Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Fonderie McShane
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 12 430

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y aura bénédiction de trois cloches, à Saint-Patricks Hill de Tingwick, le 18 du courant. Elles sortent des célèbres fonderies McShane de Baltimore, et pèsent respectivement 700, 1 000 et 1 500 livres.
- Compte rendu de la bénédiction des cloches à Saint-Patrice de Tingwick, où Mgr. Laflèche et un clergé nombreux, ainsi qu'une foule compacte étaient présents. On décrit la nouvelle allure de l'église, qui a désormais une tour neuve en pierre destinée à recevoir le nouveau carillon. Cette tour a 17 pieds carrés de base et 54 de hauteur, et est surmontée d'une flèche de 90 pieds. Elle donne à la façade de l'église un aspect plus élancé et plus majestueux. Le carillon, décoré, avait été placé dans le choeur. On dit qu'il se compose de trois grosses cloches, pesant respectivement 1 460, 1 040 et 700 livres. La plus grosse (dédiée au pape Léon XIII) était couverte de draperies aux couleurs pontificales, la moyenne (dédiée à Saint-Patrice) était ornée du vert emblématique des Irlandais et la plus petite (dédiée à Sainte-Anne, patronne du Canada) était habillée en violet. Il y eut messe basse accompagnée du choeur de Tingwick, suivie d'un discours dans les deux langues de Mgr. Laflèche. Il entretint ses auditeurs sur le sens mystique de cette cérémonie, qu'il résuma ainsi: 1) la bénédiction de l'eau et du sel; 2) la bénédiction des cloches; 3) la consécration des cloches. Il enchaîna sur le langage des cloches et leur signification pour le chrétien aux principales époques de sa vie et aux périodes de l'année liturgique. On retrouve les noms de celles et ceux qui ont présenté les cloches, au nombre d'une cinquantaine. La collecte qui termina la cérémonie permit de ramasser la somme de 400$. On nomme ensuite tous les membres du clergé présents. Au terme de la cérémonie, les cloches furent installées en moins d'une heure, et un dîner offert aux parrains et marraines et aux membres du clergé fut servi, durant lequel le révérend M. Bochet, curé de la paroisse, remercia les convives de leur bienveillant concours.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 43 (14 octobre 1882) : 2.
2 No d'identification : 12 507

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Jeudi 16 novembre prochain, aura lieu la bénédiction solennelle de trois magnifiques cloches achetées récemment à Somerset.
- Compte rendu de la bénédiction des cloches à Somerset, emprunté à un journal de Québec. La messe fut célébrée par le rév. M. C. Trudelle, ancien curé de Somerset qui avait fait construire l'église actuelle. Le sermon a été donné par M. le curé Baillargeon de Stanfold, excellent orateur. Le rév. M. Dufour, troisième curé de Somerset, a présidé la cérémonie de bénédiction, assisté des révs. MM. Garneau et McCrea. La collecte s'est élevée à la somme de 750$. Un repas a été donné dans la grande salle du couvent, en l'honneur des parrains et marraines et membres du clergé. La salle était bien décorée et les murs parsemés d'inscriptions de circonstance. À la fin du repas, le curé fit l'histoire de Somerset et remercia ses convives ainsi que ses prédécesseurs. Les cloches se firent ensuite entendre. Elles donnent les notes fa, sol, la et sont très harmonieuses. On dit que leur sonorité égale celle de Mears, en Angleterre. Si la Fonderie McShane continue de donner satisfaction, ses cloches seront recherchées (16, 50, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 47 (11 novembre 1882) : 2 (suite: 16, 50, p. 2).
3 No d'identification : 13 003

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Bénédiction d'une cloche à la mission de Saint-Pierre-Baptiste, dimanche dernier, le 12 août. La cloche, qui pèse 350 livres, provient de la fonderie de MM. Henry McShane & cie. (Baltimore). La mission ne possède pas encore de curé résidant. La cérémonie a débuté à 3h30. Le rév. Achille Pelletier, curé de Sainte-Sophie, a fait le sermon de circonstance. La cérémonie de bénédiction de la cloche a été célébrée par le rév. P.P. Dubé, curé de Sainte-Julie de Somerset, assisté du rév. N.H. Leclerc, curé d'Inverness desservant la mission. On nomme les parrains et marraines présents, dont M. Louis Fréchette (Saint-Ferdinand d'Halifax), représentant du comté de Mégantic à la Chambre Fédérale.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 36 (18 août 1883) : 2.
1 - 3 sur 3 résultats