Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

280 - 305 sur 445 résultats Imprimer
281 No d'identification : 28 057

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Préface

Message

Sur la première Église des Bois-Francs

Message du président

Si St-Louis m'était conté...
1- Origines historiques
2- Les premiers temps de la colonie
3- La mission
4- Décret d'érection canonique
5- Les premières familles
[Pas de nouveau détail, sauf sur la rivière Bécancour, autrefois appelée par les Abénakis "Sôlinak", "qui fait beaucoup de détours". Le gouvernement fait de Charles Héon le propriétaire d'une grande partie du canton Blandford (350 arpents). Mais incapable d'assumer seul le développement, il en donne des parties à de nouveaux colons. En 1826: début d'ouverture d'un chemin de 12 milles entre Blandford et Maddington jusqu'à Gentilly. (0230_N_0019-0020)]

Hommage aux curés

Rapport sur la paroisse de Saint-Louis pour l'an 1873

Nos presbytères

La fabrique de Saint-Louis de Blandford

Marguilliers

Le cimetière

Extraits des registres de St-Louis

Vocations religieuses de St-Louis

Pot-pourri des prônes

Monument-souvenir

Des fêtes inoubliables

25ième de l'abbé Valère Proulx

Hommages à tous ces coeurs vaillants, artisans de notre paroisse

Le Conseil Municipal de St-Louis de Blandford

Maires de St-Louis

Secrétaires de la municipalité

Extraits des archives du municipal

Hommage au fondateur

Au scolaire

Liste des présidents de la Commission scolaire

Historique des bureaux de postes

Activités de l'année

Saviez-vous que...

Généalogie (les descendants des principales familles)

Référence
Album-souvenir. Cent cinquantième de Saint-Louis-de-Blandford (berceau des Bois-Francs), s.l., s.n., [1975], Monographies CDQ CD13-0230.
282 No d'identification : 27 540

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Trouée dans la forêt
Premier colon
[François Houle vers 1853. Noms des autres colons qui le suivirent, dont J.-B. Vincent. Onésime Rousseau, marchand, serait le fondateur de Ste-Perpétue, selon le titre que des anciens lui ont décerné, en raison de son implication dans le développement de sa paroisse. (0231_N_0019-0021) Dans un autre ouvrage, on semble dire que le premier colon est le nommé Vincent. Mais chose certaine, c'est la famille Vincent qui est partie de sainte-Perpétue vers 1888 pour aller coloniser Sainte-Séraphine. ]
La colonisation
Une missionnaire
Héroïsme
Les premiers chemins
[En 1859, aucun chemin carrossable pour la trentaine de colons. Sous l'initiative du marchand Rousseau, un groupe se rend à Nicolet pour demander au seigneur Trigg l'ouverture d'un chemin jusqu'à Ste-Monique. Refus mais un décret d'ouverture le condamne quelques mois après à payer les frais de l'ouverture de la voie, qui aurait 3 milles de long entre les 2 paroisses et appelée "rang du Cordeau". (0231_N_0026-0027)]

Nous aurons une paroisse
Érection canonique
Considération
Avis public

Nous voulons une chapelle
Première chapelle
Premier missionnaire
Second missionnaire
Route Saint-Charles
Première visite pastorale
La route du Plé

La première église
Deuxième visite épiscopale
Route et rang Sainte-Anne
Troisième visite épiscopale
Troisième missionnaire
Le premier presbytère

Nous avons notre curé
Chapelle trop exiguë
D’autres pionniers
Le battage

Horizons nouveaux
Cinquième visite pastorale
L’attrait de l’inconnu
Deuxième curé
L’école-couvent
Ligne téléphonique
Rang Saint-Edmond
Trois routes se percent

Un curé et son œuvre
Activités de M. Tessier
Route Saint-Jonction de la Ferme
Première érablière
Visite de Mgr Gravel
À l’œuvre
Construction de l’église
Solennelle bénédiction
Gare C.N.R.
Ferronnerie Georges Leclerc
Ajout financier
Achat d’un carillon
Premier vicaire
Quatrième curé (Tourigny)
Visite épiscopale
Constructions vraiment dignes
Première retraite paroissiale
Société de tempérance
Bénédiction des statues
Cinquième curé (Cardin)

Un prêtre dépareillé
Sixième curé (François-Xavier Letendre)
Agrandissement du cimetière
Reconstruction de l’église
L’église actuelle
Les chemins de croix
Bénédiction de l’église actuelle
L’éducation

Foi, espérance, charité
Septième curé (Elphège Janelle)
Achat d’un carillon
Baptême des cloches
Horizons abitibiens
Dix ans de labeur
Électrification
Jeunesse agricole catholique
Cercle d’étude
L’école-couvent
La croisade eucharistique
Neuvième curé

Figures inoubliables et gloires paroissiales
Biographies des curés
Vocations supérieures issues de la paroisse
Marguilliers
Mouvements paroissiaux (exemple : l’œuvre de la Sainte-Enfance)

Référence
Paul-A Bergeron, A l'ombre du clocher. Histoire de la paroisse de Sainte-Perpétue, Nicolet, Montréal, Les Éd. de l'Atelier, 1960, Monographies CDQ CD9-0231.
283 No d'identification : 27 529

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Vie religieuse
Urgence de la colonisation
La petite chapelle
Le presbytère
L’église
Les cloches
Le cimetière
L’étable et la grange
Les statues
Le chemin de croix
Les religieuses de l’Assomption
Nos curés
Liste des marguilliers
Listes des prêtres et religieuses ayant habité à Saint-Wenceslas

Vie municipale de la paroisse
Township d’Aston
Saint-Wenceslas
Photos des maires
Liste des maires, secrétaires-trésoriers et conseillers de Saint-Wenceslas

Vie municipale du village

Vie scolaire

(Vie sociale)
AFEAS
Club de l’ge d’Or
Cercle agricole
Assemblée des jeunes ruraux
Les anciens organismes (exemple : club Aramis)
La bibliothèque municipale
Club de pétanque
Etc.
Bureau de poste
Bars et restaurants
Caisse populaire
Commerces et services

Les familles

Référence
Monique Morin-Richard, Saint-Wenceslas: 1864-1989: de la forêt... à la civilisation moderne, s.l., s.n., s.d.
284 No d'identification : 27 534

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Bureau de poste
Bars et restaurants
Caisse populaire
Commerces et services

Référence
Monique Morin-Richard, Saint-Wenceslas: 1864-1989: de la forêt... à la civilisation moderne, s.l., s.n., s.d.
285 No d'identification : 27 541

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Sur les pas de nos édiles (questions municipales et territoire)

Sur la lancée des bâtisseurs (patrimoine)

Sur le credo de nos ancêtres (origine de la paroisse, communautés religieuses, etc.)

Sur le chemin des écoliers

Sur l’entrain des bénévoles

Sur la fierté de nos familles

Sur le sentier de nos souvenirs


Référence
Johanne Morin, Saint-Célestin: 1864-1989, Sherbrooke, Éditions Louis Bilodeau, 1989, Monographies CDQ CD9-0233.
286 No d'identification : 27 547

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Notes sur la paroisse de Saint-Valère

Les mariages de la paroisse Saint-Valère d’Arthabaska

La mission Saint-Jules

Érection du canton de Bulstrode

Les premiers colons

Les premiers missionnaires

Érection canonique de la paroisse

Le premier curé : l’abbé Louis-Élie Dauth

L’Abbé Edouard Brunel (zouave pontifical)

L’Abbé Joseph-Ludger Tourigny (troisième curé)

L’Abbé Pierre Cardin (quatrième curé)

L’abbé Joseph-Aimé Champoux

Recensements décennaux de la paroisse

L’abbé Joseph Beauchemin

L’abbé Ludger Lavigne

L’abbé Charles-Willie Roux

L’abbé Bruno Fréchette

L’abbé Joseph Campagne

La corvée d’autrefois

Histoire de Saint-Valère de Bulstrode

Construction de la première église

Les reliques de Saint-Valère

Liste des curés de la paroisse

Liste des maires de la municipalité depuis 1872

Liste des présidents de la Commission scolaire

Notes historiques sur Saint-Valère d’Arthabaska (chronologie)

Les premiers règlements de la municipalité

Une première boulangerie

Incendie de la première église

Bénédiction de l’église actuelle

Bénédiction de trois cloches

La compagnie de téléphone de Saint-Valère

Les Dames de Sainte-Anne

Les Enfants de Marie

Fondation de la caisse populaire

Le Cercle des fermières

Fête agricole

Convention mortuaire Saint-Valère

Ordination de l’abbé Claude Lupien

Décès de Père Désiré Bergeron

Bénédiction d’un calvaire

Construction de l’École centrale

Bénédiction du pont neuf et de l’École Marie-Immaculée

Année du centenaire

La société Saint-Jean Baptiste

Mouvements de jeunes

Les produits laitiers

Les industries

La chorale paroissiale

L’Union catholique des cultivateurs

Prêtres, religieux et religieuses de la paroisse

Cercle Lacordaire et Jeanne d’Arc

La vie de Saint-Valère, patron de la paroisse

Référence
Alphonse Allard, Histoire de la paroisse Saint-Valère-d'Arthabaska, 1861-1961, s.l., s.n., 1961, Monographies CDQ CD9-0234.
287 No d'identification : 27 549

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La corvée d’autrefois

Référence
Alphonse Allard, Histoire de la paroisse Saint-Valère-d'Arthabaska, 1861-1961, s.l., s.n., 1961.
288 No d'identification : 27 561

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Première partie

Chapitre 1 : Les origines
La seigneurie de La Baie
Les familles
Les indiens
Pays brûlé
La grande plaine
Les seigneuries de la Baie Saint-Antoine
Les seigneurs
Le moulin rouge
Les partages de la seigneurie
La fin du règne seigneurial

Chapitre 2 : Les municipalités
L’incorporation du village de Baieville
La municipalité de Saint-Joseph

Chapitre 3 : Paroisses détachées de La Baie
Saint-Zéphirin de Courval
Saint-Elphège
La Visitation

Chapitre 4 : Les routes
Seigneurie de La Baye
Paroisse Saint-Antoine de Padoue


Deuxième partie : Un peuple de foi

Chapitre 5 : Les églises
Première église
Deuxième église
Troisième église
Quatrième église
Cinquième église
Sixième église

Chapitre 6 : La fabrique
Le premier curé
Le service religieux avant 1786

Chapitre 7 : Nos pasteurs
Mgr Paul Roi
Hommage à Mgr Paul Roi
Son décès
Les vicaires
Liste des curés et vicaires depuis 1849
Mgr Albertus Martin
Vicaires généraux
Les vocations religieuses
Prêtres du diocèse de Nicolet nés à La Baie
Rév. Sœurs de l’Assomption
Religieuses du Précieux-Sang
Noms des religieuses non-inscrites

Chapitre 8 : Coutumes religieuses
L’Immaculée Conception
Histoire des croix de chemin


Troisième partie : L’éducation

Chapitre 9 : L’éducation
Site des écoles de rang
Ce qu’elles sont devenues
La maîtresse d’école
L’inspecteur d’école
Le régisseur
Construction de L’école Paradis
Pensionnat ou manoir ?
La centralisation des écoles
Le transport scolaire
La régionalisation
La clase pilote
Regroupement des commissions scolaires
Liste des enseignantes de 1940 à 1972

Chapitre 10 : Les Frères des Écoles Chrétiennes
Le pensionnat
Les directeurs du collège
Les sœurs de l’Assomption
L’incendie du 10 janvier 1883
Les enfants de Marie (1907)


Quatrième partie : L’agriculture
Préliminaire

Chapitre 11 : Aspect physique des sols
Évolution de l’agriculture

Chapitre 12
Phase 1
Phase 2
Phase 3

Chapitre 13 : Systèmes de développement de la colonisation
La terre seigneuriale
Concession de terre
La mode des cantons

Chapitre 14 : Événements chronologiques marquant de l’agriculture
Concession de la seigneurie à Jacques Lefebvre
Jacques Lefebvre et le 1er moulin à vent
Prospérité
Corporation de la Commune
L’expropriation de 1953
L’avenir de la Commune
Présidents de la Commune
Secrétaires

Chapitre 15 : Fromageries et beurreries
Liste de ces usines

Chapitre 16 : Le Cercle Agricole
Le réseau d’aqueduc

Chapitre 17 : Industries connexes à l’agriculture
Tanneries, le commerce du foin
Ouverture du chemin de fer
Le Cercle des fermières

Chapitre 18 : Fondation de l’U.C.C.
La renardière
L’agriculture des année 1930
Les systèmes coopératifs
L’agriculture après 1945
Fondation du C.A.B.
Contrôle laitier
Les honneurs


Cinquième partie : Les services publics
Le chemin de fer

Chapitre 19 : L’aqueduc
Les améliorations
Régionalisation du réseau d’aqueduc

Chapitre 20 : Le téléphone
La Compagnie
Présidents, gérants, secrétaires
Liste des abonnés

Chapitre 21 : La Caisse populaire
Les dirigeants actuels

Chapitre 22 : La Mutuelle
Présidents et secrétaires-trésoriers

Chapitre 23 : Le service d’incendie

Chapitre 24 : Les médecins

Chapitre 25 : Les notaires


Sixième partie : Industries, commerces, maisons
Nos maisons
Industries et commerces


Septième partie : Ils sont de chez-nous

Chapitre 28 : L’abbé Geo.-Antoine Belcourt
Edmond de Nevers
Lorenzo de Nevers
Antoinette Elie
L’Hon. Antonio Elie
Eloi de Grandmont
Madame Omer Côté


Huitième partie : Arts et loisirs

Chapitre 29 : Les arts
Un cirque
Le théâtre
La fanfare
Orchestre
Les semeurs de Joie
Groupe Folle-Clore

Chapitre 30 : Les loisirs
Première salle paroissiale
La salle Belcourt
Les carnavals
Le lac St-Pierre
Le club de la Landroche


Neuvième partie : Coutumes et légendes
Les corvées
Les encans
La milice


Dixième partie : Glanures


Onzième partie : Annexes
Contrat de concession
Aveux et dénombrements 1723
Titre de fief de la Baie St-Antoine
Testament de Antoine Lozeau
Chant-thème
Blason d’armes de la famille Lefebvre

Référence
Rosaire Lemay, «Trois siècles sont appris»: Baie-du-Febvre 1683-1983, Trois-Rivières, Éd. du Bien Public, 1983, Monographies CDQ CD9-0235.
289 No d'identification : 27 586

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

La colonisation
Au début il n’y avait rien
Les Cantons de l’Est
Sainte-Victoire à cheval sur les cantons de Stanfold
Arthabaska et Bulstrode
Le peuplement
La colonisation des Bois-Francs
Le problème
Les premiers colons
Et Sainte-Victoire
Marchand n’est pas resté seul

La vie municipale
Le père de Sainte-Victoire
L’organisation municipale
La division d’un territoire
L’arrivée du chemin de fer
L’influence du curé
Date de naissance : 2 avril 1890
Au travail
Premier démembrement
La prohibition
Et le dix-neuvième siècle prend fin
Quelques pratiques particulières
Les années 1930
1940-1990 : plus ça change, moins c’est pareil
L’urbanisation s’enclenche
De 1954 à 1970
L’effervescence des années 1970
La multiplication des rues
L’Éclatement du rôle d’évaluation
Les premiers travaux d’aqueduc et d’égout
L’organisation communautaire
Zonage agricole et zonage urbain
Un événement symbolique
De 1980 à 1900 ou l’autonomie adulte
Un chez-soi
L’autonomie et la collaboration intermunicipale
Au début d’un nouveau siècle
Limites du territoire

La vie économique
Sainte-Victoire territoire agricole : c’était hier
Les premiers balbutiements
L’économie de colonisation
Le premier magasin
Le commerce à l’époque
De l’agriculture de subsistance à l’agriculture commerciale (1890-1940)
L’agriculture commerciale
Chagnon et Béliveau
L’Agriculture en statistiques
Les fermes
Superficie
Culture
La production laitière
L’aviculture
La production porcine
L’avènement du tracteur
Le capital agricole
Le commerce et l’industrie
La " Bricade
La Compagnie Jutras Ltée
Le couvoir, la meunerie et l’abattoir
1960-1970
1989

La vie religieuse
De la mission aux sept pasteurs
Une histoire déjà connue
La mission
La paroisse
L’histoire à travers les hommes (les abbés, de 1867 à 1987)

La vie scolaire
Un système bien modeste
1867-1890 : les premières écoles
L’incorporation de 1890
La municipalisation
1890-1915 : les années difficiles
1916-1930 : la situation se normalise
comparons, ou le rapport Warren
1930-1964 : des hauts et des bas, plus une " sortie "
Les inspecteurs
Écoles et équipements
Les bibliothèques
La population estudiantine
Les institutrices
L’enseignement
L’annexion
La fin des écoles de campagne
Et après
C’est tout le système qui change

De choses et d’autres
Aéroport à Sainte-Victoire
Le barrage
Le bureau d’hygiène
Des courses automobiles à Sainte-Victoire
Deux victimes de la savane de Stanfold
Épidémies et la vaccination
La Grippe espagnole
Marguerite Beauchesne alias la Mère Simon
Ministre dans Sainte-Victoire
Premier terrain de golf
Les " Sauvages " enlèvent un enfant
Le téléphone
Le temps réglementaire

Nos familles

Référence
Claude Raymond, Si Sainte-Victoire d'Arthabaska m'était contée, 1890-1990, Sainte-Victoire d'Arthabaska, C. Raymond, 1990?, Monographies CDQ CD10-0236.
290 No d'identification : 27 591

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les années 1930

Référence
Claude Raymond, Si Sainte-Victoire d'Arthabaska m'était contée, 1890-1990, Sainte-Victoire d'Arthabaska, C. Raymond, 1990?.
291 No d'identification : 27 597

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le barrage


Référence
Claude Raymond, Si Sainte-Victoire d'Arthabaska m'était contée, 1890-1990, Sainte-Victoire d'Arthabaska, C. Raymond, 1990?.
292 No d'identification : 27 618

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Prêtres, enfants de la paroisse
Communauté des Oblats de Marie-Immaculée
Religieux, enfants de la paroisse
Religieuses
Les municipalités de la paroisse (nom des maires et des conseillers)



Référence
Centenaire Saint-Norbert d'Arthabaska 1845-1945 : 29-30 juillet, s.l., s.n., [1945], Monographies CDQ CD10-0244.
293 No d'identification : 27 619

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un siècle de petite histoire
[Pierre Landry quitte sa paroisse en 1835 et s'établit sur le lot 5 du 12e rang (Saint-Eusèbe) et ensuite en 1840 sur le lot 4 du 11e rang (Saint-Norbert). Il est donc le fondateur de cette dernière paroisse. Noms d'autres colons qui l'ont suivi. En 1859: 240 familles, 1656 âmes, 989 communiants. (0244_N_0004-0005)

Prêtres, enfants de la paroisse
Communauté des Oblats de Marie-Immaculée
Religieux, enfants de la paroisse
Religieuses

Référence
Centenaire Saint-Norbert d'Arthabaska 1845-1945 : 29-30 juillet, s.l., s.n., [1945].
294 No d'identification : 27 622

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Les fêtes du 8 juin
La réception de l’évêque de Nicolet
La visite des communautés
Visite du Délégué à Princeville et à Arthabaska
La consécration de l’église
Sermon prononcé par M. le chanoine C.-E. Brunault
Discours de Mgr Milot
Discours prononcés au banquet
Son Excellence au Collège du Sacré-Cœur
Mot de la fin

Référence
Camille Duguay, Consécration de l'église de Victoriaville le huit juin 1930, Victoriaville, La voix des Bois-Francs, 1930.
295 No d'identification : 27 623

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Première partie : la grande histoire de notre église

Chapitre 1 : Un temple de pierre taillée
Chapitre 2 : Les colonnes du temple
Chapitre 3 : Des chapiteaux corinthiens
Chapitre 4 : Quand l’arc triomphe
Chapitre 5 : Des voûtes romaines ?
Chapitre 6 : Par les fenêtres
Chapitre 7 : D’un plan modèle au plan actuel
Chapitre 8 : Une façade qui en a long à dire

Deuxième partie : La petite histoire de notre église

Chapitre 1 : Une petite chapelle en 1841
Chapitre 2 : Une première église en 1856
Chapitre 3 : l’éphémère église de 1886
Chapitre 4 : La construction de l’église actuelle
Chapitre 5 : Indiscrétions en charpenterie
Chapitre 6 : Et les cloches sonnent, sonnent
Chapitre 7 : Point d’orgue
Chapitre 8 : Améliorations et disparitions (1902-1945)
Chapitre 9 : Loin du cœur, le style du chœur (1945-1963)
Chapitre 10 : Les réparations (1963-1998)
Chapitre 11 : L’héritage



Référence
Laurent Dubois, La grande et petite histoire de notre église, 1898-1998, Plessisville, Fabrique Ste-Marguerite d'Youville, 1998.
296 No d'identification : 27 624

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Saint-Grégoire, ville de Bécancour
Histoire depuis ses origines
[Le territoire et la population de Saint-Grégoire faisaient originellement partie de Nicolet et Bécancour. Les Acadiens y ont habité à partir de 1755 et seraient à l'origine de la formation de Saint-Grégoire, qui s'appelait auparavant Sainte-Marguerite. Ils connaissaient déjà la région à cause des missionnaires de l'Acadie qui desservaient Bécancour, Trois-Rivières et Nicolet, et aussi des Abénaquis de Bécancour dont le territoire s'étendait jusqu'à la Baie de Fundy. Quelques chiffres de population avant et après l'arrivée des Acadiens, pour Nicolet et Bécancour. Certains arrivèrent par voie d'eau, d'autres par l'intérieur des terres; 3 vagues successives d'immigration (1758, 1764, 1766). Obtention de titres de propriété à partir de 1764; dans les seigneuries de Bécancour, Godefroy ou Roquetaillade. Population autour de 1000 personnes en 1802. (0248_N_0008, 0010, 0016-0018) L'activité économique se développe d'abord autour du lac Saint-Paul, facile d'accès. État des terres. En 1852: 3449 personnes à saint-Grégoire; en 1868: 4550 (0248_N_0022-0024)]

Actes notariés 1668-1776
Liste des premiers occupants 1797
[0248_N_0062 et suiv.]

Bécancour, son passé dans ses pierres ancestrales
Les seigneurs de Bécancour
[Arbre généalogique des seigneurs de Bécancour. (0248_N_0084)])
Nicolas Perrot, pacificateur, interprète, auteur
Famille Laterrière

[*quelques cartes intéressantes, dont carte cadastrale de G. de Catalogne. Synthèse assez intéressante.]

Référence
Pierre-Maurice Hébert, Saint-Grégoire, ville de Bécancour, Montréal, Éditions de l'Écho, 1991, Monographies CDQ CD10-0248.
297 No d'identification : 27 639

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Saint-Bonaventure, jadis

La fondation et les débuts

Les pionniers et les pionnières

La vie religieuse

La vie paroissiale

La vie scolaire

La vie municipale

La vie économique
Meunerie Labonté ltée
Letendre et Forcier ltée
Fafard et Frères ltée
La Caisse populaire
Transport Des Serres inc.
Restaurant-Bar
Club Auto-Neige
Clinique dentaire Dr Alain Bernier

La vie sociale, culturelle et sportive
Club de l’ge d’Or Saint-Bonaventure
Le Club Optimiste Saint-Bonaventure
L’A.F.É.A.S.

Destins particuliers

Saviez-vous que…

Référence
Benoit Lemaire, Saint-Bonaventure: 1867-1992, Sherbrooke, L. Bilodeau, 1991, Monographies CDQ CD11-0255.
298 No d'identification : 28 052

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Préface
Avant-propos

Chap.1: Les origines historiques d'Yamaska
Introduction
Origines du mot Yamaska
[Yamaska: traduit de l'amérindien, veut dire "il y a des joncs au large". Autres appellations utilisées pour désigner l'endroit (0256_N_0008)]
Yamaska avant ses seigneuries
[La menace iroquoise retarda la colonisation de la région. (0256_N_0010)]
La Seigneurie d'Yamaska et ses titulaires
[Le partage du fief de Pierre Boucher entre Jean Crevier et Michel Le Neuf de la Vallière détermine les contours du territoire d'Yamaska. Date de l'établissement du 1er colon non connue, mais il y en aurait en 1681. (0256_N_0010)]
La Seigneurie de La Vallière
La Seigneurie Petit
[En 1721: 34 habitants résidents et 13 non résidents ( (0256_N_0016)]
La Seigneurie de Tonnancour
[La famille Godefroy de Tonnancour va diriger la seigneurie durant plus de 100 ans. Le 1er seigneur de cette lignée, Joseph, fit des achats successifs de terrains entre 1749 et 1781, année où il a été proclamé seigneur. (0256_N_0016-0018)]
Quelques éléments relatifs à la Tenure Seigneuriale
Yamaska comme lieu d'opérations militaires
Établissement de la milice à Yamaska
Yamaska Est: base militaire
La révolte des patriotes de 1837-1838
La guerre des "Éteignoirs"
Références bibliographiques

Chap.2: La paroisse St-Michel d'Yamaska
Introduction
Yamaska
St-Michel d'Yamaska
Érection civile de la paroisse d'Yamaska
Érection canonique de la paroisse St-Michel
Églises paroissiales
première église
deuxième église
troisième église
quatrième église
les presbytères
Missionnaires, desservants et curés de St-Michel
Vicaires et assistants des curés d'Yamaska
Prêtres et religieux-prêtres originaires d'Yamaska
Manifestations religieuses importantes survenues à Yamaska
Le Congrès Eucharistique régional
Le deuxième centenaire d'Yamaska
Le Centenaire de l'église actuelle
Le Calvaire et les Croix du Chemin
Le Centre Communautaire du Norda

Références bibliographiques

Chap.3: La municipalité de paroisse St-Michel
Introduction
La commune
Chasse et pêche
Le parc DeGuire et les pique-niques au Norda
Les débâcles

Chap.4: La municipalité du Village
Introduction
Extrait des registres de la municipalité
Charité maskoutaine
Hôtelleries
Épidémies
Feux
Pompes à incendie
Aqueduc
On engage des policiers
Que la lumière soit et la lumière fut!
Les arbres de chez-nous
Les rues du village
On se promenait sur des trottoirs!
L'Association St-Jean-Baptiste et la salle municipale
Les comités de loisirs
La fanfare et la chorale
Une boulangerie de campagne
Les fromageries de mon père
À la B.C.N. on s'adonnait bien!
Historique de la Caisse Populaire d'Yamaska
Yamaska Sportswear Inc. & Skirt Togs Ltée
St-Michel ou Yamaska?
L'éboulis de 1974

Chap.5: La municipalité du Village Est
Introduction
Transports et communications

Chap.6: Les Commissions scolaires
Les écoles de rang
Le couvent

Chap.7: Hommage aux premières familles d'Yamaska et à quelques personnalités maskoutaines
Références bibliographiques

Chap.8: Yamaska 1977

Référence
Germain Farley, Hyamaska, Yamaska, Maska : 1727-1977 : volume-souvenir à l'occasion du 250e anniversaire de la paroisse St-Michel d'Yamaska, Yamaska, Comité des fêtes du 250e anniversaire d'Yamaska, 1977, Monographies CDQ CD12-0256.
299 No d'identification : 27 646

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Histoire générale des townships

Notre entrée en matière

La scène municipale

Au fil de la vie religieuse

Le paysage agricole

Nos intérêts économiques

Le tableau scolaire

Relations sociales

Les services publics

Les faits marquants

La chronique biographique




Référence
Rappelons-nous Plessisville 1835-1985, Plessisville, Corporation du 150e, 1985.
300 No d'identification : 28 054

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Armoiries
Messages
Découvrons l'île
Accompagnons nos paroissiens
Ouvrons nos écoles
Fouillons nos archives municipales
Examinons nos structures économiques
Partageons nos loisirs
Visitons nos familles
Furetons les glanures

Référence
Murielle, éd., Fontaine, Notre-Dame-de-Pierreville: 1894-1994, Sherbrooke, Editions L. Bilodeau, 1993.
301 No d'identification : 28 056

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

[Carte cadastrale des seigneuries Nicolet, Godefroy et Bécancour, de M. de Catalogne, 1708-1713.]

Dédicace de l'ouvrage
Lettre de S.G. Mgr Brunault
Lettre de M. Pierre-Georges Roy
Préface

Chap.1: Événements préliminaires
1. La rivière Nicolet et ses divers noms. 2. Jean Nicolet: au milieu des indigènes (1618-1633); découvertes et exploitations (1634-1635); interprète à Trois-Rivières (1635-1642); mort héroïque (1642). 3. Projet d'un fort à l'embouchure de la rivière (1633). 4. Un camp indien.

Chap.2: Premier essai de colonisation (1668-1673)
1. Envoi de colons en Canada. 2. Le régiment de Carignan. 3. La compagnie de Laubia. 4. Campagne de 1666. 5. Mouet s'établit à Nicolet. 6. Laubia retourne en France
Appendice. Soldats de Laubia restés au Canada en 1668.
[Encore le récit de la compagnie de Mouet et Laubia, installée à T.-R. et dont les membres se sont installés dans la seigneurie de Nicolet. Territoire découvert lors des expéditions de chasse et de pêche. (0262_N_0028-0032)]

Chap.3: Premier essai de colonisation (suite)
1. Laubia revient en Canada et s'établit à Nicolet à côté de Moras, avec cinquante colons. 2. Schisme seigneurial: Laubia a gain de cause. 3. Campagne de 1671. 4. Départ de Laubia. 5. Désertion des colons
Appendice: 1- Premiers habitants de Nicolet. 2- L'ancêtre Joseph Petit dit Bruneau
[Même récit que dans la monographie indexée à la fiche 27 602. (0262_N_0028-0034-0038)]

Chap.4: Les familles seigneuriales de l'île Moras
1. Pierre Mouet de Moras. 2. La famille Langlade. 3. Charles de Langlade
Appendice: Les premiers manoirs seigneuriaux de Nicolet

Chap.5: Les familles seigneuriales de l'île Moras (suite)
1. La famille Beaubien. 2. La famille Manseau. 3. La famille Proulx
Appendice: Extrait de l'inventaire des biens de Paul Beaubien

Chap.6: Le seigneur Michel Cressé (1673-1700)
1. Arrivée à Nicolet, origine. 2. Le manoir Cressé, ses occupants, le domestique Huquerre; le manoir sert de chapelle temporaire. 3. Augmentation de la seigneurie.
[La colonisation a diminué sous la gouverne de Michel Cressé: en 1670: 50 censitaires; en 1681: 10-12 censitaires. Il recule alors les limites de sa seigneurie du côté de l'ïle-à-la-Fourche; on appelle ce territoire "augmentation de Nicolet" (0262_N_0092-0094)]
4. Procès Cressé-Lefebvre. 5. Mort mystérieuse de Cressé, fermeture du manoir. 6. Chapelle de la Baie Saint-Antoine, union de Nicolet à la Baie pour fins religieuses. La veuve Cressé aux Trois-Rivières: mariage de Louise; ses trois autres filles se font religieuses. Mort de madame Cressé.

Chap.7: Jean-Baptiste Poulin de Courval (1700-1727), administrateur
1. La famille de J.-B. Poulin de Courval. 2. Bornes entre Nicolet et la Baie-Saint-Antoine, accomodement du 27 octobre 1702. 3. Formation des deux paroisses de Nicolet et de La Baie. 4. Absence de formalités canoniques et civiles. Enquête civile à ce sujet, en 1721. 5. Tentative de réunion des deux paroisses. Mort de J.-B. Poulin de Courval.

Chap.8: Claude P.-Cressé & Frères (1727-1785)
1. Claude Poulin-Cressé administrateur, puis seul seigneur après la mort de ses frères, en 1743. Il quitte alors Québec et revient aux Trois-Rivières. 2. Louis-Pierre, son fils aîné, sous-constructeur de la marine royale. Les chantiers de Québec, leur ruine au siège de cette ville, en 1759. Louis-Pierre s'établira alors aux Trois-Rivières, pour s'occuper de la seigneurie de Nicolet, où il construit le premier moulin banal. Sa mort prématurée, en 1764. 3. Joseph-Claude, son fils cadet, directeur des Forges Saint-Maurice. Les forges. Il devient, en 1775, co-administrateur de la seigneurie. Son manoir au Bas-de-la-Baie. Le moulin du sud-ouest rebâti. 4. Le seigneur Claude-P.-Cressé aux Trois-Rivières. Sa vie calme et paisible. Les cens et rentes. Sa mort.

Chap.9: Principaux événements de l'administration du seigneur Claude P.-Cressé
1. Progrès de la seigneurie aux points de vue matériel et religieux. Familles nouvelles. 2. Les Acadiens. Comment ils refusent de prêter le serment du test. 3. Leur déportation. 4. Leur dispersion dans la Nouvelle-Angleterre. Le comble de la misère. 5. Familles acadiennes établies à Nicolet et à Saint-Grégoire. 6. La famille Hébert

Chap.10: Principaux événements de l'administration de Claude P.-Cressé (suite)
1. Guerre de l'indépendance américaine. Attitude des Canadiens. 2. Proclamation de Carleton. Nicolet, influencé par le tribun Rouillard, refuse de fournir des soldats. 3. Démarches du colonel McClean pour s'emparer de Rouillard et soumettre Nicolet, 15 octobre 1775. 4. Siège de Québec. 5. Les Yankees à Nicolet, 4 juin 1776. 6. Engagement des Trois-Rivières. Retraite définitive.
Appendice: 1- Population de Nicolet, en 1760. 2- Aveu et dénombrement de la seigneurie de Nicolet, 9 janvier 1781.

Chap.11: Le seigneur Pierre-Michel Cressé (1785-1819)
1. La seigneurie se partage en deux sections. 2. La famille seigneuriale: le fief Courval. 3. Pierre-Michel Cressé, seigneur dominant, réside à Nicolet; par suite, remise en vigueur des honneurs seigneuriaux. 4. La plantation du mai, cérémonial de la fête. 5. Le banc seigneurial et la préséance de l'église. 6. La fête de Saint-Jean-Baptiste et l'offrande du pain bénit, par le seigneur.

Chap.12: Le seigneur Pierre-Michel Cressé (1785-1819): erreurs administratives
1. La terre Brassard. 2. Bornes de la seigneurie: arpentage de McCarthy; concessions de la Côte Saint-Pierre; procès Chandler. 3. Part de seigneurie Courval: le curé de la Pointe-aux-Trembles et la vente de la seigneurie au seigneur Pierre-Michel Cressé, d'abord, puis au sieur J.-B. Lozeau.

Chap.13: Le seigneur Pierre-Michel Cressé (suite)
1. Fondation du séminaire de Nicolet. 2. Guerre de 1812 à 1814. 3. Topographie du sieur Joseph Bouchette. 4. Vente de la seigneurie à François Baby fils. 5. Mort de Pierre-Michel Cressé: la dynastie seigneuriale Cressé; les deux manoirs; la descendance Cressé.

Chap.14: Les seigneuries Jean-Baptiste Lozeau, un tiers, et François Baby fils, deux tiers
I. Le seigneur J.-B. Lozeau. 1. Origine et notice biographique. 2. Acquisition de parts seigneuriales: comment il s'empara des seigneuries Guay et Louis Beaulac, de la Baie-du-Febvre; l'acquisition du tiers de Nicolet. 3. Caractère et sentiments religieux. Les privilèges seigneuriaux à la Baie. 4. Sa mort et sa succession. Le partage de la seigneurie de Nicolet.
II. Le seigneur François Baby fils. 1. Origine. 2. Services que son père avait rendus, d'abord à la couronne de France, puis à celle d'Angleterre. Ses dignités. 3. Achat de la seigneurie. Installation de François Baby fils à Nicolet. 4. Bonheur éphémère: mort de Pierre Cressé; poursuite de la succession. La seigneurie vendue par le shérif. 5. Une vie honorable. La famille de Baby fils.

Chap.15: Le seigneur Kenelm-Connor Chandler (1821-1850)
1. Achat de la seigneurie; privilèges du banc seigneurial. 2. Construction de l'église anglicane. 3. Les lettres-patentes du séminaire et le droit de quint. 4. L'origine de Chandler. 5. Le notaire Luc-Michel Cressé, son homme de confiance: ses qualités brillantes et ses excentricités.
Appendice: 1- Notes biographiques sur la famille Chandler. 2. Liste des souscripteurs à la construction de l'église anglicane. 3. Noms des ministres qui l'ont desservie.

Chap.16: Le seigneur Chandler (suite). Une ère de conflits.
1. Conflit sur les limites entre Aston et Nicolet (1823-1838). 2. Procès de Hart-Chandler (1830-1846). 3. Chandler remet à Luc-Michel Cressé l'administration de la seigneurie (1844-1850). 4. Vente du douzième Kimber-Lozeau. 5. Conflit du moulin Despins (1846-1863): l'accommodement Lavallée-Chandler, l'appel au Conseil Privé.
[En 1844, les frères Lavallée achètent le moulin Despins, construit en 1769 à la Visitation. À cette époque, le commerce du bois est à son apogée. Histoire du protêt du seigneur Chandler en 1846, à l'effet que la chaussée du moulin des Lavallée s'appuie sur l'île à la Fourche. Déroulement du conflit et procès. Faillite des Lavallée et vente en 1863. (0262_N_0238)]

Chap.17: Le seigneur Chandler (suite). Le coseigneur Marler et le commerce du bois.
1. La famille Marler: l'institutrice Jane; le coseigneur Georges-Léonard Marler devient commerçant de bois.
[Marler, le 12e seigneur de Nicolet, était commerçant de bois à Drummondville jusqu'en 1850. Les forêts de la rivière Nicolet regorgeaient à cette époque de # essences de bois. En 1866, Marler vend à Évariste Lecompte sa part de seigneurie. (0262_N_0244)]

2. Le commerce de bois: les chantiers et le flottage. 3. Les scieries de Nicolet:
[1ère: établie en 1862 par Girardin & Tranchemontagne; vendue à A. Mayrand en 1869; transmise à son gendre M. O'Shaughnessy.
2e scierie: vers 1868 sur l'île Lozeau par Ball; vendu à McCaffrey, Lecompte et Ball; incendiée 1 an après et reconstruite par McCaffrey qui l'a exploitée 10 ans.
3e: vers 1872 par Trahan, Trudel et Supras; vendue en 1874 à Larocque, en 1875 à Lamoureux et finalement à Ball; déménagée à Ste-Marie de Beauce en 1902, en raison de l'épuisement de sa limite.
4e: à l'île Moras vers 1880 par Crépeau et Duval; incendie et faillite quelques années + tard (propriété de Tourville).
5e scierie: vers 1890 par F. McCaffrey et vendue à G. Ball; exploitée quelques années seulement, faute de billots. Avant ces moulins, le commerce consistait en bois de chauffage. Photo moulins McCaffrey et Ball. (0262_N_0246-0248)]

4. Les deux premiers commerçants de bois; leur déconfiture en 1840 et 1843. Conflit avec Jean-Paul Beaubien. 5. Liste des commerçants de bois de Nicolet. Leur insuccès. Cessation du commerce
Appendice: M. Georges Ball


Chap.18: Les seigneurs Trigge
1. Décès de Chandler. Vue générale de son administration. 2. Les héritiers de la seigneurie. 3. Le coseigneur Henry-Wulff Trigge, esquisse de sa vie. 4. Le coseigneur Alfred Trigge, biographie. 5. Renvoi d'office du procureur de Chandler, le notaire Luc-Michel Cressé; vengeance de ce dernier: comment il tente de paralyser le moulin du "soroist". 6. Mort imprévue de l'ex-procureur. Sa famille. Règlement à l'amiable entre son fils Léopold et le seigneur Trigge.

Chap.19: Les seigneurs Trigge
1. Abolition de la tenure seigneuriale. 2. Suppression du banc d'honneur. 3. Le régime municipal. 4. La Confédération. 5. L'invasion fénienne. 6. Le seigneur Henry Trigge quitte Nicolet. 7. Que deviennent le manoir et le domaine seigneurial.
Appendice: Liste chronologique des seigneurs de Nicolet.

Chap.20: Les moulins banaux
1. Le moulin du Sud-Ouest. 2. Le moulin du Nord-Est ou de Bellevue. 3. Le moulin à vent.

Chap.21: La grande voirie à Nicolet
1. Le Port Saint-François, les quais et le havre de la rivière. 2. La grande route William-Henry. 3. Les ponts de Nicolet et de Sainte-Monique.
Appendice: Rapport du député de Nicolet, A.-P. Méthot, à ses électeurs, le 31 mars 1845.

Chap.22: La grande voirie de Nicolet (suite). Les chemins de fer.
1. Le Chemin de fer du comté de Drummond, devenu l'Intercolonial en 1898. 2. Le Quebec, Montreal & Southern Railway.

Chap.23: Les principales industries de Nicolet
1. L'industrie laitière. 2. La manufacture Caron. 3. La manufacture de lunettes. 4. La fonderie. 5. Autres industries.
Appendice: L'imprimerie et les journaux à Nicolet.

Chap.24: La ville de Nicolet et ses institutions civiles
1. Érection et développements. 2. La pinière de Nicolet. 3. L'administration de la justice à Nicolet: Cour de circuit de comté. District judiciaire. 4. Le bureau d'enregistrement. 5. Les Commissaires civils. 6. Le bureau de poste. 7. Les sociétés de bienfaisance: Chevaliers de Colomb. Artisans canadiens-français. 8. Les banques.
Appendice: Anciennes et nouvelles limites de la ville de Nicolet.

Supplément au premier volume. Les établissements paroissiaux et le siège épiscopal.
1. Les églises de Nicolet: chapelle de 1710; deuxième église, en pierre cette fois; troisième église (1784-1873); quatrième, oeuvre de M. le curé Fortier (1873-1906); cinquième église, lourde épreuve pour Nicolet (1899); sicième, la cathédrale actuelle inaugurée en 1910. 2. Missionnaires et curés de Nicolet. 3. Les institutions religieuses: Académie commerciale. Couvent des Soeurs de l'Assomption de la S.V. et École normale. Hôtel-Dieu de Nicolet. Monastère du Précieux-Sang. Les Petites Soeurs de la Sainte-Famille.
Appendice: 1- Les députés de Nicolet. Titulaires du conseil municipal de Nicolet. membres du conseil de ville de Nicolet.

Bibliographie

Index

Référence
Joseph-Elzéar Bellemare, Histoire de Nicolet 1669-1924. Première partie: la seigneurie, Arthabaska, Impr. d'Arthabaska, 1924, Monographies CDQ CD12-262.
302 No d'identification : 56622

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Jocelyn Fournier et Guy Gauthier, Drummondville, Drummondville, Société historique du centre du Québec, 1987.
303 No d'identification : 56623

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
[Bibliographie Beauregard]

Référence
Paul et al Thibodeau, Tricentenaire. Seigneurie Lévrard-Becquet, 1672-1972, s.l., s.n., 1972.
304 No d'identification : 28 058

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Table des graphiques, tableaux et cartes
Avant-propos
Introduction

Chap.1: Les structures de la ville
1. Introduction
2. La mise en place des infrastructures
3. L'élan industriel
4. L'impact sur les structures urbaines
5. Conclusion

Chap.2: Les conditions de vie
1. Introduction
2. Le milieu de vie: quartiers et logement
3. Le milieu de travail
4. Conclusion

Chap.3: Les institutions et la culture
1. Introduction
2. Le monde syndical
3. Le monde politique
4. Conclusion

Conclusion
Annexes
1. Position manufacturière de Drummondville (1928-1939)
2. Aspect démographique

Bibliographie

Référence
Micheline Martin, Drummondville : son développement et ses travailleurs, 1925-1940, Drummondville, Société historique du centre du Québec, 1984, Monographies CDQ CD13-0266.
305 No d'identification : 28 059

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES

Messages officiels
Comité des fêtes
Chant-thème du 125e anniversaire
Avant-propos
Liste des abréviations

Chap.1: Le canton d'Acton et son développement
[Le canton est compris dans le territoire qu'on appelait jadis les "terres vagues de la Couronne". Les Français ne s'y étaient pas aventurés, sauf pour les expéditions militaires vers la Nouvelle-Angleterre et la recherche de bois de construction pour les navires. Historique des demandes d'octrois faites pour le canton d'Acton. Autres concessions vers 1830 aux anciens militaires de la guerre de 1812. Les concessions se poursuivent jusqu'en 1886 mais à partir de 1838, les ventes remplacent peu à peu les octrois gratuits. La spéculation en bloc fait aussi place, vers 1840, à la volonté d'exploiter les terres. Cette attitude nouvelle est celle du notaire Luc-Michel Cressé de Nicolet. Il y a eu aussi la British American Land Company, qui a possédé + de 12 000 acres et dont le but était l'établissement d'émigrants britanniques. La formation de cette compagnie privée était une preuve de l'échec de la politique impériale de peuplement. Le chemin de fer a été un facteur déterminant de peuplement. (0267_N_0020-0026)]

Chap.2: La mission d'Acton du côté de Saint-Théodore

Chap.3: Formation de la paroisse Saint-André d'Acton

Chap.4: Éveil économique et social d'Acton Vale

Chap.5: Épanouissement des institutions de la paroisse Saint-André

Chap.6: L'église Saint-André d'hier à aujourd'hui

Autour de la vie religieuse de Saint-André d'Acton
Prêtres, enfants de la paroisse
Listes des marguilliers
Rappels et glanures
Tableau de population
Galerie de portraits des maires
Maires- Ville d'Acton Vale
Maires- Municipalité Saint-André
Cartes de la paroisse et de la ville
Images du passé et du présent
Bibliographie
Crédits et remerciements

Référence
Marie-Paule et Albert Rémillard Labrèque, Acton, Acton-Vale, Saint-André-d'Acton, 1859-1984. 125e anniversaire, Acton-Vale, Société d'histoire des Six Cantons, 1984, Monographies CDQ CD13-0267.
280 - 305 sur 445 résultats