Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index thématique

1 - 25 sur 4225 résultats Imprimer
1 No d'identification : 87

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Bois-Francs, suite (5).
Épuisement physique dû aux voyages de ravitaillement.
- La perlasse et la potasse, inutiles sur les lieux de colonisation à cause des défauts d'approvisionnement, deviennent des objets d'échange si on va traiter soi-même ailleurs (Gentilly).
- De nombreux colons vont donc vendre la cendre et le salt, au prix d'un long chemin et de brûlures occasionnées par le salt mal emballé.
- Les femmes recueillaient des herbes, racines et baies pour nourrir la famille. Misère des familles.
- Les colons sont sans prêtres. Néanmoins, ils trouvent consolation dans la prière.
- Une croix était plantée en terre à Somerset où plusieurs se réunissaient le dimanche pour des prières en commun.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 10 (17 février 1900) : 1.
2 No d'identification : 241

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Première publicité de la pharmacie de Plessisville tenue par un gradué du Collège de pharmacie de Montréal. Il annonce un assortiment complet de drogues, remèdes patentés, parfums, articles de toilette et des spécialités. Il offre des escomptes aux médecins et aux communautés religieuses. Ouvert le dimanche après la messe.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 34 (04 août 1900) : 1.
3 No d'identification : 280

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lettre d'un signataire dit « contribuable », qui s'exprime à son tour sur le sujet de l'aqueduc. Contribuable commence par féliciter le Dr Bergeron qui a proposé un projet d'aqueduc basé sur l'idée d'un emprunt municipal. Il observe de près ledit projet (en détail avec chiffres) et en réfute les prévisions, soulignant comment et pourquoi il est inacceptable. Il propose ensuite son propre plan du projet d'aqueduc (en détail avec chiffres), qui est basé sur la formation d'une compagnie. Il entend proposer ce projet à une réunion spéciale des conseillers de la ville.
- Le rédacteur lui laisse la responsabilité de son opinion et se réserve le droit d'émettre la sienne.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 37 (25 août 1900) : 2 (suite: 1, 37, p. 3).
4 No d'identification : 293

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le Dr Bergeron répond à « Contribuable » dans l'affaire de l'aqueduc de Plessisville. Il souligne à son tour les invraisemblances du projet de « Contribuable » (par compagnie) et les avantages du sien (par conseil de ville), en précisant davantage plusieurs points d'organisation de son propre projet.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 38 (01 septembre 1900) : 3.
5 No d'identification : 296

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle réponse de « Contribuable » au Dr Bergeron. Les seules vraies informations sont données sur la pompe pour refouler l'eau en cas de besoin.

Référence
Le Mégantic, vol. 1, no 39 (08 septembre 1900) : 2.
6 No d'identification : 475

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Trucs pour arrêter les saignements de nez.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 12 (15 février 1908) : 4.
7 No d'identification : 453

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une recette pour guérir les rhumatismes.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 8 (18 janvier 1908) : 4.
8 No d'identification : 449

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité qui vante le produit Sedlitz Marffan qui combat les maladies de l'estomac. Médicament purgatif qui tonifie le sang. Prix du flacon : 0,50$.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 8 (18 janvier 1908) : 3.
9 No d'identification : 482

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité qui vante l'efficacité du remède du Dr Shoop contre la toux.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 15 (07 mars 1908) : 3.
10 No d'identification : 521

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Recettes pour raffermir les gencives.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 25 (16 mai 1908) : 3.
11 No d'identification : 522

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Recette pour retarder la chute des cheveux et les empêcher de blanchir.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 25 (16 mai 1908) : 3.
12 No d'identification : 565

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y aura un arbre de Noël des petits orphelins, ce qui semble être une tradition nicolétaine, et on assure déjà que la générosité proverbiale des citoyens se manifestera. Ces orphelins vivent sous la protection des Révérendes Soeurs Grises à l'hôpital du Christ-Roi. L'arbre sera monté dans la grande salle de réception de l'hôpital. L'auteur rappelle les besoins en linge, chaussures et accessoires vestimentaires de ces nombreux enfants et appelle à des dons de cette nature. Remarques sur la reconnaissance des enfants, la beauté du don et de Noël qui en sera augmentée.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 1.
13 No d'identification : 576

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Présence d'une pharmacie à Nicolet (annonce de l'eau Richelieu) et d'une à Plessisville.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2.
14 No d'identification : 589

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de l'hôpital du Christ-Roi de Nicolet. Le bâtiment est décrit comme construit d'après les données modernes, en conformité avec les lois de l'hygiène et entièrement à l'épreuve du feu. Il reçoit les malades, les orphelins, les couples de vieillards. Il possède des appartements pour les prêtres retirés du ministère et pour quelques pensionnaires. Service médical confié à des experts, direction générale confiée aux Révérendes Soeurs Grises. Endroit salubre et beau. Pour renseignement, on doit s'adresser à la Soeur supérieure (adresse fournie).

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 4.
15 No d'identification : 604

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lors de sa visite à Nicolet, M. Camille Duguay et son épouse « ont pris leurs appartements à l'hôpital Christ-Roi ».

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 1.
16 No d'identification : 614

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L’Unité sanitaire de Nicolet est dirigée par un médecin.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 2 (20 décembre 1933) : 4.
17 No d'identification : 681

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Conférence sur l'enseignement antialcoolique à l'école. Ce sont les évêques de la province qui ont décidé de prendre en charge cette éducation pour enrayer le problème de l'alcoolisme. L'article est signé P. Hugolin, O. F. M.
- Autre article d'Hugolin : L'ouvrier et la boisson (1, 42, p.4)

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 35 (25 juillet 1908) : 4 (suite: 1, 36, p. 4; 1, 37, p. 4; 1, 39, p. 4).
18 No d'identification : 690

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'inspecteur des oeufs du district publie un avis destiné aux citoyens de Nicolet, Trois-Rivières, Victoriaville, Shawinigan, Cap-de-la-Madeleine, Grand'Mère. Il constate, à la suite d’une tournée d'inspection des épiciers des villes nommées, que l'on se plaint parfois à bon droit de la qualité des oeufs. Il rappelle que les acheteurs doivent tenir compte de la classification officielle qui doit être obligatoirement indiquée et marquée sur les oeufs. Il explique les catégories et leur division. Il encourage les acheteurs à en tenir bien compte, à confondre les vendeurs malhonnêtes et à s'en plaindre si cela ne suffit pas, afin d'encourager les marchands à donner un bon service. Son bureau est situé à Bécancour, on peut également utiliser un numéro à Trois-Rivières.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 9 (04 avril 1934) : 1.
19 No d'identification : 402

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Les commissaires d'école ont décidé de construire, au printemps, un superbe édifice pour loger les élèves. » L'ancienne école serait transformée en hospice.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 4 (14 décembre 1907) : 3.
20 No d'identification : 527

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Deux séances du conseil où il a été question « de chemins, de trottoirs, de canaux d'égouts, de lumières électriques, [...] de la nomination d'un médecin pour inspecter et désinfecter les maisons de malades atteints de maladie contagieuse, [etc.] ».

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 26 (23 mai 1908) : 2.
21 No d'identification : 721

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Mlle Marie-Anna Blanchette, d'Arthabaska, candidate pour la Kermesse de l'Hôtel-Dieu, était de passage ici samedi dernier [...]. Leur quête a été assez fructueuse. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 38 (15 août 1908) : 3.
22 No d'identification : 736

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Rapports de « l'Unité Sanitaire » de Nicolet pour les 3 premiers trimestres de 1933. Concernent le travail de propagande, les maladies contagieuses, la tuberculose, la vaccination et l'immunisation, l'hygiène de l'enfance, les inspections sanitaires et les laboratoires. Les chiffres révèlent le travail accompli par le docteur Lahaie et ses assistants. On parle des types de vaccins et de sérums (variole, typhoïde, diphtérie, tétanos, scarlatine), des cas de tuberculoses recensés, examens des enfants et maladies, inspections sanitaires des bâtiments et des aliments, etc.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 11 (02 mai 1934) : 2.
23 No d'identification : 747

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une cérémonie religieuse importante à l'Hôtel-Dieu de Nicolet a permis l'entrée de 18 jeunes filles comme novices. Le même jour, 11 aspirantes ont pris l'habit des Soeurs Grises, tandis que 20 religieuses se sont consacrées au service des pauvres par des voeux temporaires ou permanents. Énumérations des dites filles, aspirantes et religieuses. Quelques détails des cérémonies.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 12 (23 mai 1934) : 4.
24 No d'identification : 750

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On parle d'une demoiselle employée à l'hôpital Christ-Roi de Nicolet.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 11 (02 mai 1934) : 2.
25 No d'identification : 807

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire M. Biron indique dans son discours que la compagnie American Optical Co. a maintenu ses activités à Nicolet durant la crise et qu'elle a contribué largement à aider la population nicolétaine.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 5 (07 février 1934) : 1.
1 - 25 sur 4225 résultats