Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Pratte
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 13 063

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On attire l'attention sur un article tiré d'un journal new yorkais, le «Music and Drama», qui relate sa rencontre avec un jeune marchand de pianos de Montréal,
L.E.N. Pratte. M. Pratte parle de son expertise en matière de pianos et d'orgues et de son magasin de la rue Notre-Dame, à Montréal, qui comprend un stock considérable. L.E.N. Pratte a sa publicité à chaque page 3 de l'Union des Cantons de l'Est (voir remarque).
- M. L.E.N. Pratte communique au journal une lettre qu'il a reçue d'Adélaïde (Australie), provenant d'un M. Murray qui lui confirme sa satisfaction à l'égard de deux pianos qu'il a acquis de son magasin de Montréal. Ils sont arrivés en parfaite condition et plusieurs artistes et professeurs les ont apprécié au plus haut point.
- Article tiré du «Moniteur du Commerce» du 9 nov. 1883, vantant les mérites de la maison de pianos de L.E.N. Pratte de Montréal, qui est l'une des meilleures et qui a su inspirer la confiance de la clientèle. Chaque pièce est fabriquée spécialement pour lui et examinée avec soin. Sa marchandise provient de la fabrique Dominion de Bowmanville (Ontario) ou de la fabrique Hazelton (New York) (17, 52, p. 2).
- Autre lettre de satisfaction, 8 mars 1884 (18, 13, p. 2).
- On présente un extrait du rapport des juges des instruments de musique à l'Exposition de la Puissance de Montréal en 1884, qui prouve que la maison de L.E.N. Pratte de Montréal est toujours au premier rang en ce domaine (liste de certains modèles d'orgues et de pianos et de leurs améliorations) (19, 6, p.2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 34 (04 août 1883) : 2 (suite: 17, 52, p. 2; 18, 13, p. 2; 19, 6, p. 2).
2 No d'identification : 22 826

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Arthabaskaville, concert de pianola et d'aéolien par L.E.N. Pratte, marchand de pianos de Montréal, devant de nombreux auditeurs.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 37, no 12 (06 mars 1903) : 2.
1 - 2 sur 2 résultats