Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Fanfare de Sainte-Victoire
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 14 963

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Communiqué de Sainte-Victoire d'Arthabaska, qui fait le compte rendu d'une petite fête qui s'est déroulée en l'honneur du maire du village, M. J.N. Mailhiot samedi dernier. On apprend que M. Mailhiot était représentant de la maison «Greenshields & fils», marchands en gros de Montréal, et qu'il réside à Sainte-Victoire depuis cinq ou six ans. Son énergie et ses idées d'ordre et d'économie ont tôt fait de le faire entrer au conseil municipal, dont il ne tarda pas à devenir le maire. Dernièrement, il a élevé près de sa demeure un superbe mai, muni de drisse et poulie. Les citoyens ont donc eu l'idée d'offrir à leur maire un drapeau de la confédération canadienne pour compléter la toilette du mai. La cérémonie eut donc lieu samedi soir dernier. La fanfare de Sainte-Victoire attendait à la gare d'Arthabaska une députation en provenance de Trois-Rivières, accompagnant Mgr. Cameron. Toute la population du village se rendit également
à la résidence de M. le maire, où un citoyen lut une adresse après laquelle on lui présenta le drapeau. M. Mailhiot, pris à l'improviste, répondit en termes très éloquents. La fanfare de Sainte-Victoire, formée depuis quelques mois seulement et dont M. Bernier est le directeur, releva l'éclat de la fête par ses joyeux airs. On servit des rafraîchissements à l'assistance et la foule se dispersa tard dans la soirée.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 25 (30 mai 1885) : 2.
1 - 1 sur 1 résultats