sainte-Hélène, Sainte-Angèle, Saint-Pie, Sainte-Perpétue, Sainte-Clothilde, Saint-Albert, Yamaska, Saint-Sévère, Saint-Rémi, Sainte-Anne, Saint-Barnabé, Trois-Rivières, Yamachiche, Saint-Élie, Saint-Maurice, Shawinigan, etc. Un discours a ouvert la séance, suivi d'un drame nouveau à Nicolet (vu à Southbridge l'an dernier par le rédacteur: comparaisons flatteuses pour les acteurs de Nicolet). La musique, dirigée par M. de Châtillon, a charmé l'auditoire. On donne aussi des détails à ce sujet, notamment la performance de la fanfare du Séminaire.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 2 (18 janvier 1883) : 2.
5 No d'identification : 5 623

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«On constate dans les registre de l'État civil de la paroisse de Saint-Cyrille, comté de Drummond, 60 baptêmes, 40 sépultures, et 7 mariages». Les conseillers Israël Cartier et Maxime Généreux ont été élus à l'unanimité.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 2 (18 janvier 1883) : 3.
6 No d'identification : 6 908

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À l'approche des élections, «M. Watts a parlé à Chénier», «M. Rainville a parlé à Ste. Clothilde» et «M. le notaire Laliberté de Warwick a rencontré à St. Albert MM. J. O. Bourbeau et A. Beaubien». De son côté, «M. Auguste Beaudry, Étudiant en droit de ce village, a fait un début des plus heureux à St. Louis de Blandford. Il y a prononcé un discours, qui a produit beaucoup d'effet». Aussi, «À St. Norbert, il y a eu rencontre entre MM. D. O. Bourbeau et M. J. Lavergne». «(MM. Léonard, Nantel et Polette) se sont rencontrés à St. Germain après la messe, à Drummondville après vêpres et à St. Cyrille dans la soirée». «M. L. A. Bernard, le Maire de la paroisse, termina l'assemblée par un magnifique discours en faveur de M. Watts». À Drummondville, il y avait peu d'électeurs, mais ils étaient presque tous partisans de M. Watts». Un certain Hébert, un trouble-fête, a été mis entre les mains de la police. «L'assemblée de St. Cyrille a été favorable à M. Watts». «Nous avons rarement rencontré une population plus calme et plus polie que celle de St. Cyrille». «Somme toute, la journée de dimanche a été excellente pour M. Watts».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 27 (04 avril 1878) : 3-4.
7 No d'identification : 7 259

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Dimanche dernier, M. Rainville rencontra M. Bourbeau à St. Germain après la messe et le soir à St. Cyrille». À Saint-Germain, M. Watts était aussi présent. «À St. Guillaume, M. Auguste Pacaud rencontra M. Frs. L. Désaulniers, député à la Chambre locale pour le comté de St. Maurice».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 48 (05 septembre 1878) : 3.
8 No d'identification : 7 556

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
BELLEMARE, Elzéar (1849-1924), prêtre, professeur, historien, Nicolet.

MANUSCRITS: originaux, copies conformes copies, imprimés, s.d., 1843-1974. 657 pièces.

ÉTENDUE LINÉAIRE/NOMBRE DE PIÈCES: 60 cm.

Elzéar Bellemare est né à Yamachiche le 10 janvier 1849. Il est le fils de Joseph Bellemare, marchand, et d'Hermine Gélinas. Après avoir complété ses études à Nicolet (1860-1868), il est ordonné prêtre par Mgr Louis-François Laflèche, évêque de Trois-Rivières, le 29 septembre 1872.

D'abord professeur de sciences naturelles au Séminaire de Nicolet, il devient vicaire à Baie-du-Febvre l'année suivante (1873-1875). Son mandat terminé, il retourne à Nicolet et enseigne les mathématiques pendant deux ans.

Après un an de repos passé à Shawinigan, il est chargé des dessertes de Sainte-Flore et d'Yamaska, des cures de Sainte-Hélène-de-Chester (18781890), Saint-Cyrille-de-Wendover (1890-1898) et à nouveau de Baie-du-Febvre (1898-1913).

A sa retraite, l'abbé Bellemare publia deux volumes intitulés; Histoire de la Baie-Saint-Antoine dite Baie-du-Febvre et Histoire de Nicolet. Soulignons que Benjamin Sulte, par la correspondance et les documents conservés dans le fonds, a su apporter une aide précieuse à l'abbé Bellemare dans la réalisation de ces monographies historiques.

L'abbé Bellemare est décédé au Séminaire de Nicolet le 29 février 1924, à l'âge de 75 ans.


•TITRES DE SÉRIES:

Papiers personnels: originaux, copies conformes, copies, imprimés, s.d., 1858-1920. 34 pièces.

Succession: copies conformes, copies, imprimés. s.d., 1924-1925. 4 pièces.

Correspondance: originaux. 1869-1923. 46 pièces.

Benjamin Sulte: originaux, copies, imprimés. s.d., 1885-1920. 182 pièces.

Baie-du-Febvre: originaux, imprimés. s.d., 1843-1904. 45 pièces.

Nicolet: originaux, copies, imprimés. s.d., 1900-1919. 138 pièces.

La Seigneurie Bécancour: originaux. s.d. 159 pièces.

Notes sur Saint-Cyrille: originaux. s.d. 6 pièces.

La Seigneurie Saint-Pierre-les-Becquets: originaux. s.d. 20 pièces.

La Seigneurie Rocquetaillade: original. s.d. 1 pièce.

La Seigneurie Godefroy: originaux. s.d. 7 pièces.

La Seigneurie Lintot: originaux. s.d. 3 pièces.

La Seigneurie Dutort: original. s.d. 1 pièce.

Tableau des arbres forestiers les plus communs et les plus utiles du Canada: imprimé. 1878. 1 pièce.

Coupures de presse: imprimés. s.d., 1893-1974. 10 pièces.

ACCESSIBILITÉ: Libre.

INSTRUMENTS DE RECHERCHE: Répertoire sommaire.

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE:

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Archives du Séminaire de Nicolet / État général des fonds et collections conservés aux archives du Séminaire de Nicolet, F045.
9 No d'identification : 7 980

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal produit l'horaire du chemin de fer du comté de Drummond, pour juillet. Les heures de départ et les stations sont indiquées (Nicolet, Sainte-Monique, Saint-Léonard, Saint-Wenceslas, Aston, Maddington, Saint-Cyrille, Drummondville, Saint-Germain).

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 1, no 5 (30 juin 1894) : 3.
10 No d'identification : 8 137

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans le diocèse de Nicolet, changements ecclésiastiques: «par décision de sa grandeur Monseigneur de Nicolet: M. l'abbé E. P. de Courval est transféré de la cure de Ste-Clothilde de Horton, à celle de St-Norbert d'Arthabaska. M. l'abbé A. Longval, de la cure de Ste-Eulalie à celle de Ste-Clothilde de Horton. M. l'abbé E. Roberge, de la cure de Kingsey à la cure de Ste-Eulalie. M. l'abbé A. Manseau, de la cure de Daveluyville à la cure de Kingsey. M. l'abbé M. Lapperrière, de la cure de Ste-Hélène de Chester, à la cure de Daveluyville. M. l'abbé C. Lafond est nommé curé à Ste-Hélène de Chester. M. l'abbé C. Ed. Joyal est nommé curé de la nouvelle paroisse de St-Lucien. M. l'abbé E. Lemire est nommé vicaire à St-Cyrille. M. l'abbé E. Pépin, vicaire à Ste-Gertrude. M. l'abbé V. Lemire, vicaire à Pierreville. M. l'abbé A. Leblanc vicaire à St-Zéphirin. M. l'abbé Pitt, vicaire à St-David. M. l'abbé N. Pépin, vicaire à Victoriaville. M. l'abbé J. Richard vicaire à Stanfold. M. l'abbé U. Leblanc vicaire à St-Germain. M. l'abbé E. Janelle, vicaire à St-François. M. l'abbé R. Crochetière vicaire à St-Guillaume. M. l'abbé A. Clair vicaire à Daveluyville.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 13 (26 août 1905) : 4.
11 No d'identification : 8 466

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie de téléphone termine la construction de sa ligne entre Sainte-Brigitte et Saint-Hyacinthe. Elle dessert Saint-Cyrille, Drummondville, Saint-Germain, ...

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 1, no 12 (18 août 1894) : 2.
12 No d'identification : 10 105

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 1er juillet 1887.
- Licences d'auberges: Vital Côté, Richard St-Pierre et dame Jos. Prince de Plessisville.
- Licences de magasins de liqueurs en détail: W.J. Turner (Thetford Sud) et Paul Trépanier (Thetford Nord).
- Licences d'hôtel de tempérance: dame J.A. Mailhot (L'Avenir), Pierre Roy (Durham Sud), dame Dolphis Tourigny (Victoriaville), Dolphis Guilmette (Princeville), Calixte Leblanc (Arthabaskaville), A.B. Desrochers (Arthabaskaville), Henry Hébert (Durham Sud), Ths. J. Samson (Victoriaville), Bruno Daigle (Princeville), W.J. Hamilton (French village) et Olivier Ricard (Bulstrode).
- Licence de «magasin de liqueurs en gros (Scott Act)»: H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences de «vendeurs (Scott Act)»: dame L. Beauchène (Princeville), Jos. Boisvert (Drummondville), Pierre Roy (Durham Sud), Hôtel Dieu (Arthabaskaville), Ford. Devarenne (Saint-Cyrille) et Wilbrod Demers (Saint-Norbert).
- Licences de colporteurs: Cyriel Desharnais (Walker's Cutting), Damas Ouimet, fils (Saint-Eugène), George Rainville (Saint-Germain) et Jean Saproni (Montréal).
- Licences de poudre en détail: J.B. Préfontaine & Cie (Duhram Sud), Jas. Huston (Stanfold), Davis Bergeron (Blanford), John Moisan (Drummondville), Philippe Hébert (Tingwick), Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), J.D. Lacerte (Plessisville), Louis O. Pépin (Arthabaskaville) et J.E. George (Inverness).
- Licence d'encanteur: Elzéar Pinze.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 26 (09 juillet 1887) : 3.
13 No d'identification : 10 988

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 6 juin 1888.
- Licences d'auberges: Vital Côté, Richard St-Pierre et dame Jos. Prince de Plessisville.
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et veuve B. Quentin (Drummondville).
- Licence de gros: Almen Peabody.
- Licences de magasins de liqueurs en détail: W.J. Turner (Thetford Sud) et Paul Trépanier (Thetford Nord).
- Licences d'hôtel de tempérence: Dolphis Guilmette (Princeville), Calixte Leblanc (Arthabaskaville), A.B. Desrochers (Arthabaskaville), Ths. J. Samson (Victoriaville), Bruno Daigle (Princeville), O. Morel & Cie, Chs. Vict. Roberge (Warwick), Chs. Meunier (Warwick), Jos. Gagnon (L'Avenir), Tref. Maheu (Arthabaskaville), Lud. Hamel (Victoriaville), Martial Théroux (Saint-Cyrille) et Pierre Vérier (Durham Sud).
- Licence de « magasin de liqueurs en gros (Scott Act)»: Homer.H. Guay (Victoriaville).
- Licences de colporteurs: Damas Ouimet (Saint-Eugène), Jos. Letendre (Saint-Germain), L.A. Bernard (Saint-Germain) et E.A. Prévost (Montréal).
- Licences de poudre en détail: J.B. Préfontaine & Cie (Duhram Sud), Jas. Huston (Stanfold), Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), J.D. Lacerte (Plessisville) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licence pour fins médicales (Acte de Québec): Adolphe Moisan (Saint-Anastasie).
- Licence pour table de billard: Ths. J. Samson (Victoriaville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 23 (09 juin 1888) : 3.
14 No d'identification : 11 720

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Liste des paroisses comprises dans la juridiction du Rvd. M. N. Kérouack, curé de Saint-Guillaume, comme vicaire forain: Saint-François du Lac, Saint-Michel d'Yamaska, Saint-Guillaume d'Upton, Saint-Bonaventure, Saint-Pie de Guire, Saint-Germain, Saint-Frédéric de Drummondville, Saint-Cyrille, Saint-Félix de Kingsey, Saint-Pierre de Durham, Saint-Jean de Wickham, Saint-Théodore d'Acton, Saint-André d'Acton, Saint-Fulgence, Sainte-Bibiane de Richmond, Saint-Phillippe de Windsor Mill, Saint-Raphaël de Burry, Saint-Malo.
- Liste des paroisses comprises dans la juridiction du Rvd. M. Ph. H. Suzor: Sainte-Anne de Danville, Saint-Patrice, Saint-Hippolyte, Saint-Urbain, Saint-Philémon de Stoke, Saint-Camille, Saint-Joseph de Ham, les Saints-Anges, Saint-Ollivier, Saint-Gabriel, Saint-Janvier, Saint-Romain de Winslow, Saint-Médard, Saint-Christophe, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Saint-Norbert d'Arthabaska, Saint-Eusèbe de Stanfold, Saint-Louis, Sainte-Marie de Blanford, Sainte-Eulalie, Saint-Samuel, Saint-Albert, Saint-Valère, Sainte-Victoire d'Arthabaska.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 52 (01 décembre 1870) : 2.
15 No d'identification : 11 897

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 4 juillet 1889:
- Licences d'auberges: Vital Côté (Somerset), Richard St-Pierre & cie. (Plessisville), Geo. Couture (station de Sainte-Julie), Dolphis Guilmette (Princeville), De. Malvina Morel (Princeville), Samson & Janelle (Victoriaville), Ludger Hamel (Victoriaville) et A.B. Desrochers (Arthabaskaville).
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et veuve B. Quentin (Drummondville).
- Licence de liqueurs en gros: Treffé Maheu (Arthabaskaville).
- Licences de magasins de liqueurs en détail: Pierre Maheu (Victoriaville) et H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences d'hôtel de tempérance: Calixte Leblanc (Arthabaskaville), Bruno Daigle (Princeville), Chs. Meunier (Warwick), Isaïe Caouette (station de Somerset), De. Paul Trépanier (Thetford), Pierre Désy (Princeville), Jos. Morin (Sainte-Anastasie), Chs. Meunier (Warwick), Marceau & Frère (Lyster station), Élie Guilmette (Sainte-Clothilde) et Edm. Gélinas (Sainte-Clothilde).
- Licences de colporteurs: Treffé Letendre (Saint-Germain), Isaac Dubord (Victoriaville) et Moïse Hébert (Saint-Cyrille).
- Licences de poudre à tirer: Désiré O. Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), Delphis Lacerte (Plessisville), John Moisan (Drummondville), Phil. Hébert (Tingwick), J.A. P. Renaud (Drummondville), Edouard St-Cyr (Sainte-Clothilde), B.W. Cross (Kingsey siding) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licences médicales et de vendeurs: Ed. Moisan (Saint-Anastasie), Pierre Roy, vendeur (Durham), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille) et Olivier Cayer (L'Avenir).
- Licence pour table de billard: Samson & Janelle (Victoriaville).
- Licences d'embouteilleurs: O. Rinfret & Frère (Plessisville) et J.A. Gagné & cie (Plessisville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 28 (13 juillet 1889) : 2.
16 No d'identification : 12 535

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On commente le trajet d'Arthabaska à Drummondville sur les lignes du Grand Tronc et du South Eastern. L'auteur déplore qu'on doive prendre pour se rendre à Drummondville la voie ferrée via Richmond et Acton, et ainsi parcourir plus de 80 milles. Il se demande quelle jouissance il peut y avoir à voyager sur le Grand Tronc, puisqu'une fois dans le train, on y meurt de froid ou de chaleur, et qu'on ne peut jamais prédire le départ et l'arrivée. Il faut de plus changer de convoi à Richmond et à Acton, et ainsi attendre de 10 à 12 heures pour prendre le South Eastern. On se demande pourquoi les deux compagnies ne pourraient pas arranger leurs horaires simultanément. L'auteur affirme que les compagnies se moquent des intérêts du public, et même de la loi, en ne respectant pas la loi qui les oblige à indiquer sur une planche noire à la porte des stations le retard des trains. Sur ce plan, la South Eastern semble commencer à prendre la mauvaise habitude du Grand Tronc, en étant toujours en retard. L'auteur élabore ensuite sur le développement important qu'a connu Drummondville au cours des dernières années. L'église y est ravissante d'originalité et de propreté, les oeuvres catholiques y sont en pleine croissance (couvent des Dames de la Présentation et prochain collège des frères de Saint-Viateur, nouvelle conférence de Saint-Vincent de Paul), l'industrie manufacturière est en plein essor (300 hommes dans les fonderies de McDougall), comme le développement domiciliaire et le commerce. Bref, il ne manque qu'une chose au bonheur des gens de Drummondville: le pont sur la rivière Saint-François, qui stimulerait les affaires et favoriserait la paroisse de Saint-Cyrille. Le South Eastern a pourtant contracté par le subside des deux municipalités concernées l'engagement de construire ce pont. On espère que lorsqu'il aura terminé sa ligne jusqu'à L'Avenir, dans quelques semaines, il se mettra à l'ouvrage. L'auteur propose finalement aux gens d'Arthabaska de tenter d'amener la ligne jusque chez eux, par l'offre raisonnable d'un bonus de la part des municipalités concernées (Horton, Bulstrode et Saint-Albert), et d'en parler à leur député, M. Bourbeau.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 49 (25 novembre 1882) : 2.
17 No d'identification : 12 971

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Licences octroyées par le percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district d'Arthabaska, Théophile Côté, entre le 1er mai et le 4 juillet 1890.
- Licences d'auberges: Richard St-Pierre & cie. (Plessisville), Dolphis Guilmette (Princeville), Samson & Janelle (Victoriaville), Ludger Hamel (Victoriaville), Pierre Maheu (Arthabaskaville), Georges Couture (Station Sainte-Julie) et De. Oct. Morel (Princeville).
- Licences de vendeurs (Scott Act): Pierre Roy (Durham Sud), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille), Olivier Cayer (L'Avenir), J. Nap. Turcotte (Drummondville) et Moïse l'Espérance (Saint-Germain).
- Licence de liqueurs en gros: Isaïe Caouette (Plessisville) et Léon Roberge (Saint-Clothilde).
- Licences de magasins de liqueurs en détail: Pierre Maheu (Victoriaville) et H.H. Guay (Victoriaville).
- Licences d'hôtel de tempérence: Calixte Leblanc (Arthabaskaville), Bruno Daigle (Princeville), Chs. Meunier (Warwick), Pierre Déry (Stanfold), Élie Guilmette (Sainte-Clothilde), W. J. Hamilton (Kingsey), Louis Jolicoeur (Warwick), Louis Béland (Saint-Ferdinand), Henri Hébert (Drummondville), Martial Théroux (Saint-Cyrille), Vital Côté (Somerset), Frs Clair (Wickham) et Edm. Gélinas (Sainte-Clothilde).
- Licences de colporteurs: Louis Letendre (Saint-Germain), Isaac Dubord (Victoriaville), Eliée Lemay (Warwick), Delle Ant. Martineau (Stanfold) et Moïse Hébert (Saint-Cyrille).
- Licences de poudre en détail: Paul Tourigny (Victoriaville), Delphis Lacerte (Plessisville), J.B.I. Préfontaine & cie (Durham Sud), Wadleigh et Mannis (Kingsey), Phil. Hébert (Tingwick) et Louis O. Pépin (Arthabaskaville).
- Licences de drogistes ou vendeurs: Pierre Roy (Durham), Ferd. Dumaime (Saint-Cyrille), Nap. Turcotte (Drummondville), Moïse L'Espérance (Saint-Germain) et Olivier Cayer (L'Avenir).
- Licences d'embouteilleurs: O. Rinfret & Frère (Plessisville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 27 (10 juillet 1890) : 3.
18 No d'identification : 13 028

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des changements ecclésiastiques dans le diocèse de Nicolet: le curé de Bécancour, J. Blais, a été transféré à Saint-Guillaume; le curé E. Raiche, de la cure de Saint-Cyrille, à celle de Bécancour; Elz. Bellemare, de Sainte-Hélène, à la cure de Saint-Cyrille; A. Paquin, de Saint-Jean, à la cure de Saint-David; E.P. de Courval, de Sainte-Perpétue à la cure de Sainte-Clothilde; Chs. Mailhot, de Saint-Louis, à la cure de Sainte-Perpétue; E. Tessier à la cure de Sainte-Hélène;
M. Laperrière à la cure de Saint-Louis; G. Landry à la cure de Saint-Jean; G. Béliveau au vicariat de Gentilly; J. Lemire au vicariat de Saint-Grégoire; P. Cardin
au vicariat de Saint-David; E. Bérard au vicariat de La Baie du Febvre [il est écrit dans le numéro suivant (24, 25, p.2) que M. Bérard restera finalement comme chapelain à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaskaville]; A.P. de Courval au vicariat de Saint-Guillaume; A. Desilets assistant directeur au collège Saint-Joseph (Saint-Guillaume); D. Boucher 2ème vicaire de Saint-Chistophe; L. Chagnon au vicariat de Saint-Thomas de Pierreville; O. Melançon au vicariat de Saint-François;
J.B. Papillon au vicariat de Sainte-Monique; P. Lajoie vicaire de la Cathédrale; L.V. Thibaudier chapelain des Soeurs de l'Assomption de Nicolet et J. Desaulniers, desservant de Tingwick pendant l'absence du Rév. P. Jutras.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 34 (28 août 1890) : 2 (suite: 24, 25, p. 2).
19 No d'identification : 13 254

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des localités (dans le comté d'Arthabaska) et des dates (entre le 17 et le 22 février) où M. Joseph Lavergne, candidat libéral dans Drummond et Arthabaska, adressera la parole aux gens dans le cadre d'assemblées politiques. Lors d'une de ces assemblées tenues au marché de Plessisville après la messe, 500 personnes étaient présentes. On dit que sa victoire est assurée et que M. Lavergne saura résister à toute forme d'opposition. À l'assemblée tenue à Sainte-Anne du Sault, les gens ont réclamé «la réciprocité qui nous permettra de vendre nos produits et qui fera renaître la confiance dans l'avenir de notre pays» (25, 6, p. 2). «Mardi dernier», M. Lavergne a fait une assemblée à Drummondville et à Saint-Germain (25, 6, p. 3).
- Suite de la liste des localités qui recevront et qui ont reçu la visite de Joseph Lavergne. Les dates et l'heure de chacune des assemblées sont inscrites. Plus de détails sur quelques-unes de ces assemblées, soit celles de Drummondville, Saint-Germain de Grantham, Saint-Cyrille, Wheatland et L'Avenir, Wickham et Saint-Eugène, Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure, Saint-Paul de Chester, Sainte-Clothilde et Victoriaville. Les très courts articles soulignent tous le futur succès de Joseph Lavergne devant ses adversaires aux prochaines élections (25, 7, p. 2).
- Suite de la liste des localités visitées. Plus de détail sur les assemblées de Saint-Paul de Chester, Sainte-Hélène de Chester, Saint-Norbert, Sainte-Élizabeth de Warwick, Saint-Albert, Saint-Rémi, Tingwick et Warwick. M. Lavergne est présenté entre autres comme le candidat de la tempérance (25, 8, p. 2).
- Article sur la victoire de M. Lavergne: «Une procession aux flambeaux fut improvisée dans laquelle une interminable suite de voitures chargées d'électeurs, défila jusqu'à la station, faisant entendre des vivats et des bravos presque sans interruption» (25, 9, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 6 (12 février 1891) : 2-3 (suite: 25, 7, p. 2; 25, 8, p. 2; 25, 9, p. 2).
20 No d'identification : 13 309

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Mercredi dernier, Mgr l'évêque des Trois-Rivières a procédé à la bénédiction de la nouvelle église de Saint-Albert. La fête a été splendide et a mobilisé toute la population de la jeune paroisse. Mgr. était accompagné des prêtres suivants: Revds. MM. Richard, Supérieur du Séminaire de Trois-Rivières, Dauth de Saint-Guillaume, M. Marchand de Drummondville, Ls. Pothier de Warwick, E. Lebrun de Saint-Pie, Raiche de Saint-Cyrille, E. Laflèche d'Arthabaska, H. Cyr de Sainte-Clotilde, Ed. Brunel de Saint-Valère, G. Brunel de Saint-Louis, H. Bellemare de Saint-Rémi, O. Milot, chapelain, O. Manseau, vicaire de Tingwick, D. Béland de Saint-Christophe et E. Forcier de Saint-Eugène.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 9 (09 février 1884) : 2.
21 No d'identification : 13 379

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la suite d'une requête d'un «grand nombre de citoyens», le Grand Tronc offre aux gens situés entre le Chemin Craig et Richmond et qui veulent se rendre aux États-Unis voir leurs parents un rabais sur une excursion à Boston, le 26 juin 1891. Le billet aller-retour enter Arthabaska et Boston coûtera 11,05$. Les billets seront valables sur tous les trains réguliers partant le 26 juin et revenant 15 jours plus tard. Différentes routes sont offertes: via Portland et B. & M. R'Y, via Groveton Junction et C. & M., via St-Jean & Central Vermont, via Sherbrooke et B. & M. Pour les enfants de 5 à 12 ans: moitié prix. Pour les moins de 5 ans: gratuit. L'horaire du chemin de fer de Drummondville, vers l'Est et vers l'Ouest, selon les localités. On retrouve Saint-Hyacinthe, Sainte-Rosalie, Sainte-Hélène, Duncan, Saint-Germain, Drummondville, Saint-Cyrille, Carmel, Blake, Mitchell, Saint-Léonard, Sainte-Monique et Nicolet. Il y a des trains tous les jours, sauf le dimanche.
- Pour un horaire encore plus détaillé (nouvel horaire qui entre en vigueur le 8 juin), voir 25, 23, p.3.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 22 (04 juin 1891) : 3 (suite: 25, 23, p. 3).
22 No d'identification : 13 491

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des licences octroyées entre le 1er mai 1891 et le 1er septembre 1891:
- Auberges: Madame Octave Morel (Princeville), Dolphis Guilmette (Princeville), Madame Ludger Hamel (Victoriaville), Georges Couture (Sainte-Julie), Arcade Lemieux (Plessisville), Pierre Maheu (Arthabaskaville), Thomas J. Samson (Victoriaville).
- Drogistes ou vendeurs (Scott Act): Alexis Hamel (Saint-Cyrille), Pierre Roy (Durham Sud), Jos. N. Turcotte (Drummondville) et Olivier Cayer (L'Avenir).
- Hôtels de Tempérance: Zoël Francoeur (French Village), Bruno Daigle (Princeville), Edmond Gélinas (Sainte-Clothilde), Calixte Leblanc (Arthabaskaville), Narcisse Lemire & Cie (Drummondville), Louis Béland (Saint-Ferdinand), Richard Saint-Pierre (Plessisville), Martial Théroux (Saint-Cyrille) et Charles Meunier (Warwick).
- Colporteurs (lic. orig.): Théodule Commeau (Warwick).
- Magasins en détail: Elie Guilmette (Sainte-Clothilde), Léon Maheu (Victoriaville) et Homer H. Guay (Victoriaville).
- Embouteilleurs: Oscar Rinfret (Plessisville), Demers & Frère (Victoriaville) et Laflamme & Lavertu (Lyster).
- Licences pour la vente de la poudre: D.O.Bourbeau (Victoriaville), Paul Tourigny (Victoriaville), L.O. Pépin (Arthabaskaville), J.B.I. Préfontaine (Durham Sud), Antoinette Martineau (Stanfold), J.D. Lacerte (Somerset) et Philippe Hébert (Tingwick).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 37 (17 septembre 1891) : 2.
23 No d'identification : 14 688

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal engage fermement les gens de Drummond à voter en faveur de la loi Scott le 5 mars prochain lors de la tenue des «polls» sur cette question dans ledit comté. Suit une longue harangue sur le devoir religieux et patriotique que constitue cet appui à la prohibition.
- Le comté de Drummond vient d'adopter l'application de l'acte Scott par une majorité de 942. À la page suivante, tableau de la votation de l'acte Scott dans le comté de Drummond, avec les majorités enregistrées pour chaque municipalité: Drummondville 163; L'Avenir 66; Kingsey Falls 91; Ulverton 60; Saint-Guillaume 38; Saint-Germain 142; Durham Sud 65; Saint-Eugène 10; Wickham Ouest 48; Canton de Wickham 30; Saint-Bonaventure 4; Saint-Cyrille 85; Kingsey (French Village) 140. Majorité totale en faveur de l'acte: 942 (19, 13, p. 2-3).
- Le décompte des bulletins à Drummondville jeudi dernier a finalement donné une majorité officielle de 1 020 (19, 14, p. 2).
- Autre rectification dans la votation de l'acte Scott: L'Avenir 134 et non 66.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 12 (28 février 1885) : 2 (suite: 19, 13, p. 2-3; 19, 14, p. 2).
24 No d'identification : 14 781

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le bureau des commissaires s'est réuni jeudi au palais de justice. M. Hemming, le commissaire pour Drummond, était absent. Les licences demandées pour Drummond, moins Kingsey et Saint-Cyrille, ont été accordées, ces deux municipalités ayant passé des règlements de prohibition. Quant aux licences de l'acte Scott, une seule a été accordée à Victoriaville à Ls. Foisy Ecr. Les licences demandées par Arthabaskaville, Stanfold et Tingwick ne seront octroyées que le 10 avril, date de l'ajournement. M. Tourigny, hôtelier de la Station d'Arthabaska, a fait motion pour une extension de trois mois à l'expiration de la licence, mais M. le commissaire Houle s'est prononcé contre la proposition. M. Théroux a dit qu'il étudierait la loi sur la question d'ici à la prochaine réunion.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 16 (28 mars 1885) : 2.
25 No d'identification : 17 633

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Les cultivateurs de Nicolet étudie la question de l’électrification. »

- L’article explique en détail comment se produiront les différentes étapes pour y arriver.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 80, no 5 (10 janvier 1946) : 1-4.
1 - 25 sur 235 résultats