Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Pitau
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 12 562

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Demoiselle Marie Hortense Joséphine, fille aînée de M. L.J. Pitau, avocat de Somerset, et de Dame Joséphine Elizabeth Bettez, a succombé le matin du 16 novembre dernier, à une attaque de paralysie. Elle était âgée de 24 ans, 6 mois et 11 jours. Elle avait ressenti un pareil malaise il y a six semaines dans les chars du chemin de fer du Nord, et avait consulté à Montréal le Dr. Ls. E. Desjardins, célèbre oculiste, sur ce que sa famille et plusieurs médecins croyaient être une affection de la vue. Elle a été internée pendant 15 jours à l'asile Nazareth, et est revenue à Somerset le 19 octobre dernier, en compagnie de son oncle le Dr. Bettez, chargé de lui faire suivre le traitement et de lui administrer les médicaments prescrits par ses médecins de Montréal. «Tout ce que la science médicale pouvait suggérer pour la ramener à la santé a été employé», mais elle rendit son âme à Dieu le 16 novembre, «munie de tous les secours, de toutes les consolations de la religion, ayant à son chevet ses chers parents et quelques amis dévoués, surtout le prêtre, son confesseur, ce grand médecin à l'heure suprême». On relate en détails ses derniers moments, on évoque les images religieuses suspendues dans sa chambre et son récent pèlerinage à Sainte-Anne dans le cours de l'été. On parle de «sa carrière ici bas» et de son dévouement exemplaire. Elle a été l'une des fondatrices, ainsi que conseillère et secrétaire, de la Congrégation des Enfants de Marie, établie dans la paroisse de Saint-Calixte de Somerset dans le courant de l'automne 1879, et érigée canoniquement par Mgr l'Archevêque de Québec le 26 octobre 1880. On relate les funérailles et on présente les membres du cortège, entre autres les jeunes filles des Enfants de Marie, habillées de noir et la tête couverte de voiles blancs. Après les funérailles, les Enfants de Marie se sont rendues à la résidence de M. Pitau, et lui ont présenté ainsi qu'à sa famille une adresse, dont le texte est relaté dans le journal. On dit avoir remarqué quelques coïncidences les jours du décès et de la sépulture: elle est morte le matin de la bénédiction solennelle des trois nouvelles cloches de l'église de Saint-Calixte de Somerset. C'est donc pour annoncer son trépas que l'antique cloche de l'église a sonné une dernière fois, et que les carillons des nouvelles cloches ont fait entendre leur premier glas. De plus, elle a été inhumée un samedi, jour spécialement consacré à la Sainte-Vierge.
- Lundi prochain le 19 novembre courant à 8 hrs. a.m. sera chanté à l'église paroissiale de Saint-Calixte de Somerset le service anniversaire de Delle Hortense Pitau (17, 49, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 51 (02 décembre 1882) : 2 (suite: 17, 49, p. 2).
1 - 1 sur 1 résultats