Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index toponymique

Warwick
1 - 25 sur 1152 résultats Imprimer
1 No d'identification : 67

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'histoire des Bois-Francs, 2e partie. Évocation du courage des ancêtres fondateurs venus de France.
- Relation de la découverte du territoire : les pionniers prennent possession des terres habitables qui forment la partie des Cantons de l'Est connue sous le nom de Bois-Francs. Bois-Francs : nom donné au départ aux seuls cantons de Somerset, Stanfold et d'Arthabaska, mais cette dénomination s'est ensuite étendue aux cantons d'Inverness, Halifax, Chester, Warwick et de Ham. Noms à consonance anglophone mais on y respire l'air de la patrie...
- Forêts connues dès avant 1830...
- Habitant de Saint-Pierre-les-Becquets est venu l'hiver en raquettes pour piéger au bord de la rivière Blanche. Plusieurs chasseurs visitent le territoire avant de s'installer. Édouard Leclerc, de Saint-Grégoire, remonte la rivière du Loup (une branche de la rivière Nicolet qui traverse cantons de Stanfold et d'Arthabaska) en 1832 ou 1833 pour s'installer à Stanfold. Leclerc est le premier à s'installer et à construire sa demeure sur le territoire des Bois-Francs.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 7 (27 janvier 1900) : 1.
2 No d'identification : 106

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs, suite (8).
L'alarme étant donnée, on organise des recherches, mais on ne retrouve le curé et son compagnon qu'après leur décès. Soigné, le troisième voyageur survit.
- On ramène les restes du curé et de son compagnon à Somerset où ils sont enterrés.
- Il faut à présent parler des deux plus grands obstacles que rencontrèrent les colons.
- Premier obstacle : le manque de chemins. Rappel des difficultés de transport connues par les colons et des ralentissements que cette situation impose à toute entreprise de colonisation.
- Sir D.Daly réussit à faire ouvrir le chemin provincial d'Arthabaska en 1848. Il traverse plusieurs cantons et entraîne le développement de six paroisses vivantes et actives.
- Le chemin de fer du Grand-Tronc est une autre voie d'accès des Bois-Francs. Il donne le dernier élan vers la prospérité.
- Comparaison du temps et des conditions de transport dans les Bois-Francs.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 13 (10 mars 1900) : 1.
3 No d'identification : 367

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le club dramatique de Warwick a donné sa première soirée.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 1 (23 novembre 1907) : 2.
4 No d'identification : 387

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« La nouvelle manufacture de gants et mitaines est en pleine voie de prospérité [...]. Tout fait présager que, avant longtemps, plusieurs employés nouveaux y trouveront de l'emploi. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 3 (07 décembre 1907) : 3.
5 No d'identification : 392

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Forestiers Catholiques se réuniront pour faire le choix de nouveaux officiers.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 3 (07 décembre 1907) : 3.
6 No d'identification : 393

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Réunion des artisans canadiens-français.
- Résultat des élections (1, 6, p.3).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 3 (07 décembre 1907) : 3.
7 No d'identification : 416

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La station de pompier a été transportée sur le terrain de M.W.C. Houle, au centre du village afin que les appareils nécessaires en cas d'incendies se trouvent davantage à proximité.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (28 décembre 1907) : 3.
8 No d'identification : 417

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Résultat de l'élection des membres de la société des Forestiers Catholiques. Les noms sont mentionnés.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (28 décembre 1907) : 3.
9 No d'identification : 545

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Incendie majeur qui a détruit trois propriétés. Trois jours plus tard, un autre détruisait une grange et le premier rang de Tingwick.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 31 (27 juin 1908) : 3.
10 No d'identification : 769

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le « vicaire, M. Labranche, est allé à Victoriaville, pour les Quarante-Heures ».

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 41 (05 septembre 1908) : 2.
11 No d'identification : 770

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Banque Provinciale du Canada ouvrira d'ici peu une succursale.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 41 (05 septembre 1908) : 3.
12 No d'identification : 913

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Les leçons de Coupe sont commencées [...] sous l'habile direction de Mlle R. A. Giguère, de Québec. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 50 (07 novembre 1908) : 2.
13 No d'identification : 993

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée annuelle des membres de la compagnie d'Assurance Mutuelle contre le feu de St-Médard de Warwick. « Avant l'assemblée, une messe solennelle d'Action de grâces, sera chantée dans l'église de Warwick, à 9h30, à laquelle tous les membres sont priés d'assister. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 2 (04 décembre 1908) : 2.
14 No d'identification : 1 002

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance dramatique donnée par des jeunes amateurs. Ce sont les « membres du cercle Saint-Médard [qui] en ont fait les frais ». On nomme les trois pièces qui sont présentées et le lieu de la séance.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 23 (08 mai 1909) : 3.
15 No d'identification : 1 004

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le terrain de la fabrique en face de l'église a été restauré. Il y a maintenant un pavé et un trottoir en béton.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 23 (08 mai 1909) : 3.
16 No d'identification : 1 005

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Il y a actuellement 108 enfants de cette paroisse qui se préparent à faire leur première communion. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 23 (08 mai 1909) : 3.
17 No d'identification : 1 008

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le gérant de la compagnie des Tabletteries a renouvelé son contrat : il recevra un salaire de 2000$ par année.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 35 (31 juillet 1909) : 3.
18 No d'identification : 1 010

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Émile Desy, agent général pour Royal Victoria Life Ins Co. Montreal. Il a son bureau à Warwick, chez le Dr Laflèche.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 2, no 35 (31 juillet 1909) : 3.
19 No d'identification : 1 083

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de F. X. Robitaille fils, peintre, décorateur et doreur, qui vend ses services pour le lavage, la peinture et la décoration des églises et édifices publics.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 1 (07 avril 1927) : 3.
20 No d'identification : 1 492

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Révérendes Soeurs de l'Hôtel-Dieu de St-Christophe ont sollicité des aumônes en faveur de leurs pauvres à Warwick. Il leur a été donné 225$.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 10 (25 février 1910) : 1.
21 No d'identification : 1 493

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les exercices des Quarante-Heures ont eu lieu du 21 au 23 février dans la chapelle du pensionnat.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 10 (25 février 1910) : 1.
22 No d'identification : 1 533

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une manufacture de hardes se trouve à Warwick. Le nombre de commandes est si élevé que, pendant les mois de mars et avril, du travail de nuit doit s'ajouter trois fois par semaine.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 10 (01 mars 1910) : 4.
23 No d'identification : 1 554

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un comptable de Warwick est décédé.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 4 (28 avril 1927) : 4.
24 No d'identification : 1 572

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La nef de l'église de Warwick est éclairée à l'électricité.

Référence
Le Regard, vol. 1, no 5 (05 mai 1927) : 3.
25 No d'identification : 1 656

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'Union S.Michel et S.Joseph de Sorel est l'une des plus anciennes associations de bienfaisance mutuelle.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 15 (11 mars 1910) : 2.
1 - 25 sur 1152 résultats