Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Christophe
1 - 25 sur 512 résultats Imprimer
1 No d'identification : 116

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs, suite et fin. (9)
Second obstacle pour les colons : le prix très élevé des terres et les conditions onéreuses imposées pour leur vente.
- L'appropriation d'une partie des terres par de grands propriétaires.
- Difficultés pour les colons de discerner entre une terre gouvernementale ou d'un grand propriétaire. Plusieurs, une fois la terre mise en valeur, se voient chassés.
- De nombreuses voix se sont élevées pour protester contre cet état de choses.
- CONCLUSION. Le but fixé était de décrire les obstacles à surmonter pour s'établir dans les Bois-Francs : il est atteint.
- La colonisation se poursuit, la prospérité s'installe, le paysage change. Des villages grandissent.
- La colonisation est l'oeuvre la plus importante à accomplir.
- Si nous voulons conserver notre nationalité, il faut s' « emparer du sol ».
- Quelques perspectives rayonnantes pour l'avenir des Bois-Francs.
- Appel à la colonisation des Cantons de l'Est-Bois-Francs, de préférence à l'exil en terre étrangère.
- Paroles d'espoir pour les futurs colons.
- Bonheur de demeurer dans sa patrie, encouragement à le faire.
- Adjuration à ceux qui s'exilent « malgré nos désirs » de conserver la foi catholique et la langue française et bénédiction finale à ceux-ci.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 14 (17 mars 1900) : 1.
2 No d'identification : 419

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Paroisse de St-Christophe en 1907 : 81 baptêmes, 17 mariages et 53 sépultures.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 7 (04 janvier 1908) : 2.
3 No d'identification : 1 691

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe :
Xe dimanche après la Pentecôte.
- 3 promesses de mariage : 2 en première et dernière publications, 1 en deuxième et dernière publication.
- « App. au Rituel, Assomption. »
- Demain à 8 h, grand'messe pour les âmes, confession des enfants qui n'ont pas communié et se trouvent « dans le fort entre les deux bras et dans les pointes ».
- Mercredi à 8 h, messe dans la chapelle de Warwick pour demander à Dieu la bénédiction des biens de la terre, suivie du catéchisme préparatoire à la première communion.
- Vendredi 8 h, grand'messe pour les âmes dans cette église et confession des enfants qui n'ont pas fait leur première communion dans Chester et autres parties de la paroisse.
- « Avis à ceux qui n'ont pas fait le jubilé, profiter de cette semaine ».
- Dimanche prochain, messe à Warwick et le curé y demeurera jusqu'à mardi pour y faire faire les exercices du jubilé, « pour ceux qui n'ont pas encore eu le bonheur de le faire ».
- Dimanche en quinze, la messe sera à 10 h parce que l'officiant doit aller dire une première messe à Saint-Norbert.
- Entrée au catéchisme au son de la cloche.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 4 (28 avril 1927) : 3.
4 No d'identification : 1 692

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe :
XIe dimanche après la Pentecôte.
- Ne pas ondoyer les enfants à moins de danger de mort. En ondoyant, prononcer les paroles en même temps qu'on verse l'eau.
- Le jour de l'Assomption, la grand'messe sera à Warwick, sermon sur la fête.
XIIe dimanche après la Pentecôte.
- Promesse de mariage, première publication (paroisse Saint-Jean-Chrysostôme et paroisse Saint-Pierre-les-Becquets).
- Rituel, Saint-Louis.
- « Samedi, 8 h, grand'messe pour les âmes. »
- Samedi prochain, les enfants qui ont fait leur première communion cette année se réunissent ici pour faire leur seconde communion. « Veillez à ce qu'ils assistent au catéchisme. »
- Jeunes gens à confesse vendredi soir et samedi.
- Prier pour les enfants et les faire prier.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 5 (05 mai 1927) : 3.
5 No d'identification : 1 693

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe:
XIIIe dimanche après la Pentecôte.
- Promesse de mariage, deuxième publication.
- Continuation de l'instruction sur l'éducation des enfants.
XIV dimanche après la Pentecôte.
- Rituel, Nativité de la Sainte Vierge.
- Quatre-Temps pour la semaine prochaine.
- Messe à Bulstrode la semaine prochaine, sera de retour lundi.
- Promesse de mariage, troisième publication.
- Instruction sur la manière de corriger les enfants (énumération des points principaux et principaux défauts).
- Instruction sur les devoirs des enfants envers leurs parents.
XVe dimanche après la Pentecôte.
- À Bulstrode, instruction répétée.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 6 (12 mai 1927) : 3.
6 No d'identification : 1 694

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe :
XVIe dimanche après la Pentecôte.
- « App. au rituel, Saint-Michel. »
- Dimanche prochain, la messe aura lieu à Warwick : il sera de retour lundi.
- Vendredi prochain, les enfants qui ont fait leur première communion dans l'année se rendront à la sacristie pour la troisième communion.
- 2 promesses de mariage : 1 en seconde et dernière publications, l'autre en première publication, « dispense du 3e degré de parenté ».
- « Avis contre les réunions nocturnes pour jeu de pommes (sic), danses, etc., etc. Défense de les faire. »
XVIIe dimanche après la Pentecôte.
- Offices du dimanche à Warwick.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 7 (19 mai 1927) : 3.
7 No d'identification : 1 695

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe :
XVIIIe dimanche après la Pentecôte.
- Trois promesses de mariage : 1 en deuxième et dernière publications, 2 en première publication (paroisse Saint-Jean-Chrysostôme) (Canton de Somerset et cette paroisse).
- « Chacun un voyage de bois pour chauffer la chapelle. »
- Remarque pour les confessions le samedi après-midi.
- Comme le temps accordé pour le paiement de la cloche arrive bientôt, il engage les fidèles à remplir leurs obligations.
- Assemblée des marguilliers anciens et nouveaux à la sacristie après la grand'messe.
- Le bois pour chauffer la chapelle doit être donné par les habitants qui demeurent entre les deux bras et dans les pointes.
- À partir de samedi, l'angélus du soir et du matin sonnera à 6 h.
- On recommande aux prières un défunt de Warwick.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 8 (26 mai 1927) : 3.
8 No d'identification : 1 696

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du premier coutumier de Mgr Suzor à Saint-Christophe :
XIXe dimanche après la Pentecôte.
- Deux promesses de mariage, un en seconde, l'autre en troisième publication.
- Le curé sera absent toute la semaine et une partie de la semaine suivante.
- M. de Villier viendra dire une messe à 8 h dimanche.
- Assemblée des marguilliers anciens et nouveaux à la sacristie après la messe.
- La première communion prévue mardi à Warwick devra être remise après son retour.
- Obtention de permission de faire extraire les corps du petit cimetière des pointes. Ceux qui y ont quelque intérêt doivent rencontrer le curé pour aviser aux marques qu'on doit prendre afin de travailler dans le respect des morts.
- Désir de ne voir qu'un cimetière.
- Instruction sur la crainte de Dieu.
XXe dimanche après la Pentecôte.
- « App. au Rituel : Notre-Dame de la Victoire. »
- Promesse de mariage en troisième publication.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 9 (02 juin 1927) : 3.
9 No d'identification : 1 707

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le vicaire de Saint-Christophe quitte sa paroisse pour aller exercer son ministère aux États-Unis. Il est remplacé par l'ancien vicaire de Yamaska, où un prêtre nouvellement ordonné devient vicaire.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 3 (27 janvier 1881) : 3.
10 No d'identification : 1 923

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans la paroisse de Saint-Christophe, on dénombre plus de 100 maisons fermées, dont les propriétaires ont émigré aux États-Unis.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 15 (21 avril 1881) : 3.
11 No d'identification : 3 885

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le résultat de l'élection du 3 novembre dans Drummond-Arthabaska a donné la victoire à l'autonomiste M.A. Gilbert (son portrait trône au milieu de la première page), par 253 voix en tout (soit par 33 voix dans Drummond et par 220 voix dans Arthabaska). Pour informer les lecteurs, La Gazette regroupe les commentaires émis dans les principaux journaux du Québec et de l'Ontario sur l'élection à Drummond et Arthabaska : La Gazette de Montréal, La Patrie, Le Witness, L'Événement, Le Citizen, Le Standard, L'Exposition, Le Herald d'Halifax, Le Devoir (p.2). Les résultats des élections par paroisse sont aussi donnés.
- Pour voir le décompte officiel des bulletins par paroisse (3, 59, p.3).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 57 (04 novembre 1910) : 1-2.
12 No d'identification : 5 737

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie un tableau illustrant le nombre de baptêmes, de sépultures et de mariages dans le comté d'Arthabaska. Les données ont été soumises préalablement à la Chambre d'assemblée par le protonotaire du district.

Voici, pour chacune des villes, les renseignements fournis dans l'ordre pour les baptêmes, les sépultures et les mariages: Saint-Christophe (160, 60, 33); Saint-Norbert (118, 53, 26); Stanfold (110, 39, 14); Blandford (23, 8, 8); Warwick (74, 22, 13); Chester (116, 32, 8); Bulstrode (46, 15, 4); Tingwick (87, 23, 16). Pour ce qui est des baptistes et des membres de l'église anglaise de Warwick, il y a eu 18 baptêmes et cinq sépultures. Dans l'ensemble, l'augmentation de la population est attribuable à des causes naturelles.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 16 (12 mars 1863) : 3.
13 No d'identification : 5 758

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les électeurs de Drummond et d'Arthabaska sont appelés à choisir entre MM. Dorion et De Cazes pour les représenter dans le prochain parlement. [...] M. Dorion a pris M. De Cazes par la main, dimanche dernier, et lui a fait faire la tournée dans le comté d'Arthabaska». MM. Dorion et De Cazes se sont rencontrés aussi à Saint-Norbert et à Arthabaskaville «où plus de 200 personnes attendaient [...] l'arrivée des candidats». La nomination des candidats se fera officiellement le 5 juin et la votation aura lieu les 12 et 13 de ce même mois. L'assemblée préliminaire se fera à Drummondville. En attendant, M. Dorion prononcera des discours à Saint-Guillaume, Saint-Germain, Tingwick et Warwick.

- Lors des deux jours de votation, les «polls» seront ouverts dans les localités suivantes: (pour le comté de Drummond) Drummondville (pour Grantham, Wendover et Simpson), Saint-Germain, Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure, Wickham, L'Avenir, Durham, Kingsey; (et dans le comté d'Arthabaska) Arthabaskaville, Saint-Christophe, Victoriaville, Saint-Norbert, Stanfold, Maddington et Blanford, Chester Est, Chester Ouest, Bulstrode, Warwick et Tingwick.

Référence
«Drummond et Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 27 (28 mai 1863) : 2.
14 No d'identification : 5 770

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nous avons les derniers changements dans le diocèse de Trois-Rivières. Sur la rive sud, les cures de Sainte-Gertrude, Sainte-Eulalie, Saint-Paul de Chester, le vicariat de Saint-Christophe et la place de chapelain du collège d'Arthabaska sont touchés. Pendant ce temps, Mgr Laflèche part pour Rome.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 3, no 17 (10 mai 1883) : 2.
15 No d'identification : 5 799

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Jean-Baptiste-Éric Dorion a été réélu dans Drummond et Arthabaska. Bien qu'il n'ait pas remporté la majorité des votes dans toutes les paroisses, il a néanmoins obtenu dans l'ensemble une majorité de 750 voix contre M. De Cazes. Voici les résultats dans chacune des localités.

Nous mentionnerons d'abord les votes accordés à Dorion, puis ceux accordés à De Cazes: Drummondville (pour Grantham, Wendover et Simpson), 46 et 74; Saint-Germain, 84 et 34; Saint-Guillaume et Saint-Bonaventure, 216 et 44; Wickham, 17 et 12; L'Avenir, 226 et 6; Durham, 63 et 0; Kingsey, 56 et 30. Dans le comté d'Arthabaska: Arthabaskaville, 27 et 18; Saint-Christophe, 61 et 51; Victoriaville, 61 et 12; Saint-Norbert, 45 et 22; Stanfold, 93 et 44; Maddington et Blanford, 34 et 7; Chester Est, 49 et 26; Chester Ouest, 40 et 23; Bulstrode, 24 et 25; Warwick, 69 et 59; Tingwick, 59 et 5.

Puis, l'auteur de l'article dit que De Cazes a, en quelque sorte, acheté des votes dans certaines paroisses, dont Warwick, en donnant du travail à des électeurs et en mettant une voiture à la disposition de ceux qui voteraient voter pour lui.

M. Dorion a fait son discours de la victoire le 14 juin, à Drummondville. Plus de 300 personnes étaient présentes pour l'accueillir. Après le discours, il y eut «toute la nuit [...] de la musique, des chansons et des mots pour rire».

Référence
«Drummond et Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 30 (17 juin 1863) : 2.
16 No d'identification : 5 967

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos du comté d'Arthabaska (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau):

La population est de 18 473 habitants, dont 11 620 Canadiens français.

Les terres en culture couvrent 43 613 âcres sur 150 374 âcres disponibles.

On y produit 785 010 minots de grains et de patates, le tout évalué à 333 255 $. La valeur des produits de l'industrie domestique (beurre, sucre, laine, étoffe foulée, flanelle, toile et filasse) est de 70 000.86 $. Le bétail comprend 22 541 têtes et vaut 278 379 $.

Il y a 1 263 voitures d'agrément, valant au total 22 425 $.

En 1861, la valeur des propriétés foncières était estimée à 134  671 $ et celle des instruments agricoles à 50 688 $.

Entre 1851 et 1861, l’étendue des terres cultivées passait de 20 885 acres à 43 612 acres.

Les terres disponibles couvrent 155 000 acres. Toutefois, la moitié de ces terres peuvent être considérées comme n'étant pas propre à être colonisées, quoi qu'il y ait trois bureaux ouverts pour en effectuer la vente. Dans ce nombre, on compte 40 000 âcres disponibles (au prix de 0.60 $ l'âcre), dans les cantons Tingwick, Chester, Warwick, Arthabaska et Horton, tous traversés par le chemin de fer du Grand Tronc, excepté Horton. (L'agent chargé de la vente de ces terres est Ant. Gagnon. Il réside à St. Christophe d'Arthabaska.)

Parmi les autres terres disponibles, on compte 115 000 âcres (0.60 $ l’acre) pour Stanfold, Blandford, Bulstrode, Maddington, Aston et son augmentation. (F. X. Pratte, écr., demeurant à St. Eusèbe de Stanfold, est l'agent des quatre premiers cantons, et G.A. Bourgeois, écr., de St. Grégoire, pour le reste.) Ce chiffre comprend 20 000 âcres de terres humides et marécageuses situés dans le canton de Maddington, offerts en vente au prix de 30 cents l'acre.

Les cantons d’Aston et Bulstrode renferment aussi chacun une partie de la même espèce de terre, boisée principalement d'épinette, de sapin et de pruche. Le chemin de fer d'Arthabaska traverse ces derniers cantons.

À propos de Chester, la population est passée de 931 habitants en 1951 à 3 400 en 1961.

Pour la même période, la population de Tingwick est passée de 981 habitants à 2 227 et celle d’Arthabaska, de 470 habitants à 2 927.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 10 (04 février 1864) : 1.
17 No d'identification : 6 131

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Chester (d'après un extrait de l'ouvrage de M. S. Drapeau):

Le canton est bordé par Tingwick et Halifax. Il y a aussi Arthabaska au nord-ouest, de même que Ham et Wolfestown au sud-est.

En 1851, la population était de 190 occupants de terre sur 931 habitants. Toujours en 1851, il y avait 2 047 acres de défrichés; on y produisait 9 184 minots de grains et 5 410 minots de patates et de navets.

En 1861, la population avait augmenté à 535 occupants de terre pour un total de 3 400 personnes. Il y avait 12 154 acres de terre en état de culture pour la production de 47 674 minots de grains, 53 680 minots de patates et de navets et finalement, 1 663 tonneaux de foin.

«Les bois francs de ces cantons offrent une précieuse source de richesse». De plus, «MM. Goodhue et Emerson possèdent dans le canton de Chester une perlasserie qui fabrique pour une valeur de plusieurs milliers de louis, chaque année». Le sol y est favorable à l'agriculture.

On y retrouve de l’érable, du hêtre, de pin, du bouleau, de l’orme, du bois blanc, du noyer, du cèdre, de la pruche et de la sapinette.

Le terrain est accidenté et arrosé par des branches de la rivière Bécancour et Nicolet. À l'intérieur du canton, le chemin Craig croise le chemin Mégantic, lequel part de Saint-Christophe d'Arthabaska. Une autre route part de la frontière entre Halifax et Chester-Est et se rend dans le 10e rang de Chester-Ouest, soit à la jonction des chemins Craig et Mégantic.

Le comté de Chester compte deux paroisses soit, Saint-Paul et Sainte-Hélène. La première, qui se situe dans la partie ouest, possède un prêtre résident depuis 1860. L'autre paroisse, à l'est, a pour prêtre celui de Saint-Norbert d'Arthabaska.

Saint-Paul
La population de Saint-Paul est composée de 302 familles pour un total de 1 876 personnes, tous Canadiens français, sauf une seule personne.

On compte 5 873 acres de terres en culture, sur 22 962 acres possédés. On y produit 38 615 minots de grains, 30 918 minots de patates et de navets et 897 tonneaux de foin. Les produits transformés sont estimés à 29 815 livres de sucre et 7 841 livres de beurre.

La valeur totale des propriétés foncières est évaluée à 184 667 $ et celle du bétail est estimée à 27 555 $.

Selon M. Emerson, qui répare le chemin Craig, «le sol est très productif et bien boisé; [...] les pouvoirs d'eau sont nombreux, et [...] l'on a trouvé du minerai de cuivre dans plusieurs cantons environnants». «Il paraît qu'il se fait un grand commerce de bois dans la vallée de la rivière Nicolet».

Il y a quatre écoles, où vont 149 enfants. La chapelle de Saint-Paul mesure 50 pieds par 40.

Sainte-Hélène
Dans la paroisse de Sainte-Hélène, la population est de 239 familles pour un total de 1 524 habitants. Sur ce nombre, seulement 3 personnes ne sont pas canadiennes-françaises.

Il y a 6 281 acres de terres en culture sur 16 994 acres possédés. En 1860, on y produisait 29 029 minots de grains, 22 762 minots de patates et de navets, 18 146 livres de beurre et 34 046 livres de sucre d'érable.

Il y a une chapelle de 50 pieds sur 40. Il y a 3 écoles, pour 101 étudiants.

Selon M. Paradis, le «conducteur du chemin de Ste. Hélène à St. Paul», le terrain serait «assez bon et couvert de bois mêlé». Il y a deux pouvoirs d'eau de 12 milles de long. Toujours d'après M. Paradis, 75 nouvelles familles se seraient installées à Sainte-Hélène de 1858 à 1860.

Au total, les propriétés foncières sont évaluées à 121 695 $. Les instruments d'agriculture sont estimés à 2 736 $ et le bétail à 31 189 $.

Le chemin le plus important est celui de Mégantic.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 13 (25 février 1864) : 1.
18 No d'identification : 6 304

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 6 janvier, jour des Rois, environ 600 personnes se sont rassemblées à l'église de Saint-Christophe dans le village d'Arthabaskaville, chef-lieu du comté. Il y avait des électeurs de Warwick, Bulstrode, Tingwick, Chester, Saint-Norbert, Victoriaville et Stanfold.

Après la messe, M. Dorion a pris la parole au sujet du projet de confédération. «Le projet fut condamné par une levée de main des plus animées. Pas une seule main fut levée en faveur du projet.»

M. Dorion a visité plusieurs parties du comté samedi et dimanche. Il a adressé la parole aux électeurs de Blandford et de Maddington qui ne sont pas plus en faveur de ce projet que les autres endroits du comté.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 3, no 7 (11 janvier 1865) : 2.
19 No d'identification : 6 555

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le conseil municipal de la paroisse de St-Christophe s'est réuni samedi dernier. Son secrétaire-trésorier M. L. O. Pepin, en face de la détermination des conseillers de le destituer, a préféré résigner. C'est M. Rainville qui le remplace».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (02 novembre 1877) : 4.
20 No d'identification : 6 557

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Saint-Christophe, les conservateurs accusent les libéraux de fraude.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (02 novembre 1877) : 4.
21 No d'identification : 6 563

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Légende de Saint-Christophe, le Saint.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (02 novembre 1877) : 4.
22 No d'identification : 6 629

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Il y a eu cette année dans la paroisse de St. Christophe, 95 baptêmes, 16 mariages, et 36 sépultures».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 15 (11 janvier 1878) : 3.
23 No d'identification : 6 678

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Nouveau curé de la paroisse de St. Christophe. Au moment de mettre notre journal sous presse, nous apprenons que le Révd. M. Héroux, Curé de la paroisse de Ste Victoire, a été appelé à la cure de la paroisse de St. Christophe».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 19 (07 février 1878) : 3.
24 No d'identification : 6 785

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le Révd. M. Héroux, est arrivé jeudi dernier, pour prendre possession de sa nouvelle cure. Il était escorté par un très grand nombre de citoyens de Ste. Victoire et de St. Christophe. Le cortège se composait de 72 voitures».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 21 (21 février 1878) : 3.
25 No d'identification : 6 803

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Nous avons le plaisir d'annoncer que M. F. A. Lessard, qui a été nommé au Vicariat de St. Christophe, est arrivé au milieu de nous. Nous lui souhaitons le bienvenue».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 22 (28 février 1878) : 4.
1 - 25 sur 512 résultats