Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Saint-Calixte
1 - 16 sur 16 résultats Imprimer
1 No d'identification : 38

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Paroisse de St-Calixte a célébré en 1899 : 133 baptêmes, 70 sépultures, 22 mariages.
- Statistiques semblables pour Notre-Dame-de-Lourdes et pour Sainte-Sophie.
- Même chose pour Stanfold, Victoriaville et Sainte-Julie (p.3).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 4 (06 janvier 1900) : 2-3.
2 No d'identification : 6 175

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos de Somerset (d'après un extrait de l'ouvrage de M.S. Drapeau):

En 1851, la population était de 306 familles pour un total de 2 929 habitants, tous Canadiens français, sauf 23 personnes. Les terres en état de culture couvraient 6 099 acres. On y avait produit 27 698 minots de grains, 21 038 minots de patates et 1 795 tonneaux de foin.

La valeur totale des propriétés foncières est estimée à 564 979 $. La valeur des instruments agricoles est de 25 947 $ et celle du bétail est de 9  491 $.

Parmi les chemins ouverts, il y a celui de la Grosse Île et la route du 8e rang, qui va jusqu'au dépôt du chemin de fer. Ces chemins sont dans Sainte-Julie. Il y a aussi le chemin du 1er rang, appelé aussi chemin de la rivière Noire, situé sur un terrain bas et marécageux. Ce chemin prolonge le chemin provincial d'Arthabaska, et est d'une longueur de 11 milles. Ce dernier sera rallongé jusqu'au lac Saint-François (il mesurera alors 32 milles). L’idée est de faciliter la colonisation, entre autres, des cantons Colraine et Price.

En dix ans, la population a augmenté de 1 704 personnes. On y compte 9  213 acres de terres en état de culture.

Ce canton renferme deux paroisses, soit Sainte-Julie et Saint-Calixte. La première est profonde de 7,5 milles. Il y a une église en bois (110 pieds par 45) qui est encore en construction. Un prêtre y réside depuis 1854. Il y a six écoles, dont une «école modèle», pour un total de 240 élèves.

«La bonne qualité du sol de ce canton va en faire indubitablement une des paroisses les plus florissantes de l'endroit». L'auteur dit que le recensement de 1851 ne fournit pas de données pour les deux paroisses séparément, mais que d'après le rapport sur les « Missions du diocèse de Québec de 1854 », la paroisse de Sainte-Julie comptait en 1853, environ 180 familles pour un total de 1 100 personnes. Ce même rapport indique que c'est le curé de Saint-Calixte qui desservait la paroisse.

Pour ce qui est de la paroisse de Saint-Calixte, elle est d'une forme irrégulière et est constituée de 176 lots et d'une partie de l'augmentation de Somerset. Il y a une église au bord de la rivière Blanche. Il y a six écoles primaires, une «école modèle» et un couvent (où étudient 71 élèves), pour un total de 385 enfants. L'auteur ajoute à la suite un extrait d'un texte de l'abbé Charles Trudelle où il raconte l'histoire du premier habitant de Somerset, J. B. Lafond, natif de la Baie-du-Febvre. Le 2e habitant était Joseph Grondin.

Référence
«Colonisation, comté de Mégantic», Le Défricheur (Avenir), vol. 2, no 28 (09 juin 1864) : 1.
3 No d'identification : 6 885

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le vingt troisième jour de Mars mil huit cent soixante et dix huit. Joseph Lambert, de la paroisse de St. Calixte de Somerset, cultivateur. (demandeur) Vs Ferdinand Marcotte ci-devant de la paroisse de Ste. Sophie d'Halifax, maintenant absent de cette Province (défendeur)».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 26 (28 mars 1878) : 4 (suite: 1, 27, p. 4).
4 No d'identification : 7 579

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Comté de Mégantic: Nombre de baptêmes, mariages et sépultures (dans l'ordre): à Saint-Calixte, 105, 15 et 32; à Sainte-Julie, 103, 15 et 38; à Sainte-Sophie, 95, 9 et 14; à Saint-Ferdinand, 126, 15 et 32; à Sainte-Anastasie, 29, 4 et 8; à Inverness, 77, 13 et 20; à Leeds, 71, 14 et 33; à Irlande, 79, 8 et 10. Il y a donc au total: 685 baptêmes (dont 487 catholiques), 93 mariages (dont 61 catholiques) et 187 sépultures (dont 132 catholiques).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 2, no 11 (19 février 1868) : 3.
5 No d'identification : 9 240

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La semaine dernière, les exercices du jubilé ont eu lieu à Sainte-Julie de Somerset. C'est le vicaire de Saint-Roch de Québec, Jos. Sirois, qui a dirigé les cérémonies. Les mêmes exercices ont eu lieu à Saint-Calixte, «quelques jours auparavant». Cette fois, le maître des cérémonies a été M. Ant. Gauthier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 3, no 50 (18 novembre 1869) : 2.
6 No d'identification : 9 752

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Horaire de la visite paroissiale de Mgr Gravel dans la région, entre le 30 mai et le 29 juin 1887. Le nom des localités et la date de la visite sont inscrits. Chaque visite dure une journée.
- Pour connaître l'horaire de la visite paroissiale (durée de 2 jours) dans l'archidiocèse de Québec, entre le 6 juin et le mois d'octobre, voir 21, 22, p. 3. Les localités visitées qui font partie de la région: Inverness, Saint-Pierre Baptiste, Sainte-Julie, Notre-Dame de Lourdes, Saint-Calixte et Sainte-Sophie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 20 (28 mai 1887) : 3 (suite: 21, 22, p. 3).
7 No d'identification : 11 642

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans la Gazette Officielle de Québec, plusieurs écoles sont ajoutées au district d'inspection de M. l'inspecteur d'écoles Stenson. On remarque dans la liste les écoles catholiques des municipalités de Inverness, Saint-Calixte, Sainte-Julie, Saint-Ferdinand, Sainte-Sophie, Leeds et Ireland, dans le comté de Mégantic, district d'Arthabaska

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 51 (24 novembre 1870) : 2.
8 No d'identification : 22 433

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a 70 membres dans l'Ordre Canadien des Forestiers de Saint-Calixte (no 856), fondé l'an dernier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 35, no 26 (28 juin 1901) : 3.
9 No d'identification : 23 622

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le prêtre D. Matte écrit au journal pour dire que le Pape Pie IX accorde une indulgence plénière applicable aux défauts à tous ceux et celles qui se confesseront et feront leur communion à l'église de Saint-Calixte le jour de la fête de Sainte-Anne ou un jour de l'Octave.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 32 (11 juillet 1872) : 2.
11 No d'identification : 7 102

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À propos du couvent de Somerset: «Fondé depuis six ans, cet établissement est déjà dans un état des plus prospères. Les Soeurs de la Charité qui en ont la direction ont prouvé une fois de plus qu'elles pouvaient, non seulement donner des soins et porter des consolations aux malades, mais encore donner aux jeunes filles de nos campagnes une instruction solide et une éducation distinguée. Malgré la faiblesse de leurs ressources et le prix modique de la pension qui n'est que de cinq piastres par mois, grâce à la stricte économie, elles ont pu, pendant les vacances qui sont à la veille de se terminer, construire un vaste dortoir où les élèves auront tout le confort désirable. Celles-ci y trouveront des gardes-robes, et une armoire, servant en même temps de table de toilette, pour chaque élève. La rentrée aura lieu lundi le 2 septembre prochain. Pour des raisons que les parents sauront apprécier, il ne sera pas permis de coucher ailleurs qu'au couvent ou chez leurs parents». Ce couvent, bâti par les contribuables de Saint-Calixte, a d'abord été une maison d'école ordinaire. Puis, à partir du 4 octobre 1861, 4 soeurs s'y sont installées et la maison est devenue couvent. Il y eu d'abord 20 pensionnaires et 53 à 80 externes. On dit que ces étudiantes ont obtenu de bons résultats aux premiers examens de juillet 1862. Le nombre d'élèves a par la suite doublé. Depuis août 1866, les dames de Plessisville organisent un bazar pour venir en aide au couvent. La somme de 500$ qui fut amassée servit à payer des dettes et à faire quelques améliorations. Le couvent mesure 70 pieds par 40. «Le mode d'éducation adopté dans ce couvent est très approprié aux moeurs, aux besoins de nos Cantons». En effet, on y forme des institutrices et on enseigne «les qualités que doivent avoir une épouse chrétienne, une bonne mère de famille». On y enseigne donc l'économie domestique. Le curé de Somerset seconde l'entreprise des Soeurs (2, 3, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 1, no 38 (29 août 1867) : 2 (suite: 2, 3, p. 2).
12 No d'identification : 2 569

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: PAINCHAUD JEAN-MARIE. Sujets: SAVOIE-GUAY (PARADE) /ST-JEAN-BAPTISTE. Descripteurs: PHOTO PRISE SUR LA RUE ST-CALIXTE DU CHAR DE LA CIE SAVOIE-GUAY. Notes: MAISON EN ARRRIÈRE-PLAN FUT DÉMÉNAGÉE SUR LA RUE ST-LOUIS POUR DEVENIR LE MAGASIN P.A. PAINCHAUD. Localisation géo.: PLESSISVILLE, COIN ST-ÉDOUARD, ST-CALIXTE. Date approx.: X.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 01 juin 1910, P17/J.4/BL/163/425.
13 No d'identification : 2 614

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: PAINCHAUD JEAN-MARIE. Sujets: CLERGÉ FATIMA, ST-CALIXTE / DESPRÉS ANTOINE, CURÉ DE FATIMA. Descripteurs: PHOTO DU CURÉ DESPRÉS, JEUNE ORDONNÉ. Notes: CURÉ DE 1967 À 1969 À FATIMA CURÉ DE 1968 À 1969 A ST-CALIXTE. Localisation géo.: PLESSISVILLE. Date approx.: X.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 01 janvier 1948, P17/C.3/BL/208/470.
14 No d'identification : 3 339

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: ANDRÉ PELCHAT. Sujets: VENTE DE ROUTE / RUE DU COLLÈGE (ST-CALIXTE AU BOUL. DES SUCRERIES). Descripteurs: ACTE NOTARIÉ 3 PAGES DACTYLOGRAPHIÉES 4 PAGES MANUSCRITES. Localisation géo.: SOMERSET.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 18 novembre 1843, P32/A.1/03/02/07.
15 No d'identification : 3 407

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: ANDRÉ PELCHAT. Sujet: CESSION. Descripteurs: ACTE NOTARIÉ 10 PAGES MANUSCRITES. Notes: CESSION PAR LA CORPORATION SCOLAIRE DE ST-CALIXTE AUX SOEURS DE LA CHARITÉ DE QUÉBEC. Localisation géo.: PLESSISVILLE.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 07 décembre 1868, P32/A.1/03/11/72.
16 No d'identification : 3 429

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: ANDRÉ PELCHAT. Sujets: RECONNAISSANCE DE DETTE / OBLIGATION PAR NOËL BEAUDET À LA CORPO. ST-CALIXTE, SOMER. Descripteurs: ACTE NOTARIÉ DE 2 PAGES DACTYLO. 3 PAGES MANUSCRITES. Localisation géo.: PLESSISVILLE.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 17 mai 1875, P32/A.1/03/14/94.
1 - 16 sur 16 résultats