Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Yamaska
1 - 25 sur 355 résultats Imprimer
1 No d'identification : 915

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès du chanoine Isidore Béland. Natif de Sainte-Ursule, il a fait ses études au Séminaire de Nicolet de 1874 à 1881. Il a été président de l'académie du Séminaire de Nicolet en 1880. Ayant terminé ses études, il prend la soutane en 1881 et enseigne les « éléments » au Collège de Nicolet en 1881 et 1882. Sous-diacre en 1884 et ordonné prêtre en 1885 à Trois-Rivières par Mgr Laflèche, il devient aussitôt vicaire à Saint-Guillaume d'Upton. Il a été vicaire à la Baie-du-Febvre en 1880 et à Arthabaskaville en 1888; curé de Saint-Fulgence de Dunham de 1891 à 1900, curé de Saint-Pie de Guire de 1900 à 1910, curé d'Yamaska de 1910 à 1929. Il se retire en 1929 pour cause de maladie et s'installe à l'Hôtel-Dieu de Nicolet, puis à l'hôpital Christ-Roi de Nicolet. En 1929, il est fait chanoine honoraire de la cathédrale de Nicolet.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 16 (18 juillet 1934) : 2.
2 No d'identification : 1 041

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les énumérateurs sont à préparer les listes électorales fédérales du comté de Nicolet, conformément à la nouvelle loi du cens électoral voté au cours de la dernière session fédérale. Les comtés de Nicolet et Yamaska étant démembrés, les paroisses de ces comtés sont réunies pour former le nouveau comté de Nicolet-Yamaska. Il y a au total 48 municipalités, divisées en 93 arrondissements de scrutin. Population approximative du nouveau comté : 39 219. On publie ensuite la liste des énumérateurs de chaque municipalité, telle que fournie par le registraire. La liste indique les comtés, les municipalités et paroisses concernées, le nombre de polls par municipalité ou paroisse, le nom et l'activité professionnelle des énumérateurs (cultivateurs, maires, secrétaires trésoriers, notaires, syndics des écoles, avocats, médecins, agronomes, membres de commissions scolaires, etc.).

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 24 (21 novembre 1934) : 2.
3 No d'identification : 1 056

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Plusieurs changements ont lieu dans le diocèse de Nicolet, par ordre de l'évêque Mgr Brunault. Le curé de Saint-François-du-Lac est décédé; il est remplacé par le curé de Sainte-Eulalie. Le curé de Sainte-Cécile est nommé à Sainte-Eulalie. Le chapelain des Frères du Sacré-Coeur de Victoriaville est nommé curé à Sainte-Cécile, tandis que le vicaire de Gentilly le remplace comme chapelain. Le vicaire de Saint-François du Lac est nommé à Gentilly. Les vicaires de Yamaska et Saint-Grégoire changent de paroisse entre eux.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 1 (07 avril 1934) : 2.
4 No d'identification : 1 596

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On prépare ce que l'on qualifie du « plus ambitieux "enchaînement" de postes de radio que l'on ait jamais tenté et la plus lointaine irradiation que l'on ait jamais entreprise dans le monde de la radio-téléphonie ». Il s'agit, pour le jour de la Confédération, de faire entendre les cloches du carillon de la Tour de la Victoire à Ottawa et le message du roi Georges V en réponse au chant de l'hymne national dans le monde entier. La première irradiation partira d'Ottawa à 4 h p.m. le 1er juillet. Le programme sera relié par les lignes de la compagnie Bell de Drummondville et de là, sera transféré au-delà de l'Atlantique par le système Marconi. Il sera repris au poste de réception d'Angleterre et transmis par téléphone à Londres, distribué par le poste de Bristol dans toute la Grande Bretagne et l'Europe. Le message du roi reviendra au Canada par le même parcours en sens inverse, mais il sera transféré par « marconnigrame » au poste-récepteur d'Yamaska, relayé par la compagnie Bell à Ottawa, où le poste CNRO sera le poste principal pour la distribution, dans les deux sens, pour tout le Dominion et les États-Unis. À cause de la résistance sur la ligne de téléphone, le message qui partira d'Yamaska diminuera d'intensité et sera amplifié en cours de route. Au cas où le rayon Marconi serait complété à Drummondville le premier juillet, le message reçu d'Yamaska y serait entendu en même temps qu'à Canberra. On souligne que cet exploit serait « un anéantissement d'espace qui touche de près au surnaturel ».

Référence
Le Regard, vol. 1, no 6 (12 mai 1927) : 4.
5 No d'identification : 1 612

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication d'un tableau donnant le détail des majorités des candidats dans les diverses paroisses du comté de Yamaska.
- Lettre du candidat défait d'Yamaska, le notaire Desrosiers. Il remercie les gens qui l'ont supporté, de même que les électeurs « libres et qui n'attendent rien du Gouvernement » qui lui ont donné leur appui. Il ne blâme pas ceux de ses amis libéraux qui, par conviction, ont voté contre lui. Il félicite ses adversaires pour la « parfaite courtoisie avec laquelle ils m'ont traité au cours de la lutte ». Il souhaite au peuple de ne pas regretter son choix de gouvernement, choix fait malgré les plaintes adressées à ce même gouvernement.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 8 (26 mai 1927) : 1.
6 No d'identification : 1 707

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le vicaire de Saint-Christophe quitte sa paroisse pour aller exercer son ministère aux États-Unis. Il est remplacé par l'ancien vicaire de Yamaska, où un prêtre nouvellement ordonné devient vicaire.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 3 (27 janvier 1881) : 3.
7 No d'identification : 1 709

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les habitants de Nicolet ne s'attendaient pas à voir la rivière creusée dans un avenir proche durant l'hiver 1880. C'est ainsi qu'on décide d'envoyer une délégation à Ottawa pour rencontrer le ministre des Travaux publics. La députation se rend dans la capitale en avril 1880. On rapporte certains de ses faits et gestes (réceptions, etc.). On reproduit un article du Journal des Trois-Rivières (qui reprend les explications sur le commerce du bois et la navigation déjà présentées plus tôt). Troisième visite des ingénieurs en été 1880 pour examiner la rivière Nicolet. On reproduit un article du Sorellois, qui parle lui aussi des avantages pour le commerce du bois et la navigation dans ce secteur dangereux du fleuve d'un havre à Nicolet (description du naufrage récent de 3 barges et des bris de leurs équipements). Ils ajoutent que la canalisation des rivières Yamaska et Saint-François serait aussi bénéfique pour plusieurs comtés. L'article se double d'un entrefilet qui annonce que des travaux pour l'amélioration des rivières Yamaska et Saint-François seront entrepris au printemps par le gouvernement fédéral.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 4 (03 février 1881) : 2.
8 No d'identification : 1 740

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les travaux d'aménagement de la rivière Yamaska seront aussi financés par le gouvernement fédéral pour une somme de 15 000$. On félicite particulièrement le député d'Yamaska pour ses efforts dans ce dossier.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 8 (03 mars 1881) : 2.
9 No d'identification : 1 897

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil de Yamaska a adopté à l'unanimité un règlement interdisant la vente de toute liqueur enivrante.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 14 (14 avril 1881) : 3.
10 No d'identification : 1 901

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article sur le chemin de fer des Basses-Laurentides, qui doit relier le Lac Saint-Jean à Trois-Rivières et Québec. L'idée du premier embranchement (vers Trois-Rivières) est accueilli avec enthousiasme par le journal, car cela bénéficiera selon lui aux comtés de Nicolet et Yamaska. Il prétend que sa construction hâtera celle du chemin de fer de jonction du Lac Champlain et du Saint-Laurent, qui sera alors la voie la plus rapide en direction des États-Unis. La South Eastern, propriétaire de ce chemin de fer sur la rive sud, devrait trouver à son avantage de compléter la ligne rapidement, pour bénéficier du commerce des vallées de la rive nord.
- Une délégation, composée de députés de plusieurs comtés, dont celui de Nicolet, rencontre des ministres et dirigeants à Québec, au sujet du chemin de fer des Basses-Laurentides.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 15 (21 avril 1881) : 2 (suite: 1, 15, p. 3).
11 No d'identification : 1 942

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le gouvernement fédéral demandera bientôt des soumissions pour les travaux de la rivière Yamaska.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 16 (28 avril 1881) : 3.
12 No d'identification : 1 953

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a actuellement 10 à 12 fromageries dans le comté de Yamaska, toutes très florissantes. Dans la paroisse de La Baie, il y en a 6, qui fonctionnent très bien et produisent un fromage de qualité supérieure.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 17 (05 mai 1881) : 3.
13 No d'identification : 1 960

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nomination d'un paroissien de Saint-David du comté de Yamaska à titre de commissaire d'école.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 18 (12 mai 1881) : 3.
14 No d'identification : 1 969

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On reparle de M. Blondin, qui a récemment signé les articles sur les fromageries. M. Blondin est le premier organisateur des fromageries de La Baie. Son établissement actuel peut sans crainte être donné comme modèle de fromagerie. Le gouvernement, qui veut favoriser cette industrie, devrait donner des primes aux fromageries aussi bien construites. Le journal le Nord félicite M. Blondin : on reproduit 2 paragraphes à ce sujet. On apprend que M. Blondin est notamment registrateur du comté de Yamaska. Le Messager de Nicolet ajoute qu'il est toujours prêt à recevoir des articles traitant de manière convenable de la colonisation ou de l'industrie.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 19 (19 mai 1881) : 3.
15 No d'identification : 3 583

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Demande de soumission jusqu'au 15 juillet prochain, pour les travaux requis en vue d'améliorer la navigation dans la rivière Yamaska, d'après les plans et devis établis. La soumission doit être envoyée en enveloppe cachetée et accompagnée d'un chèque.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 25 (30 juin 1881) : 3.
16 No d'identification : 3 587

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'ingénieur du gouvernement est arrivé à Yamaska pour diriger les travaux de canalisation de la rivière. Ces travaux doivent commencer prochainement : on demande actuellement des soumissions. Plusieurs entrepreneurs de La Baie, Saint-François et Saint-Thomas doivent en faire.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 26 (07 juillet 1881) : 3.
17 No d'identification : 3 605

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a de la culture de tabac dans le comté de Nicolet. On réclame actuellement la nomination d'un inspecteur de tabac dans le district dont fait partie ce comté. Depuis un an, l'arrondissement d'Yamaska, Drummond, Richelieu, etc, a son inspecteur. Cette loi devrait être respectée aussi dans le district comprenant Nicolet. D'ailleurs, cela cause des problèmes, car les cultivateurs qui s'aventurent en ville pour vendre du tabac non estampillé risquent d'être arrêtés par les agents du gouvernement, de se le voir confisquer, ainsi que leurs chevaux et voitures, s'ils ne peuvent payer les frais sur-le-champ. C'est un état de choses intolérable, surtout en sachant que la culture du tabac est en expansion.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 29 (28 juillet 1881) : 2.
18 No d'identification : 3 632

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On donne des chiffres du recensement pour l'Ontario et le Québec. Le comté de Nicolet compte 3350 âmes de plus qu'en 1871, où il comptait 23262 habitants. Le comté de Yamaska compte 774 personnes de plus.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 31 (11 août 1881) : 2.
19 No d'identification : 3 678

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le contrat pour les travaux de la rivière Yamaska est donné à MM. Brecken et Garretty. Coût prévu : 75 000$.
- On ignore encore qui est choisi pour réaliser le contrat pour les travaux du havre de la rivière Nicolet, mais on assure que ces travaux seront bien réalisés.
- L'inauguration des travaux de la Yamaska aura lieu le 12 octobre, en présence de Sir John A. MacDonald, Sir Hector Langevin, les hon. MM. Mousseau, Chapeleau, Caron, Loranger, White.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 33 (25 août 1881) : 3 (suite: 1, 35, p. 3; 1, 36, p. 3).
20 No d'identification : 3 736

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Reproduction d'un article extrait du journal Le Monde. Les travaux du havre de refuge sur la rivière Nicolet seront inaugurés le 12 octobre prochain, en même temps que ceux de la rivière Yamaska. Les citoyens de Nicolet se préparent à célébrer l'événement par un pique-nique politique en l'honneur de Sir Hector Langevin et un comité existe à cette fin. On conseille aux comtés de Nicolet et Yamaska de confondre les 2 démonstrations en une : au lieu d'une affaire locale, on ferait une grande fête politique des districts de Richelieu, Trois-Rivières et Saint-Hyacinthe. « Nous espérons que l'on réussira à opérer une entente et à choisir un lieu mitoyen d'un accès facile aux citoyens des comtés d'Yamaska, Rouville, Saint-Hyacinthe, Bagot, Richelieu, Nicolet, Berthier, Maskinongé, Saint-Martin, Trois-Rivières, Champlain. »

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 38 (22 septembre 1881) : 3.
21 No d'identification : 3 740

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Mme Fairfield a obtenu un prix dans le comté d'Yamaska pour son fromage, fabriqué à sa manufacture de Saint-François-du-Lac.
- Il semble que Mme Fairfield n'aurait pas gagné ce prix en fin de compte. L'an dernier, elle aurait obtenu un prix pour la fromagerie du village de La Baie, cette année, elle en a obtenu un au concours de Montréal pour la même fabrique, plus une mention honorable avec recommandation pour la fabrique de La Baie. « C'est assez pour placer Mme Fairfield au premier rang comme fromagère. »

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 38 (22 septembre 1881) : 3 (suite: 1, 39, p. 3).
22 No d'identification : 3 756

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Gazette de Sorel lance des appels aux libéraux de quelques comtés et le Messager en reproduit des extraits. On y parle du comté de Richelieu et de Yamaska. À propos de ce dernier, la Gazette prophétise que les jours en politique du député conservateur fédéral sont comptés et qu'il faut se concentrer pour gagner ce comté. Inutile de s'attaquer au député provincial, qui est trop solidement appuyé. Le Messager soutient pour sa part qu'il n'y a aucun sujet de crainte : le parti libéral est à peu près mort dans Yamaska et le député fédéral est très dévoué, nul n'aurait la stature de se présenter contre lui.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 34 (01 septembre 1881) : 2.
23 No d'identification : 3 758

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fête prévue à Sorel à l'occasion de l'inauguration des travaux de la rivière Yamaska a eu lieu. Les Hon. MM. Langevin et Chapeleau étaient présents, mais Sir John A. MacDonald était absent. Environ 3000 personnes se sont déplacées pour assister à la fête. On énumère les politiciens présents, on décrit un peu la fête, la décoration, la musique, l'arrivée des politiciens par bateau. Le corps de musique de la Baie-du-Febvre était présent. Les assistants se sont rendus à l'embouchure de la rivière Yamaska, où Sir Hector Langevin a fait un discours. Puis tout le monde retourne à Sorel et des adresses et réponses sont présentées. La fête a été un plein succès si on tient compte du mauvais temps...

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 40 (13 octobre 1881) : 3.
24 No d'identification : 3 782

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les élections sont annoncées au niveau provincial : la mise en candidature se fait le 25 novembre et le vote se fait le 2 décembre. Plusieurs articles relatent les accomplissements des deux partis, libéral et conservateur, au cours du mandat qui s'achève.
- Un article porte plus particulièrement sur notre région. On appelle à une bonne organisation, tout en se disant sûr des comtés de Nicolet et Yamaska. La faveur populaire va au gouvernement Chapeleau.
- Un autre article dénombre certains candidats. Il n'y aurait aucun candidat sérieux contre le député sortant à se présenter dans Yamaska, tandis qu'on prévoit au moins 3 candidatures, dont celle du député actuel, dans Nicolet. On passe en revue quelques autres comtés des environs.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 43 (03 novembre 1881) : 2.
25 No d'identification : 3 783

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des entrepreneurs travaillent à l'écluse de l'île Cardin, à Yamaska.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 43 (03 novembre 1881) : 3.
1 - 25 sur 355 résultats