Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Horton
1 - 21 sur 21 résultats Imprimer
1 No d'identification : 5 732

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les personnes intéressées par la séparation des municipalités de Warwick, Tingwick, Grantham, Wendover, Simpson et de Horton sont priées de faire attention. Il faut que les requêtes soient adressées aux deux branches de la législature pour assurer une meilleure chance de réussite.

Référence
Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 11 (05 février 1863) : 3.
2 No d'identification : 5 967

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos du comté d'Arthabaska (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau):

La population est de 18 473 habitants, dont 11 620 Canadiens français.

Les terres en culture couvrent 43 613 âcres sur 150 374 âcres disponibles.

On y produit 785 010 minots de grains et de patates, le tout évalué à 333 255 $. La valeur des produits de l'industrie domestique (beurre, sucre, laine, étoffe foulée, flanelle, toile et filasse) est de 70 000.86 $. Le bétail comprend 22 541 têtes et vaut 278 379 $.

Il y a 1 263 voitures d'agrément, valant au total 22 425 $.

En 1861, la valeur des propriétés foncières était estimée à 134  671 $ et celle des instruments agricoles à 50 688 $.

Entre 1851 et 1861, l’étendue des terres cultivées passait de 20 885 acres à 43 612 acres.

Les terres disponibles couvrent 155 000 acres. Toutefois, la moitié de ces terres peuvent être considérées comme n'étant pas propre à être colonisées, quoi qu'il y ait trois bureaux ouverts pour en effectuer la vente. Dans ce nombre, on compte 40 000 âcres disponibles (au prix de 0.60 $ l'âcre), dans les cantons Tingwick, Chester, Warwick, Arthabaska et Horton, tous traversés par le chemin de fer du Grand Tronc, excepté Horton. (L'agent chargé de la vente de ces terres est Ant. Gagnon. Il réside à St. Christophe d'Arthabaska.)

Parmi les autres terres disponibles, on compte 115 000 âcres (0.60 $ l’acre) pour Stanfold, Blandford, Bulstrode, Maddington, Aston et son augmentation. (F. X. Pratte, écr., demeurant à St. Eusèbe de Stanfold, est l'agent des quatre premiers cantons, et G.A. Bourgeois, écr., de St. Grégoire, pour le reste.) Ce chiffre comprend 20 000 âcres de terres humides et marécageuses situés dans le canton de Maddington, offerts en vente au prix de 30 cents l'acre.

Les cantons d’Aston et Bulstrode renferment aussi chacun une partie de la même espèce de terre, boisée principalement d'épinette, de sapin et de pruche. Le chemin de fer d'Arthabaska traverse ces derniers cantons.

À propos de Chester, la population est passée de 931 habitants en 1951 à 3 400 en 1961.

Pour la même période, la population de Tingwick est passée de 981 habitants à 2 227 et celle d’Arthabaska, de 470 habitants à 2 927.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 10 (04 février 1864) : 1.
3 No d'identification : 6 008

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Aston »

Au nord, les limites d’Aston se rendent à Saint-Grégoire et à Bécancour, alors qu’au sud-est et au sud, elles se rendent à l’augmentation de Bulstrode et Horton. Le canton d’Aston s’étend sur 15 rangs de hauteur. Une route de 27 milles traverse le canton et le relie aux paroisses situées plus près du fleuve. Il y a trois centres distincts de colonisation, dont le progrès est attribué à l'abbé J. C. Marquis «qui est l'inspirateur et le fondateur de ces nouvelles paroisses».

Ces trois paroisses sont: Saint-Wenceslas, Sainte-Eulalie et Saint-Léonard. La population du canton d'Aston en 1861 était de 339 habitants, dont 330 Canadiens français. Il y a 1 113 acres de terres défrichées. On y produit 7 288 minots de grains, 7 774 minots de navets et de patates, 585 minots de blé, 5 006 minots d'avoine et 92 tonneaux de foin. La valeur des propriétés foncières s’établit à 53 140 $. On y retrouve 422 pièces de bétail pour une valeur de 5 662 $.

- L’information est tirée d'après un extrait de l'ouvrage de M. S. Drapeau.

- L’article est suivi d’un texte de M. Marsan qui vante la colonisation.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 12 (18 février 1864) : 1-2.
4 No d'identification : 6 019

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Sainte-Eulalie (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau):

Cette paroisse se compose d'une partie de l'augmentation d'Aston et du canton d'Horton. Un certain M. Marsan, qui a visité l'endroit, dit qu'il y a «de beaux établissements, surtout sur les bords de la petite rivière [...] et qui se défrichent promptement». Il y a une petite chapelle dans le 13e rang d'Aston.

La population compte environ 150 personnes, toutes d'origine canadienne-française.

C'est le curé de Saint-Valère qui dessert l'endroit.

Référence
«Colonisation, comté d’Arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 12 (18 février 1864) : 1.
5 No d'identification : 6 103

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Horton (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau):

Ce canton est situé entre Aston et Warwick. La population est de 31 familles ou 191 habitants, «tous» d'origine canadienne-française. En 1860, 575 acres étaient défrichés. On y produisait 4 555 minots de grains, 4 064 minots de patates et de navets et 82 tonneaux de foin.

Il y a une chapelle, «sous l'invocation de Ste. Clothilde». C'est le curé de Saint-Valère qui y est attitré.

Référence
«Colonisation, comté d’arthabaska», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 13 (25 février 1864) : 1.
6 No d'identification : 6 292

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le gouvernement a décidé de mettre sur pied une milice active. Cette milice sera composée de miliciens déjà formés qui seront tirés au sort.

Le nombre de miliciens que devra fournir chacun des comtés est déjà déterminé. Dans le comté de Drummond, L'Avenir devra envoyer dans cette milice 52 hommes, Durham 55, Saint-Germain 54, Grantham 20, Kingsey 72, Upton 87, Wendover et Simpson 17 et Wickham 23, pour un total de 380 hommes.

Dans le comté d'Arthabaska, Arthabaska devra fournir 71 hommes, Arthabaskaville 19, Aston 10, Blandford 9, Bulstrode 16, Chester Est 47, Chester Ouest 58, Horton 6, Maddington 1, Stanfold 66, Tingwick 69 et Warwick 43. Un article affirme que ce tirage au sort a fait craindre aux gens l'imminence d'une guerre et que «plusieurs» seraient partis aux États-Unis de peur d'être appelés à combattre.

L'auteur de l'article cherche donc à rassurer ses lecteurs. Il dit que les troupes envoyées sur les frontières ont pour «but de faire respecter la neutralité, dans le but d'empêcher les maraudeurs du sud de s'armer ici, d'aller aux États-Unis, attaquer des villes, les piller et venir se cacher au Canada, après avoir exercé leur dépravation» (3, 5, p. 2).

Pour connaître le nom des 52 miliciens de L'Avenir désignés par le tirage au sort, voir la liste (3, 6, p. 2).

Pour connaître le nom des miliciens désignés par le tirage au sort dans les municipalités de Grantham, Wendover et Simpson, Saint-Germain, Durham, Kingsey et Saint-Guillaume, voir la liste (3, 7, p. 3).

Référence
«La milice», Le Défricheur (Avenir), vol. 3, no 4 (21 décembre 1864) : 2 (suite: 3, 5, p. 2; 3, 6, p. 2; 3, 7, p. 3).
7 No d'identification : 7 186

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Population de chaque paroisse et village selon les comtés: Arthabaska : Horton, 371 ; Bulstrode, 766 ; St. Louis de Blandford, 533 ; St. Albert de Warwick, 371 ; Victoriaville, 1,425 ; Arthabaskaville, 730 ; St. Christophe, 1287 ; St. Norbert, 852 ; Stanfold, 1,953 ; Princeville, 511 ; Kingsey Falls East, 370 ; St. Médard Warwick, 1,165 ; Warwick, 542 ; Chester Nord, 780 ; Chester Est, 1544 ; Chester Ouest, 1,368 ; Chénier, 1866 ; Tingwick, 1179 ; total de la population du comté d'Arthabaska, 17,611. Drummond-Drummondville et Grantham, 829 ; St.Germain, 2,000 ; Windover et Simpson, 767 ; Wickham Ouest, 421 ; Wickham, 515 ; Durham Sud, 1,361 ; Durham, 729 ; L'Avenir, 1,716 ; Kingsey, 1907 ; Kingsey Falls West, 360 ; St. Guillaume, 2,532 ; St. Bonaventure, 1,144 ; -Total, 14,281. Mégantic - Halifax Nord, 2245 ; Halifax Sud, 2,747 ; Halifax Sud, 1,946 ; Somerset Sud, 1,682 ; Inverness, 2,741 ; Nelson, 1,633 ; Ireland et Coleraine, 1,318 ; Leeds, 2,754 ; Thetford, 1,092 ; Plessisville, 721. - Total, 18,879. Nicolet - Nicolet, 2797 ; St. Grégoire, 2619 ; Larochelle, 421 ; Ste. Angèle, 1,022 ; Bécancour, 2629 ; Ste. Gertrude, 1552 ; Gentilly et Blandford, 2884, St. Pierre les Becquets, 2,942 ; St. Célestin, 1609 ; St. Wenceslas, 729 ; Ste. Monique, 2,239 ; Ste. Perpétue, 263 ; Ste. Eulalie, 261 ; Ste. Brigitte, 548 ; St. Léonard, 747 ; -Total, 20,362. Yamaska - Yamaska, 2,993 ; St. Michel, 362 ; St. François, 2329 ; Pierreville, 1116 ; La Baie, 2,269 ; St. Zéphirin, 1,550 ; St. Pie, 1242 ; St. David, 2,934 ; - Total, 16217.»

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 43 (01 août 1878) : 3.
8 No d'identification : 8 565

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans les chantiers de M. Lecomte, dans le comté de Horton, un employé a été tué en recevant sur lui l'arbre qu'il abattait. Cet incident a eu lieu le 18 février 1869.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 12 (25 février 1869) : 3.
9 No d'identification : 8 583

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des différentes divisions de milice présentes dans la région, de la Compagnie no. 1 à la Compagnie no. 7. Nous apprenons les localités incluses dans chacune des divisions, de même que le nom du capitaine, du lieutenant et de l'«enseigne». Compagnie 1: Arthabaska, Victoriaville et Sainte-Victoire. Compagnie 2: Saint-Christophe et Chester Ouest. Compagnie 3: Tingwick et Chenier. Compagnie 4: Warwick et Saint-Albert de Warwick. Compagnie 5: Bulstrode et Horton. Compagnie 6: Stanford, Blandford et Maddington. Compagnie 7: Saint-Norbert d'Arthabaska et Chester Est.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 15 (18 mars 1869) : 2.
10 No d'identification : 8 758

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Après une visite des cantons de Grantham, Wickham, Horton, Kingsey, Warwick, Durham et «plusieurs autres», le journaliste constate: «Il n'y a que le foin qui, en plusieurs endroits est court et promet peu».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 31 (08 juillet 1869) : 2.
11 No d'identification : 9 182

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos du chemin de colonisation entre Warwick et Horton: Un octroi de 200$ a été fait. Le conducteur est T.S.A. Pelletier. Le chemin part de l'église de Saint-Albert de Horton et se termine à l'Église de Warwick. Ce chemin fait suite à celui de Tingwick, traversant le grand chemin d'Arthabaska, celui qui va de Sainte-Victoire à Drummondville, celui du 10ème rang de Warwick où se trouvent les tanneries de Bulstrode. Cette année, 18 arpents de chemin ont été construits, dont 7 ont été couverts d'une couche de sable. M. Pelletier estime qu'il faudra encore 600$ pour achever le chemin: il en reste la moitié. On ajoute que les terres de Warwick et ses environs produisent du blé, du seigle d'été et d'automne, du sarrazin, de l'orge, de l'avoine, du blé d'Inde, des pois, du lin et parfois du chanvre. «La population de Warwick s'est accrue de plus d'un tiers dans les cinq dernières années. Les nouveaux colons sont pour la plupart des canadiens français des paroisses d'en bas de Québec».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 49 (11 novembre 1869) : 2-3.
12 No d'identification : 11 050

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le délai de renouvellement des hypothèques dans les cantons de Horton et Bulstrode expire le 24 juin.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 24 (16 juin 1888) : 2.
13 No d'identification : 12 535

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On commente le trajet d'Arthabaska à Drummondville sur les lignes du Grand Tronc et du South Eastern. L'auteur déplore qu'on doive prendre pour se rendre à Drummondville la voie ferrée via Richmond et Acton, et ainsi parcourir plus de 80 milles. Il se demande quelle jouissance il peut y avoir à voyager sur le Grand Tronc, puisqu'une fois dans le train, on y meurt de froid ou de chaleur, et qu'on ne peut jamais prédire le départ et l'arrivée. Il faut de plus changer de convoi à Richmond et à Acton, et ainsi attendre de 10 à 12 heures pour prendre le South Eastern. On se demande pourquoi les deux compagnies ne pourraient pas arranger leurs horaires simultanément. L'auteur affirme que les compagnies se moquent des intérêts du public, et même de la loi, en ne respectant pas la loi qui les oblige à indiquer sur une planche noire à la porte des stations le retard des trains. Sur ce plan, la South Eastern semble commencer à prendre la mauvaise habitude du Grand Tronc, en étant toujours en retard. L'auteur élabore ensuite sur le développement important qu'a connu Drummondville au cours des dernières années. L'église y est ravissante d'originalité et de propreté, les oeuvres catholiques y sont en pleine croissance (couvent des Dames de la Présentation et prochain collège des frères de Saint-Viateur, nouvelle conférence de Saint-Vincent de Paul), l'industrie manufacturière est en plein essor (300 hommes dans les fonderies de McDougall), comme le développement domiciliaire et le commerce. Bref, il ne manque qu'une chose au bonheur des gens de Drummondville: le pont sur la rivière Saint-François, qui stimulerait les affaires et favoriserait la paroisse de Saint-Cyrille. Le South Eastern a pourtant contracté par le subside des deux municipalités concernées l'engagement de construire ce pont. On espère que lorsqu'il aura terminé sa ligne jusqu'à L'Avenir, dans quelques semaines, il se mettra à l'ouvrage. L'auteur propose finalement aux gens d'Arthabaska de tenter d'amener la ligne jusque chez eux, par l'offre raisonnable d'un bonus de la part des municipalités concernées (Horton, Bulstrode et Saint-Albert), et d'en parler à leur député, M. Bourbeau.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 49 (25 novembre 1882) : 2.
14 No d'identification : 13 921

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des mutations entrées au Bureau d'enregistrement du Comté d'Arthabaska, du 20 au 28 juin 1892. Il s'agit de terres vendues, cédées, données en héritage, rétrocédées, partagées, données et échangées. On donne le nom de celui à qui appartenait la terre, le nom du nouveau propriétaire et ce qui semble être l'adresse. Voici les localités mentionnées: Saint-Paul, Bulstrode, Horton, Saint-Christophe, Arthabaskaville, Saint-Norbert, Princeville, Stanfold, Sainte-Hélène, Tingwick.
- Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 28 juin et le 6 juillet. Les localités mentionnées sont: Bulstrode, Sainte-Victoire, Saint-Christophe, Arthabaskaville, Saint-Norbert, Saint-Paul, Princeville (26, 27, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 7 et le 13 juillet. Les localités mentionnées sont: Bulstrode, Sainte-Victoire, Horton, Sainte-Hélène, Saint-Norbert, Saint-Paul, Warwick. - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 14 et le 20 juillet. Les localités mentionnées sont: Saint-Paul, Tingwick, Saint-Norbert, Sainte-Victoire, Saint-Christophe, Stanfold, Bulstrode, Tingwick, Warwick, Sainte-Hélène (26, 29, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 21 et le 27 juillet. Les localités mentionnées sont: Saint-Paul, Tingwick, Bulstrode, Stanfold, Arthabaskaville (26, 30, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 28 juillet et le 3 août 1892.
Les localités mentionnées sont: Tingwick, Bulstrode, Stanfold, Saint-Christophe, Warwick, Horton et Sainte-Victoire (26, 31, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 4 août et le 10 août 1892. Les localités mentionnées sont: Stanfold, Bulstrode, Tingwick et Warwick (26, 32, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 11 août et le 17 août 1892. Les localités mentionnées sont: Arthabaskaville, Stanfold, Warwick (26, 33, p. 2).
- Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 17 août et le 24 août 1892. Les localités mentionnées sont: Warwick, Bulstrode, Stanfold, Saint-Norbert, Sainte-Hélène de Chester, Sainte-Clothilde (26, 34, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 24 août et le 31 août 1892.
Les localités mentionnées sont: Warwick, Princeville, Stanfold, Arthabaskaville, Sainte-Hélène de Chester et Saint-Christophe (26, 35, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 31 août et le 8 septembre 1892. Les localités mentionnées sont: Tingwick, Warwick, Saint-Paul, Stanfold, Sainte-Victoire(26, 36, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 8 et le 15 septembre 1892. Les localités mentionnées sont: Tingwick, Warwick, Bulstrode, Saint-Norbert, Saint-Paul, Stanfold, Sainte-Victoire et Sainte-Hélène (26, 37, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 15 et le 29 septembre 1892. Les localités mentionnées sont: Tingwick, Warwick, Bulstrode, Saint-Norbert, Horton, Chester Nord, Stanfold, Sainte-Victoire et Sainte-Hélène (26, 39, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 29 septembre et le 13 octobre 1892. Les localités mentionnées sont: Tingwick, Warwick, Bulstrode, Saint-Norbert, Horton, Chester Nord, Saint-Christophe, Saint-Paul, Blandford, Stanfold, Sainte-Victoire et Sainte-Hélène (26, 41, p. ?)
- Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 13 et le 20 octobre 1892. Les localités mentionnées sont: Arthabaskaville, Bulstrode, Saint-Norbert, Horton, Chester Nord, Saint-Christophe, Saint-Paul, Blandford, Stanfold, Sainte-Victoire et Sainte-Hélène (26, 42, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 20 et le 28 octobre 1892. Les localités mentionnées sont: Arthabaskaville, Princeville, Warwick, Tingwick, Bulstrode, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Saint-Paul, Blandford, Stanfold, Sainte-Victoire et Sainte-Hélène (26, 43, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 28 octobre et le 2 novembre 1892. Les localités mentionnées sont: Tingwick et Horton (26, 44, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 3 et le 16 novembre 1892. Les localités mentionnées sont: Sainte-Victoire, Tingwick, Horton, Warwick, Saint-Norbert, Bulstrode et Arthabaskaville (26, 46, p. 3).
- Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 17 et le 30 novembre 1892 (26, 48, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 1 et le 21 décembre 1892 (26, 51, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 22 décembre 1892 et le 17 janvier 1893 (27, 3, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 2 et le 8 février 1893 (27, 6, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 9 et le 15 février 1893 (27, 7, p. 2). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 17 février et le 8 mars 1893 (27, 10, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 9 et le 16 mars 1893 (27, 11, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 16 et le 22 mars 1893 (27, 12, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 23 et le 29 mars 1893 (27, 13, p. 3). - Même liste, cette fois pour les mutations qui ont eu lieu entre le 30 mars et le 6 avril 1893 (27, 14, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 7 et le 13 avril 1893 (27, 15, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 7 et le 13 avril 1893 (27, 15, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 14 et le 19 avril 1893 (27, 16, p. 3).
- Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 19 et le 26 avril 1893 (27, 17, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 27 avril et le 10 mai 1893 (27, 19, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 10 et le 23 mai 1893 (27, 21, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 24 et le 31 mai 1893 (27, 22, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 1 et le 13 juin 1893 (27, 24, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 15 et le 22 juin 1893 (27, 25, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 29 juin et le 12 juillet 1893 (27, 28, p. 2). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 12 juin et le 19 juillet 1893 (27, 29, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 20 juillet et le 3 août 1893 (27, 31, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 3 et le 15 août 1893 (27, 33, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 16 et le 24 août 1893 (27, 34, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 24 et le 31 août 1893 (27, 36, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 31 août et le 12 septembre 1893 (27, 37, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 13 et le 20 septembre 1893 (27, 38, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 21 et le 28 septembre 1893 (27, 39, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 28 septembre et le 4 octobre 1893 (27, 40, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 4 et le 11 octobre 1893 (27, 41, p. 3). - Même liste, pour les mutations qui ont eu lieu entre le 12 et le 18 octobre 1893 (27, 42, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 26 (30 juin 1892) : 3 (suite: 26, 27, p. 2; 26, 28, p. 3; 26, 29, p. 2; 26, 30, p. 2; 26, 31, p. 3; 26, 32, p. 3; 26, 33, p. 2; 26, 34, p. 2; 26, 35, p. 3; 26, 36, p. 3; 26, 37, p. 3; 26, 39, p. 3; 26, 41, p. 2; 26, 42, p. 2; 26, 43, p. 2; 26, 44, p. 3; 26, 45, p. 3; 26 p. 2; 26, 31, p. 3; 26, 32, p. 3; 26, 33, p. 2; 26, 34, p. 2; 26, 35, p. 3; 26, 36, p. 3; 26, 37, p. 3; 26, 39, p. 3; 26, 41, p. 2; 26, 42, p. 2; 26, 43, p. 2; 26, 44, p. 3; 26, 45, p. 3; 26, 46, p. 3; 35, p. 3; 26, 36, p. 3; 26, 37, p. 3; 26, 39, p. 3; 26, 41, p. 2; 26, 42, p. 2; 26, 43, p. 2; 26, 44, p. 3; 26, 45, p. 3; 29, p. 3; 27, 21, p. 2; 27, 22, p. 2; 27, 23, p. 3; 27, 28, p. 2).
15 No d'identification : 13 957

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de Francis McCaffey, de Nicolet. L'encan public aura lieu le 3 septembre, à Trois-Rivières. Le débiteur cèdera les biens meubles et immeubles, soit: dettes de livres (3 564,90$) et estacades flottantes, chaînes, ancres, chaland, etc. (5 000,00$). Des lots de terres seront aussi vendus. Ces lots sont nombreux et se trouvent dans plusieurs cantons: Bulstrode surtout, mais aussi Warwick, Horton, Nicolet, Simpson. Le curateur est F. Valentine et l'encanteur, Magloire Martin.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 33 (18 août 1892) : 2.
16 No d'identification : 14 211

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection annuelle des officiers de la société d'agriculture du comté d'Arthabaska, le 20 décembre. Le président sera Antoine Gagnon et le vice-président Jas. Goodhue. Il y a des directeurs, qui semblent avoir chacun autorité sur un village (les noms sont donnés). Ils proviennent de Saint-Christophe, Saint-Norbert, Saint-Albert, Sainte-Victoire, Tingwick, Warwick, Chester Ouest, Sainte-Hélène, Stanfold, Horton, Bulstrode, Blandford. J. C. Powell, secrétaire de la société, a été choisi à nouveau pour remplir cette charge.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 4 (28 décembre 1871) : 2.
17 No d'identification : 14 329

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Ventes par le shérif d'un terrain, dans une cause opposant L.P.E. Crépeau, demandeur, et Joseph Frigon fils, défendeur. Ledit terrain est situé dans le 4e rang du canton de Horton, partie du lot no. 7, et contient des moulins (C.S.A. no.193).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 47 (01 novembre 1884) : 3.
18 No d'identification : 14 360

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a eu incendie au tout nouveau presbytère de Horton.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 11 (15 février 1872) : 2.
19 No d'identification : 23 902

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite d'Antoine Lampron, agriculteur de Horton.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 9, no 41 (23 septembre 1875) : 2.
20 No d'identification : 43113

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Origine des noms donnés à des lieux »

Le journal publie un article sur l’origine des noms donnés aux municipalités ou aux villages de St-Cyril-de Wendover, de St-Lucien, de Rivière St-François, de Malmaison Tring, de St-Victor de Tring, de Horton, de Stanbridge, de Manseau, de Martinville, de Ham , d’Ayer’s Cliff, de Burrough Falls, de Moose Park, de Nutts Corner et de Noyon.

Référence
«Origine des noms donnés à des lieux», The Spokesman (26 avril 1940) : 7.
21 No d'identification : 14 690

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lors d'une séance générale au Conseil de comté d'Arthabaska, à Arthabaskaville, il a été question de deux requêtes pour cours d'eau et route dans Horton et Wendover. Les surintendants ont été nommés. Le nom des personnes présentes et des surintendants est indiqué.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 24 (15 juin 1893) : 2.
1 - 21 sur 21 résultats