Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

1 - 25 sur 659 résultats Imprimer
1 No d'identification : 5

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée des créanciers pour faillite de A. Lemieux à Arthabaskaville. Il s'agit d'un hôtel. [...] Hôtel restera ouvert jusqu'à liquidation de l'actif, prévue pour janvier (1900).
- Sous la direction du curateur, l'hôtel Klondyke fait encore (le 30 déc.) de florissantes affaires.
- Plusieurs citoyens sont engagés dans cette affaire.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 2 (suite: 1, 2, p. 2; 1, 3, p. 3; 1, 4, p. 2).
2 No d'identification : 11

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité pour Hôtel Union près de la gare à Plessisville. J.B. Gosselin, propriétaire. Voitures à la disposition du public voyageur.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 3.
3 No d'identification : 55

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité : Hôtel Victoria, 1re classe. Liqueurs de choix. Bonnes chambres. Voitures pour le public voyageur. Madame G. Bertrand, propriétaire.

Référence
Le Mégantic, vol. 2, no 1 (15 janvier 1900) : 4.
4 No d'identification : 123

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance du conseil de ville de Plessisville traitant principalement du nombre de licences à être octroyées sur le territoire de la municipalité. Vote pour le nombre de licences d'hôtel (une ou deux) : on tranche pour deux. Unanimité pour accorder une licence de magasin de liqueurs.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 15 (24 mars 1900) : 2.
5 No d'identification : 128

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil municipal de Plessisville doit confirmer deux certificats de licence d'hôtel et un certificat de licence de magasin. Une seule demande a été présentée dans ce dernier cas, il sera donc confirmé. Cependant, il y a trois demandes de certificats de licence d'hôtel et on ne sait qui en obtiendra.
- Récit du vote pour les licences. Comme prévu, celle du magasin est renouvelée. Les licences d'hôtel sont confirmées à Mme G. Bertrand et M. Jam.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 16 (31 mars 1900) : 2 (suite: 1, 17, p. 3).
6 No d'identification : 146

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Roberge devient gérant de l'hôtel Victoria, à l'emploi de Mme Bertrand.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 14 (14 avril 1900) : 2.
7 No d'identification : 148

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une licence d'auberge a été accordée par le conseil municipal de Sainte-Julie à M. Couture.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 18 (14 avril 1900) : 3.
8 No d'identification : 184

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Ouverture d'un restaurant de première classe qui sert des mets qui semblent rares à l'époque : huîtres fraîches, oranges, bananes, liqueurs douces, bonbons, crème à la glace, et d'autres qui ne sont pas mentionnés.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 23 (19 mai 1900) : 2.
9 No d'identification : 196

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un avocat transporte son bureau dans la bâtisse de l'hôtel Victoria.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 26 (09 juin 1900) : 2.
10 No d'identification : 374

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité pour la Grand Union Hotel, près de la gare du G.T.R. Le propriétaire est M. H. Bernier.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 1 (23 novembre 1907) : 3.
11 No d'identification : 385

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« MM. Grégoire & Frères, propriétaires de l'hôtel "Manoir Drummond", ouvriront leurs portes, le seize décembre prochain. Drummondville va posséder un des hôtels les plus modernes des cantons de l'Est. »
- Banquet à l'occasion de l'ouverture de l'hôtel, le 20 février 1908 (1, 11, p.3).

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 2 (30 novembre 1907) : 3.
12 No d'identification : 408

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M.R. Auger a ouvert une grocerie et restaurant à l'ancienne place de M.J. Bellefeuille, ferblantier qui a déménagé à la Haute ville.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 5 (21 décembre 1907) : 3.
13 No d'identification : 490

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de A. Normandin, restaurant et marchand de fruits, bonbons, tabac, cigares, cigarettes, pipes, porte-cigares, porte-cigarettes, etc. Porte voisine du magasin H.H Guay et de la Banque de Québec.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 17 (21 mars 1908) : 3.
14 No d'identification : 496

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« M. Pierre Maheu a fait l'acquisition de l'hôtel Albion vendu par le shérif. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 19 (04 avril 1908) : 2.
15 No d'identification : 568

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de l'ouverture d'un commerce d'épicier-restaurateur, L.-H. Paradis Enr., sur la rue Notre-Dame. Il s'engage à remplir toutes les commandes à des prix défiant toute compétition. Les commandes par téléphone reçoivent toute son attention et sont livrées immédiatement. Spécialités toujours disponibles : fruits, légumes et gâteaux frais. Il annonce aussi son « Café » où l'on trouve soupe, café, hot-dog, sandwich.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2.
16 No d'identification : 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce du « Restaurant Populaire » de Nicolet : le restaurant-épicerie de Anatole Rousseau. Il tient à la disposition des clients des cigares, cigarettes, bonbons et chocolats assortis, liqueurs douces, etc. Il a aussi une ligne de produits d'épicerie.
- Annonce du « Café Nicolet », de J.-F. Boisvert, à Nicolet. Les repas sont servis à toute heure et il y a un menu du jour « très excellent ». Prix modique. On y offre aussi une ligne d'épicerie, des cigares, cigarettes, tabacs, liqueurs douces.
- Annonce d'un restaurant et épicerie de choix, tenu par une demoiselle Paquin, qui a en inventaire, entre autres, des bonbons et des fruits pour ceux qui cherchent des cadeaux.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2 (suite: 1, 1, p. 4; 1, 2, p. 4).
17 No d'identification : 578

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonces de divers hôtels.
- Le « Manoir Nicolet », à Nicolet, se présente comme le rendez-vous des voyageurs.
- L' « Hôtel Lefebvre », à Nicolet, se présente comme un hôtel moderne. Il offre un service de taxis à tous les trains et un service régulier à Sainte-Angèle. Il indique des heures de départ.
- L' « Hôtel Lemire », à Nicolet, promet chambres et pensions de première classe et tout le confort du chez-soi. Taxis à tous les trains.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 3.
18 No d'identification : 597

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Annonce du « Café Lemay » de Nicolet qui vend des cigares, cigarettes, bonbons liqueurs douces. À l'approche des Fêtes, bonbonnières, boîtes de cigares, pipes sont disponibles. Il sert sur demande des sandwiches, du café, du thé et du lait.
- Annonce du magasin Beaubien (L.-Auguste Beaubien) de Nicolet, qui offre un assortiment varié de cigares, cigarettes, bonbons, bonbonnières « Moirs XXX ». Spécialité : huîtres fraîches.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 4.
19 No d'identification : 604

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lors de sa visite à Nicolet, M. Camille Duguay et son épouse « ont pris leurs appartements à l'hôpital Christ-Roi ».

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 1.
20 No d'identification : 625

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce : la Compagnie Bourbeau de Victoriaville reprend ses activités, abandonnées suite à un incendie en novembre 1933. À la demande générale, elle ouvre un magasin de nouveautés au sous-sol de l'Hôtel Grand Union avec les agences des complets et paletots « Fashion Craft ». Types de vêtements et accessoires offerts énumérés, de même que les spécialités.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 3 (03 janvier 1934) : 2.
21 No d'identification : 638

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville aurait connu un certain développement économique en 1933.
- Le commerce en gros s'est amélioré par rapport à 1932 durant le dernier trimestre de 1933. Le commerce de détail est meilleur que jamais et les comptes se collectent relativement facilement. S'ils ne comptaient que sur le tourisme, les hôteliers constateraient une dépression en 1933, mais le nombre de voyageurs de commerce a augmenté. Les 4 derniers mois ont été pour eux aussi les meilleurs de l'année et meilleurs qu'en 1932.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 5 (07 février 1934) : 2.
22 No d'identification : 642

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de restaurant : s'annonce comme le plus complet, ayant le meilleur repas en ville pour 25 cts et un spécial de Noël à 50 cts.
- Annonce de café Régal, de Victoriaville.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 5 (07 février 1934) : 2.
23 No d'identification : 704

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'embouteilleur de liqueurs douces de Nicolet vient d'acheter le magasin de bière qui appartenait auparavant à un hôtelier de la ville.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 9 (04 avril 1934) : 4.
24 No d'identification : 479

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de l'hôtelier Napoléon Gosselin, qui possédait un hôtel et une maison de pension en face du palais de justice.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 15 (07 mars 1908) : 2.
25 No d'identification : 743

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouveau restaurant « moderne » qui s'ouvre à Victoriaville.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 12 (23 mai 1934) : 2.
1 - 25 sur 659 résultats