Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

1 - 25 sur 1768 résultats Imprimer
1 No d'identification : 98

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'hôtel Klondyke (dit aussi hôtel Lemieux) a été acheté aux enchères par Mme G. Bertrand de Plessisville pour la somme de 8000$. L'actif mobilier de la faillite Lemieux a également eu lieu à l'hôtel même.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 11 (24 février 1900) : 2.
2 No d'identification : 104

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil municipal, dans une réunion spéciale, a approuvé à l'unanimité le transport de la licence de l'hôtel Klondyke à Mme G. Bertrand, précédemment possédée par A. Lemieux.
- Le percepteur du revenu a signé le transfert de licence. Mme Bertrand est entrée en possession de son hôtel.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 12 (03 mars 1900) : 2.
3 No d'identification : 110

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les demoiselles Bertrand, filles de Mme G. Bertrand, vont seconder leur mère dans l'administration de l'hôtel Klondyke.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 13 (10 mars 1900) : 2.
4 No d'identification : 132

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Mme Grenier, modiste, fait ses achats de mode printanière à Québec.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 16 (31 mars 1900) : 2 (suite: 1, 15, p. 2).
5 No d'identification : 133

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une demoiselle Laliberté annonce l'ouverture, dans une maison privée, de sa boutique de modiste.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 15 (24 mars 1900) : 2.
6 No d'identification : 146

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Roberge devient gérant de l'hôtel Victoria, à l'emploi de Mme Bertrand.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 14 (14 avril 1900) : 2.
7 No d'identification : 153

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Savoie-Guay a augmenté son personnel (elle a 30 employés) et compte embaucher encore de nouveaux mécaniciens. Elle a actuellement assez de commandes pour occuper ses hommes durant 3 mois. Le surcroît d'ouvrage a incité le gérant à demander aux hommes de travailler de soir.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 2.
8 No d'identification : 166

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les jeunes gens partent ou sont déjà partis pour la drave.
- Les premiers groupes de draveurs ont commencé à passer à la hauteur de Lourdes, s'en allant vers Bécancour.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 20 (28 avril 1900) : 3 (suite: 1, 21, p. 3).
9 No d'identification : 175

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis : plusieurs mines vont rouvrir leurs portes et se préparent à embaucher des travailleurs. Énumération de mines et du nombre de travailleurs qu'on prévoit embaucher. [secteur Black Lake]

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 21 (05 mai 1900) : 3.
10 No d'identification : 179

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On recherche une jeune fille pour servir comme apprentie à l'imprimerie du Mégantic.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 3.
11 No d'identification : 196

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un avocat transporte son bureau dans la bâtisse de l'hôtel Victoria.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 26 (09 juin 1900) : 2.
12 No d'identification : 208

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Ouverture d'une nouvelle boutique de modiste par une demoiselle Therriault.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 28 (23 juin 1900) : 2.
13 No d'identification : 213

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Paradis a fini de vendre ses voitures d'été. Il embaucherait 2 ouvriers pour aider dans la construction des 200 voitures d'hiver qu'il prévoit fabriquer.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 29 (30 juin 1900) : 2.
14 No d'identification : 233

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On recherche un apprenti chez le sellier.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 33 (28 juillet 1900) : 2.
15 No d'identification : 235

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les travaux à l'écluse de la Compagnie Électrique avancent bien: on prévoit 14 mètres de chute. Les ouvriers sont occupés à l'île de l'hon. Cormier, qui aura 140 pieds sur 50 ou 60. On croit qu'elle sera une attraction touristique pour Plessisville. Le village sera éclairé à l'électricité à partir du 1er août.
- La Compagnie Électrique de Plessisville publie un avis pour annoncer le prochain éclairage électrique de la ville. Elle en profite pour avertir les gens de ne pas « toucher ou de molester » les installations de la Compagnie, qui ne se considère pas responsable des accidents qui pourraient en résulter.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 33 (28 juillet 1900) : 2 (suite: 1, 33, p. 3).
16 No d'identification : 258

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Incendie au moulin de Saint-Ferdinand : M. Fréchette perd son moulin, ses machineries et une importante quantité de bois. Le moulin appartient à M. Fréchette depuis 20 ans et emploie 30 personnes. Perte évaluée à 15 000$ et l'assurance à 1500$.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 18 (14 avril 1900) : 3.
17 No d'identification : 369

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Les travaux aux nouvelles constructions de M. D.H. Pennington avancent rapidement. Sa manufacture, une fois en opération, donnera de l'emploi à environ 75 hommes, au nombre desquels devront se trouver plusieurs ouvriers experts. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 1 (23 novembre 1907) : 3.
18 No d'identification : 397

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée tenue par les commissaires d'école. Une augmentation des salaires de 3,00$ par mois pour les professeurs du primaire a été décidée. « Cela signifie une augmentation de 216,00$ de salaire aux instituteurs et institutrices de la municipalité. Sur ce montant, le gouvernement de la province se trouve à payer 180,00$. »
- Résumé des mesures gouvernementales en faveur des instituteurs et institutrices, ainsi qu'une critique du manque d'implication financière des municipalités. (1, 10, p.4)

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 3 (07 décembre 1907) : 3.
19 No d'identification : 443

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Uld. Duval, imprimeur, vend des bicycles à 12 $.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 38 (01 septembre 1900) : 3.
20 No d'identification : 446

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une « raffle » est organisée à Plessisville : une demoiselle Beaulieu fait tirer son harmonium d'une valeur de 75$. Les billets sont en vente à 0,25$ chacun, 5 billets pour 1$. Des listes de souscriptions sont déposées chez certains citoyens : M. Alfred Savoie, Mlle Alma Montreuil (au bureau de poste) et Mlle Marie Paradis (au magasin de M. J.L. Gosselin).

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 42 (29 septembre 1900) : 2.
21 No d'identification : 571

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une « Dame ou Demoiselle active » peut trouver une position pour représenter le « vêtement corset, fondation Nu Bane ». L'emploi est proposé par une dame de Drummondville (adresse d'une boîte postale où postuler) et l'entraînement est offert gratuitement.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2.
22 No d'identification : 590

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonces de barbiers.
- Ovila Lambert, barbier, prétend exercer à Nicolet depuis des années et tenir un salon de premier ordre.
- Jos Duguay tient un salon hygiénique où il y a deux barbiers. Il annonce qu'on n'attend pas, chez lui.
- Annonce d'un salon de beauté : Mme Y. O'Shaughnessy tient le salon de beauté Idéal à Nicolet. Elle offre l'ondulation Marcel, shampooing, manucure, massage, ondulation à l'eau et papier, coupe de cheveux pour dames et enfants, lingerie, parfumerie.
- Annonce d'un autre barbier de Nicolet : R. Drouin, qui coupe les cheveux et la barbe.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 4 (suite: 1, 2, p. 4).
23 No d'identification : 596

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de l'atelier photographique de Mme Ph. Coulombe. Elle offre des portraits, cartes postales, cartes mortuaires, moulures, encadrements, copies de vieux portraits, agrandissements. Les clichés sont conservés. Impression d'amateurs à bas prix.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 4.
24 No d'identification : 603

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a une succursale de la Banque de Montréal à Victoriaville. Une demoiselle semble y être employée.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 1.
25 No d'identification : 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce du « Restaurant Populaire » de Nicolet : le restaurant-épicerie de Anatole Rousseau. Il tient à la disposition des clients des cigares, cigarettes, bonbons et chocolats assortis, liqueurs douces, etc. Il a aussi une ligne de produits d'épicerie.
- Annonce du « Café Nicolet », de J.-F. Boisvert, à Nicolet. Les repas sont servis à toute heure et il y a un menu du jour « très excellent ». Prix modique. On y offre aussi une ligne d'épicerie, des cigares, cigarettes, tabacs, liqueurs douces.
- Annonce d'un restaurant et épicerie de choix, tenu par une demoiselle Paquin, qui a en inventaire, entre autres, des bonbons et des fruits pour ceux qui cherchent des cadeaux.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2 (suite: 1, 1, p. 4; 1, 2, p. 4).
1 - 25 sur 1768 résultats