Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Laurierville
1 - 25 sur 39 résultats Imprimer
1 No d'identification : 372

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« M.M.E. Roberge et J.O. Gagné ont fait l'acquisition d'une presse à foin. Il est probable que l'exploitation du foin dans Mégantic sera considérable cette année. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 1 (23 novembre 1907) : 3.
2 No d'identification : 383

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Inauguration de la nouvelle bâtisse qui tient lieu d'école du village. 120 élèves y étudieront, répartis dans 4 classes. L'édifice est décrit dans les détails. Le nom du directeur et des institutrices est indiqué.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 2 (30 novembre 1907) : 2.
3 No d'identification : 7 767

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Passage d'un véhicule automobile à Lauriervillle. «Ce qui a fourni à la population l'occasion de voir pour la première fois ces véhicules d'un nouveau genre».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 6 (08 juillet 1905) : 4.
4 No d'identification : 7 868

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection de MM. J. O. Paradis et H. Doyon comme commissaires d'école pour Laurierville.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 8 (22 juillet 1905) : 4.
5 No d'identification : 8 128

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
De nombreux cultivateurs perdent des moutons qui sont étranglés par des bêtes sauvages.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 13 (26 août 1905) : 4.
6 No d'identification : 8 129

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. André Beaudoin, industriel.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 13 (26 août 1905) : 4.
7 No d'identification : 8 175

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Laurierville: «Deux religieuses Françaises sont venues visiter notre village et la salle publique que l'on destine pour faire une école dirigée par ces soeurs. Il est fort possible que nous aurons ces bonnes soeurs l'année prochaine».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 14 (02 septembre 1905) : 4.
8 No d'identification : 8 246

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans la rubrique «Laurierville»: « Mme Zoël Comtois fera l'ouverture de son magasin de chapeaux et de mode les 3, 4 et 5 octobre prochain, pour la saison d'automne. Comme les années dernières, Mme Comtois s'est assurée les services de Mlle S. Brownrigg, modiste de renom de Québec. Mlle Brownrigg a, les deux dernières années, attiré au magasin de Mme Comtois, un nombre très considérable de clients des paroisses voisines».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 17 (23 septembre 1905) : 1.
9 No d'identification : 8 946

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les Fêtes de Noël, de nuit et jour, ont été fort jolies, de l'avis de tous les assistants. Les dames et les demoiselles qui n'ont pu assister au choeur de chant, ont été remplacées par une quinzaine de jeunes garçons de 10 à 15 ans, qui ont très bien réussi, grâce au travail ardu de Mme G. Roy, organiste. Delle M. R. Turcot tenait l'orgue et Mme Roy dirigeait le chant. Les solistes Dr J. O. Roger, Jos Comtois, Émile Dugal et J. O. Paradis ont prouvé que le travail qu'ils se sont imposé à se préparer, n'a pas été vain! Tous jeunes et vieux méritent nos félicitations et le petit Jésus devra les récompenser. Le Rvd M. Simard de l'archevêché de Québec est venu prêter son aide à son ami M. le Curé».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 31 (30 décembre 1905) : 4.
10 No d'identification : 8 947

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le projet de vouloir partir une manufacture de voitures dans notre village semble vouloir réussir. On a déposé en banque le montant requis par la loi pour obtenir nos lettres patentes du Gouvernement. Espérons que tous ceux qui sont soucieux du progrès se feront un devoir de prendre des parts».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 31 (30 décembre 1905) : 4.
11 No d'identification : 9 839

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. David Grégoire a été élu marguillier à la place de M. Nap. Marceau sortant de charge».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 34 (20 janvier 1906) : 4.
12 No d'identification : 9 848

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les élections municipales pour Somerset-Nord ont été comme suit: M. Léon Laflamme, par acclamation. M. Honoré Gingras élu contre M. Gaudias Roy par 35 voix de majorité. Pour Laurierville, MM. J. H. Godbout, J. O. Paradis et Bernard Dion à la place de MM. Eus. Normand, Eus. Roberge et Naz. Gingras, sortant de charge».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 34 (20 janvier 1906) : 4.
13 No d'identification : 9 887

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection du maire à Laurierville. Sur proposition du conseiller M. J. O. Paradis, secondé par Bernard Dion, M. J. H. Godbout a été élu à l'unanimité. «M. Godbout a été maire de toute la paroisse pendant 6 ans, avant la division en deux municipalités».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 35 (27 janvier 1906) : 4.
14 No d'identification : 9 889

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
En ce qui concerne la paroisse de Laurierville, le maire n'a pu être élu puisque l’un des conseillers est poursuivi pour avoir siégé illégalement. Séance spéciale pour samedi prochain.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 35 (27 janvier 1906) : 4.
15 No d'identification : 9 890

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Pour l'année 1905, pour la paroisse de Laurierville: 67 baptêmes, 31 sépultures, 13 mariages.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 35 (27 janvier 1906) : 4.
16 No d'identification : 9 922

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès d'une jeune femme de la consomption.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 36 (03 février 1906) : 4.
17 No d'identification : 9 924

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«A une assemblée des directeurs de la manufacture de voitures de Laurierville tenu lundi soir, l'endroit où doit être bâti la manufacture a été définitivement arrêté. On a acheté de MM. Eus. Normand et Naz. Gingras, sur le 7e rang, près du village, 210 pieds de front sur 2 arpents de profondeur avec droit de s'agrandir sur la profondeur à mesure que le besoin s'en fera sentir. Les contrats ont été passés mardi matin. Tout le monde est satisfait de ce local».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 36 (03 février 1906) : 4.
18 No d'identification : 9 936

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Obtention de la charte pour la manufacture de voitures de Laurierville, en janvier dernier. Les travaux de construction doivent commencer bientôt. Stanfold aussi aura bientôt une industrie nouvelle (sans détails).

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 37 (10 février 1906) : 1.
19 No d'identification : 9 951

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans un article qui relate un mariage, on fait allusion à ceci : «Cette occasion nous a fourni le plaisir d'entendre encore une fois les dames et les demoiselles, qui sont maintenant bannies du choeur de chant par la volonté de notre Saint Père le Pape».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 37 (10 février 1906) : 4.
20 No d'identification : 9 952

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Pierre Thibodeau, ex-maire, a été réélu conseiller lundi soir, pour remplacer M. Dolphis Bilodeau, qui a été obligé de résigner son siège».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 37 (10 février 1906) : 4.
21 No d'identification : 12 194

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le bois de construction pour La Manufacture de Voitures est tout rendu au moulin Rousseau».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 39 (24 février 1906) : 4.
22 No d'identification : 17 455

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Laurierville fêtera son centième anniversaire les 10 et 11 juillet. Pour l'occasion, il y aura une parade de chars allégoriques.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 88, no 28 (01 juillet 1954) : 1.
23 No d'identification : 17 888

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal présente un compte-rendu de la bénédiction des nouvelles manufactures qui a eu lieu le 8 décembre dernier, à Laurierville..

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 82, no 2 (18 décembre 1947) : 19

2.
24 No d'identification : 17 907

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« À Laurierville, “grande souscription” »

À Laurierville, les Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie font une campagne de souscription pour agrandir le bâtiment de la « Villa Provencher ». Il s'agit d'une « maison de retraite et de repos pour les vieillards ».

Référence
«À Laurierville, “grande souscription” », L'Union des Cantons de l'Est, vol. 84, no 40 (14 septembre 1950) : 5.
25 No d'identification : 23 059

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Nos» amateurs donneront, le 1er et le 4 août, deux soirées dramatiques et musicales, aux salles de l'école de Laurierville. Cette pièce aurait remporté un grand succès au Théâtre national de Montréal. Les amateurs joueront aussi «Les deux timides», comédie d'Augène Labiche. Prix d'entrée: 0,35$ et 0,25$.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 48, no 32 (24 juillet 1914) : 7.
1 - 25 sur 39 résultats