Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Paradis
1 - 6 sur 6 résultats Imprimer
1 No d'identification : 15 260

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès de M. Romuald Paradis de Victoriaville, figure très bien connue du monde de l'industrie et des affaires dans les Cantons de l'Est. Courte biographie. Président de différentes compagnies.
- Longue biographie de feu M. Romuald Paradis; Compte-rendu des funérailles. (67, 8, p.6)

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 67, no 6 (12 janvier 1933) : 2 (suite: 67, 8, p. 6).
2 No d'identification : 8 183

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Romuald Paradis a pris possession de la licence de magasin de Dame Léon Maheu, cette semaine. M. Paradis continue lui-même les affaires».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 15 (09 septembre 1905) : 1.
3 No d'identification : 9617

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal rapporte les propos de la revue officielle des commerçants et manufacturiers de bois du Canada, la «Canada Lumberman», tenus dans l'édition du 15 mai 1929. Elle fait l'éloge de la maison Paradis et Fils de Victoriaville, commerçants et manufacturiers de bois francs. Photo de Alfred Paradis. Voici l'article de la revue officielle : «Paradis & Fils sont, sans contredit, les plus grands commerçants et manufacturiers de bois francs du Canada et de l'est des États-Unis. Cette maison a la réputation d'être la plus grande manufacturière de bois et de dormants du Canada et de l'est des États-Unis. Ceci indique l'entreprise gigantesque de Paradis & Fils Ltée, de Victoriaville, province de Québec. Cette compagnie est contrôlée entièrement par la famille Paradis: Romuald Paradis en est le Président, J.-W. Paradis, le Vice-Président et Alfred A. Paradis, le directeur-gérant. Cette compagnie spécialise principalement dans la fabrication de dormants, de pièces de croisement, de pilotis, de bois de sciage, de bois francs et d'épinette. Depuis 1920, les affaires de cette Compagnie ont tellement augmenté qu'ils coupent et achètent aujourd'hui de quarante-cinq à cinquante millions de pieds de bois francs et de dix à vingt millions de pieds d'épinette, sans compter une quantité considérable de bois de pulpe. Cette Compagnie a des opérations dans toute la Province de Québec et dans les États du Vermont et du New-Hampshire. Elle a un moulin qui fait la spécialité de couper du bois francs en dimensions pour meubles, chaises, automobiles, etc. Elle est aussi intéressée dans des moulins à bois de plancher, tant aux États-Unis qu'au Canada. Nous sommes heureux de nous joindre à la Canada Lumberman, pour signaler le succès de la maison Paradis & Fils...».
- Publicité de la compagnie dans le cadre du numéro spécial de «La Voix des Bois Francs». On peut y voir la photo de M. Alfred Paradis, Directeur-Gérant de la compagnie et Trésorier du Comité d'organisation de la fête du 16 juin 1929; la photo de M. J.-W. Paradis, Vice-Président de la compagnie et Directeur du Comité d'organisation de la fête du 16 juin 1929; et la photo de M. Romuald Paradis, Président de la compagnie. La publicité informe le lecteur que la spécialité de la compagnie sont les dormants de chemin de fer.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 32 (30 mai 1929) : 1 (suite: 1, 34, p. 6).
4 No d'identification : 11 921

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : «M. et Mme J.-W. Paradis, M. Guy Paradis et Mlle Madeleine Paradis et Mme John Paradis, de cette ville, sont allés à Nicolet au cours de la «semaine dernière» pour rendre visite à la révérende soeur Marie-Hermann, du monastère du Précieux-Sang de Nicolet, fille de M. Romuald Paradis».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 38 (11 juillet 1929) : 4.
5 No d'identification : 26 388

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès d'un pionnier des Bois-Francs, M. Romuald Paradis.

- On note la présence d’une photo.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 5, no 15 (26 janvier 1933) : 1.
6 No d'identification : 49195

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Désastreux incendie à Victoriaville »

Le feu a détruit une propriété entière, celle de M. Romuald Paradis. Le magasin de M. Alphonse Tourigny, adjacent à la maison de M. Paradis, a également été rasé par les flammes. Les pertes sont considérables et elles ne sont que partiellement couvertes par les assurances.

Référence
«Désastreux incendie à Victoriaville», La Parole (06 février 1930) : 1.
1 - 6 sur 6 résultats