Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

1 - 25 sur 267 résultats Imprimer
1 No d'identification : 2

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Présentation du 1er numéro du journal local, le Mégantic, de Plessisville. Abonnement : 50¢ par année, publié le samedi.

- Maxime : « Encourageons nos industries locales ».

- Orientation : Sera un journal libéral. « M. Laurier et M. Marchand recevront notre appui...».

- La municipalité de Plessisville est présentée comme débouché naturel de 4 ou 5 localités voisines, un centre important...

- 1ereparution du journal The Megantic Gazette, le vis-à-vis anglais du Megantic, à Lyster Station, 7 déc. 1899.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 2.
2 No d'identification : 12

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité : Vente de générateurs (manifestement à acétylène pour l'éclairage, et non pas des générateurs électriques) Savoie-Guay fabriqués à Plessisville.
- Fournit liste d'une centaine de noms de « ceux qui font usage des générateurs », avec nom/raison sociale + adresse; donne un aperçu de la diversité de la clientèle et du rayonnement de l'entreprise.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 1 (09 décembre 1899) : 3-4.
3 No d'identification : 18

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Au chef-lieu : Le conseil municipal d'Arthabaskaville a passé un règlement pour autoriser l'emprunt de $15 000 comme bonus pour l'entreprise ou l'individu qui construira un chemin de fer électrique entre Arthabaskaville et Victoriaville. Le projet aurait un impact positif sur les affaires du chef-lieu de notre district.
- Bilan négatif du développement économique des affaires et stagnation de la population à Arthabaskaville depuis 20 ans (1880). Ni industries ni manufactures n'ont été mises en activité. Explication : éloignement du chemin de fer, moyens de locomotion pour y accéder trop chers. Appuis locaux au projet, en particulier par les gens de droit qui doivent se rendre mensuellement plaider à la Cour.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 2 (23 décembre 1899) : 2.
4 No d'identification : 25

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Depuis lundi nous avons maintenant une malle le soir. Nous avons les journaux de Québec le jour même de leur impression. C'est un avantage que nous goûtons fort. »
- [...] Depuis le 18 courant (déc.) il se fait au bureau de poste une livraison de malles à 7 hrs le matin, et une autre à 9 hrs moins quart, le soir. Ce nouvel arrangement permet de lire le soir même les journaux publiés à Québec dans l'après-midi.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 2 (23 décembre 1899) : 3 (suite: 1, 3. p. 3).
5 No d'identification : 57

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs : 1er volet d'une série qui relate l'histoire de la région.
En 1843, il y a 1062 colons à Somerset. Population semblable à Stanfold et Arthabaska. Conditions socio-économiques et origines des premiers colons. Description des misères des premiers arrivants.
- Entraide et charité pour la deuxième génération de migrants.
- Marchands remplissent les magasins de denrées mais les immigrants sont trop nombreux et la demande est trop forte pour soulager les besoins.
- Coupe des arbres et feu pour réduire en « salt », cette cendre qu'on portait aux marchands de l'endroit qui sert pour fabriquer potasse et perlasse.
- Seule ressource avec sirop d'érable.
- Habitants recevaient en échange des provisions de bûches + vêtements.
- Manque absolu de chemins pendant l'été (isolement) empêche les marchands de s'approvisionner et d'expédier leur alcalis au marché. Manque de denrées force les habitants à franchir à pied la savane pour s'approvisionner dans les paroisses du bord du fleuve. Trajet par bandes de 10-15 hommes. Description des conditions difficiles du périple.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 6 (20 janvier 1900) : 1 (équivaut à vol. 2, #2).
6 No d'identification : 83

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs, suite (4).
Entretien du chemin des colons durant l'hiver par corvée : on battait la neige pieds nus. Difficultés de glacer le chemins, difficultés d'emprunter le chemin à pied ou en voiture.
- Les vastes lieux disponibles permettent l'installation de nombreux colons. Les arrivées se font surtout l'hiver. On fait une récolte et la famille vient rejoindre le colon l'hiver suivant.
- 1843 : 102 âmes à Somerset, accroissement semblable dans Stanfold et Arthabaska.
- Les arrivants sont des gens pauvres, sans avances monétaires et avec peu d'outils et quelques provisions.
- Vie commerciale peu vigoureuse au début.
- Disette et misère souvent constatées. Charité et entraide entre anciens et nouveaux colons.
- Le défrichement avance rapidement. Développement de la production de potasse et perlasse.
- Mauvais approvisionnement et augmentation de l'émigration : pénuries fréquentes chez les marchands.
- Pénibles voyages de ravitaillement en groupe dans les paroisses du bord du fleuve.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 9 (10 février 1900) : 1.
7 No d'identification : 102

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie Nursery et Co. de Toronto recherche des agents pour la représenter dans le comté de Mégantic. Ils désirent vendre des produits de pépinières et des « patates de semence » à faire croître pour leur commerce dans la province de Québec. Des conditions spéciales sont faites aux fermiers.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 9 (10 février 1900) : 4.
8 No d'identification : 124

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce qu'une entente a été conclue avec une compagnie de Toronto pour l'ouverture d'une mine de cuivre dans le 6e rang d'Halifax. Les opérations doivent bientôt commencer.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 15 (24 mars 1900) : 2.
9 No d'identification : 132

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Mme Grenier, modiste, fait ses achats de mode printanière à Québec.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 16 (31 mars 1900) : 2 (suite: 1, 15, p. 2).
10 No d'identification : 158

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On va bientôt commencer les travaux d'exploitation de la mine de cuivre du 6e rang d'Halifax. La compagnie d'exploitation, « Megantic Mining Company », appartient presqu'entièrement à un ingénieur civil de Toronto. Plusieurs experts doivent visiter la mine qui, d'après une analyse, contiendrait un bon pourcentage de cuivre et même de l'or et de l'argent. Quelques données pour assurer de la rentabilité de cette exploitation.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 19 (21 avril 1900) : 3.
11 No d'identification : 177

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le représentant de la maison « Alexander, Kelly & Co. », meuniers de Brandon, Manitoba, est venu régler des affaires avec son agent général pour la province de Québec, à Plessisville.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 22 (12 mai 1900) : 2.
12 No d'identification : 180

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Établissement d'une banque (la Banque Provinciale) se fait à Plessisville durant la prochaine semaine. Le village ne dépendra plus de Victoriaville pour les transactions bancaires.
La fin de l'article laisse entendre qu'il y aurait eu déjà une succursale de la Banque Jacques-Cartier à Plessisville. Elle ne semble plus exister à cette époque.
- L'ouverture est prévue pour le 10 juillet.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 23 (19 avril 1900) : 2 (suite: 1, 27, p. 2).
13 No d'identification : 130

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Plessisville a une fanfare dont les instruments ont été remis au 55e bataillon, auquel ils appartiennent.
- La fanfare va s'acheter des instruments à une maison de Toronto.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 16 (31 mars 1900) : 2 (suite: 1, 23, p. 2).
14 No d'identification : 197

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Fonderie de Plessisville a coulé un énorme morceau de fonte destiné à la Compagnie de pulpe de la Jonquière.
- La Fonderie prépare son inventaire annuel. Tout indique que ses bénéfices seront aussi élevés que l'année précédente.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 26 (09 juin 1900) : 2.
15 No d'identification : 205

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Compagnie Savoie-Guay imprime une lettre dans laquelle, profitant de la réduction des prix du carbure, ils offrent leurs générateurs à gaz acétylènes. Ils parlent des difficultés qui ont existé dans leur production au début de leurs opérations. Ils détaillent le fonctionnement du générateur actuel et sa supériorité sur les autres générateurs sur le marché. En plus de vendre au Québec et dans les Maritimes, ils soulignent qu'ils désirent étendre leur marché en Ontario et dans l'Ouest.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 27 (16 juin 1900) : 4.
16 No d'identification : 214

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie d'instruments agricoles Moody and Sons dont l'agent principal est à Terrebonne fait distribuer sa marchandise par un agent local aux cultivateurs.
- Passage au village de Plessisville de l'agent général de la compagnie.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 29 (30 juin 1900) : 2 (suite: 1, 35, p. 3).
17 No d'identification : 239

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Récit de la cérémonie de bénédiction de la pierre angulaire : rites, paroles, psaumes et antiennes utilisés. Nombreuse assistance. Collecte généreuse.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 33 (28 juillet 1900) : 3.
18 No d'identification : 242

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les églises de Lourdes et de Sainte-Sophie ont le même architecte, qui vient de Québec.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 34 (04 août 1900) : 2.
19 No d'identification : 317

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La Pelham Nursery Co. de Toronto demande des agents pour les représenter dans le comté de Mégantic « pour la vente de produits vigoureux de pépinière et les patates de semence, faits spécialement pour notre commerce dans Québec. »

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 42 (29 septembre 1900) : 2.
20 No d'identification : 342

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« La Fonderie de Plessisville, ayant exécuté le contrat de la Pulperie de Jonquières à la grande satisfaction des intéressés, voilà que M. Hurtubise a été appelé à Montréal [...] pour conclure un contrat avec une maison millionnaire de New York. » Les travaux doivent être terminés en 60 jours et moins.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 47 (10 novembre 1900) : 3.
21 No d'identification : 343

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« M.C.G. Dorval, marchand de ce village, est entré au service de la maison Gauvreau et Belleau de Québec, en qualité de voyageur de commerce. »

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 48 (17 novembre 1900) : 2.
22 No d'identification : 595

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Aston Jonction a une épicerie qui a des provisions en gros (Alexandre Gaudet M.P.P.). Cette entreprise est établie depuis 1893, possède une adresse télégraphique, un numéro de téléphone, bureau et entrepôts. Il ajoute à son annonce « Guild, Membre Board of Trade Montréal Corn Exchange ».

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 4.
23 No d'identification : 583

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
- Annonce du garage Laurier Lemire, de Nicolet, qui fait des réparations générales. L'ouvrage est garanti. Il a un casier postal et un numéro de téléphone.
- Annonce du garage Rolland Lemire, à Nicolet, qui se spécialise en « peinturage d'automobiles ». Il est l'agent pour Durant-Dodge. Il annonce l'émail Laque Moderne pour le fini d'automobile Roxo.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 3 (suite: 1, 1, p. 4).
24 No d'identification : 599

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication de plusieurs lettres d'appui au Nicolétain et à son propriétaire M. Camille Duguay (déjà propriétaire et directeur de La Voix des Bois-Francs). Une partie de ces lettres proviennent de journaux :
- L'Écho du Saint-Maurice;
- L'Événement;
- La Chronique (de Trois-Rivières);
- Le Canada;
- Le Bien Public.
Ils approuvent la création de ce journal, se déclarent d'accord sur les principes directeurs exprimés dans le texte de présentation et certains appuient l'éditorial sur les loteries présentées dans le premier numéro.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 1.
25 No d'identification : 600

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maître de poste de Bécancour remercie le directeur des numéros envoyés à son adresse et souligne qu'il les a distribués « aux amis du vrai, du bien et du beau » et qu'il s'engage à faire connaître ce journal. La lettre est datée du 6 décembre, jour même de la première publication.


Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 1.
1 - 25 sur 267 résultats