Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

1 - 25 sur 4899 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité pour la Fabrique J.B. Tardif. Moulins à battre manufacturés avec tous les perfectionnements modernes.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 3.
2 No d'identification : 12

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité : Vente de générateurs (manifestement à acétylène pour l'éclairage, et non pas des générateurs électriques) Savoie-Guay fabriqués à Plessisville.
- Fournit liste d'une centaine de noms de « ceux qui font usage des générateurs », avec nom/raison sociale + adresse; donne un aperçu de la diversité de la clientèle et du rayonnement de l'entreprise.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 3-4.
3 No d'identification : 17

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le lard va se vendre bon marché de ce temps-ci à Plessisville. 2 bouchers ont tué à l'abattoir de notre village 71 porcs et 5-6 bêtes à cornes.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 2 (23 décembre 1899) : 2.
4 No d'identification : 18

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Au chef-lieu : Le conseil municipal d'Arthabaskaville a passé un règlement pour autoriser l'emprunt de $15 000 comme bonus pour l'entreprise ou l'individu qui construira un chemin de fer électrique entre Arthabaskaville et Victoriaville. Le projet aurait un impact positif sur les affaires du chef-lieu de notre district.
- Bilan négatif du développement économique des affaires et stagnation de la population à Arthabaskaville depuis 20 ans (1880). Ni industries ni manufactures n'ont été mises en activité. Explication : éloignement du chemin de fer, moyens de locomotion pour y accéder trop chers. Appuis locaux au projet, en particulier par les gens de droit qui doivent se rendre mensuellement plaider à la Cour.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 2 (23 décembre 1899) : 2.
5 No d'identification : 32

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fromagerie du village a payé la semaine dernière à ses fournisseurs de lait 1.06 $ par cent livres de lait. Un autre paiement sera fait la semaine prochaine.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 3 (30 décembre 1899) : 3.
6 No d'identification : 37

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Bureau de direction de la fonderie de Plessisville. Le gérant soumet l'état des affaires pour les six premiers mois de 1899-1900: montre une augmentation considérable des affaires. Dividende semi-annuel de 5% sera payé le 25 janvier courant.
- + Publicité : fonderie de Plessisville : « manufacture de machineries de toutes sortes, matériels complets pour moulins à scie, gréements de beurreries et fromageries. Assortiment de fourniture pour forgerons et charrons. Seule manufacture de l'arrache-souches Lemire. F.Hurtubise, gérant. »

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 4 (06 janvier 1900) : 2 (suite: 2, 1, p. 3 ).
7 No d'identification : 42

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie Savoie-Guay, à Plessisville, a commencé mercredi l'exploitation de sa nouvelle fonderie. 1re coulée réussie.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 5 (13 janvier 1900) : 2.
8 No d'identification : 46

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Profit des fromageries très satisfaisant. Payé $1.03 par 100 lbs de lait, soit plus de 10¢/gallon.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 5 (13 janvier 1900) : 3.
9 No d'identification : 48

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité : manufacture de voitures et de carrioles, fabriquées à la dernière mode avec un chic parfait. Ant. Paradis, propriétaire. Vend à conditions.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 5 (13 janvier 1900) : 3.
10 No d'identification : 81

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une annonce vante les mérites des bouilloires « Royal ». Elles sont manufacturées à Plessisville par Camille Roberge. Elles servent à faire bouillir l'eau d'érable. On vend « à des conditions très faciles ».
- Certains remettent en question la propriété des bouilloires par M. Roberge et ce dernier se tient prêt à prouver qu'il s'agit de calomnie.
- L'annonce du no 11 présente une image de la bouilloire « Royal ».

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 8 (03 février 1900) : 3 (suite:1, 9, p. 3; 1, 11, p. 2).
11 No d'identification : 93

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Savoie-Guay a pris ordre, dans la semaine venant de s'écouler, tant dans le département de la machinerie que dans celui des générateurs, pour plus de 1000$.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 10 (17 février 1900) : 2.
12 No d'identification : 95

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs, suite (6) :
Les récoltes de l'automne permettent bientôt de passer des hivers plus facilement.
- Après 5 ou 6 ans de privation, les marchands réussissent à garder suffisamment de marchandises pour fournir la population.
- Construction d'un moulin à Somerset, arrivée du premier prêtre.
- Les obstacles ont altéré de nombreuses santés, mais la colonisation a résisté aux épreuves.
- Importance de l'organisation paroissiale, en particulier en milieu de colonisation.
- Importance des industries de potasse et perlasse, dont le premier établissement est dû à un colon de Bécancour. Première messe de Somerset, 1837, par le curé de Gentilly. Moulin à farine, qui sert aussi pour la messe.
- Chapelle en 1840-41.
- Éloge du premier curé de Somerset. Dessert aussi la mission de Saint-Louis de Blanford. Ses voyages entre les deux lieux.
- Arrivée du notaire (venu de Bécancour), qui instaure la première école, puis du médecin (venu d'Yamachiche).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 11 (24 février 1900) : 1.
13 No d'identification : 96

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Électrique de Plessisville a reçu tous les avis nécessaires à son incorporation. Elle aura un fond social de 12000$ divisé en parts de 100$. Elle se construira près de la tannerie Lacerte, sur les lieux même de la perlasserie qui a été la première industrie de Somerset.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 11 (24 février 1900) : 2.
14 No d'identification : 100

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité pleine page : Arrache-souches « L'Invincible ». Breveté le 22 octobre 1899, il est fabriqué et vendu par la compagnie Savoie-Guay (qui s'occupe aussi des générateurs à l'acétylène, moteurs à gazoline, machines pour moulins à scie, à farine,etc.). Description de l'arrache-souches, de son poids, de son mode d'utilisation, de ses capacités, de sa rapidité et de ses multiples avantages. Illustration.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 11 (24 février 1900) : 4.
15 No d'identification : 114

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'inventeur d'un nouveau procédé pour tanner le cuir prépare une consignation pour le Klondike [sic] (chaussures totalement à l'épreuve de l'eau).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 13 (10 mars 1900) : 3.
16 No d'identification : 118

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On attend le rapport d'un comité chargé d'étudier s'il serait opportun d'interdire aux corporations municipales le droit d'accorder des subventions aux entreprises industrielles, lorsque ces municipalités le jugent à propos. Le journal se déclare opposé à cette tentative de limitation des pouvoirs des conseils municipaux. Le maire de Plessisville s'y oppose également.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 14 (17 mars 1900) : 2.
17 No d'identification : 150

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La beurrerie de Sainte-Julie a commencé ses opérations depuis une semaine. À cause du peu de cultivateurs qui lui confient leur lait, il y encore peu de beurre fabriqué.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 18 (14 avril 1900) : 3.
18 No d'identification : 153

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Savoie-Guay a augmenté son personnel (elle a 30 employés) et compte embaucher encore de nouveaux mécaniciens. Elle a actuellement assez de commandes pour occuper ses hommes durant 3 mois. Le surcroît d'ouvrage a incité le gérant à demander aux hommes de travailler de soir.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 2.
19 No d'identification : 154

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Réouverture de la briqueterie au lieu ordinaire. Un nouveau briquetier a été engagé. Il s'agit de M. Jeffrey Gailloux, de Saint-Jean des Chaillons.
- M. Gailloux annonçait dans le numéro 15 qu'il avait plusieurs années d'expérience et qu'il offrait ses services à toute personne possédant ou désirant ouvrir une briqueterie.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 2 (suite: 1, 15, p. 2; 1, 16, p. 2).
20 No d'identification : 160

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lyster Station est le site des usines de la « Lotbinière & Megantic Railway Company ». Un incendie s'y déclare le 12, peu après le passage de l'express de 8.06 p.m. Une locomotive sans vapeur qui se trouvait dans les usines permet d'en sauver une seconde. Plusieurs instruments et la plate-forme tournante ont été sauvés. L'évaluation des pertes est inconnue mais des assurances les couvrent en partie.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 3.
21 No d'identification : 174

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lourdes a une fromagerie.
- La production à la fromagerie est supérieure à celle de l'année précédente et pourrait encore être augmentée. L'auteur est cependant d'avis qu'il n'y a pas de place dans le village pour un second fromager : ce serait de la concurrence nuisible et inutile.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 21 (05 mai 1900) : 3 (suite: 1, 26, p. 3).
22 No d'identification : 176

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Électrique de Plessisville poursuit ses travaux. Les poteaux (dimensions données) sont installés : détails sur les travaux d'installation et les ouvriers. On continuera l'installation vers Stanfold. Arrivées de pièces d'équipement (dynamo, turbine) : détails sur ces instruments. Construction du local de la compagnie : détails sur la construction. Informations sur le lieu d'installation d'une écluse. Centrale hydraulique et à vapeur : informations sur le fonctionnement et les économies. Prévision d'un moulin à scie construit sur la même chute par la compagnie.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 2.
23 No d'identification : 178

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fromagerie de Sainte-Sophie a repris ses activités. Le froid, en empêchant l'herbe de pousser, fait que le lait est encore peu abondant, mais on prévoit une saison fructueuse.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 3.
24 No d'identification : 181

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Électrique compte offrir l'éclairage à partir de « juin prochain ». Certains clients s'attendent à utiliser de nombreuses lumières (M. Cormier : 100, la Fonderie de Plessisville : 300). D'autres ont hâte de voir l'illumination. Les tarifs d'électricité sont encore inconnus.
- La compagnie embauche un teneur de livres.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 23 (19 mai 1900) : 2.
25 No d'identification : 193

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le progrès se fait sentir à Saint-Pierre Baptiste : le village a une beurrerie, une fromagerie et deux magasins.
- La nouvelle beurrerie et la nouvelle fromagerie ont été construites suivant les plans et devis des gouvernements local et fédéral. Elles ont été examinées par les inspecteurs qui les ont classées parmi les mieux confectionnées de la province.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 25 (02 juin 1900) : 3.
1 - 25 sur 4899 résultats